Ensemble a tout jamais !!

Page 33 sur 34 Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  suzie014 le Mer 2 Mar - 19:57

Coucou miss j'espère que tu vas bien, voilà la suite, bonne lecture !!!


Après environ deux minutes la voix de Michael se fit entendre.

Voix(Sara): Michael, tu peux venir m'aider s'il te plait, je suis dans la chambre.

Ce dernier se releva, marcha jusqu'a la chambre et une fois dans la pièce, il chercha Sara du regard.

Michael: Tu es où mon amour.

Alors qu'il regardait autour de lui, un ruban noir vint se poser sur ses yeux, il fronça les sourcils.

Michael: Qu'est ce que.....

Il frissonna en sentant un souffle chaud dans son cou.

Sara: Chut..

Michael: Sara.

Sara: Oui.

Elle commença à déposer des baisers le long de son cou.

Michael: Qu'est ce que tu fais ?

Sara(l'embrassant): Rien du tout.

Elle stoppa ses baisers et vint se placer devant lui.

Sara: Tu me vois ?

Michael: J'aimerai bien mais non.

Sara: Tant mieux.

Michael: Par contre je peux toujours...

Elle sentit les mains de son fiancé se poser sur son corps, elle sourit et les repoussa.

Sara: Non, non, ne me fait pas regretter de ne pas t'avoir attacher les mains.

Il se mit à rire.

Michael: C'est quoi ton plan, m'attacher au lit.

Elle le regarda en souriant.

Sara: Oui, je vais t'attacher et te faire l'amour comme une sauvage.

Il secoua la tête amusé.

Michael: Je vois que tu as de bonne idée !

Sara: Tu veux que je t'enlève ce bandeau.

Michael: J'aimerai beaucoup.

Sara: Je vais te l'enlever.

Michael: Mais ?

Elle sourit amusé, décidément il la connaissait par coeur.

Sara: Mais avant, je vais te déshabiller moi même.

Michael: En faite si je comprend bien, je suis à ta merci.

Sara: Oui tout à fait, étant donné qu'une fois que tu m'auras vu dans mon déshabiller très, très sexy, je serai à la tienne, je vais en profiter un peu avant, tu n'y vois pas d'inconvénient ?

Michael: Fais ce que tu veux de moi.

Sara: Génial !

Elle le regarda et sourit avant de commencer à le déshabiller, elle fit glisser sa veste le long de ses épaules et de ses bras avant de la poser sur une chaise, ses lèvres vinrent picorer la peau de son cou, elle passa derrière lui et laissa ses mains caresser son corps, Michael soupira sous les yeux satisfait de sa compagne.

Ses mains tirèrent sur son T-shirt avant qu'elle ne passe dessous et vinrent effleurer son torse et ses muscles, et se débarrassa de son haut avant que ses lèvres et sa langue ne prennent d'assaut sa peau, alors que sa bouche embrassait chaque parcelle de peau qui s'offrait à elle, les mains de Sara parcouraient son dos, allant de ses épaules jusqu'a ses fesses, ses ongles le griffant légèrement, sans lui faire de mal, il laissait échapper des soupirs de plaisirs, se délectant de la torture que lui infligé sa fiancé.

Quand sa bouche arriva à la boucle de ceinture de Michael, Sara leva les yeux vers lui avant de la détacher, d'enlever le bouton et de faire glisser le pantalon le long de ses jambes, elle enleva ses chaussures et ses chaussettes avant de se débarrasser de son jean, elle leva les yeux vers lui et le vit déglutir difficilement, elle esquissa un sourire avant de poser sa bouche sur une de ses jambes et de remonter le long de sa cuisse laissant des traînées humides derrières elle, lorsqu'elle arriva au niveau de son caleçon, elle s'attaqua à l'autre jambe dans le chemin inverse, avant de continuer de l'autre côté, elle s'amusa à mordiller sa peau avant d'arriver au niveau de ses fesses, là elle se releva et se colla contre son amant, la respiration de ce dernier semblait saccadé, elle sourit, prit le lobe de son oreille entre ses dents, ce qui fit sursauter Michael.

Sara(riant): Désolé !

Il secoua la tête amusé.

Michael: Tu as fini ?

Sara: Non pas encore.

Elle posa sa tête sur son épaule, il sourit et tourna légèrement la tête pour déposer un baiser sur la sienne, avant de sentir les mains de la jeune femme descendre le long de son torse avant de s'arrêter au bord de son caleçon et de passer une main sous l'élastique.

Michael: Sara.

Sara: Chut, laisse moi faire.

Michael: Enlève moi ce bandeau.

Sara: Non pas encore.

Il sentit la main de sa compagne se faufiler dans un caleçon, Sara entendit un grognement s'échapper de sa bouche, elle sourit et lui demanda d'une voix sensuelle.

Sara: Tu as envie de moi.

Michael: Oui.

Elle sourit, prit son membre dans sa main et commença à le caresser sous les gémissements de Michael.

Sara: Excuse moi, je n'ai pas très bien entendu, tu as envie de moi.

Michael(d'une voix rauque): Oui !

Elle passa devant lui et continua ses caresses, elle le regarda et le vit se mordre la lèvre, elle sourit et accéléra ses vas et vient le long de son membre, Michael s'apprêta à l'arrêter mais Sara retint sa main.

Sara: Non, tu n'as pas le droit, tu m'as dit de faire ce que je voulais de toi.

Elle vit un sourire se dessiner sur ses lèvres, elle déposa un baiser dessus, mais Michael prit son visage entre ses mains et l'embrassa langoureusement, le souffle court il lâcha son visage, elle sourit et arrêta sa torture, elle prit les mains de Michael et le fit un peu tourner avant de se mettre à nouveau derrière lui et de lui chuchoter à l'oreille.

Sara: Je vais t'enlever le bandeau mais tu dois garder les yeux fermer, je te fais confiance.

Michael: Je les ouvrirai que quand tu me le diras.

Elle lui sourit et déposa un baiser sur sa joue.

Sara: Tu es un amour.

Elle détacha le bandeau et se recula jusqu'au lit avant de s'asseoir dessus, elle regarda Michael quelques secondes avant de l'autoriser à ouvrir les yeux.

Il ouvrit doucement les paupières, pour s'habituer de nouveau à la lumière, avant de froncer les sourcils, il entendit un rire derrière lui et se retourna. Il fit Sara portant un magnifique déshabiller, il ne la quitta pas des yeux pendant plusieurs secondes avant de commencer à s'approcher d'elle, à chaque pas qu'il fessait vers elle, la jeune femme reculait vers la tête du lit, très vite elle se trouva bloquer et un sourire se dessina sur les lèvres de son amant, il monta sur le lit et s'avança vers elle.

Aucun des deux ne lâcha le regard de l'autre, quand Michael ne fut qu'a quelques centimètres de son visage, il lui demanda tout bas.

Michael: Tu as essayé de m'échapper ?

Sara: Non.

Il sourit et l'embrassa tendrement avant de déposer un baiser sur son nez.

Michael: Tu es belle.

Elle lui sourit et se mordit la lèvre, Michael lui caressa le visage avant de passer un bras derrière son dos et de l'allonger sous lui, Sara ne le quitta pas des yeux, il approcha son visage du sien et frotta son nez au sien avant de picorer sa peau de doux baisers, quand il se releva, il la regarda et sourit.

Michael: Y a quelques temps tu m'as dis que je te torturai avant de te faire l'amour, tu te souviens.

Sara: Oui.

Il replaça une mèche derrière son oreille et lui sourit à nouveau.

Michael: Cette torture, ça ne sera rien à côté de ce que je vais te faire maintenant, tu pourras me dire ce que tu veux, me supplier de mettre fin à ton calvaire, je le ferai que quand je l'aurai décider.

Il la regarda dans les yeux et vit ses yeux briller, pas de crainte ou de peur, mais d'impatience et d'excitation, il sourit et pris ses lèvres dans un doux et tendre baisers, avant que Sara ne sente ses mains se poser sur son corps.

Deux heures plus tard, les deux amants étaient allongés l'un à côté de l'autre et se regardaient en silence après de longues minutes, Sara prit la parole.

Sara: Tu es fier de toi, je présume.

Michael: Ça dépend...

Il approcha son visage près du sien.

Michael: Tu en redemande.

Elle lui sourit et effleura ses lèvres.

Sara: J'en redemanderai toujours.

Il lui sourit et la prit dans ses bras avant de l'embrasser, la jeune femme se retrouva sur lui, elle enfouit sa tête dans son cou et respira son odeur avant de soupirer d'aise.

Sara: Hum.... je suis bien là.

Il sourit et lui caressa les cheveux.

Michael: C'est vrai.

Sara: Oui, j'aimerai qu'on reste comme ça pour toujours.

Il déposa un baiser sur ses cheveux, elle releva la tête, le regarda et scella leurs lèvres dans un doux baisers.

Sara: Tu sais quoi ?

Michael: Non dis moi.

Sara: J'ai faim !

Il la regarda amusé.

Michael: Tu veux que j'aille chercher le dessert.

Sara: Je veux bien oui.

Il déposa un baiser sur ses lèvres avant de sortir du lit, Sara garda le drap contre elle, pendant que Michael remettait son caleçon, elle le regarda et lui dit.

Sara: Je commence à avoir froid.

Il secoua la tête avant de la regarder amusé.

Michael: Je me dépêche.

Elle lui sourit et le regarda quitter la chambre, elle se perdit dans ses pensées quelques secondes avant de se lever en emportant le drap avec elle et de fouiller dans un des tiroirs de la commode, peu de temps après, elle trouva ce qu'elle cherchait et retourna dans le lit avant de poser ce qu'elle avait récupérer sur la table de nuit, quelques secondes s'écoulèrent avant que Michael ne réapparaissent avec une coupe dans chaque main.

Il s'approcha, en donnant une à Sara avant de se remettre au lit, la jeune femme le regarda en souriant.

Sara: Ça a l'air délicieux.

Michael: J'espère que c'est bon c'est la première fois que j'essaie.

Sara prit la petite cuillère et la porta à sa bouche, Michael la regarda et la vit fermer les yeux, il se mit à grimacer.

Michael: C'est si mauvais que ça.

Sara: Tu plaisantes.

Elle le regarda.

Sara: C'est tout simplement délicieux mon coeur j'adore.

Il continua de la regarder le sourire aux lèvres, la jeune femme le remarqua et lui tendit sa cuillère.

Sara: Goûte !

Il ouvrit la bouche et goûta, après quelques instants, il regarda Sara en souriant.

Michael: C'est vrai que c'est bon.

Elle sourit et se blottit dans ses bras tout en continuant à manger son dessert, après quelques minutes, elle plissa les yeux, venant de comprendre quelque chose.

Sara: C'est pour ça !

Michael la regarda intrigué.

Michael: C'est pour ça quoi ?

Elle leva les yeux vers lui.

Sara: Je trouvais que tu avais la tête ailleurs ces derniers temps, je pensais que c'était dû à ta mère, mais en faite non ce n'était pas ça.

Michael: Non ce n'était pas ça.

Elle le regarda avec un petit sourire.

Sara: Dis moi, ça fait combien de temps que tu avais ctte idée en tête.

Michael: Cette idée, quelle idée ?

Elle secoua la tête en voyant qu'il se moquait d'elle.

Sara: L'idée de me demander de t'épouser.

Michael: Ah ! Et bien ça doit faire a peu près...

Il réfléchit quelques instants avant de hocher la tête.

Michael: Oui ça fait ça.

Sara le regarda en souriant.

Sara: Dis le moi, si tu ne veux pas me le dire.

Michael: Je plaisante mon ange, j'y pense depuis quelques temps.

Sara: C'est pour ça que tu n'as pas aimer quand ils se sont mis à plaisanter à propos d'un éventuel mariage, l'autre fois.

Michael: Oui parce que je savais qu'ils ne riront pas longtemps, en tout cas pour certain.

Elle le regarda.

Sara: Tu as peur de la réaction de certain d'entre eux.

Michael: Non et toi ?

Sara: Non plus, je sais qu'a nous deux on leur tiendra tête.

Il lui sourit et déposa un baiser sur ses lèvres.

Sara: Avec tout ça, je ne t'ai même pas donné ton cadeau.

Michael: Un cadeau pour moi.

Sara: Oui, tu n'as pas voulu m'aider en me disant ce que tu voulais alors j'ai dû me débrouiller toute seule.

Il la serra contre lui.

Michael: Je te l'ai dit, tant que je t'ai toi, je n'ai besoin de rien d'autre.

Sara: Oui je sais et c'est pour ça que j'en ai tenu compte quand j'ai choisi ton cadeau.

Elle se releva légèrement, tendit la main vers la table de nuit et pris ce qu'elle avait posé quelques minutes auparavant, avant de le donner à Michael.

Sara: Tiens c'est pour toi.

Michael prit l'enveloppe, il regarda sa fiancée plusieurs secondes avant de l'ouvrir et d'en sortir un papier.

Michael(lisant): Week-end pour deux en amoureux.

Il leva les yeux vers Sara et la regarde avec un léger sourire.

Sara: Comme je n'avais absolument aucune idée, de ce qui te ferai plaisir, je me suis dit que partir un week-end en amoureux, ça te ferai du bien.

Michael: Du bien et très plaisir aussi, un week-end où on sera sûre de ne pas être déranger, c'est du pur bonheur.

Il se pencha sur elle et l'embrassa tendrement.

Michael: Merci ma chérie.

Sara: Je suis contente si tu aimes.

Michael: Un week-end en tête à tête avec toi, je ne peux qu'aimer mon amour.

Elle lui sourit avant de reporter son attention qur la bague, il la fit faire et caressa ses doigts.

Sara: On est fiancés, alors on va se marier.

Michael: Oui on va se marier.

Sara hocha la tête avant de lever les yeux vers lui.

Sara: Quand ?

Michael: Ça dépend.

Sara: De quoi ?

Michael: De toi.

Sara: Moi.

Elle le regarda étonné.

Michael: Oui, si tu veux attendre qu'on soit diplômé, on attendra et si tu veux qu'on se marie avant, on le fera aussi, tout ce que je veux c'est que tu sois sûre de le vouloir.

Sara: Je le veux, je veux t'épouser Michael, je veux qu'on se marie tout les deux.

Il lui sourit et lui caressa tendrement le visage, elle ferma les yeux quelques instants avant de le regarder à nouveau.

Sara: Je veux me marier avec toi et je ne veux pas attendre des années.

Michael: D'accord et qu'est ce que tu entends par, tu ne veux pas attendre des années, cinq ans dix ans.

Sara: Je ne veux même pas attendre 2 ans, je veux qu'on se marie, cette année.

Michael: Cette année, avant la fin de l'année tu veux dire, en décembre.

Sara: Non, il fait froid, je veux qu'on se marie à la fin de notre année universitaire.

Michael: Tu veux dire en juin !

Sara: Oui, enfin si c'est trop tôt pour toi....

Michael: Non pas du tout, ça me convient parfaitement, c'est juste que, je me demande si on aura assez de temps pour tout préparer.

Sara: Je suis sûre que oui, de toute façon, je ne sais pas toi, mais je ne veux pas d'un grand mariage, je veux juste quelque chose de simple, avec la famille et les amis.

Michael: Ça me va très bien.

Sara: Alors on va se marier en juin !

Michael: On va prendre quelques jours pour y réfléchir, mais oui, je crois qu'on est bien parti pour.

Elle se mit à sourire, Michael l'embrassa tendrement avant de casser leur baiser et de froncer les sourcils.

Sara: Qu'est ce qui y a ?

Michael: Rien, je.....je pense juste à la réaction que va avoir ton père.

Sara ne put s'empêcher de rire.

Michael: Je vois que toi ça t'amuse.

Elle se mordit la lèvre et passa une main sur son visage.

Sara: Désolé, ne pense pas à ça mon coeur.

Michael: Oui tu as raison, de toute façon, on ne l'annoncera pas avant ce week-end, alors on va en profiter tout les deux.

Sara: Exactement, rien que toi et moi.

Elle prit sa coupe et la posa avec la sienne sur la table de nuit, avant de s'installer sur les genoux de son amant, il la regarda avec un petit sourire.

Michael: Tu n'aurais pas une petite idée derrière la tête par hasard.

Sara: Peut-être une petite.

Il secoua la tête amusé et sentit les lèvres de Sara picoraient la peau de son cou.

Michael: Sara...

Sara: Hum...

Elle releva la tête et le regarda avec beaucoup d'intensité, il lui passa une main dans les cheveux en souriant.

Michael: Je t'aime mon amour.

Sara: Je t'aime aussi mon coeur.

Ils se regardèrent quelques secondes avant de fondre sur les lèvres de l'autre dans un baiser passionnés.



Bonne soirée, bisous je t'adoore !! Very Happy Very Happy
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  thais le Mer 2 Mar - 22:51

sa va bientot les vacances et la plein de boulot
ta suite est vraiment géniale vivement la prochaine

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  suzie014 le Lun 14 Mar - 22:35

Coucou miss, j'espère que tu vas bien et que tes vacances ce sont bien passés, voilà une suite, bonne lecture !!



Quelques jours plus tard, le dimanche peu avant midi, Michael et Sara arrivèrent chez le père de la jeune femme, Franck les avait appelés deux jours avant pour les invités à déjeuner, ils entrèrent et se dirigèrent dans le salon où des voix se fessaient entendre.

Sara/Michael: Bonjour !

Lincoln et Veronica que Franck avait également invité était assis sur le canapé entrain de discuter avec John et Maria, ils tournèrent la tête vers le couple.

Tous: Bonjour !

Les deux amoureux s'approchèrent et les embrassèrent avant de s'asseoir à leur tour, Sara regarda John et lui demanda.

Sara: Chloé n'est pas venue ?

John: Non, elle avait prévu un déjeuner entre filles avec Diane.

Michael: Matthew doit être content tout seul au centre.

John regarda Michael avec un sourire amusé.

John: Il est ravi !

Le jeune homme lui sourit avant de porter son attention sur Lincoln et Veronica.

Michael: Je vous ai appelé y a une demi heure, personne n'a répondu.

Lincoln: Tu as appeler à la maison.

Michael: Oui.

Veronica: C'est normale, on est ici depuis bientôt une heure.

Michael et Sara la regardèrent étonné, la jeune femme se tourna vers Maria.

Sara: Papa n'avait pas dis midi.

Veronica: Si, si ne t'inquiètes pas, c'est juste qu'a dix heure LJ était déjà prêt à partir, il attendait sagement devant la porte.

Les deux amoureux se mirent à rire.

Michael(riant): J'imagine !

Lincoln: Oui, du coup, on a appeler pour savoir si on pouvait venir plus tôt et on est arrivé à onze heure.

Michael: LJ a du être content, d'ailleurs il est passé où ?

Sara: C'est vrai, papa non plus n'est pas là, ils jouent à cache-cache tout les deux !

Maria: Pas exactement.

Elle le regarda étonné avant qu'une voix se fasse entendre.

Voix(Franck): Tu es sûre que tu veux pas que je prenne le plat.

Voix(LJ): Non papy, tient bien moi.

Voix (Franck): Comme tu veux bonhomme, mais si tu en as marre, tu me le dis, je le porterai.

Voix(LJ): D'accord, merci papy !

Maria: Ils apportent l'apéro !

Le couple secoua la tête amusé.

John: Je ne sais pas vous mais ça me fait bizarre d'entendre quelqu'un l'appeler comme ça !

Lincoln: Moi j'espère que ça ne le dérange pas.

Sara: Ne t'inquiètes pas Linc, il ne l'aurait pas proposer si ça lui poser un problème.

Maria: Oui et puis ça a plutôt l'air de l'amuser, personnellement je trouve que ça lui fait du bien d'avoir un bout de choux de temps en temps ici, ça le déride un peu.

Ils se mirent tous à rire, Veronica regarda Sara.

Veronica: Tu sais que depuis qu'on est arrivé, il n'a pas lâché ton père, il le suit absolument partout.

John: Il est même monté avec lui dans sa chambre.

Sara regarda le garde du corps en plissant les yeux.

Sara: LJ est rentré dans la chambre de papa !

Lincoln: Ca a l'air de t'étonner.

Sara: Oui et pour cause, rare sont les personnes qu'il laisse entrer.

Au moment LJ arriva avec un plateau dans les mains, derrière lui Franck le suivait avec un bac à glaçon, quand le petit garçon vit Sara et Michael, il se mit à sourire.

LJ: Tonton et tata sont là !

Franck: Tu poses le plateau avant d'aller les voir.

LJ: Oui, oui papy !

Franck secoua la tête amusé, quand LJ arriva près de la table, il posa le plateau dessus avant de se précipiter vers Sara.

LJ: Tata !

La jeune femme le prit dans ses bras et le couvrit de bisous sous les rires du petit garçon.

Sara: Ca va trésor.

LJ: Oui, bisous tata.

Il lui fit un bisou avant de tendre les bras vers son oncle, Michael le prit et l'installa sur ses genoux avant de l'embrasser.

Michael: Ca va mon bonhomme, tu es content d'être là.

LJ: Oui je suis avec mon papy !

Son oncle le regarda attendrie et passa une main dans ses cheveux, Sara leva les yeux vers son père amusé.

Sara: Dis moi c'est le grand amour on dirai.

Franck lui sourit.

Franck: Hé oui tu vois tout les enfants n'ont pas peur de moi.

LJ: Non moi pas peur de papy !

Il descendit des genoux de Michael et retourna près de Franck, tout le monde les regarda amusé.

Maria: Bon sinon quoi de neuf les amoureux ?

Michael et Sara échangèrent un regard.

Maria: Michael dis moi que tu y as pensé et que tu ne dors pas sur le canapé.

Michael: Bien sûre que j'y ai pensé, ce n'est pas parce que je ne disais rien que j'avais oublié.

Elle le regarda satisfaite, Veronica tourna la tête vers Sara et lui demanda.

Veronica: Alors finalement tu as trouvé quoi lui offrir.

Sara: Oui...

Franck: Une minute, excusez moi mais vous pouvez me dire de quoi vous parlez au juste.

Lincoln le regarda avec un léger sourire.

Lincoln: Michael et Sara ont fêté leur 1 an ensemble, y a quelques jours.

Franck: Déjà ! C'était quand ?

Sara: Lundi.

Franck: Dans ce cas, bonne anniversaire, avec un peu de retard.

Les deux amoureux lui sourirent, Maria regarda la jeune femme.

Maria: D'ailleurs tu ne m'a même pas appeler pour me dire comment ça c'était passé.

Sara secoua la tête amusé, John regarda Maria.

John: Si vous vouliez le savoir, il valait appeler.

Maria: Non après je serai passer pour une curieuse !

John: Et alors vous êtes curieuse !

Elle le fusilla du regard alors que les autres éclatèrent de rire.

Veronica: Bon alors Sara, qu'est ce que tu lui as offert tout compte fait.

Michael: Elle m'a offert un week-end en amoureux.

Lincoln: Vous passez déjà tout votre temps en amoureux.

Michael: Oui mais ce week-end là on le passera loin d'ici, c'est ça le cadeau, y aura personne pour nous dérangé, nous appeler ou passer à l'improviste.

Lincoln fronça les sourcils.

Lincoln: Tu essaies de me faire passer un message là :

Michael: Du tout !

Sara: On oubliera même d'allumer nos portables pour être sûre d'être tranquille.

Lincoln: C'est bon, j'ai compris !

Les deux amoureux se mirent à rire.

Michael: On plaisante Linc !

John: Et toi Mike, qu'est ce que tu as offert à Sara.

Michael le regarda avant de porter son attention sur Sara, les deux amoureux se regardèrent plusieurs secondes perdu dans les yeux de l'autre, John les sortit de leur bulle en précisant.

John: Si c'est trop intime, je ne veux pas savoir.

Ils tournèrent la tête vers lui et lui sourirent amusé.

Michael: En faite c'est un cadeau un peu spéciale que j'ai offert à Sara.

La jeune femme le regarda et passa une main dans sa nuque, il lui sourit avant de porter son attention sur les personnes autour de lui.

Michael: Pour nos un an j'ai demandé sa main à Sara.

Un silence envahit la pièce, tout le monde dévisageait le couple, surpris de la tournure des événements, après plusieurs secondes Lincoln rompit le silence.

Lincoln: Qu'est ce que tu entend au juste, par 'tu as demandé sa main"" ?

Michael: Je lui ai demandé de m'épouser.

Lincoln hocha la tête avant de regarder Veronica.

Lincoln: C'est bien ce que j'avais compris.

Sara: Comme vous devez vous en doutez, j'ai accepté, j'ai dit oui.

John: Alors vous êtes.....

Sara: Fiancés oui John, on est fiancés, officiellement.

Sara croisa le regard de Maria, cette dernière ne put s'empêcher de sourire, par contre Franck n'avait pas eu la moindre réaction ce qui inquiéta un peu ces employés.

John: Maria, je crois qu'il serait préférable d'appeler un médecin pour le Gouverneur.

Franck: Ce n'est pas la peine John, je vais bien, mais c'est gentil à vous.

John: Vous êtes sûre, je ne vous ai pas encore vu bondir de votre fauteuil.

Franck esquissa un léger sourire, Maria le regarda étonné.

Maria: Vous ne dîtes rien !

Franck: Qu'est ce que je suis censé dire ?

Il la regarda avant de porter son attention sur les deux fiancés.

Franck: Tout le monde savait que ça arriverai, vous l'avez fait beaucoup plus tôt que je ne l'avais espérer, mais bon.

Lincoln: Vous êtes vraiment sérieux !

Il regarda le frère de Michael.

Lincoln: Excusez moi, mais je m'attendais à vous voir crier, dire que c'était hors de question.....

Franck: Moi aussi, mais finalement ce n'est pas comme si, il allait se marier.

Il reporta son attention sur le couple.

Franck: Après tout vous n'êtes que fiancés, des fiançailles ça peut durer très longtemps.

Michael et Sara se regardèrent avant que la jeune femme ne pose à nouveau les yeux sur son père.

Sara: En faite Michael et moi on en a parlé et.......on ne veut pas de longues et interminable fiançailles.

Franck: Ca veut dire que vous n'attendrez pas d'être diplômés, étant donné que tes études de médecines vous durer au moins 7 ans, vous allez vouloir vous mariez avant.

Sara: Oui ça c'est sûre, écoute papa, Michael et moi on a bien réfléchit et....

Il regarda sa fille en fronçant les sourcils.

Franck: Et quoi ?

Sara: On ne veut pas attendre..

Il les regarda avant de se lever d'un coup en secouant la tête.

Franck: Non, non, je vois où vous voulez en venir et c'est hors de question !!

Sara: Papa écoute.....

Franck(haussant le ton): Non Sara, ce n'est même pas la peine d'y penser.

Elle fronça les sourcils et haussa le ton à son tour.

Sara: Ce n'est pas à toi de choisir, c'est notre vie et on a déjà pris notre décision !

Il secoua la tête excédé.

Sara: Michael et moi on veut se marier cette année..

Franck: Tais toi Sara !!

Sara: Non, on a choisi et on se mariera, en juin !!

Il secoua la tête avant de se passer une main dans les cheveux.

Franck: Ce n'est pas vrai, dîtes moi que je rêve.

Sara: Désolé mais non.

Il se tourna vers elle et regarda sa fille avant de porter son attention sur Michael.

Franck: J'ai deux mots à te dire, dans mon bureau, maintenant !

Il commença à partir, Michael soupira avant de se lever , Sara fit de même.

Sara: Si tu veux parler, tu nous parles a tout les deux, je ne veux pas que tu te défoules sur Michael !

Franck s'arrêta et se tourna vers le couple, il les regarda quelques secondes avant de porter à nouveau son regard sur Michael.

Franck: Tout de suite Michael !

Il quitta la pièce, Sara regarda son fiancé.

Sara: Michael, je sais que tu tiens à être respectueux envers mon père, mais ne te laisse pas marcher sur les pieds.

Il lui sourit et déposa un baiser sur ses lèvres.

Michael: Ne t'inquiètes pas ma puce.

Il quitta la pièce, Sara s'asseya en soupirant, Maria la regarda, se leva et alla s'installer près d'elle.

Maria: Ca va aller ma belle.

Sara: Je savais qu'il le prendrait mal.

Maria: C'était couru d'avance et sur ce coup là, personne ne s'y attendait, votre effet de surprise a été totale.

La jeune femme esquissa un léger sourire, pendant ce temps Michael arriva dans le bureau de Franck, ce dernier était assis dans son fauteuil.

Franck: Assis toi Michael !

Michael: Non merci, c'est gentil.

Franck leva les yeux vers lui, il ne put s'empêcher d'esquisser un sourire.

Franck: Je vais me montrer parfaitement clair Michael, il est hors de question que tu épouses Sara cette années et encore moins en juin !

Michael: Je me doutais que vous ne seriez pas d'accord.

Franck: Alors pourquoi en avoir parlé !

Michael: Parce qu'on a pris notre décision.

Franck: Écoute Michael....

Michael(lui coupant la parole): Non, pour une fois c'est vous qui allez m'écoutez.

Franck le regarda surprise.

Michael: Je sais que vous n'êtes absolument pas d'accord avec nous, mais Sara et moi on a pris notre décision et on ne reviendra pas dessus, on a décidé de se marier en Juin cette année, et on le fera, alors vous avez le choix, soit vous n'acceptez pas et vous ne venez pas au mariage et alors vous passez devant l'occasion de voir votre fille unique se marier, soit malgré le fait que vous n'approuvez pas, vous respectez notre décision et vous serez là pour emmener votre fille jusqu'a l'autel, c'est à vous de choisir, d'une manière ou d'une autre, on se mariera, avec ou sans vous.

Le père de Sara le regarda plusieurs secondes en silence, trop étonné par la réaction du jeune homme pour dire quoi que ce soit, après quelques instants, il finit tout de même par prendre la parole.

Franck: Tu ne sembles pas comprendre que vous êtes trop jeune, que c'est trop tôt.

Michael: Je comprend votre point de vue, vraiment, mais quelques chose me dis que même si on attendait deux ans, ça serai toujours trop tôt pour vous.

Franck: Michael....

Michael: Vous voulez que je vous dises ce qui vous pose vraiment problème, c'est que vous avez peur.

Franck fronça les sourcils.

Michael: Vous et Sara vous recommencez tout juste à rétablir une relation père fille entre vous et vous avez peur que si on se marie, ça s'arrête, vous craigniez que je vous enlève votre fille.

Le Gouverneur baissa la tête quelques instants avant de relever les yeux vers lui.

Michael: Depuis que je connais Sara, j'ai toujours essayé de faire en sorte qu'elle se rapproche de vous, alors si vous pensez vraiment que je serai capable de l'éloigner de vous volontairement, c'est que vous ne me connaissez pas si bien que ça finalement.

Franck regarda Michael et lut dans ses yeux une certaine déception, ce dernier se retourna et commença à quitter la pièce, quand Franck l'interpella.

Franck: Michael.....

Il se retourna et regarda le père de sa fiancée.

Michael: Je ne reviendrai pas dessus et vous savez que Sara non plus, alors que vous soyez là ou non, on se mariera, en juin !

Sur ce Michael quitta le bureau, Franck le regarda faire avant de soupirer et de prendre son visage entre ses mains, après quelques instants, il releva la tête et tomba sur une photo de sa femme, il la prit et caressa la photo du bout des doigts avant de secouer la tête.

Franck (à lui même): Qu'est ce que je suis censé faire maintenant ?



Bonne soirée, bisous !!
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  thais le Lun 14 Mar - 23:25

oui les vacances se passe très bien et il me reste encore une semaine
la suite est vraiment géniale
j'ai trop hate de lire la suite en espérant qu'elle sera un peu plus longue

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  suzie014 le Dim 20 Mar - 18:35

Coucou miss, j'espère que tu vas bien ?

Moi je reviens de Londres, c'était génial, mais je reviens avec un rhume SadSad je te poste une suite, bonne lecture !!!!



Au même moment Michael arriva dans le salon, Sara se leva dés qu'elle le vit et s'approcha de lui, il lui sourit et la prit dans ses bras.

Michael: Viens là !

Elle se blottit contre lui avant de lever les yeux pour le regarder.

Sara: Ca va ?

Michael: Oui t'inquiètes pas mon ange.

Lincoln: Je vois que tu es toujours en vie.

Michael le regarda en secouant la tête.

Michael: Tu es hilarant, je suis mort de rire.

Face à la réaction froide de son frère, Lincoln baissa la tête.

Lincoln: Désolé.

Maria: Alors qu'est ce qui va se passer ?

Michael: Ce qui va se passer.....

Il baissa les yeux vers Sara avant de regarder les personnes autour d'eux.

Michael: On va faire ce qu'on a décidé, on veut se marier au mois de Juin et on le fera avec ou sans personne.

Maria: Ne dis pas ça Michael, vous ne vous vous marierez pas sans personnes, vous m'aurez sur le dos, tu peux en être sûre.

Il la regarda et lui sourit.

Michael: C'est gentil Maria.

Veronica: Sache que si je suis invité, je viens aussi.

Sara et Michael la regardèrent amusé, avant que la jeune femme me lève les yeux vers son fiancé.

Sara: Qu'est ce que t'as dis mon père ?

Michael: Il a dit exactement ce qu'ont pensaient.

Sara(entre ses dents): Génial !

Elle enfouit sa tête dans son cou, Michael la serra contre lui et déposa un baiser sur ses cheveux, Franck revint dans la pièce et vit les fiancés enlacés, il soupira, ferma les yeux quelques secondes avant de prendre la parole.

Franck: Sara...

La jeune femme soupira en entendant son père l'appelait avant de lever la tête et de le regarder.

Franck: Je trouve que c'est bien trop tôt et que vous êtes beaucoup trop jeune pour vous mariez, mais je suis près à respecter votre décision, à une condition.

La jeune femme le regarda mi étonné, mi-intrigué.

Sara: Laquelle ?

Franck: Vous avez autre chose à faire que de payer un mariage, alors je tiens à le financer.

Sara: Tu....tu es sérieux !

Il hocha la tête.

Franck: Oui, j'avais toujours prévu de le faire, je ne pensais pas que ça arriverai aussi vite mais bon, comme on me l'a fait remarquer soit j'accepte votre décision, soit je ne le fait pas et je regretterai toute ma vie de ne pas avoir assister à ton mariage.

Sara se mordit la lèvre, les larmes aus yeux, elle regarda Michael qui lui sourit avant de se détacher de lui et de s'approcher de son père, ils se regardèrent quelques secondes avant qu'il ne la prenne dans ses bras.

Franck: Viens là.

Il la serra contre lui, la jeune femme posa sa tête sur son épaule avant de lui murmurer.

Sara: Merci papa.

Il l'écarta légèrement de lui et lui sourit avant de déposer un baiser sur son front et de passer une main dans ses cheveux, elle lui sourit avant de retourner vers Michael, ce dernier échangea un regarde avec son futur beau père, qui esquissa un lèger sourire avant que Maria ne rompt le silence.

Maria: Bon c'est bien beau tout ça, mais on n'a toujours pas vu la bague.

Veronica: Oh oui fais nous voir la bague !

Les deux femmes s'approchèrent de Sara avant de prendre sa main.

Maria: Waouh !

Veronica: Elle est magnifique.

Elle tourna la tête vers Michael.

Veronica: Pour les bagues aussi, tu as bon goût !

Il lui sourit amusé avant de son frère ne lui demande tout bas.

Lincoln: Tu l'as payé combien ?

Michael fronça les sourcils en regardant Lincoln.

Michael: Tu rêves si tu crois que je vais te le dire.

Lincoln soupira avant de s'approcher de Sara et de regarder la bague de fiançailles.

Lincoln: Ce n'est pas un vrai diamant.

Michael: Bien sûre que non, je lui ai offert une bague en toct !

Franck pouffa de rire devant l'ironie de Michael, Lincoln regarda son frère en secouant la tête, Veronica sourit amusé.

Veronica: Le jour où toi tu te décideras, j'irai la faire expertisé au cas où ça serai du toct.

Lincoln(entre ses dents): J'aurais mieux fait de me taire moi.

John: Je crois que oui.

Les deux hommes se regardèrent plusieurs secondes avant de sourire.

Maria: Bon je crois qu'il est temps de lever un toast.

John: Tout à fait.

Ils prirent tous leur verre et le levèrent.

John: Alors, aux jeunes mariés !

Maria/Lincoln/Veronica: Aux jeunes mariés !

LJ: Aux jeunes mariés !

Ils se mirent tous à rire, Michael et Sara se regardèrent.

Michael: A nous.

Sara: A nous !

Ils trinquèrent avant d'échanger un tendre baiser sous les yeux attendrie des autres.

Quelques minutes plus tard alors que tout le monde était entrain de discuter Sara remarqua que son père était parti s'isolé un peu plus loin, elle se leva du canapé et alla le rejoindre, elle s'approcha de la fenêtre devant laquelle était Franck, elle le regarda plusieurs secondes avant de prendre la parole.

Sara: Ca va papa ?

Franck sortit de ses pensées et tourna la tête vers elle avec un léger sourire.

Franck: Oui ça va.

Sara: Je sais que tu es contre notre décision mais je te remercie de la respecter.

Franck: Ce n'est pas que je suis contre Sara, c'est juste que je trouve que vous êtes trop jeune, vous n'avez que dix huit ans pourquoi précipitez les choses alors que vous avez toute la vie devant vous.

Sara: Hum, oui c'est vrai on a toute la vie, mais la vie est courte et quand on a trouvé la personne avec laquelle on veut la passer je ne vois pas pourquoi on devrait attendre.

Franck: Je comprend, mais j'ai peur qu'un jour tu regrettes d'avoir fait une erreur.

Sara esquissa un léger sourire avant de regarder son père droit dans les yeux.

Sara: Papa, regarde moi, regarde moi dans les yeux et ose me dire qu'épouser Michael serait une erreur.

Il la regarda plusieurs secondes avant de secouer la tête.

Franck: Tu peux me croire ça serait beaucoup plus facile si je pouvais te le dire mais le faite est que je ne pouvais pas espérer mieux pour toi, je sais que Michael te comblera de bonheur.

Sara: Il le fait déjà.

Franck: Alors pourquoi vouloir vous mariez, après tout vous vivez déjà ensemble, alors pourquoi vous passez la bague au doigt si vite.

Sara: Parce qu'on en a envie, parce qu'on s'aiment, parce que je veux devenir sa femme, je veux lui appartenir.

Franck: Sara, même en te mariant tu ne lui appartiendras pas, tu n'appartiens à personne.

Sara: Mon coeur lui appartient, mon corps aussi...

Franck ferma les yeux en grimaçant ce qui amusa sa fille.

Sara: Et mon âme, je suis toute à lui et je veux qu'il le sache.

Franck: Quelque chose me dis qu'il le sait déjà.

Sara: Je l'aime papa, je l'aime plus que tout au monde, plus que ma vie elle même et c'est pour ça que je veux l'épouser et quoi qu'il se passe je sais que jamais je ne le regretterais.

Il esquissa un léger sourire avant de soupirer.

Franck: Quoi que je dise tu ne changeras pas d'avis.

Sara: Non.

Elle lui sourit.

Sara: Tu me connais, je suis buté.

Franck: Oui, tu ressembles à ta mère, d'ailleurs je me demande comment elle réagirait et.....et ce qui me rend dingue c'est qu'elle te laisserai faire, elle respecterai ta décision, elle te dirai d'écouter ton coeur.

Sara: Mon coeur me dis d'épouser Michael parce que c'est l'homme de ma vie.

Franck regarda sa fille quelques secondes avant de lui demander avec un léger sourire.

Franck: Et ta tête, elle te dis quoi ?

Sara secoua la tête amusé.

Sara: Elle me dit qui va falloir que je commence à préparer mon mariage.

Franck: Y en a pas un pour rattraper l'autre !

La jeune femme éclata de rire, son père la regarda amusé avant de reprendre son sérieux.

Franck: Dans le fond c'est Michael qui a raison, mon problème ce n'est pas votre âge, vous auriez deux ans de plus que ça ne changerai rien, le faite est qu'en vrai, j'ai peur de te perdre.

Elle le regarda en fronçant les sourcils.

Franck: On recommence tout juste à rétablir de bonne relation entre nous et j'ai peur que si tu te maris ça s'arrête.

Sara: Y a pas de raison voyons, tu es mon père et comme me l'a souvent fait remarqué Michael, même si j'ai parfois dis le contraire, j'ai besoin de toi. Je t'aime papa et quoi qu'il arrive dans ma vie, je t'aimerais toujours.

Franck regarda sa fille ému avant de la prendre dans ses bras et de la serrer contre lui.

Franck: Moi aussi je t'aimerai toujours ma chérie.

La jeune femme esquissa un sourire avant de se détacher de son père et de lui demander.

Sara: Même quand je serai marié à Michael.

Franck: Oui.

Elle lui sourit.

Sara: Tu ne dois pas te dire que comme je vais me marier, tu vas perdre ta fille.

Franck: Oui tu as raison, je devrais plutôt me dire que je vais gagner un fils.

Sara le regarda touché quand la voix de Lincoln leur fit tourner la tête à tout les deux.

Voix(Lincoln): Oh allez juste un verre pour fêter tes fiançailles.

Voix(Michael): Non merci.

Voix(Lincoln): Donne moi, une bonne raison.

Voix(Michael: Je n'ai pas l'âge légal pour boire de l'alcool en plus je conduis, ça fait deux bonnes raisons.

Voix(Lincoln): Sara devrais réfléchir à deux fois avant de te dire oui, elle ne vas pas souvent rire avec toi.

Voix(Michael): Tu as raison, je suis d'un ennui mortel.

Voix(Lincoln): C'est clair.

Voix(Michael): J'y peux rien si contrairement à toi, je n'ai pas hérité de tout les mauvais gênes des Burrows.

Sara et son père entendirent des éclats de rire avant que ce dernier ne reporte son attention sur sa fille.

Franck: Je dois même avouer que je n'aurais pas pu rêver mieux, mais ne t'avises pas de lui répéter parce que je nierai avoir prononcer ses paroles.

La jeune femme secoue la tête en riant avant de déposer un baiser sur la joue de son père.

Sara: Je t'adore.

Ils retournèrent tout les deux avec les autres dans le salon.

Plusieurs minutes plus tard Michael se retrouva tout seul dans le salon avec LJ, il regarda le petit garçon et lui dit.

Michael: Dis moi bonhomme c'est bientôt ton anniversaire.

LJ: Oui, demain.

Michael secoua la tête en riant.

Michael: Non ce n'est pas demain c'est dans deux semaines.

Le petit garçon hocha la tête.

LJ: Oui.

Michael: Et tu vas avoir quel âge ?

L'enfant regarda ses deux mains avant de les montrer à Michael, ce dernier sourit amusé avant de lui montrer comment faire le chiffre deux avec ses doigts.

Michael: Deux, tu vas avoir deux ans.

LJ: Oui deux ans.

Michael: Et qu'est ce que tu veux pour ton anniversaire, des jouets.

LJ hausse les épaules.

Michael: Tu veux faire une fête.

LJ: Oui une fête !

Michael: Et tu inviteras qui ?

LJ: Maman et papa et tata et toi.

Michael: Moi, alors ça c'est gentil.

LJ: Oui et papy.

Michael: Tu veux inviter papy ?

LJ: Oui.

Michael: Tu lui as demandé.

LJ: Non.

Michael: Tu devrais peut-être lui demander.

LJ: Oui, papy !!

Michael secoua la tête amusé avant de voir Franck arrivait dans le salon.

Franck: On m'a appelé ?

LJ: Oui c'est moi.

Franck: Oui j'imagine mal Michael m'appelé papy.

LJ se mit à rire, Michael secoua de nouveau la tête en souriant.

Franck: Qu'est ce que je peux faire pour toi bonhomme.

LJ: Viens à mon annisaire !

Franck fronça les sourcils intrigué, Michael le regarda amusé avant de regarder LJ.

Michael: C'est anniversaire trésor.

Le petit garçon hocha la tête et regarda Franck.

LJ: Oui c'est ça, viens à la fête.

Franck s'approcha d'LJ et asseya sur la table basse afin d'être à la hauteur du petit garçon qui était assis sur le canapé.

Franck: Tu veux que je vienne à la fête pour ton anniversaire.

LJ: Oui.

Franck: Je veux bien mais c'est quand ?

LJ fronça les sourcils avant de regarder Michael.

LJ: C'est quand tonton ?

Michael: C'est dans deux semaines.

LJ Oui voilà !

Franck: Et tu vas avoir quel âge ?

L'enfant baissa la tête et regarda ses mains plusieurs secondes avant de montrer deux doigts à Franck.

LJ: Deux ans !

Franck: Waouh, tu deviens grand.

LJ: Oui, alors tu viens.

Franck: Oui je veux bien et qui d'autre tu vas inviter.

LJ: Maman et papa, tonton et tata et toi ....ah oui Maria et John.

Michael: Tu veux inviter Maria et John ?

LJ: Oui et.....la chérie de John.

Michael: Tu veux inviter Chloé.

LJ: Oui et.....

Franck: Y a encore quelqu'un ?

LJ: Oui, ami à toi.

Franck fronça les sourcils.

Franck: Un ami à......Bruce !

LJ: Oui, il est gentil.

Michael: C'est bien de faire une liste bonhomme, mais tu dois d'abord demander à papa et maman.

LJ: Tu crois !

Michael: Oui je crois.

LJ: D'accord.

Le petit garçon se leva du canapé et commença à quitter la pièce, Franck et Michael se regardèrent amusés avant de le rejoindre dans la cuisine.

LJ: Papa, maman.

Veronica le prit dans ses bras.

Veronica: Qu'est ce qui y a trésor ?

LJ: Veux papy vient à la fête.

Veronica: La fête, quelle fête ?

Michael: Pour son anniversaire.

Veronica: Oh.

Lincoln: Qui a dis qu'on ferai une fête ?

LJ: Tonton !

Lincoln regarda son frère en plissant les yeux.

Michael: Bah quoi, tu comptais peut-être oublié son anniversaire.

Lincoln: Bien sûre que non.

Michael: Tant mieux parce qu'il a déjà fait sa liste d'invités.

Maria: C'est vrai.

Michael: Oui d'ailleurs vous êtes invité tout comme John et Chloé et Bruce aussi.

Lincoln: D'accord et nous on est invité.

LJ: Oui, toi et maman, tata et tonton et papy.

Lincoln: Hé bien ça va en faire du monde.

Franck: Vous allez avoir suffisamment de place chez vous ?

Lincoln: C'est ce que je suis entrain de me demander.

Franck: Non parce que si ce n'est pas le cas, c'est avec plaisir que je vous prêterai ma maison pour organiser la fête.

Lincoln: Vous êtes sérieux ?

Franck: Oui et si il fait beau on pourrait peut-être faire un barbecue.

LJ: Ah oui !

Lincoln regarda son fils amusé.

Lincoln: C'est nouveau c'est toi qui décide maintenant.

Franck: C'est normale c'est sa fête.

LJ: Oui c'est ma fête !

Tous le monde éclata de rire en entendant le petit garçon, peu après ils se mirent tous à table.



Bonne après midi, bisous je t'adooore !! Very Happy
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  thais le Dim 20 Mar - 22:12

super suite
j'ai adoré le moment avec sara et son père
j'ai trop hate de lire la suite

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  suzie014 le Dim 27 Mar - 19:48

Coucou miss, j'espère que tu vas bien et que tu passes un bon dimanche, merci pour ton com voilà la suite, bonne lecture !!


Deux semaines plus tard, il était plus de 12h quand une voiture arriva devant les grilles de la maison du Gouverneur, les personnes à l'entrée ouvrirent les grilles laissant le véhicule entrait, deux autres voitures le suivirent à quelques secondes d'intervalles, les trois véhicules se garèrent avant que les passagers n'en descendent, Franck et Maria descendirent de la première, John et Chloé de la seconde et Lincoln, Veronica et LJ descendirent de la dernière, ils se saluèrent avant que Franck ne voit LJ avançait vers lui en boitant.

Franck: Pourquoi tu boites bonhomme ?

Veronica: Il est tombé, il se précipitait vers la voiture et...

Lincoln: Boom, par terre c'est pour ça qu'on est en retard.

Franck hocha la tête avant de baisser les yeux vers LJ, il souleva le petit garçon et le prit dans ses bras.

Franck: Tu t'es fait mal où ?

LJ: A la jambe et au bras.

Franck: Pauvre petit bonhomme, mais je suis sûre qu'on 'a bien soigné.

LJ: Oui c'est maman.

Maria: Ça va mieux tu n'as plus mal.

Le petit garçon haussa les épaules.

Franck: Tu as encore mal ?

LJ: Un peu.

Franck: Ça va passé, alors dis moi c'est un jour spécial aujourd'hui.

LJ: Ah bon !

Ils se mirent tous à rire, Franck regarda le petit garçon amusé.

Franck: Oui c'est ton anniversaire.

LJ: Ah oui c'est vrai.

Franck: Bah oui c'est vrai, tu as deux ans.

Chloé: Tu deviens grand !

LJ tourna la tête vers Chloé en souriant.

LJ: Oui.

Lincoln: Bientôt, il sera aussi grand que son père.

LJ: Non, moi grand comme tonton !

Ils pouffèrent tous de rire sauf Lincoln qui secoua la tête dépité.

Lincoln: Il n'est pas là et pourtant il me fait de l'ombre.

Chloé: Tu peux être grand comme ton père LJ, tant que tu hérites de l'intelligence de ton oncle.

Lincoln(ironique): Merci Chloé !

Chloé: De rien.

Franck baissa les yeux vers LJ.

Franck: Pourquoi tu veux être comme ton oncle et pas comme ton père.

LJ: Pour embêter papa.

Franck se mit à rire tandis que Lincoln plissa les yeux en regardant son fils.

Lincoln: Tu vas voir toi.

Le petit garçon s'agrippa au cou de Franck.

LJ: Papy !

Franck: T'inquiètes pas trésor, il ne te fera rien.

Lincoln: Qu'est ce qui vous fait dire ça ?

Franck: Le simple fait que j'ai un garde du corps armé près de moi.

John: Ah oui qui ça ?

Tout le monde le regarda amusé.

John: Oh moi, non allez-y Lincoln, je ne ferai rien.

Franck: Ravi de savoir que vous prenez votre travail au sérieux John.

John: Désolé monsieur mais je ne suis pas là en tant que garde du corps, je suis là en tant qu'invité d'LJ.

Franck: Comme c'est facile.

John lui sourit amusé avant que Veronica ne prenne la parole.

Veronica: En tout cas on a de la chance, il fait beau, on va pouvoir faire le barbecue.

Franck: Oui par contre j'espère que vous n'êtes pas pressé de manger, j'ai eu un gros problème ce matin, il m'a fallu l'aide de Maria alors rien n'est prêt.

John: D'ailleurs maintenant que j'y pense vous avez pris votre voiture.

Franck: Oui mon chauffeur est parti pour le week-end si vous vous rappelez.

John: Alors c'est vous qui avez conduis !

Franck: Oui.

John hocha la tête avant de s'approcher de Maria et de lui demander.

John: Il ne vous a pas envoyé dans le ravin.

Maria: Non et comme vous le voyez, je suis toujours entière, je n'ai pas un bleu.

Ils se regardèrent amusés alors que Franck secouait la tête.

Veronica: Y a pas à dire, ils sont adorables avec vous.

Franck: Je trouve aussi, ça fait quelques temps déjà que je me dis que je devrai changer d'employés mais vous savez ils sont un peu comme des petits rongeurs, ont s'y attache.

Veronica, Lincoln et Chloé éclatèrent de rire, alors que Maria et John se regardèrent sidérés.

Maria: Vous nous comparez à des rongeurs !

Franck: Oui et alors, vous, vous payez bien constamment ma tête.

Les deux collègues se regardèrent en haussant les épaules.

Maria/John: C'est pas faux !

Après quelques secondes, Chloé leur demanda en désignant une voiture garait à quelques mètres.

Chloé: Dites moi ça ne serai pas la voiture de Michael et Sara garait là-bas.

Ils regardèrent avant de hocher la tête.

Tous: Si.

Ils se regardèrent avant de se décider à rentrer à l'intérieur de la maison, ils avaient à peine mis un pied dedans qu'ils virent plein de ballon accrochés ainsi qu'une banderole.

LJ: Des ballons !!

Veronica: Oui y a plein de ballons partout mon coeur.

Franck redonna le petit garçon à Veronica qui le prit dans ses bras.

Veronica: Et sur la banderole y a écrit "Joyeux Anniversaire LJ" c'est joli, ça te plait.

LJ: Oui c'est beau.

Chloé: C'est Michael et Sara qui ont fait tout ça.

Maria: Sans doute, vous entendez ?

Ils se taisèrent tous avant que John ne réponde.

John: Oui c'est de la musique.

Des rires se firent entendre à leur tours.

Franck: Et des éclats de rires.

Ils se dirigèrent tous vers la cuisine, mais restèrent sur la pas en voyant Sara dansait devant Michael, qui était visiblement entrain de préparer un plat, mais son regard était figé sur sa fiancée, il la regardait le sourire aux lèvres.

Sara: Tu devrais faire attention à ce que tu fais mon amour.

Michael: Je fais très attention.

Sara: Tu crois !

Michael: Bien sûre.

Il tenta d'attraper une cuillère sans quitter la jeune femme des yeux, mais à la place, il renversa un verre.

Michael: Et merde !

Il attrapa rapidement un torchon alors que Sara éclata de rire, elle s'arrêta de danser et s'approcha de lui en secouant la tête amusé.

Sara: Je t'avais dis de faire attention.

Michael: Je suis maladroit.

Sara: Oui c'est pour ça, ce n'est pas parce que tu ne regardais pas ce que tu faisais.

Michael: Du tout.

Les deux amoureux se regardèrent plusieurs secondes avant que Michael ne se mette à sourire.

Michael: Bon d'accord c'est parce que je ne faisais pas attention, mais c'est autant de ta faute que de la mienne.

Sara: C'est ma faute !

Michael: Oui, tu t'es mise à danser alors que tu sais que je ne résiste pas à te regarder.

La jeune femme se mordit la lèvre.

Sara: C'est vrai j'ai ma part de responsabilité, mais sache que pour ma défense, ton attention est très facile à détourner.

Michael: Je vois, je vais tout de suite y remédier dans ce cas, à partir de maintenant je suis imperturbable.

Sara: Vraiment !

Michael: Oui.

Il se remit à la préparation de son plat, Sara le regarda quelques secondes avant de s'approcher de lui, elle déposa un baiser sur sa joue mais Michael ne bougea pas, elle se colla contre lui et commença à déposer des baisers dans son cou, son fiancé avala difficilement sa salive mais tenta de ne rien laisser paraître, la jeune femme continua et voyant qu'il était à deux doigts de craquer, elle s'amusa à faire glisser ses mains dans son dos, quand Michael la sentit descendre sur ses fesses, il attrapa les mains de la jeune femme et la mis devant lui, celle-ci se mit à rire.

Sara(riant): Et bien on ne peut pas dire que tu as tenu longtemps.

Michael: Tu as triché !

Sara: Nous vivons dans un monde sans pitié mon chéri.

Il secoua la tête amusé sans la quitter des yeux.

Sara: Je sais à quoi tu penses.

Michael: Ah bon !

Sara: Oui, tu dis que je suis insupportable.

Michael: Ce n'est pas du tout ce dont à quoi je pensais, au contraire, je me disais que tu été adorable.

Sara: Adorable !

Michael: Oui tout à fait.

Sara secoua la tête avant de passer ses bras autour du cou de Michael.

Sara: Sachez monsieur Scofield que vous n'êtes pas du tout saint d'esprit.

Michael: Ah non.

Sara: Non.

Michael: De toute façon de nos jours qui est vraiment saint d'esprit.

Sara: Tu n'as pas tout à fait tort.

Michael: N'est ce pas, d'accord alors, et si je dis que tu es adorablement insupportable, là je suis saint d'esprit.

Elle le regarda avec une petite moue.

Sara: Tu me trouves insupportable.

Michael se mit à rire en la serrant contre lui.

Michael: Si tu savais à quel point je t'aime toi.

La voix de Lincoln les fit tous les deux sursauter.

Lincoln: Au point de la trouver adorable alors qu'elle est loin de l'être.

Le couple tourna la tête et virent Lincoln et les autres sur le pas de la porte.

Sara: Ah vous êtes là !

Lincoln: Oui et contrairement à ce dingue, moi je te trouve insupportable.

Michael: Ça me fait rire quand on sait que si je ne retenais pas Véro, ça ferait longtemps qu'elle t'aurait finit à coup de balle de base ball.

Tout le monde se met à rire alors que Lincoln secouait la tête excédé, Michael reporta son attention sur Sara et lui passa une main sur le visage.

Michael: Ne l'écoute pas pour moi, tu es adorable.

Elle lui sourit et déposa un baiser sur ses lèvres avant qu'ils ne s'embrassent tendrement.

Lincoln: Hé vous n'êtes pas tout seul !

Ils se détachèrent l'un de l'autre à regret avant de fusiller Lincoln du regard.

Veronica: Continue de les chercher et quelque chose me dis que tu ne finiras pas la journée toi.

Il haussa les épaules avant de rentrer dans la pièce avec les autres, ils se saluèrent tous avant que Franck ne demande à sa fille.

Franck: Vous êtes là depuis longtemps ?

Sara: Un moment, quand tu nous as appelé ce matin pour me prévenir de ton problème, on a décidé de venir pour commencer à tout préparer.

Maria: C'est très gentil.

Chloé: Ils sont adorables ces jeunes !

Lincoln: C'est bien pour ça que vous les exploitez au centre.

Chloé: On ne les exploite pas, Matthew essaie mais je l'en empêche.

Michael: Oui c'es vrai et on t'en est très reconnaissant Chloé.

Elle lui sourit.

Sara: D'ailleurs il ne l'a pas mal pris quand tu lui as dis que tu ne restais pas aujourd'hui.

Chloé: Un peu si, il l'avait mauvaise, mais je ne sais pas pourquoi.

John: Peut-être parce que tu n'as pas arrêté de lui dire que tu étais invité chez le Gouverneur.

Chloé: Ah oui peut-être, apparemment il aimerai bien le rencontrer.

Sara: Tu n'auras qu'a lui dire qu'il le verra à notre mariage.

Chloé: Parce que vous comptez inviter ce dingue, vous serez mieux sans lui !

Franck fronça les sourcils avant de regarder sa fille.

Franck: C'est censé être son ami ?

Sara: Ouais.

John: Mais ils n'arrêtent pas de se disputer.

Chloé: C'est normale.

John: Ah bon, Maria et moi on est ami pourtant on se dispute pas sans cesse.

Chloé: C'est différent Matthew et moi on se connaît depuis qu'on a seize ans alors forcément ça engendre quelques conflits.

John(marmonnant): Quelques est un euphémisme.

Franck secoua la tête amusé.

Michael: En faite ils adorent se détester ou ils détestent s'adorer, je ne sais jamais lequel c'est.

Chloé: Je l'adore, sauf quand il m'agace.

Michael: Ce qui se trouve être très souvent !

Cholé: Tout à fait, ce n'est pas ma faute !

Ils se regardèrent tout les deux amusés avant que Maria ne demande.

Maria: Il ne va pas être trop déborder aujourd'hui.

Chloé: Non il a de la main d'oeuvre.

Elle regarda Michael et Sara.

Chloé: Avant qu'on parte vos amis sont arrivés pour donner un coup de main.

Sara: C'est vrai !

John: Oui, ils savaient qu'il n'y aurait pas beaucoup de monde, alors comme ils n'avaient rien à faire, ils ont décidé de venir aider.

Michael: C'est Matthew qui doit être content.

Chloé: Tu m'étonnes, plus y a de main d'oeuvre moins il en fait celui là.

Ils se regardèrent tous amusés avant que Franck ne reprenne la parole.

Franck: Il faudra que j'y aille un jour dans ce centre.

Tous les regards se posèrent sur lui.


Sara: Attend tu es sérieux là ?

Franck: Oui pourquoi ?

Chloé: Vous voulez venir au centre alors que vous aviez interdit à Sara d'y aller.

Franck: Y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis et puis malgré mon interdiction, elle y est retourné et vous l'avez gardé.

Chloé esquissa un sourire amusé, Michael secoua la tête.

Michael: Un partout, la balle au centre, vous continuez ou vous arrêtez là ?

Les deux adultes se regardèrent avant de se tourner vers Michael.

Franck/Chloé: On arrête.

Maria: Très bien, voyons voir ce qu'il reste à faire.

Elle s'approcha du frigo, l'ouvrit et fronça les sourcils en regardant à l'intérieur.

Maria: Je n'y crois pas.

Elle referma la porte et se tourna vers le jeune couple.

Maria: Vous avez tout prépare !

Michael/Sara: Non.

Maria: Si, les entrées sont prêtes, la salade est faite, l'apéritif est préparé, qu'est ce qui me reste à faire moi.

Sara: On t'a laissé le gâteau :

Michael: On sait que vous adorez les faire.

Maria: C'est gentil, je vais m'y mettre tout de suite (à LJ) tu veux un gâteau à quoi bonhomme ?

LJ: Au chocolat !

Maria: D'accord.

Elle se mit derrière les fourneaux quand John ajouta.

John: Y a aussi le barbecue a allumé !

Sara: Non c'est fait, comme les braises doivent être bien chaudes pour faire cuire la viande, on l'a allumé.

John: Tu as allumé le feu !

Sara: Non c'est Michael qui l'a fait.

John plissa les yeux et regarda Michael.

John: Ta mère ne t'as jamais dis ne pas jouer avec les allumettes.

Michael: Non par contre elle l'avait dis à Lincoln parce qu'elle trouvait qu'il avait des tendances pyromanes.

Ils secouèrent la tête amusés alors que Lincoln hochait la sienne.

Lincoln: C'est vrai en plus.

John: Tu as réussi à l'allumer.

Michael: Oui.

John: Comment tu as fait ?

Michael regarda sa fiancée avant de reporter son attention sur John.

Michael: J'ai frotté deux pierres l'une contre l'autre.

Franck se mit à rire, ils le regardèrent surpris.

John: Ravis de voir que ça vous amuse.

Franck: Désolé (à Michael) Excellent, j'aime beaucoup.

Michael lui sourit avant de regarder John.

Michael: J'ai mis des petits bout de bois, du journal, du charbon et j'ai ouvert la trappe.

John: La trappe, quelle trappe ?

Michael: Celle qui y a sur le côté droit, on l'ouvre et ça fait un appel d'air, ça facilite l'allumage du feu.

John plissa les yeux avant de regarder Franck.

John: C'était ça, c'est cette trappe votre secret pour l'allumer votre barbecue.

Michael regarda Sara en grimaçant.

Michael: J'ai dis quelques chose qu'il ne fallait pas.

Sara: Non tu ne pouvais pas savoir.

John: Ca fait des années que j'essaie d'allumer ce foutu barbecue sans succès, alors que dés que Mr Le Gouverneur, s'en charge y a pas de problème, je comprend pourquoi maintenant.

Il regarda son patron.

John: Vous disiez que Maria et moi on se payez constamment votre tête, mais vous ça fait plus de dix ans que vous vous payez la mienne.

Franck baissa la tête.

Franck: Je suis désolé.

John: Vraiment.

Franck pouffa avant de se mettre à rire.

Franck: Non parce que vous voir vous prendre la tête à chaque fois pour essayer d'allumer le feu c'était vraiment hilarant !

John: Je me vengerai, je tiens à ce que vous le sachiez, je me vengerai.

Il le regarda amusé avant de poser ses yeux sur Michael.

Franck: Je peux savoir comment tu as trouvé la trappe ?

Michael: J'ai juste fait le tour du barbecue.

Franck secoua la tête amusé.

Franck: Y a pas à dire, ça aide d'avoir un cerveau.

John fusilla son patron du regard, Sara le remarqua.

Sara: A ta place papa, je ne le chercherai pas trop, tu pourrais le regretter.

Franck: Ne t'inquiètes pas il est payé pour me protéger.

Sara: Oui mais je ne suis pas sûre que dans son contrat, il y ai une clause pour une humiliation pareille.

Il regarda sa fille plusieurs secondes avant de regarder John.

Franck: Vous voulez une petite prime ?

Sara: Tout ne se règle pas avec de l'argent papa !

John: Pourquoi petite, il vaut mieux qu'elle soit conséquente.

Sara écarquilla les yeux sidérée.

Sara: John !

John: Désolé ma belle, mais une prime m'aidera à encaisser plus facilement cette humiliation.

La jeune femme secoua la tête exaspérer, son père la regarda.

Franck: Tu veux quelques billets ?

Sara: Non !

Lincoln: Moi par contre j'en veux bien !

Michael: Lincoln !

Lincoln: Bah quoi, je ne suis pas une héritière moi.

Michael secoua la tête alors que Sara regardait son père.

Sara: Je n'en reviens pas que tu lui offres de l'argent pour t'en sortir.

Franck: Ecoute ma chérie, je préfère lui offrir une petite prime, plutôt que de me demander ce que sera sa vengeance, sinon comme il fait beau on peut prendre l'apéro dehors.

Lincoln: Pourquoi pas.

Ils prirent ce que les fiancés avaient préparer et allèrent dans le jardin par la porte de la cuisine, dans la pièce, il ne restait que Maria, Sara, John et Michael, ce dernier regarda le garde du corps.

Michael: Je ne sais pas ce qui me navre le plus, qu'il vous offre une prime ou qu'il ai la naïveté de croire que ça vous empêchera de vous venger.

John: Pour moi c'est qu'il soit aussi naïf, pour un politicien ce n'est pas bon.

John le regarda avec un grand sourire, visiblement fière de lui.
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  thais le Dim 27 Mar - 21:50

sa va j'ai passé un bon dimanche j'ai joué avec mon neveu
ta suite est vraiment bien
j'ai trop hate de lire la suite

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  suzie014 le Dim 3 Avr - 19:26

Coucou miss, j'espère que tu vas bien, merci pour ton com voilà la suite, bonne lecture !!


Une dizaine de minutes plus tard, Michael et Sara cherchaient LJ qui s'était éclipsé de la cuisine peu de temps après Franck, ils étaient montés à l'étage quand ils entendirent la voix du petit garçon.

Michael: C'est LJ, il doit pas être loin.

Sara: On dirai que ça proviens de la chambre de mon père.

Le couple s'avança et s'arrêta sur le pas de la porte qui était ouverte, ils regardèrent à l'intérieur et virent LJ assis sur le lit du père de Sara après quelques instants la jeune femme vit l'enfant prendre un cadre posait sur la table de chevet.

Sara: Oh oh !

Michael: Qu'est ce qui y a ?

Sara: Mon père a horreur qu'on touche à ce cadre.

Au même moment dans la chambre, LJ avait le cadre dans les mains quand il appela Franck.

LJ: Papy.

Franck se retourna vers le petit garçon, il resta figé quelques instants en le voyant avec le cadre entre les mains avant de venir s'installer près de lui.

LJ: C'est qui ?

Franck: Sur la photo ?

LJ: Oui.

Franck: C'est ma femme.

Il remarqua qu'LJ le regardait intrigué.

Franck: C'est la maman de Sara.

LJ: Maman de tata.

Franck: Oui c'est ça.

LJ: Elle est belle.

Franck: Oui, elle est très belle.

LJ: Comme tata.

Franck le regarda amusé.

Franck: Tu es amoureux de ta tante toi.

LJ: Oui, mais tata amoureux de tonton.

Franck: Oui ça, ça crève les yeux qu'elle est amoureuse de ton oncle, mais elle t'aime aussi très fort.

LJ: Oui, elle est où maman de tata ?

Franck: Heu.... la maman de tata, elle est... comment dire.... heu.... elle est monté au ciel, c'est...... comment dire ça à un enfant de deux ans.

LJ: C'est un ange, comme maman de papa et tonton.

Franck: Oui, c'est ça, c'est vrai que tu n'as pas de grand mère toi.

LJ: Non, mais j'ai un papy !

Franck le regarda en souriant, il déposa un baiser sur la tête du petit garçon avant de prendre le cadre et de le reposer sur la table de chevet.

Franck: On la remet à sa place, tu veux bien.

LJ hocha la tête, avant de lever la tête et de voir son oncle et sa tante sur le pas de la porte.

LJ: Tata, tonton !

Franck se retourna et vit le couple.

Sara: Désolé, on cherchait LJ.

Franck: Il est là.

Sara: Oui on a remarqué.

LJ descendit du lit et s'approcha de son oncle, il lui prit la main et commença à le tirer à l'intérieur de la chambre.

LJ: Viens voir tonton.

Michael: Non LJ.

Franck: Tu peux rentrer Michael, ne t'inquiètes pas.

Michael jeta un coup d'oeil à sa fiancée, celle-ci haussa les épaules, LJ entraîna son oncle près de la table de chevet.

LJ: Regarde tonton.

Le petit garçon montra la photo posait sur le meuble.

LJ: C'est la maman de tata.

Michael: Oui je sais, y a des photos d'elle et de Sara à la maison, tu te souviens.

LJ: Ah oui.

Michael lui sourit avant de déposer un baiser sur son front, il releva la tête vit Sara près de son père qui lui montrait des cravates.

Franck: Qu'est ce que tu penses de celle là ?

La jeune femme secoua la tête avec un air de dégoût.

Franck: Et celle là ?

Sara: Encore pire, tu es entrain de me faire un défilé de mauvais goût là.

Il secoua la tête sidéré.

Franck: De toute façon, tu n'aimes jamais mes cravates.

Sara: C'est parce qu'elles sont toutes horribles !

Michael secoua la tête amusé en voyant le père et la fille se défier, Franck finit par détourner le regard en soupirant.

Franck: Je vais demander à LJ, c'est son anniversaire c'est lui qui va choisir ( à LJ) dis moi celle que tu préfères bonhomme.

Le petit garçon remonta sur le lit, il se mit debout face à Franck et regarda ses cravates.

Franck: Tu aimes celle là ?

LJ: Non.

Franck: Et celle-ci ?

LJ: Pas belle !

Franck: D'accord et elle, elle est jolie, tu ne trouves pas.

LJ: Non elle est moche.

Sara se mit à rire, son père la regarda en fronçant les sourcils.

Franck: Je peux savoir ce qui te fait rire ?

Sara(riant): Rien..... en dehors du fait que...... LJ a deux ans...... et il a un meilleur..... goût vestimentaire.... que toi !

Il soupira et regarda LJ.

Franck: Merci.

Le petit garçon haussa les épaules, l'air de dire qu'il n'y étais pour rien.

Sara: Pourquoi, tu veux à tout prix mettre une cravate, tu pourrait t'habiller de façon détendue pour une fois.

Franck: Et si quelqu'un passe à l'improviste, je lui dis quoi ?

Sara: Qu'on est dimanche et que tu fêtes un anniversaire en famille.

Il regarda sa fille plusieurs secondes avant de hocher la tête.

Franck: Oui d'accord, en plus je serai plus à l'aise pour faire le barbecue.

Sara lui sourit, Michael regarda son neveu.

Michael: Tu viens LJ on va rejoindre les autres en bas.

LJ: Non, reste avec papy !

Michael regarda Franck, ce dernier hocha la tête.

Franck: C'est bon, on descend dans pas longtemps.

Michael et Sara commencèrent à quitter la chambre quand LJ se mit à sauter sur le lit, Michael s'arrêta et se tourna vers lui.

Michael: Non LJ, tu ne sautes pas sur le lit, tu n'es pas à la maison là !

Le petit garçon s'arrêta aussitôt et s'asseya sur le lit en regardant son oncle.

LJ: Oui d'accord tonton.

Franck regarda son futur gendre surpris.

Franck: Hé bien Michael, quelle autorité.

Ce dernier esquissa un léger sourire avant de quitter la chambre avec Sara, Franck regarda le petit garçon amusé avant de lui demander.

Franck: Tu m'aides à choisir ma tenue.

Le petit garçon hocha la tête, Franck ouvrit la porte de son armoire pour choisir ses affaires avec l'aide d'LJ.

Quelques minutes plus tard, ils allèrent rejoindre les autres dans le jardin, en voyant arrivait le Gouverneur tout le monde le regarda étonné.

John: Je ne sais pas si vous avez remarqué mais c'est un jean que vous portez Franck.

Franck: Oui je sais.

John: Alors ce n'est pas une erreur.

Franck: Non.

Maria: Ne l'écoutez pas, ça vous va très bien vous devriez en mettre plus souvent.

Franck: Je vous remercie Maria.

Ils se sourirent, Chloé pencha la tête vers John et lui chuchota à l'oreille.

Chloé(chuchote): Je rêve ou elle l'a reluquer.

John qui était entrain de boire avala de travers et se mit à tousser, ils le regardèrent tous inquiet.

Sara: Ca va John ?

John: Oui tout va bien ne t'inquiètes pas.

Il tourna la tête vers sa petite amie.

John(chuchote): Non mais ça ne vas pas.

Chloé(chuchote): Bah quoi, il n'est pas si vieux que ça, il lui plaît peut-être à Maria.

John(chuchote): Maria et Franck, ensemble, non mais ça ne vas pas.

Chloé(chuchote): Qu'est ce que tu en sais, en attendant je suis sûre qu'elle lui à mater les fesses dans son jean.

Le garde du corps ferma les yeux avant de secouer la tête sous les yeux amusés de Chloé, pendant ce temps LJ qui regardait tout le monde demande.

LJ: Il est où Bruce ?

Franck: Bruce viendra un peu plus tard bonhomme, il viendra manger le gâteau, il avait quelque chose de prévu avant.

LJ: D'accord.

Franck: Bon je vais aller voir le feu, vous voulez jeter un coup d'oeil John ?

Le garde du corps le regarda en plissant les yeux avant de secouer la tête.

John: Sans façon.

Franck lui sourit avant de boire une gorgée et d'aller près du barbecue.

Après quelques instants, Franck était occupé avec le feu, Lincoln regarda son fils qui était sur les genoux de Veronica.

Lincoln: Tiens c'est bizarre, tu n'es pas avec Franck.

LJ: Non.

Sara: Papa ne veut pas qu'il s'approche du feu, s'est trop dangereux.

Lincoln:Ah d'accord (à LJ) ça ne t'ennui pas trop de devoir rester avec nous.

LJ: Non, voit mon papy !

Le petit garçon montra Franck du doigt à quelques mètres, Lincoln secoua la tête.

Lincoln: Ne montre pas du doigt c'est mal poli (à Sara) je vais commencer à être jaloux de ton père tu sais, bientôt il passera plus de temps avec lui qu'avec nous.

Sara lui sourit amusé, quand Chloé intervint.

Chloé: C'est vrai qu'il a l'air de beaucoup aimer être avec lui.

Michael qui les écoutait, se leva pris le plat où était la viande et s'approcha de Franck, quand ce dernier tourna la tête, il sursauta légèrement avant de voir le plat que lui apporter Michael.

Franck: J'allais justement allé le chercher.

Michael lui sourit et posa le plat près de lui, il regarda Franck mettre la viande sur la grille.

Michael: Vous avez l'air de bien avoir le coup de main.

Franck: Oui, le barbecue c'est la seule chose que je sais faire en cuisine.

Michael: Vous en faîtes souvent ?

Franck: Plus maintenant, avant oui.

Michael: Avec votre femme.

Franck: Oui quand elle ne voulait pas cuisine, elle me mettait derrière les fourneaux et comme c'est tout ce que je sais faire.

Michael: Au moins elle savait ce qu'elle allait manger.

Franck: Pas toujours des fois, je lui faisais du poisson.

Michael: Au barbecue ?

Franck: Oui du poisson grillé c'est très bon, tu en as jamais mangé.

Michael secoua la tête.

Michael: Non.

Franck: Je t'en ferai un joue, tu verras c'est délicieux, ça vaut bien celui de Maria, mais ne lui répètes pas, elle serai capable de se mettre en grève.

Michael se mit à rire.

Michael(riant): Ca serai dommage.

Franck: Oui j'adore la nourriture cuite au barbecue mais au bout d'un moment ça risque de m'écoeurer.

Ils se regardèrent et se mirent à rire, à quelques mètres, les autres les observaient.

Chloé: Ils s'entendent plutôt bien tout compte fait.

John: Oui ce n'était pas gagné d'avance, mais Franck apprécie Michael.

Sara: Il l'aime beaucoup et moi ça me fait très plaisir.

Veronica: C'est réciproque, Mike aussi aime beaucoup ton père.

Sara lui sourit avant de regarder à nouveau son père et son fiancé discutaient en riant.

Lincoln: Ca fait du bien à Michael, d'avoir une figure paternel, il s'en ai pas rendu compte mais ça lui a manqué.

Chloé: Tu étais là toi.

Lincoln: Je suis son frère pas son père et jusqu'a là, je n'ai pas était du meilleur exemple.

John: Il s'entendait bien avec son proviseur de lycée.

Chloé: Oui Mr Marshall et lui s'entendaient bien, ils sont resté en contact d'ailleurs.

Lincoln: C'est vrai qu'ils avaient plus qu'une relation proviseur élève, mais en dehors du lycée, il ne pouvait pas faire grand chose pour lui, avec Franck c'est différent, il peut plus parler, se confier, crée des liens;

Chloé: En ce qui concerne de crée des liens, je crois que c'est déjà fais.

Ils tournèrent tous la tête vers les deux hommes près du barbecue qui continuaient de discuter.

Michael: Et vous en fessiez qu'avec votre femme.

Franck: Non, Bruce venait souvent avec sa famille, d'ailleurs la dernière fois que j'en ai fait un avec autant de monde c'était avec lui, ça fait...

Michael: Près de 6 ans.

Franck le regarda et hocha la tête.

Franck: Oui, bientôt.

Michael le regarda plusieurs secondes avant de reprendre la parole.

Michael: Ca sera bientôt l'anniversaire de sa mort, d'ici quelques jours.

Franck hocha la tête sans quitter le feu des yeux.

Franck: Oui, ça tombe un vendredi cette année.

Michael: J'imagine que vous aurez beaucoup de travail ce jour là.

Franck: Oui je serai débordé.

Il leva les yeux vers Michael.

Franck: En faite je fais tout pour l'être, afin de ne pas y penser mais.....

Michael: Vous n'arrêtez pas d'y penser quand même.

Franck: Ouais c'est impossible de me concentrer, je n'arrête pas d'y penser, je me dis que si j'y avais été comme prévu...

Michael: Vous vous torturez plus qu'autre chose à pensez ça, on ne peut pas revenir en arrière et changer le passé, ça se serait.

Franck: Hum, j'aimerai bien essayé quand même.

Michael: Moi aussi.

Ils se regardèrent avec un léger sourire.

Michael: Vous savez, si ce jour là, vous n'êtes pas trop submerger de travail, vous devriez venir voir Sara et allé voir votre femme au cimetière tout les deux, je suis sûre que ça ferai plaisir à Sara et ça vous feriez du bien, autant à elle, qu'a vous.

Franck: Je ne suis pas sûre.

Michael: Partagez votre peine renforcerez les liens que vous avez avec Sara, vous souffrez tout les deux, alors autant que vous soyez ensemble pendant ce moment douloureux plutôt que chacun de votre côté. Mais bon c'est à vous de voir, moi pour ce que j'en dis.

Franck le regarda et esquissa un léger sourire.

Franck: Je lui proposerai.

Michael lui sourit avant de reporter son attention sur la grille de viande, Franck retourna quelques morceaux de viande avec sa pince.

Michael: Vous avez la technique.

Franck le regarda avant de lui tendre la pince.

Franck: Tu veux essayer.

Michael le regarda et haussa les épaules, à plusieurs mètres John fronça les sourcils.

John: Dîtes moi que je rêve !

Maria: Qu'est ce qui se passe ?

John: Franck laisse Michael s'occupait du barbecue.

Chloé: Et alors ?

Sara: Papa laisse jamais personne s'en occuper.

John: Et encore moins touché à sa précieuse pince.

Sara leva les yeux et vit Franck donnait la pince à Michael, elle se mit à sourire.

Chloé: C'est normale qu'il le laisse faire.

John: Ah bon pourquoi ?

Chloé: D'ici quelques mois, Michael sera son gendre et s'occuper d'un barbecue c'est le genre de choses qui se transmet de père en fils.

John: Tu es entrain de dire que Franck considère Michael comme son fils.

Chloé: Bah je ne sais pas moi, je ne suis pas dans sa tête.

John regarda Sara en fronçant les sourcils.

John: Fait attention qu'il n'essaie pas de l'adopter avant votre mariage.

Sara secoua la tête en souriant avant de se lever et de se diriger vers Michael et son père, en arrivant près d'eux, elle passa ses bras autour du corps de son fiancé et déposa un baiser dans son cou avant de poser sa tête sur son épaule, Michael tourna légèrement la sienne et regarda Sara en souriant.

Michael: Ca va ma puce.

Elle hocha la tête et lui sourit.

Sara: Oui et vous, qu'est ce que vous vous racontez ?

Franck: Pas grand chose.

Michael: Ton père me montre comment bien faire cuire la viande sur un barbecue.

Sara: Ton frère ne t'a pas déjà appris.

Michael: Si et le jour où je voudrais te faire manger de la viande carbonisé, je suivrais ces conseils.

Sara et Franck se mirent à rire, la jeune femme dépose un baiser sur la joue de son fiancé.

Sara: Je vais aller chercher les épis de maïs.

Franck: Je vais venir avec toi.

Sara: Tu laisses Michael s'occupait du barbecue tout seul.

Franck: Oui, il maîtrise bien la situation, n'est ce pas Michael.

Michael: Je crois que je vais pouvoir survivre quelques minutes tout seul.

Franck lui sourit, Sara l'embrassa avant de se détacher de lui et de se diriger vers la maison avec son père, une fois arrivé dans la cuisine, Sara ouvrit le frigo tout en demandant à son père.

Sara: Dis moi depuis quand tu prêtes ta précieuse pince.

Franck: Pardon.

Après avoir sorti les épis de maïs, elle referma le frigo et regarda son père.

Sara: Ta pince, tu l'as prêté à Michael et tu le laisses même s'occuper du barbecue.

Franck: Oui et alors.

Sara: Et alors je me souviens qu'un jour, Bruce avait pris cette pince pour aller vérifier la viande et tu lui avais dis que c'était toi qui t'en occupais, que c'était toi le chef au niveau du barbecue.

Franck esquissa un sourire en regardant sa fille.

Franck: Tu te rappelles de ça !

Sara: Oui et je me rappelle aussi que ça avait beaucoup fait rire maman.

Un grand sourire apparu sur le visage de Franck.

Franck: Oui c'est vrai, elle avait eu un sacrée fou rire ce jour là, elle en pleurait presque.

Sara lui sourit, Franck la regarda plusieurs secondes avant de reprendre la parole.

Franck: D'ailleurs en parlant de ta mère, dans quelques jours ça sera l'anniversaire de....

Sara: Oui je sais.

Franck: On pourrait peut-être aller sur sa tombe tout les deux.

La jeune femme la regarda étonnée.

Sara: Heu......oui pourquoi pas.

Franck: Michael m'a dit que ça serai bien qu'on y aille tout les deux.

Sara se mit à sourire.

Sara: Michael.

Franck: Oui, il a dit que ça nous ferai du bien d'y aller, de passer ce moment ensemble au lieux d'être chacun de notre côté comme d'habitude.

Sara hocha la tête.

Sara: Oui, ça me ferai plaisir de passer un moment avec toi ce jour là.

Franck lui sourit.

Franck: C'est pour ça.

Sara: Quoi ?

Franck: Tu m'a demandé pourquoi Michael pouvait s'occuper du barbecue, c'est pour ça.

La jeune femme le regarda plusieurs secondes avant de hocher la tête en souriant, son père déposa un baiser sur sa tempe aant de lui prendre le plat des mains et de retourner dehors avec elle.

Quand il retourna prés du feu, il vit Michael tournait plusieurs morceaux de viande, il sourit en hochant la tête.

Franck: Apparemment tu as le coup de main.

Michael lui sourit, Franck posa le plat avant de se frotter les mains.

Farnck: Bon puisque tu maitrises bien la situation, moi je vais aller boire un verre, ne brûle rien.

Michael: Je vais essayé.

Sara regarda son père s'éloignait avant de poser ses yeux sur son fiancé.

Sara: Je vais te surveiller !

Ils se regardèrent en souriant avant que la jeune femme ne se blotisse dans les bras de son amant, pendant ce temps Franck s'installa avec les autres.

Maria: Je vous sers un verre monsieur ?

Franck: Volontier Maria.

Pendant qu'elle lui servait un verre, Lj descendit des genoux de sa mère et s'approcha de Franck a qui il tendit les bras.

LJ: Papy !

Franck tourna la tête et la secoua amusé avant de soulever LJ et de le prendre sur ses genoux.

Franck: Ca va mon grand ?

LJ: Oui, mange quand ?

Ils se mirent tous à rire.

Franck: Tu as faim ?

LJ: Oui un peu.

Franck: On va bientôt commencer ne t'inquiètes pas.

LJ: Après manger le gateau !

Veronica: On mangera le gâteau après que tu ai fais la sieste mon ange.

LJ regarda sa mère avant de secouer la tête.

LJ: Non, pas dodo.

Veronica: Oh si tu vas dormir, tu vas mangé un peu et après tu iras dormir une heure ou deux.

Le petit garçon fronça les sourcils et regarda Franck.

LJ: Papy, dis à maman, pas dodo.

Franck: Désolé bonhomme mais ta maman a raison, tu dois dormir un peu.

L'enfant tourna la tête et croisa les bras pour montrer son refus, Veronica secoua la tête amusé.

Veronica: Ne fais pas la tête bonhomme, après la sieste tu mangeras le gateau et tu ouvriras tes cadeaux.

LJ: Pourquoi des cadeaux ?

Veronica: Parce que c'est ton anniversaire et tu vas en avoir beaucoup.

LJ: Pourquoi beaucoup ?

Véronica: Hé bien parce que, papa et moi on t'en a acheté, tonton et tata aussi, Franck également.

LJ tourna la tête vers Franck.

LJ: C'est vrai !

Franck: Oui c'est vrai, Maria aussi t'en a acheté et John et Chloé aussi et puis quand Bruce arrivera, il en aura un pour toi, lui aussi.

LJ: Avoir beaucoup de cadeaux moi !

Veronica: C'est parce que tu es un gentil petit garçon.

Elle lui passa une main dans les cheveux, Lincoln ajouta.

Lincoln: Et parce que ta mère ne sait pas s'arrêter d'acheter.

Elle secoua la tête alors que les autres riaient, ils continuèrent à discuter plusieurs minutes jusqu'a ce que John fasse remarquer.

John: Dîtes dont Mr le Gouverneur, vous n'avez pas peur que la viande soit un peu brûlé.

Franck: Non pourquoi ?

John: Sara est entrain de déconcentrer notre cuisto.

Ils tournèrent tous la tête et virent les deux fiancés entrain d'échanger un baiser.

Franck: Elle n'est pas possible !

Lincoln: Je n'ai jamais vu Michael perdre aussi vite sa concentration que quand Sara est dans les parages.

Franck: Sara !

Les deux amoureux cassèrent leur baiser à regrets, Sara tourna la tête vers son père.

Sara: Quoi ?

Franck: Viens nous rejoindre là !

Sara: Non merci je suis très bien où je suis.

Lincoln: Raméne tes fesses ici, tu es entrain de déconcentrer Michael.

Sara: Oui je sais, je suis sa distraction préféré !!

Michael: La seule et l'unique, rien d'autre n'arrive à me déconcentrer aussi bien que toi.

La jeune femme lui sourit et déposa plein de baisers sur les lèvres de son compagnon, Lincoln secoua la tête en soupirant.

Lincoln: Sara, on ne veut pas manger de la viande brûlé, alors laisse le.

Sara: Si tu n'es pas content c'est pareil, tu n'as qu'a aller bouffer au restaurant !

Alors que Michael secouait la tête en riant, Lincoln fronça les sourcils.

Lincoln: Quelle petite insolente.

Il commença à se relever, Veronica lui attrapa le bras.

Veronica: Tu vas où là ?

Lincoln: Dire deux mots à cette insolente.

Veronica: Tu ne devrais pas.

Lincoln: T'inquiètes pas.

Il commença à marcher et s'approcha du couple qui s'embrassait, il attrapa le bras de Sara et la tira vers lui.

Sara: Hé !

Lincoln: Allez laisse le tranquille et vient avec nous.

Sara: Lâche moi !

Lincoln: Non....aie !

Il se retourna et regarda son frère qui venait de lui piquer la jambe avec une grande fourchette.

Lincoln: Non mais ça va pas tu es malade !

Michael: Lache Sara ou je recommence et plus fort.

Lincoln le regarda avant de secouer la tête en souriant.

Lincoln: Tu n'oseras pas.

Michael: Tu veux parier !

Lincoln regarda son frère plusieurs secondes avant de lâcher le bras de Sara.

Michael: Merci.

Lincoln retourna s'asseoir avec les autres, Veronica le regarda.

Veronica: Je te l'avais dis !

Lincoln: Il est dingue, il a fallit me pointer.

Veronica: Régle 1, ne jamais touché à Sara !

Il haussa les épaules en souiprant alors que Sara était de retour dans les bras de Michael.

Après quelques minutes, le couple arriva près de la table avec le plat de viande, Lincoln le regarda avant de froncer les sourcils.

Lincoln: La viande n'est pas brûlé ?

Michael: Non, je suis capable de faire de chose à la fois vois-tu.

Veronica, Chloé et Maria pouffèrent de rire, Franck sourit amusé.

Franck: Bon travail Michael.

Michael: Merci, on peut se mettre à table.

Ils rentrèrent tous dans la maison et s'installèrent dans la salle à manger, le repas se passa dans la bonne humeur, au milieu du repas LJ alla dormir un peu, il fit une sieste d'une heure et demi, puis vers 16h30 il se réveilla et Bruce arriva, le petit garçon souffla ses 2 bougies, puis ils mangèrent le gateau avant que l'enfant n'ouvre tout ces cadeaux.

Vers 19h, Lincoln, Veronica et LJ rentrèrent chez eux, pendant que Lincoln garait la voiture, une femme l'observait assis dans la sienne, elle regarda Lincoln, sa compagne et son fils sortir du véhicule, avant de les voir entrer à l'intérieur de la maison, elle attendit quelques instants puis quitta à son tours sa voiture.

Alors que Lincoln enlevait sa veste et que Veronica s'occupait de déshabiller LJ, ils entendirent frapper à la porte, il posa sa veste sur le porte manteau et ouvrit la porte, Lincoln ne bougea pas envoyant la femme en face de lui, celle-ci prit la parole.

Femme: Bonsoir Lincoln.

Lincoln: Lisa.

Bonne soirée, bisous !!
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  thais le Dim 3 Avr - 21:32

sa va et toi
ta suite est vraiment super
j'ai trop hate de voir comment sa se passera avec lisa
vite la suite

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  suzie014 le Lun 11 Avr - 19:24

Coucou miss, j'espère que tu vas bien, merci pour ton com, voilà une suite, bonne lecture !!!


Maria: Qu'est ce qu'elle est venue faire ici ?

Le lendemain après les cours, Sara s'était rendue chez son père, la veille Lincoln avait appelé Michael pour lui apprendre que Lisa, la mère biologique d'LJ, été venue frapper à sa porte, la jeune femme venait de l'annoncer à John et Maria, elle s'apprêtait à répondre à la question de cette dernière quand la porte d'entrée se fit entendre, après quelques secondes Franck fit son apparition dans la cuisine et fut surpris d'y trouer sa fille.

Franck: Sara, qu'est ce que tu fais là ?

Elle lui sourit alors qu'il s'approchait d'elle.

Sara: Bonjour papa.

Franck: Bonjour ma chérie.

Il regarda sa fille quelques secondes avant de froncer les sourcils.

Franck: Tu as une petit mine.

Sara: Oui, je n'ai pas beaucoup dormie cette nuit.

Franck: Hum, je n'ai pas vu ta voiture, tu es venue à pied.

Sara: Non Michael m'a déposé.

Franck: Il n'est pas resté.

Sara: Il est passé chercher LJ chez la nounou, il ne vas pas tarder.

Franck: Tout vas bien, tu as l'air préoccuper.

Sara: Oui en effet, je suis préoccupé.

Franck: Tu as un problème avec Michael ?

Sara: Non, tout vas bien avec Michael.

Franck: Alors c'est quoi, tes études ?

Sara: Non, ça n'a rien avoir, en faite, hier soir quand Lincoln, Véro et LJ sont rentrés chez eux, une femme est venue frapper à leur porte, en ouvrant Lincoln s'est retrouvé en face de Lisa.

Son père fronça les sourcils intrigué.

Franck: Lisa ?

Sara: La mère biologique d'LJ.

Franck: Oh.

John: J'ai dis la même chose.

Franck échangea un regard avec John avant de reporter son attention sur Sara.

Franck: Qu'est ce qu'elle veux ?

Sara: Ce qu'elle veut c'est LJ.

Ils la regardèrent tous les trois avec de grands yeux avant de s'exclamer en choeur.

Trois: Quoi ?

Maria: Attend, mais ça fessait longtemps qu'elle était parti, non.

Sara: Oui presque deux ans.

Maria: Et elle revient comme ça, du jour au lendemain, en réclamant le petit.

Sara: Apparemment.

Franck secoua la tête abasourdi, avant de s'asseoir avec eux autour de la table.

Franck: Qu'est ce qui c'est passé, qu'est ce qu'a fait Lincoln ?

Sara: D'après ce que m'a dis Michael, il ne l'a pas laissé rentrer à l'intérieur de la maison, mais elle a aperçut LJ.

John: Elle peut revenir comme ça, après près deux ans et le reprendre vous croyez.

Sara: J'en sais rien.

Franck: Non, elle ne peut pas.

Sara regarda son père inquiète.

Sara: Tu es sûre.

Franck: Oui, elle est parti en abandonnant son enfant, elle ne peut pas revenir du jour au lendemain et le reprendre.

Sara: D'accord.

Maria: Comment vont Lincoln et Veronica ?

Sara: Pas très bien, Lincoln est partagé entre colère et exaspération.

John: Ca se comprend.

Sara: Oui, quand a Veronica, elle est effrayé, elle a peur qu'on lui enlève son enfant.

Maria : La situation doit être encore plus difficile pour elle, elle l'élève, pour elle c'est son fils, mais aux yeux de la loi, elle n'est pas reconnu conne étant sa mère.

Franck: Et Michael, comment il réagit ?

La jeune femme tourna la tête vers son père.

Sara: Il reste calme pour Linc et Véro mais il a du mal à la savoir de retour, je crois qu'il a pas mal de rancoeur envers elle.

John: C'est compréhensible après tout quand elle est partie, c'est lui qui a du s'occuper d'LJ étant donné que Lincoln devait travaillé et s'occuper d'un nouveau né quand on a à peine 17 ans, on a beau dire ça ne doit pas être facile.

Sara: Oui, et il est tellement proche de lui qu'il s'inquiète de ce qui pourrait arrivé.

Franck: Tu as dit qu'il était allé le chercher chez la nounou.

Sara: Oui, Linc et Véro ont réussi à avoir un rendez vous avec l'assistante sociale en fin d'après midi, alors Michael a décidé d'aller le chercher, il va le ramener ici, ça ne te dérange pas.

Franck: Non pas du tout au contraire.

Sara lui sourit avant d'entendre frapper à la porte.

Sara: Ca doit être lui.

Maria se leva pour aller ouvrir, Franck regarda sa fille amusé.

Franck: Tu devrais lui dire qu'il peut rentrer après avoir sonner au lieu d'attendre qu'on vienne lui ouvrir.

Sara: Dis lui toi, c'est ta maison.

Il lui sourit puis après quelques secondes, Maria réapparu dans la pièce, suivit d'LJ et de Michael, le petit garçon se précipita vers Sara.

LJ: Tata !

Michael: Je t'ai dis que tu allais la voir.

Sara se mit à rire avant de prendre le petit garçon dans ses bras de l'embrasser, pendant que Michael saluait John et Franck.

Sara: Coucou mon trésor, tu vas bien ?

LJ: Oui, tonton cherchait chez nounou.

Sara: Oui, il est venu te chercher, tu es content.

LJ: Oui content.

Elle lui déposa un baiser sur le front avant que Franck ne passe une main dans les cheveux du petit garçon.

Franck: Coucou bonhomme.

LJ tourna la tête et sourit en voyant Franck.

LJ: Coucou papy !

Il tendit les bras vers lui, le père de Sara le prit dans ses bras, LJ se blottit contre lui pour lui faire un câlin.

Franck: Tu vas rester un peu avec ton oncle et ta tante.

LJ: Oui, fait dodo chez tonton et tata.

Michael: Pas ce soir Junior, papa et maman vienne te chercher tout à l'heure.

LJ regarda son oncle.

LJ: Pas dodo maison à toi.

Michael: Non mais une autre fois, si tu veux.

LJ: Oui, veux.

Michael secoua la tête amusé, tout en installant un tapis de jeux dans la pièce.

Michael: Viens là trésor.

LJ descendit des genoux de Franck et s'approcha de Michael qui déposait des jouets sur la tapis de jeux.

Michael: Tu t'assois là pour jouer.

L'enfant hocha la tête et s'installa sur le tapis avant de prendre une petite voiture, son oncle l'observa quelques secondes avant de lui demander.

Michael: Tu as soif ?

LJ: Oui, veux lait, s'il te plait.

Michael tourna la tête vers Maria.

Michael: Je peux vous empruntez un peu de lait ?

Maria: Bien sûre, sers toi.

Michael prit le gobelet dans le sac à linge, il le remplit de lait avant de le donner à son neveu.

Michael: Tiens Junior.

Le petit garçon prit la gobelet et le remercia avant de boire une gorgée.

LJ: Merci tonton.

Michael: Tu es sage.

LJ hocha la tête tout en buvant, Michael sourit et déposa un baiser sur son front avant d'aller s'asseoir avec les autres, tout en gardant un oeil sur LJ.

Sara: Tu as eu des nouvelles de Linc et Véro ?

Michael: Ouais quand je les ai appelé pour le dire que j'allais cherché LJ, ils étaient dans la salle d'attente de l'assistante sociale.

Maria: Ils tiennent le choc ?

Michael: Plus ou moins, bizarrement c'est Lincoln le plus calme, c'est qui parait étonnant quand on le connaît, il a plutôt tendance à être impulsif d'habitude.

Maria: La paternité l'a assagit.

Michael: Peut-être ou alors la situation l'inquiète tellement qu'il préfère rester calme pour ne pas faire des bêtises.

John: Et toi tu arrives à rester calme ça va.

Michael le regarda.

Michael: Je suis très calme.

Franck le regarda avant d'esquisser un sourire.

Franck: A qui tu veux essayé de faire croire ça.

Michael: Vous ne me croyez pas ?

Franck haussa les épaules, Sara passa une main sur la tête de son fiancé avant de déposer un baiser sur sa joue.

Sara: Ne le prend pas mal mon chéri, mais non, on ne te crois pas.

Il esquissa un sourire avant de la regarder amusé.

Michael: D'accord, alors disons que je tente de garder mon calme.

Franck: Mais tu as beaucoup de mal.

Maria: Tu lui en veux ?

Le jeune homme garda le silence quelques secondes avant de hocher la tête.

Michael: Oui je lui en veux.

Maria: D'être partie.

Michael: D'être revenue !

Ils le regardèrent intrigués, Michael soupira avant de reprendre la parole.

Michael: Elle est partie parce qu'elle ne se sentait pas capable de s'occuper de lui et elle revient près de deux ans après et demande à le voir, elle dit qu'elle veut s'occuper de son fils, sauf qu'en deux ans on n'a pas eu une seule fois de ses nouvelles, elle n'a jamais appeler pour savoir comment aller LJ, alors personnellement je trouve qu'elle a un sacrée culot de revenir et de faire comme si de rien était, en réclamant un enfant dont elle ne s'est pas soucié depuis qu'elle est partie.

John: Elle n'osait peut-être pas vous appelez.

Michael le fusilla du regard.

Michael: Ne lui trouvez pas d'excuse, y a pas d'excuse valable quand on abandonne son enfant sans se soucier de ce qu'il deviendra !

Il baissa la tête tout en se passant une main dans les cheveux.

Michael: Désolé, excusez moi.

John: Non ce n'est rien, tu es sur les nerfs je comprend.

Michael soupira visiblement agacé, Sara le regarda avant de poser sa tête sur son épaule et de déposer un baiser sur son visage, un sourire apparu aussitôt sur les lèvres de Michael, ce qui amusa les trois adultes, il tourna la tête et la regarda en souriant avant de lui caresser les cheveux et de déposer un baiser sur son front, au même moment la voix d'LJ se fit entendre.

LJ: Tonton regarde !

Michael tourna la tête vers son neveu et vit le petit garçon mettre un cube dans une boîte, ce dernier tapa dans ses mains visiblement fière de lui, tout le monde se mit à rire en le voyant faire.

Franck: A quoi tu joues ?

Le petit garçon prit la boite avant de se lever et s'approcha de lui, Franck l'aida à mettre l'objet sur la table avant de le voir retourner près de son tapis, prendre plusieurs petits jouets dans ses bras et revenir près de lui.

LJ: Tiens papy !

Franck prit les jouets et les posa à côté de la boite avant de soulever le petit garçon et de l'installer sur ses genoux.

Franck: Alors qu'est ce que tu dois faire avec ça ?

LJ: Met dans la boîte.

Le père de Sara plissa les yeux avant de hocher la tête.

Franck: Je vois, chaque objet entre dans un trou précis de la boite.

LJ: Oui.

Franck: Et tu y arrives ?

LJ: Un peu.

Le petit garçon prit un objet en forme de triangle et tenta de la faire rentrer par une petite ouverture en forme de rond, après quelques secondes, il haussa les épaules.

LJ: Pas là !

Franck: Non on dirai que ça ne marche pas.

LJ fronça les sourcils, Michael secoua la tête amusé.

Michael: Regarde bien LJ, le trou de la boite, il est rond, tu n'as pas un jouet rond comme ça.

L'enfant regarda attentivement les jouets posait sur la table avant de reposer celui qu'il avait dans la main et d'en prendre un autre qu'il montra à Michael.

LJ: Lui !

Michael: Peut-être, essaie.

LJ hocha la tête avant de poser le jouet sur la forme et sourit en le voyant tomber dans la boite.

LJ: Oui !

Michael: Bravo !

Ils applaudirent tous le petit garçon, ce dernier se mit à rire avant de prendre un autre jouet.

Au même moment à plusieurs kilomètres de là, Lincoln et Veronica étaient dans le bureau de l'assistante sociale et venaient de lui expliquer la situation.

AS: Très bien je vois, et qu'est ce que vous avez fait en le voyant sur votre palier.

Lincoln: Ce que j'ai fait, j'ai tenté de rester calme.

L'assistante sociale esquissa un léger sourire.

AS: C'est déjà beaucoup, vous l'avez fait rentrer chez vous ?

Lincoln: Non, je lui ai parlé dehors.

Veronica: Dis nous honnêtement, elle peut revenir et prendre LJ ?

L'assistante sociale sentit son coeur se serrer face à la détresse qu'elle voyait dans les yeux de la femme en face d'elle.

AS: Non, elle ne peut pas, ne vous inquiétez pas.

Veronica laissa échapper un soupire de soulagement.

AS: C'est vous Mr Burrows qui avait la garde de votre fils, elle ne peut pas revenir et demander à la reprendre comme ça, par contre elle peut prendre un avocat et tenter d'obtenir la garde partagée.

Lincoln: Attendez, alors qu'elle n'a pas donné signe de vie depuis presque deux ans, on pourrait lui accorder la garde partagée.

AS: Tout dépend des circonstances, mais étant donné que votre fils ne l'a jamais vu et qu'elle n'a pas pris de ses nouvelles durant ces deux dernières années, ça m'étonnerai fort qu'on lui accorde, mais on pourrait l'autoriser à avoir des droits de visite surveillés pour commencer et au fil du temps, si un lien se crée entre l'enfant et sa mère biologique, un juge pourrait lui accorder la garde partagé, après sûrement plusieurs mois voir des années mais ça pourrait arriver.

Lincoln: Et nous, qu'est ce qu'on peut faire ?

AS: Malheureusement pas grand chose, si elle compte vraiment revoir votre fils, je vous conseille de trouver un bon avocat et n'hésitait pas à prouver qu'elle n'est pas rentrer en contact avec vous depuis son départ pour prendre des nouvelles de l'enfant.

Lincoln: Très bien, je vous remercie.

AS: Non c'est normale, sinon dites moi comment va Michael ?

Lincoln se mit à sourire, l'assistante sociale était celle qui s'était occupé de Michael depuis la mort de leur mère.

Lincoln: Il va bien, ces études se passent très bien.

AS: Ca ne m'étonne pas, il est toujours avec sa petite amie ?

Lincoln: Oui, lui et Sara vivent ensemble dans un studio et ils se sont fiancés, il y a quelques semaines.

Elle le regarda étonnée.

AS: Fiancés !

Veronica: Nous aussi ça nous a surpris.

Lincoln: Surtout qu'ils comptent se marier au mois de Juin !

AS: Hé bien, au moins c'est une bonne nouvelle, vous le féliciterai de ma part.

Lincoln: Bien sûre.

Lui et Veronica se levèrent tout comme l'assistante sociale.

AS: Si vous avez besoin de quoi que ce soit, appelez moi d'accord.

Lincoln: Je vous remercie.

Elle posa une main sur l'épaule de Veronica, la jeune femme la regarda.

AS: Je sais que la situation n'est pas facile, elle est même très effrayante mais pour LJ, cette femme est une inconnue alors personne ne la laissera l'emmener loin de vous.

Veronica hocha la tête touché par l'attention que lui portait l'assistante sociale.

Veronica: Merci, au revoir.

AS: Au revoir.

Après avoir quitté le bâtiment des services sociaux, ils se rendirent chez le Gouverneur, dés qu'il vit Veronica, LJ couru vers elle.

LJ: Maman !

Elle le prit dans ses bras et le serra contre elle en le couvrant de baisers.

Veronica: Ca va mon bébé.

LJ: Oui, joue.

Elle lui sourit avant de s'installer avec les autres, Maria leur servit un café avant que Michael ne leur demande.

Michael: Que vous a dis l'assistante sociale ?

Lincoln: Déjà, elle ne peut pas revenir et prendre LJ comme ça, par contre elle pourrait avoir un droit de visite surveillé pour le voir, et au fil du temps on pourrait lui accorder la garde partagé.

Maria: Qu'est ce qu'elle vous a dis de faire ?

Lincoln: De trouver un bon avocat, surtout si elle veut vraiment récupérer LJ.

LJ: Moi !

Ils regardèrent tous l'enfant amusé avant que Michael ne reporte son attention sur son frère.

Michael: Un avocat !

Lincoln: Oui.

Franck: Je connais un excellent avocat qui s'occupent d'affaires familiales.

Lincoln le regarda avec un léger sourire.

Lincoln: Ce n'est pas que je ne veux pas, mais si c'est une de vos connaissances et que c'est un excellent avocat, j'imagine ces honoraires.

Franck lui sourit.

Franck: En effet mais, il n'hésite pas à les revoir à la baisse quand c'est pour une bonne cause et puis, il me doit quelques services.

Lincoln secoua la tête amusé.

Franck: Je l'appellerais.

Lincoln: C'est gentil, je vous remercie.

Franck: C'est normal, après tout d'ici deux mois on sera de la même famille.

Lincoln: Exact, a propos (à Michael) l'assistante sociale te félicite toi et Sara pour votre mariage à venir.

Michael le regarda intrigué.

Lincoln: Elle a demandé de tes nouvelles !

Michael secoua la tête amusé sous les rires des autres.

Trois jours plus tard, en milieu de matinée, la nounou d'LJ l'avait emmener, lui et les autres s'amusés au parcs, près de chez elle, le petit garçon était dans la sable entrain de jouer sous les yeux de la nounou, celle-ci tourna la tête pour s'occuper d'un petit dans une poussette, quand une jeune femme blonde d'une vingtaine d'année s'approcha du bac à sable, elle appela doucement LJ pour ne pas se faire remarquer.

Femme: LJ.

L'enfant tourna la tête et le regarda.

Femme: Approche trésor.

Il se leva et s'approcha doucement de la personne, qui s'était accroupit.

Femme: Coucou bonhomme.

LJ: T'es qui ?

Femme: Ta maman.

Le petit garçon secoua la tête en souriant.

LJ: Non pas là maman.

Elle fronça les sourcils avant de le prendre dans ses bras.

LJ: Pas porté moi.

Elle posa sa main sur sa bouche pour le faire taire.

Femme: Chut, tais toi.

La jeune femme se releva et commença à marcher en direction de la sortit du parc avec le petit garçon dans les bras, au même moment la nounou tourna la tête ers le bac à sable, elle fronça les sourcils en ne voyant plus le petit garçon.

Nounou: LJ !

Elle se leva et regarda autour d'elle, la panique commença à l'envahir et se mit à crier son nom.

Nounou: LJ !!



Bonne soirée, bisous je t'adoooooore !! Very Happy Very Happy
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  thais le Lun 11 Avr - 19:59

ca va
très belle suite
on n'a pas le droit d'enlever un enfants surtout comme ca
j'espère qu'on le retrouva le plus vite possible
trop hate de lire la suite

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  thais le Mar 19 Avr - 20:57

salut sa va?
moi je m'ennuie de ta fic
si tu pouvais en mettre une le plus vite possible

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  suzie014 le Mar 19 Avr - 22:30

Coucou miss, j'espère que tu vas bien, désolé du retard, comme je te l'ai dis sur l'autre fic, je n'étais pas là ce week end et depuis hier je me balade avec des bequilles, voilà la suite, bonne lecture !!!


Peu avant l'heure du déjeuner, la secrétaire du Gouverneur Tancredi vit arrivé la fille de ce dernier.

Secrétaire: Bonjour Sara.

Sara: Il faut que je vois mon père !

La secrétaire la regarda étonné de son manque de politesse.

Secrétaire: Je suis désolé mais il est en réunion.

Sara: C'est important.

Secrétaire: Sa réunion aussi, je suis navrée.

Sara ferma les yeux quelques secondes avant de se précipiter vers la porte du bureau om se dérouler les réunions importante, la secrétaire se leva pour l'arrêter.

Secrétaire: Sara !

La jeune femme ouvrit brutalement, fessant sursauter les personnes présente dans la pièce.

Sara: Papa !!

Franck leva la tête et fut surpris de voir sa fille, sa secrétaire arriva derrière Sara.

Secrétaire: Je suis Me le Gouverneur, je n'ai pas réussit à l'arrêter.

Franck: Ce n'est rien Clarisse, retournez à votre bureau.

La secrétaire reparti alors que Franck se leva de sa chaise.

Franck: Sara, je suis en pleine réunions avec des gens importants.

Sara: Je suis désolé.

Il fronça les sourcils à l'entendant la voix de sa fille et commença à s'approcher d'elle.

Franck: Tout va bien ?

Sara: Non j'ai besoin de ton aide.

Il se tourna vers les personnes présentent autour de la table.

Franck: Excusez moi, une minute.

Ils hochèrent tous la tête, Franck s'approcha de Sara et remarqua qu'elle avait les larmes aux yeux.

Franck: Qu'est ce qui ne vas pas ?

Sara: C'est LJ, il a été enlevé.

Le visage de Franck se décomposa tandis que des larmes coulaient sur les joues de Sara.

Franck: Quoi ? Comment ? Qu'est ce qui c'est passé ?

Sara(pleurant): Il était au parc avec sa nounou.... .elle....elle a tourné la tête...... quelques instants et il avait disparu.

Franck: Il s'est peut-être éloigné.

Sara secoua la tête en essuyant ses larmes.

Sara: Non, des témoins ont vu une femme l'emmène avec elle.

Franck: Une femme.....

Sara: D'après leur description ça serai Lisa.

Franck ferma les yeux avant de prendre sa fille dans ses bras.

Franck: Ca va aller ma chérie, on va le retrouver.

Sara: La police dis qu'elle ne peut rien faire.

Franck: Quoi !

Il se détacha d'elle et la regarde étonné.

Franck: Qu'est ce que tu veux dire par là ?

Sara: L'agent de police qu'a vu Lincoln, lui a dit que si c'est sa mère, elle a le droit de l'emmener, j'ai vraiment besoin de ton aide papa, on ne peut pas laisser LJ avec elle.

Franck: Attend un seconde.

Il tourna la tête vers la table ou se trouver plusieurs personnes.

Franck: Capitaine Huston, je pourrais vous parlez une minute.

L'homme se leva et s'approcha de Franck et Sara.

Huston: Je peux faire quelque chose pour toi Franck.

Franck: Tu te souviens de ma fille Sara, Jason.

Huston: Bien sûre, je suis enchanté de te revoir Sara.

Sara: Bonjour Monsieur.

Franck: J'aurais besoin de ton aide, un enfant que je connais bien a été enlevé.

Huston: Comment ça enlevé ?

Franck: Sa mère biologique l'aurait prise d'elle.

Huston: Elle n'avait pas le droit ?

Sara: Non c'est son père qui a sa garde.

Huston: La police a été prévenu.

Sara: Oui mais un des agents a dit à son père qu'elle pouvait le prendre avec elle.

Huston: Tu connais son nom.

Sara: Non.

Huston: Quel âge à l'enfant ?

Sara: Il a eu deux ans y a quelques jours.

Huston: D'accord ( à Franck) je vais appelé mes hommes et demander qu'on commence les recherches.

Franck hocha la tête.

Franck: Je te remercie.

Le Capitaine de la police lui sourit, avant de regarder Sara.

Huston: Tu as une photo qui date de Noël mais il a encore grandi depuis.

Franck: Je devrais en avoir une plus récente, je reviens.

Franck s'éclipsa de la pièce, le Capitaine Huston regarda Sara.

Huston: Tu peux me dire des choses sur la mère de cet enfant ?

Sara: Je ne l'a connais pas, elle est partie un mois après la naissance d'LJ.

Huston: C'est le prénom de l'enfant.

Sara: Oui LJ Burrows.

Le Capitaine prit un bloc note et un crayon dans la poche intérieur de sa veste et commença à noter.

Huston: Tu as dis qu'elle était partie.

Sara: Oui, elle est revenu y a quatre jours, le jour de son anniversaire, après près de deux ans d'absence.

Huston: Le père a eu des contacts avec elle pendant cette période.

Sara: Non aucun, elle a jamais cherché à avoir de ses nouvelles.

Huston: Il l'élève tout seul ?

Sara: Non, il l'élève avec sa petite amie, c'est elle qu'LJ appelle maman.

Huston: D'accord.

Franck revint dans la pièce avec une photo et la donna au Capitaine Huston.

Franck: Tiens c'est lui.

Huston: Je vais appeler mes agents, où sont les parents ?

Sara: Ils sont sûrement encore au parc sur la 18 éme Avenue.

Huston: D'accord, tu vas y retourner ?

Sara: Oui.

Huston: Très bien, je vais y envoyé quelques une de mes hommes.

Franck: Met tes meilleurs agents sur cette enquête Jason.

Huston: Bien sûre (à Sara) il devrait arrivé d'ici 15 minutes, ils diront qu'ils viennent de ma part.

Sara: D'accord, je vais y retourner.

Franck: Où est Michael ?

Sara: Ils interrogeaient les personnes autour pour savoir si ils avaient vus quelque chose.

Franck: Dés que je peux, je viens vous rejoindre.

Sara: D'accord, merci Capitaine Huston.

Il lui sourit avant qu'elle ne quitte la pièce, puis regarda Franck.

Huston: Je peux savoir qui est cet enfant au juste par rapport à toi Franck.

Franck: C'est....... le neveu de mon futur gendre.

Huston: Ton futur gendre, Sara est fiancée !

Franck: Oui.

Huston: Et tu as une photo de cet enfant dans ton bureau.

Franck: Oui, il.....il n'a pas de grand père alors....

Huston: Tu joues le rôle de grand père.

Franck: Oui et si tu veux tout savoir, il m'appelle même papy.

Le Capitaine Huston sourit amusé avant de regarder la photo du petit garçon.

Franck: Retrouve le s'il te plait.

Il leva les yeux vers Franck et hocha la tête avant de quitter la pièce pour appeler ses agents.

Après avoir repris sa voiture, Sara retourna sur les lieux de l'enlèvement, elle y retrouva, Lincoln et Veonica qui étaient complètement paniqué, Michael continuait d'interroger les gens aux alentours, quand il vit sa fiancée près de son frère, il s'approcha d'elle.

Michael: Sara.

Elle se tourna vers lui et esquissa un léger sourire avant de se blottir contre lui, il la serra dans ses bras et déposa un baiser sur ses cheveux.

Michael: Tu étais passé où ?

Elle releva la tête et le regarda.

Sara: Je.......je suis allé voir mon père.

Lincoln: Pourquoi faire ?

Sara se tourna vers lui et s'apprêta à lui répondre quand trois hommes et une femme s'approchèrent d'eux, l'un des hommes prit la parole.

Agent: Mr Burrows ?

Lincoln le regarda surpris qu'il connaisse son nom.

Lincoln: Oui c'est moi.

Agent: C'est le Capitaine Huston, qui nous envoie.

Lincoln fronça les sourcils.

Lincoln: Qui ?

Sara: Le Capitaine Huston est une connaissance de mon père.

Lincoln: C'est pour ça que tu es allé le voir.

Sara: Oui, je lui ai demandé son aide.

Agent: Votre fils a été enlevé c'est bien ça ?

Lincoln hocha la tête, l'agent sortit un bloc note et un crayon.

Agent: Qu'est ce qui c'est passé ?

Lincoln: Je n'en sais rien, je n'étais pas là.

La femme près de l'agent pris la parole.

Femme: Qui était là ?

Lincoln: Sa nourrisse.

Elle regarda autour d'elle avant de froncer les sourcils.

Femme: Où est-elle ?

Lincoln: Elle est rentré chez elle.

Son collègue le regarda étonné et visiblement mécontent.

Agent: Pourquoi ?

Lincoln: Heu...

Michael: Les agents de police qui sont venus, lui ont dit qu'elle pouvait rentrer chez elle.

L'agent se tourna vers Michael.

Agent: Vous êtes ?

Michael: Son frère, les policiers qui sont venus nous ont dis qu'il n'y avais à rien faire et qu'on devait se débrouiller, que c'était une affaire de famille.

Agent: Vous vous souvenez de leur noms ?

Michael: Ils ne nous les ont pas donnés, mais si vous voulez, je me souviens bien de leurs têtes.

Agent: On va d'abord se charger de retrouver votre neveu et après on s'occupera de ces incompétents.

Veronica: Vous allez nous le ramené.

Il regarda Veronica qui venait parler pour la première fois depuis son arrivé.

Agent: On fera tous pour vous ramenez votre enfant madame.

Puis il reporta son attention sur Lincoln.

Agent: D'après les éléments qu'on été donnés à notre capitaine, ça serai la mère biologique de l'enfant qui l'aurait emmener.

Lincoln: Oui, on est sûre de rien, mais d'après la description ça serai elle.

Agent: On nous a aussi dit qu'elle était partie peu de temps après la naissance du petit et qu'elle est réapparue, y a quelques jours, vous confirmez.

Lincoln: Oui je confirme.

Agent: La dernière fois que vous l'avez vu c'était quand ?

Lincoln: Avant hier soir, elle voulait voir LJ.

Femme: Vous l'avez laissé le voir ?

Lincoln: Non, je.....je lui ai dis qu'elle ne pouvait pas revenir comme ça du jour au lendemain, et que je ne l'a laisserai pas m'enlevé mon fils.

Femme: Très bien.

Veronica: Vous..... vous avez besoin d'une photo pour le retrouver, non.

Agent: On en a déjà une, notre Capitaine nous en a faxé une.....

Veronica: Comment......

Sara: Mon père avait une photo récente d'LJ dans son bureau.

Veronica la regarda et esquissa un léger sourire.

Agent: L'alerte enlèvement devrait être mis en place d'un instant à l'autre, il a nous falloir la description précise de ce que portait votre fils ce matin.

Veronica: C'est moi qui l'ai habillé, je me souviens des vêtements que je lui ai mis.

Agent: Très bien, il nous faut l'adresse de la nourrisse.

Michael: Je vais vous la donnez.

Agent: Parfait (à un de ses collègue) tu prends l'adresse et tu as l'interroger, essaies aussi d'avoir les adresses ou les numéros des personnes qui étaient au parcs et qu'elle connaît.

Agent2: J'y vais (à Michael) vous pouvez me donnez son adresse.

Michael hocha la tête et donna l'adresse, pendant que l'agent continuait de donner ses instructions.

Agent: Tu vas appeler le bureau pour qu'ils mettent en place un numéro vert, on lance à appel à témoins (à Lincoln) vous savez a quelle heure la nourrisse est arrié au parc ?

Lincoln: Elle a dit vers 10h30, elle m'a appelé pour me signaler la disparition d'LJ vers 11h.

Agent: D'accord ( à son collègue) demande à ce que toutes les personnes présentent dans ce parc ou a proximité entre 10h et 12h, qui reconnaissent le petit garçon, appelle ce numéro, on a besoin de toutes les informations possible. Et une fois que c'est fait, tu demandes que quelques hommes viennent nous rejoindre, on doit interrogés tout les commerçants autour du parc et prendre leur bande de vidéos surveillances, si ils en ont, l'idéal serai qu'on ai cette femme sur image pour savoir par où elle s'est dirigés.

Agent 3: Très bien je m'en charge.

Ce dernier décrocha son téléphone et comme ça à s'éloigner, après avoir donné l'adresse de la nourrisse, Michael retourna près de son frère, à qui l'agent demandait quelques informations.

Agent: Vous savez où elle vit depuis son retour.

Lincoln: Non, j'en ai aucune idée.

L'agent hocha la tête avant de regarder sa collègue.

Agent: Il faudrait aller interroger les gérants des motels et des hôtels pour commencer.

Femme: Oui je vais appeler le capitaine pour qu'il nous envoie de la main d'oeuvre.

Veronica: Et si elle tente de quitter la ville ?

Femme: La photo de votre fils va être envoyé à tout les aéroports, toutes les gares et les dépôts de bus.

Agent: Et les loueurs des voitures, on ne sait jamais, elle peut vouloir louer une voiture.

Sa collègue hocha la tête avant de demander à Lincoln.

Femme: Vous avez une photo d'elle ?

Lincoln: De Lisa, non, j'ai tout jeté quand elle est partie.

Michael: Moi je devrais en avoir.

Son frère le regarda surpris.

Michael: J'en avais gardé pour LJ quand il serai grand, au cas où, mais elle date de deux ans.

Femme: Ca ira très bien en attendant qu'on ai une image plus récente d'elle.

Michael sortit une feuille et la donna à l'agent.

Michael: J'ai aussi ça.

L'agent prit la feuille intrigué.

Agent: Qu'est ce que c'est ?

Michael: Les noms et les numéros de téléphones des personnes à qui j'ai parlé, qui sont susceptibles de l'avoir vu, d'après quelques personnes, elle aurait quitté le parc avec LJ par cette sortie.

Michael désigna la sortie Est du parc, l'agent hocha la tête étonné.

Agent: Très bien, je vous remercie (à sa collègue) dis aux hommes qui vont arrivés de commencer à questionner les commerçants proche de cette sortie.

Femme: D'accord.

Lincoln: Et nous qu'est ce qu'on peut faire ?

Agent: Rien malheureusement, vous devez rentrer chez vous maintenant.

Lincoln: Quoi ? Non !

Agent: Je sais, que la situation est dramatique pour vous, mais vous ne pouvez rien faire, vous devez rentrer, elle vous appellera peut-être et puis vous devez fournir une photo.

Lincoln regarda Michael.

Lincoln: Tu dois aller la chercher.

Michael: En faite, elle est dans les affaires que j'ai laissé chez toi.

Agent: Des que les renforts arrivent, un de mes hommes viendra avec bous, dés qu'on aura la moindre nouvelle, on l'appellera et il vous mettra au courant.

Lincoln le regarda plusieurs secondes avant de hocher la tête en soupirant.

Lincoln: D'accord.

Agent: Melle Tancredi !

Sara tourna la tête vers l'agent.

Sara: Oui.

Agent: Vous avez bien fait d'aller voir votre père, vous avez eu le bon réflexe.

Elle esquissa un léger sourire avant que l'agent ne s'éloigne, Lincoln la regarda.

Lincoln: Il a raison, je te remercie.

Sara: Si avoir un père Gouverneur ça ne sers pas dans une situation pareille, je ne vois pas en quoi ça peut servir et puis, il serait capable de faire fonctionner ces relations les plus haut placés pour retrouver LJ.

Lincoln et Veronica esquissèrent un sourire, quand Michael lui demanda.

Michael: Il avait une photo d'LJ dans son bureau.

Sara: J'en savais rien, je suis aussi étonné que vous, mais après tout comme dis LJ, c'est son papy.

Ils se sourient tous, ils attendirent quelques minutes avant que les renforts n'arrivent et qu'un homme soit désignés pour les accompagnés chez eux.

Une fois rentrés à leur domicile, ils entendirent frapper à la porte, Michael se leva du canapé et alla ouvrir la porte, il fut surpris de voir les personnes en face de lui, mais les fit rentrer à l'intérieur, dés que Sara les vit et les regarda étonnés.

Sara: John, Maria !

Homme: Vous les connaissez ?

Sara: Ils travaillent pour mon père (à John et Maria) qu'est ce que vous faîtes là ?

John: C'est justement ton père qui nous appelé.

Maria: Il nous a prévenu pour LJ, on est venu voir si on pouvait faire quelques chose.

Lincoln: C'est gentil à nous, mais vous voyez, même nous on ne peut rien faire on doit rester ici.

Veronica: Tout ce qu'on a à faire c'est attendre.

Homme: Dés que mes collègues auront la moindre information, ils appelleront pour me prévenir.

Veronica: C'est bien ce que je dis tout ce qu'on a à faire c'est attendre.

Maria, John et Michael s'asseyèrent, tous se regardaient anéanti d'être aussi impuissant.



Bonne soirée, bisous !!!!
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  thais le Mer 20 Avr - 11:43

super suite
j'espère qu'ils vont le retrouvé et dans c'est momoents là je ne sais pas si je serai patiente
trop hate de lire la suite

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  suzie014 le Mer 27 Avr - 21:22

Coucou miss, j'espère que tu vas bien, merci pour ton com, voilà la suite, bonne lecture !!!


Les heures semblaient passés au ralentit pour tout le monde dans la maison, l'agent avait eu quelques informations par ses collègues, mais rien de bien concret au grand désespoir de tous, Michael et Sara avaient eu des appels de leur amis, qui avaient entendu les informations et avait proposés leur aides, mais comme leur avait dit l'agent de police, il n'y avait pas grand chose à faire en tout cas, eux, ne pouvait rien faire et devait laisser les hommes qui rechercher LJ, faire leur travail.

Vers 17 heures, quelqu'un frappa à la porte, par réflexe Maria, qui était resté tout comme John, avec la famille, alla ouvrir la porte, elle fit entrer la personne à l'intérieur et l'agent de police, fut surpris de voir le Gouverneur Tancredi, il se leva immédiatement.

Homme: Mr Le Gouverneur, je suis l'agent Clark.

Franck: Bonsoir, quelles sont les nouvelles ?

Agent Clark: Rien de concret, mais les recherches continuent.

Franck: J'espère bien.

Sara se leva et s'approcha de son père.

Sara: Papa.

Franck: Ma chérie, je suis désolé, j'aurais voulu être là plus tôt, mais on ne me lâcher pas au bureau.

Sara: Ce n'est pas grave.

Lincoln: C'est gentil à vous d'être venue.

Franck: C'est normal.

Il s'installa à côté de Veronica remarquant l'inquiétude de la jeune femme, il posa ses mains sur les siennes.

Franck: Je sais que vous vous inquiétez beaucoup, je sais ce que c'est ?

Elle leva les yeux vers lui.

Veronica: On vous a déjà enlevé Sara ?

Franck: Non mais un jour quand elle avait trois ans, ont l'a perdu dans un centre commercial sa mère et moi.

Sara: Vous m'avez perdu dans un supermarché !

Franck: C'était un centre commercial, c'est dix fois plus grand qu'un supermaché et y a plus de trois étages.

Lincoln: Qu'est ce qui c'est passé ?

Franck: Ce jour là, elle était très agité, elle courrait partout, avec sa mère ont a tourné la tête, une seconde, la seconde d'après elle avait du parcs, on a tout de suite appeler la sécurité, on l'a cherchait partout, on a pensé au pire.

Lincoln: Vous l'avez cherché combien de temps ?

Franck: On a mis plus de quatre heures avant de la retrouver, les 4 heures les plus longues de toutes ma vie, sa mère et moi on été mort d’inquiétude.

Veronica:Vous l'avez retrouvé où ?

Franck: A l'exact opposé de l'endroit où on était et un étage plus bas, elle était entrain de se goinfrer de bonbons chez le gentil confiseur.

Veronica: Ce n'est pas vrai.

Franck: Je vous assure que si, elle avait parcouru tout le centre commerciale et avait pris l'escalatore toute seule, juste pour aller manger des bonbons et ça a trois ans, c'était dire la tête de mule que ça aller devenir.

Ils secouèrent tous la tête amusé.

Veronica: Vous avez dû avoir peur qu'elle recommence, non ?

Franck: Oui, j'avais eu l'idée de lui accrocher une cloche autour du cou.

Sara: Et d'aller me faire ruminer dans les champs comme les vaches ?

Ils se mirent tous à rire, Franck regarda sa fille en secouant la tête.

Franck: Je ne l'ai pas fait (à Veronica) ma femme a eu une bien meilleure idée, après ça, à chaque fois qu'elle allait au centre commerciale avec elle, elle passait d'abord lui acheté quelques bonbons chez le confiseur, du coup elle pouvait se promener tranquille, Sara restait toujours très sage.

Veronica lui sourit, touché qu'il partage un souvenir de sa femme avec elle.

Sara: C'est vrai, je me souviens qu'a chaque fois qu'on y aller, j'avais droit à des bonbons, mais j'ignorais que c'était du à ça.

Franck lui sourit alors que Veronica prit la parole.

Veronica: A chaque fois que je vais au centre commerciale avec LJ, je lui achète quelques chose, un jouet, un vêtement ou des bonbons.

Franck: Et la prochaine fois que vous y retournerai avec lui, vous lui acheterai quelque chose.

Elle hoche la tête, les larmes aux yeux, Franck passa une main derrière elle et lui frotta le dos en signe de réconfort.

En début de soirée, les recherches n'avaient toujours rien donné, la femme dont ils avaient fait connaissance au parcs, arriva chez eux, afin de leur poser de nouvelles questions, pendant qu'elle interrogeait Lincoln et Veronica, Michael alla ouvrir la porte où quelques venait de frapper, lorsqu'il l'ouvrit, il se retrouva nez à nez avec un homme et une femme, qu'il connaissait assez bien mais qu'il n'avait pas vu depuis plusieurs années, il les fit tout de même entrer à l'intérieur et les emmena dans le salon, où Veronica et Lincoln répondaient à des questions.

Femme: Est ce qu'il aurait des cicatrices ou des grains de beauté ou des taches de naissances sur le corps.

Lincoln: Il est tombé dimanche dernier, il s'est éraflé le coude et le genou gauche.

La femme hocha la tête tout en notant les informations.

Veronica: Il a aussi une cicatrice sous le menton, il se l'ai faite en tombant l'été dernier.

Femme(notant): Rien d'autre ?

Lincoln: Il a aussi un grain de beauté....

Veronica: Sur la nuque et aussi un faux tatouage sur l'épaule droite.

Femme: Vous vous souvenez du dessin.

Veronica(réfléchissant): C'est.... heu.... un lapin..... gris je crois, c'est ça, un lapin gris.

Femme: Parfait, si quelque chose d'autre vous reviens, fait en part à notre collègue, il nous transmettra l'information.

Le couple hocha la tête, la femme baissa les yeux vers les mains de Veronica et remarqua qu'elle tenait une peluche.

Femme: Qu'est ce que c'est ?

Veronica: C'est son doudou, sa nourrisse me l'a redonné, il ne peut pas dormir sans. Y a quelques semaine, il nous a fait la tête pendant des heures parce qu'on l'avait oublié à la maison.

La femme lui sourit.

Femme: Vous lui donnerez quand on vous le ramènera.

Veronica hocha la tête avant qu'une larme coule le long de sa joue, l'agent regarda Lincoln.

Femme: Je peux vous parlez ?

Il hocha la tête et se leva, lui et l'agent de police s'éloignèrent un peu des autres, elle le regarda et lui demanda.

Femme: Dites moi sincèrement, est ce que vous pensez qu'elle est capable de faire du mal à votre fils.

Lincoln la regarda en fronçant les sourcils.

Lincoln: Vous pensez qu'elle pourrait lui faire du mal !

Femme: Je n'en ai aucune idée, je ne la connais pas, mais vous si.

Lincoln: Je..... je sais pas, y a quelques jours, je vous aurait dit non, mais je ne pensais pas non plus qu'elle était capable de l'enlever, alors......

Femme: Je comprends, je ais transmettre les informations à mes collègues, je vous remercie d'avoir répondu à mes questions.

Lincoln: C'est normal, vous..... vous n'avez toujours rien, aucune piste.

Femme: On a eu quelques appels à témoins, on vérifie chaque piste qu'on trouve avec beaucoup de soin, pour être sûre de ne pas passer à côté de quelque chose, mais pour l'instant, on a toujours aucune trace de votre enfant.

Lincoln ferma les yeux désespéré.

Lincoln: Il........il parait qu'après les premières 24 heures, les chances de retrouver un enfant disparu sont extrêmement faible, c'est vrai.

Femme: Il faut toujours garder espoir, on n'a déjà retrouvé des enfants après plusieurs jours.

Lincoln: Et y en a combien que vous n'avez pas retrouvé ?

Elle le regarda plusieurs secondes avant d'inspirer profondément.

Femme: Il ne faut pas pensé a ça, même si c'est dure.

Lincoln hocha la tête.

Femme: Dés qu'on a une piste sérieuse, on vous appelle.

Lincoln: D'accord.

Pendant qu'il raccompagnait l'agent de police à la porte, les deux personnes qui étaient arrivé quelques minutes plus tôt s'approchèrent de Veronica.

Voix: Veronica.

La jeune femme leva les yeux et les regarde surprise, au même moment Franck qui était prés de Michael lui demanda.

Franck: Qui sont ces gens ?

Il tourna la tête vers le père de Sara.

Michael: ce sont......

Veronica: Maman, papa !

Michael: Ces parents.

Franck le regarda étonné.

Franck: Je croyais que ça faisait plus d'un an et demi qu'elle ne les avait pas vu.

Michael: C'était le cas, a part sa mère, elle l'a revu par hasard, y a quelques semaines au centre commercial.

Franck: Comment ça c'est passé ?

Michael: J'en sais rien, je ne suis pas resté pour voir.

Franck: esquissa un léger sourire.

Franck: Je suis pas sûre que ce soit le meilleur moment pour tenter de venir rétablir le contact.

Michael: Je ne suis pas sûre non plus.

Ils échangèrent un regard avant de reporter leur attention sur Veronica.

Veronica: Qu'est......qu'est ce que vous faîtes là ?

Mme Donovan: On a entendu parler de l'enlèvement, alors on voulait savoir comment tu allais.

Veronica: Je vais mal, je veux qu'on me rende mon enfant.

Mr Donovan: Je savais qu'un jour, une chose pareille arriverait.

Veronica fronça les sourcils et regarda son père.

Veronica: Pardon !

Mr Donovan: Je ne parle pas de l'enlèvement, mais du fait que cette femme soit revenu pour reprendre son fils, c'était inévitable.

Voix: Qu'est ce que vous racontez ?

Mr Donovan se retourna et se retrouva en face de Lincoln.

Lincoln: Je peux savoir ce que vous faîtes chez nous ?

Mr Donovan: On est venu voir notre fille.

Lincoln hocha la tête et lui répondit avec ironie.

Lincoln: Parce que vous vous rappelez avoir une fille maintenant.

Mr Donovan: Nous n'avons fait que respecter sa décision.

Lincoln: C'est ce que vous vous dîtes depuis près de deux ans pour pouvoir vous regardez dans le miroir.

Mme Donovan: On est juste venue pour lui apporter un peu de soutient.

Lincoln: Vaut mieux tard que jamais.

John, Maria, Fanck et Sara se regardèrent en silence, sentant le conflit arrivait à grands pas, Michael s'approcha de son frère.

Michael: Lincoln, arrête, ce n'est pas le moment.

Lincoln croisa le regarde de son frère, il serra les dents avant de détourner les yeux.

Mr Donovan: Vous voyez c'est exactement ce qu'on redoutait, qu'un jour la vrai mère de cet enfant revienne et qu'elle le reprenne.

Lincoln: C'est Veronica sa mère.

Mr Donovan: Non et vous le savez aussi bien que nous.

Michael: Elle le nourrit.....

Tout le monde porta son attention sur Michael.

Michael: Elle le berce, quand il est malade, elle ne ferme pas l'oeil de la nuit, lorsqu'LJ a fait ses dents Veronica a essayé tout les remèdes possible pour ne pas qu'il souffre, la première chose qu'elle fait le matin quand elle se lève, c'est aller le voir, le jour où il a fait ses premiers pas c'est pour aller la voir, le premier mot qu'il a dit c'était "maman" et il l'a dit en la regardant. La génétique ça ne fait pas de quelqu'un un parent, un parent c'est la personne qui aime et qui prend soin d'un enfant, c'est Veronica la vrai mère d'LJ, c'est elle, sa maman. Alors maintenant vous avez le choix, soit vous faîtes ce que vous êtes venu faire c'est à dire soutenir Veronica, et vous arrêtez vos réflexions, soit vous dégagez tout de suite de cette maison ! Je me suis montré suffisamment clair !

Devant le regard dur et le ton ferme de Michael, le père de Veronica, se contenta de hocher la tête tandis que les autres échangeaient des regards étonnés, alors que le silence avait envahit la pièce, le bruit d'une sonnerie de portable le brisa, l'agent de police prit son téléphone et décrocha tout les regards se tournèrent vers lui.

Agent Clark: Agent Clark.......non.........non toujours aucun appelle de sa part.

Lincoln soupira avant de retourner s'asseoir près de Veronica, alors que Michael quittait la pièce, Sara le vit faire, le suivit jusque dans la cuisine et le retrouva debout devant une fenêtre, elle s'approcha et l'enlaça par derrière avant de déposer un baiser dans son cou et de lui murmurer à l'oreille.

Sara(murmure): Tu as été génial.

Michael se mit à sourire et se retourna, la prenant dans ses bras.

Michael: Tu trouves.

Sara: Oui et je peux te dire que tu en as impressionné plus d'un.

Il secoua la tête avant de déposer un baiser sur ses lèvres, Sara lui caressa le visage avant de lui demander.

Sara: Ca va, tu tiens le coup ?

Michael: Honnêtement non, je..... j'en ai marre d'être ici, et de tourner en rond.

Elle le regarda plusieurs secondes avant de lui dire.

Sara: Tu veux retourner interroger des gens pour savoir si ils ne les auraient pas vu.

Michael: Oui, je.....je vais y retourner.

Sara: Tu veux que je vienne avec toi ?

Michael: Si ça ne t'ennuie pas, je préférerai que tu restes avec Linc et Véro, je serai plus rassuré de te savoir avec eux.

Sara: D'accord, si tu veux.

Il sourit et lui caressa tendrement le visage.

Michael: Je t'appelle si je trouve quoi que ce soit.

Sara: D'accord.

Il déposa un doux baiser sur les lèvres de Sara.

Michael: Je t'aime.

Sara: Je t'aime aussi.

De retour dans le salon, il jeta un coup d'oeil à l'agent Clark, toujours occupé au téléphone, prit sa veste et quitta discrètement la maison, Franck qui le vit faire, s'approcha de Sara.

Franck: Je viens de voir Michael quittait la maison, il va où ?

Sara: Il en a marre de tourner en rond, il va voir si il trouve pas quelqu'un qui aurait vu LJ.

Franck: Tu ne vas pas avec lui ?

Sara: Il préfère que je reste avec Linc et éro.

Franck la regarda, avant de prendre sa veste à son tour.

Sara: Où tu vas ?

Franck: Je vais avec Michael, ce n'est pas une bonne idée qu'il reste seul.

Sara hocha la tête, son père déposa un baiser sur son front avant de quitter la maison, il descendit rapidement les marches du perron et vit Michael près à monter dans la voiture.

Franck: Michael, attends !

Le jeune homme s'arrêta et vit arrivé le père de Sara.

Michael: Vous partez ?

Franck: Non je viens avec toi.

Michael le regarda étonné, avant de détourner les yeux vers la maison, là, il vit Sara a travers une fenêtre qui les regardait, il esquissa un sourire avant de hocher la tête.

Michael: D'accord.

Franck s'approcha de lui et lui tendit la main en lui disant.

Franck: Je conduis !

Devant le regard déterminé de son futur beau père, Michael ne discuta pas et lui remis les clés du véhicule avant d'aller s'installer du côté passager.

Après plusieurs minutes, de trajet, pendant lequel le silence avait envahi l'habitacle et où seul le bruit du moteur se fessant entendre, Franck prit la parole.

Franck: Le sang froid dont t'a fait preuve face au père de Veronica m'a impressionné.

Michael le regarda et esquissa un léger sourire.

Michael: Merci.

Franck: Ca fait longtemps que tu les connais.

Michael: Depuis que je suis gamin, ça fait un bout de temps que Linc et Véro se connaissent, quand j'étais petit on vivait dans le même quartier que ces parents. Elle venait souvent jouer à la maison et quand Lincoln, allait chez elle, il m'emmenait avec lui.

Franck: Il t'emmenait avec lui chez sa petite amie !

Michael secoua la tête amusé.

Michael: Non ce n'était que des amis à l'époque, après la mort de ma mère, malgré le fait qu'on ai déménagé, ils sont resté en contact, jusqu'a ce que Lincoln soit envoyé dans un centre pour délinquant, à sa sortie, il s'est fait émanciper, a demandé ma garde, il est retourné au lycée et il l'a retrouvé, c'est à partir de là qu'ils ont commencé à sortir ensemble.

Franck: Et il t'emmenait plus avec lui chez elle.

Michael hocha la tête en souriant.

Michael: Beaucoup moins c'est vrai, ils sont restés ensembles jusqu'a ce qu'elle s'en aille faire ses études à New York, Linc a très mal vécu son départ.

Franck: Je me souviens avoir entendu une discussion que tu as eu a ce sujet avec Veronica, l'été dernier. Ca n'a pas été une période facile pour toi.

Michael: Pas vraiment non, mais les choses se sont calmés quand il a appris pour LJ et après tout c'est enchaînés, sa naissance, le départ de Lisa, le retour de Ver au début des vacances et puis, alors qu'elle devait repartir, elle a annoncé à ses parents qu'elle comptait finir ses études à Chicago, rester avec Lincoln et s'occuper d'LJ. Eux ils n'étaient pas d'accord, ils ne comprenaient pas pourquoi, elle voulait rester et s'occuper d'un bébé qui n'était pas le sien, pour eux, elle foutait sa vie en l'air, mais Veronica était décidé alors au lieux de respecter sa décision, ces parents lui ont imposé un choix, c'était soit eux, soit Lincoln et LJ.

Franck qui était arrêté a un feu rouge, le regarda.

Franck: Elle a choisi ton frère et ton neveu.

Michael: Ouais, après ça son père lui a dis que ce n'était pas la peine de revenir, elle l'a écouté.

Franck: Ton frère avait raison tout à l'heure, pour pouvoir se regarder dans une glace, ils doivent se dire que c'était sa décision, sinon, je ne vois pas comment ils peuvent faire.

Au même moment chez Lincoln et Veronica, l'agent Clark venait de remarquer la disparition de Michael, après avoir regarder dans toutes les pièces de la maison, il demanda à Sara.

Agent Clark: Où est votre petit ami ?

Sara: C'est mon fiancé et Michael est parti.

Agent Clark: Je peux savoir où ?

Sara: J'en sais rien, il ne m'a pas donné son itinéraire.

L'agent Clark la regarda plusieurs secondes avant de quitter la pièce.

John: Tom père aussi manque à l'appel, tu sais où il est ?

Sara: Il est partit avec Michael.

John: Et tu ne sais pas où ils sont allés ?

Sara: Non mais je sais ce qu'ils ont partis faire.

Lincoln: Et qu'est ce que c'est ?

Sara: Ils sont allés interroger des gens pour savoir si ils n'avaient pas vu LJ.

Lincoln: Tout les deux ?

Sara: Oui, papa n'a pas voulu laisser Michael tout seul.

John: Ils deviennent inséparable ces deux là, ma parole.

Sara le regarda avec un léger sourire, a plusieurs kilomètres de là, Franck et Michael arpenter les trottoirs en questionnant les gens qu'ils rencontraient, la plupart était surpris de se retrouver en face du Gouverneur de l'Illinois, mais finissait par répondre à ses questions, alors qu'ils interrogeaient différents personnes, une femme regardait les informations a travers une vitrine, elle fit de grands yeux en voyant l'alerte enlèvement.

Femme: Oh mon dieu !

Elle tourna la tête en entendant une personne qui demander à un vieil homme si il n'avait pas vu le petit garçon qu'il lui montrait sur la photo, elle s'approcha de lui.

Femme: Excusez moi.

Franck leva la tête et regarda la femme en face de lui.

Femme: Vous recherchez le petit garçon qu'on voit à la télé.

Franck hocha la tête et lui montra la photo d'LJ.

Franck: Oui c'est cet enfant, vous l'avez vu ?

Femme: Oui, il était avec une femme blonde.

Franck lui montra la photo de Lisa que Michael lui avait prêter quelques minutes plus tôt.

Franck: C'était cette femme ?

Femme: Oui c'est elle, je la reconnais.

Franck tourna la tête et appela Michael.

Franck: Michael, viens voir !

Le jeune homme s'approcha.

Michael: Qu'est qui y a ?

Franck: Cette femme est sûre d'avoir vu Lisa et LJ.

Michael: Où ça ?

Femme: Je les ai vu dans un bus.

Michael: Vous êtes sûre que c'est eux ?

Femme: Sûre et certaine, je me souviens très bien d'eux parce que quand je me suis assise dans le bus, j'ai entendu une petite voix me dire "bonjour", j'ai tourné la tête et j'ai vu cet adorable petit garçon, de plus quand j'ai demandé si c'était sa maman, elle a dit oui alors que lui a répondu non, ça m'a surprise mais elle a dit qu'il faisait tout le temps ça alors je n'ai pas cherché, ce n'était pas sa maman ?

Fanck et Michael échangèrent un regard avant que ce dernier ne demande.

Michael: Vous savez où ils sont descendu ?

Femme: Je suis descendu avant eux, mais mon arrête était l'avant dernier, ils n'ont pu descendre qu'au suivant.

Michael: Vous pouvez me donner le numéro de la ligne que vous avez prise.

Femme: Bien sûre.

Elle lui donna toutes les informations nécessaires, ainsi que son nom et numéro de téléphone, au cas où la police voudrait l'interroger, avant de partir.

Franck: Je vais appeler les renseignements pour avoir le numéro de la compagnie de bus.

Michael qui était entrain de pianoter sur son téléphone secoua la tête.

Michael: Ne vous embêter pas, la compagnie du bus a un cite internet.

Franck: Et alors ?

Michael: Et alors avec mon téléphone, j'ai un accès internet, qui me permet de me connecter au cite, je rentre la ligne de bus que je recherche et......... voilà, je sais quel est le dernier arrêt de cette ligne de bus.

Le père de Sara le regarda avec les yeux écarquillés.

Franck: Tu es épatant.

Michael: J'y suis pour rien, merci les nouvelles technologies.

Franck secoua la tête amusé, pendant qu'il retournait à la voiture avec Michael, il appela le Capitaine Huston pour lui faire par des informations qu'ils avaient récoltés, quand il s'installa dans la voiture Michael lui demanda.

Michael: Alors qu'est ce qu'il a dit ?

Franck: Que c'était du bon travail, qu'il envoyé une équipe là bas et que nous on devait rentrer.

Michael secoua la tête en soupirant, Franck mit le contact et prit la route, après quelques instants Michael fronça les sourcils.

Michael: Heu.... vous savez ce n'est pas cette route qui faut prendre pour rentrer.

Franck: Je sais.

Il regarda Michael.

Franck: On ne rentre pas, c'était quoi l'adresse du dernier arrêt du bus.

Michael le regarda étonné avant de se mettre à sourire et de lui donner l'adresse de l'endroit où ils allaient se rendre.



Bonne soirée, bisous !! Very Happy Very Happy
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  thais le Mer 27 Avr - 22:26

super suite
trop hate de lire la prochaine

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  suzie014 le Sam 7 Mai - 21:12

Coucou ma belle, j'espère que tu vas bien, moi j'accumule les problèmes en ce moment mais bon, vilà une suite, bonne lecture !!



Pendant ce temps, chez Lincoln et Veronica, l'agent de police était au téléphone.

Agent Clark(tél): Très bien.......oui je leur dis......je les garderai bien à l'oeil.

Il raccrocha et regarda Lincoln.

Agent Clark(tél): Le Gouverneur Tancredi et votre frère ont le témoignage d'une femme qui est sûre d'avoir vu votre fils dans un bus cette après midi, ils ont aussi découvert l'endroit où ils seraient descendue, une équipe est sur le point d'aller sur les lieux.

Il se tourna et regarda Sara.

Agent Clark: Vous auriez du me dire ce que comptait faire votre père et votre fiancé.

Sara: Pourquoi, ils ne font rien de mal, ils cherchent juste à récolter des informations et ça marche apparemment.

Agent Clark: Oui en effet, mais ils vont revenir, on leur a donné l'ordre de rentrer.

Toujours assis sur le canapé, la mère de Veronica prit la parole.

Mme Donovan: Je pensais bien l'avoir reconnu mais j'en étais pas sûre.

Mr Donovan: Pourquoi le Gouverneur Tancredi se retrouve mêler à cette histoire.

Veronica: Sara est sa fille.

Lincoln: Et elle et Michael sont fiancés.

Mr Donovan: Peut-être mais il n'a pas de lien avec ton fils.

Lincoln: Aucun lien de sang non, mais LJ et Franck s'adorent; il l'appelle même papy, pourtant génétiquement ce n'est pas son grand père.

Le père de Veronica baissa la tête, Sara s'éclipsa et se rendit dans la cuisine où elle trouva Maria en pleine préparation de sandwich.

Sara: Qu'est ce que tu fais Maria ?

Maria: Je prépares des sandwichs.

Sara: Oui je vois ça, mais pourquoi ?

Maria: Quand je suis stressé, je cuisine.

Sara: Et aussi quand tu es triste et quand tu es de bonne humeur, tu cuisines tout le temps Maria.

Maria: Comme ça le jour où je ne le ferai pas, tu seras qu'il y a un problème.

La jeune femme lui sourit.

Sara: Michael et papa ont rencontré une femme qui a reconnu LJ.

Maria: C'est vrai.

Sara: Oui, elle l'aurait vu avec Lisa dans un bus cette après midi, ils ont réussis à avoir l'endroit où elle serai descendu avec LJ, des agents de police vont aller sur les lieux pour interroger les gens et se renseigner auprès des hôtels.

Maria: Ils forment une bonne équipe tout les deux, ils font du bon boulot.

Sara: Ouais.

D'un coup elles entendirent une porte claqué, elle se regardèrent intrigués avant de quitter la pièce et de se rendre dans le salon.

Maria: Qu'est ce qui se passe ?

Lincoln: Veronica est a bout de nerf.

John: C'est normal Lincoln.

Sara: Elle est où ?

Lincoln: Sûrement dans une des chambres.

Sara regarda vers le couloir et s'apprêta à y aller, quand Mr Donovan l'arrêta.

Mr Donovan: Je pense que vous devriez la laisser.

Sara le regarda.

Sara: Merci, mais je pense par moi même.

Elle posa les yeux sur Lincoln.

Sara: Je vais la voir.

Il lui sourit avant qu'elle ne quitte à nouveau la pièce, elle allait se diriger vers la chambre du couple mais s'arrêta avant et ouvrir la porte de la chambre d'LJ, elle esquissa un léger sourire en voyant Veronica près du lit du petit garçon. Elle s'approcha et posa une main sur l'épaule de son amie, cette dernière tourna la tête et esquissa un léger sourire à Sara, elles restèrent silencieuse plusieurs secondes avant que Veronica ne prenne la parole.

Veronica: Tu sais depuis quelques temps, il ne se contente plus de sortir de son lit et de venir taper à la porte.

Sara: Il l'ouvre à présent.

Veronica: Oui, il l'ouvre et vient nous rejoindre dans le lit, il se met entre Linc et moi et il attend, jusqu'a ce qu'il en ai marre et qu'il saute sur Lincoln pour le réveiller.

Elles se mirent à rire toutes les deux avant que Sara ne lui dise.

Sara: On va le retrouver.

Veronica: J'ai peur Sara, je suis terrifié.

Sara: Je sais.

La jeune femme prit son amie dans ses bras pour tenter de l'apaiser, après quelques instants, elle se détacha d'elle.

Sara: Ca va aller, tu vas récupérer ton petit garçon, j'en suis sûre.

Veronica hocha la tête.

Sara: Allez viens, on retourne dans le salon, Linc s'inquiète pour toi.

Elles sortirent de la pièce et retournèrent dans le salon, Veronica s'assoit près de Lincoln, qui la prit dans ses bras et déposa un baiser sur sa tête, au même moment l'agent Clark réapparu dans la pièce.

Agent Clark: Vous avez eu des nouvelles de votre frère Mr Burrows ?

Lincoln: Non.

Agent Clark: Et vous Mademoiselle Tancredi, votre fiancé ou votre père ne vous aurez pas appelé par hasard.

Sara: Non, mais arrêtez de m'appeler Mademoiselle Tancredi, je m'appelle Sara.

John: Pourquoi vous leur demandez ça ?

Agent Clark: Parce qu'ils devraient déjà être là !

Ils se regardèrent tous, échangeant des regards intrigués.

Pendant ce temps, Michael et Franck étaient arrivés à l'arrêt de bus, où Lisa avait du descendre avec LJ, mais à cause de l'heure tardive, peu de personne étaient présentes, ils regardèrent autour d'eux et aperçurent un magasin, ils s'y rendirent et rentrèrent à l'intérieur, ils s'approchèrent du comptoir où se trouver un homme d'une soixantaine d'années.

Franck: Bonsoir Monsieur.

L'homme leva la tête et regarda Franck en plissant les yeux, il réajusta ses lunettes et regarda la personne en face de lui étonné.

Homme: Je vous connais, vous êtes Tancredi, le Gouverneur.

Franck: Oui monsieur c'est exact.

L'homme lui tendit la main, Franck lui serra.

Homme: Enchanté Mr le Gouverneur.

Franck: Moi de même, dîtes moi c'est vous le gérant de ce magasin.

Homme: Oui et ça depuis près de quarante ans, les grandes surfaces n'ont pas encore réussi à me faire mettre la clé sous la porte.

Franck lui sourit avant de regarder Michael amusé, le gérant regarda également Michael et lui demanda.

Gérant: Je peux faire quelque chose pour vous jeune homme.

Franck: Il est avec moi.

Gérant: Oh, je croyais que c'était une fille que vous aviez, pas un garçon.

Franck: C'est le cas, j'ai une fille, ce jeune homme est son fiancé.

Gérant: Ah d'accord (à Franck) elle a bon goût votre fille, il est plutôt joli garçon.

Franck: Et très intelligent pour ne rien gâcher.

Gérant: Votre fille a de la chance.

Franck: Je lui dirai.

Gérant: Qu'est ce que je peux faire pour vous ?

Michael: Est ce qu'il vous arrive de sortir de votre boutique pendant la journée.

Gérant: Bien sûre, je vais souvent prendre l'air devant.

Michael posa deux photos sur le comptoir.

Michael: Vous vous souvenez avoir vu cette femme et ce petit garçon.

Gérant: Vous savez je vois un tas de personnes passés toute la journée.

Michael: Je me doute oui.

Le gérant regarda les photos plusieurs secondes avant de secouer la tête.

Gérant: Non je suis navré, je me rappelle pas, mais ce petit garçon ce n'est pas celui qu'on voit à la télé.

Franck: Si c'est lui.

Gérant: Vous le connaissez ?

Michael: C'est mon neveu.

Le gérant le regarda tristement.

Gérant: Je suis désolé mon garçon, vous devez être mort d'inquiétude.

Franck: Vous avez des caméras ?

Gérant: Oui deux, une à l'intérieur et une à l'extérieur, ça dissuade les petits voleurs.

Franck esquissa un léger sourire.

Franck: J'imagine.

Une personne derrière appelant le père de Sara se fit entendre.

Voix: Franck !

Lui et Michael se retournèrent, Franck reconnu le Capitaine Huston accompagné de quelques hommes.

Michael(entre ses dents): Tiens, voilà les ennuis.

Franck lui jeta un coup d'oeil amusé.

Franck: Tu as peur ?

Michael: Des flics, vous plaisantez là j'espère.

Franck: Rien, ne te fais peur à toi.

Michael: Si, perdre les gens que j'aime.

Franck le regarda plusieurs secondes jusqu'a ce que le Capitaine Huston, arriva près d'eux.

Huston: Qu'est ce que tu fais là ?

Franck: Si je te dis que je suis venue chercher du lait, tu ne me croiras pas.

Quelques minutes plus tard, Franck et Michael étaient adossé contre la voiture, regardant les policiers interrogés différentes personnes, quand ce dernier prit la parole.

Michael: Vous croyez qu'il vous a cru ?

Franck: Sincèrement j'en doute fort.

Ils se regardèrent et ne purent s'empêcher de rire, après quelques secondes, ils retrouvèrent leur sérieux, Franck secoua la tête avant de parler.

Franck: Je peux te poser une question Michael ?

Michael: Bien sûre.

Franck: C'est plutôt une question indiscrète.

Le jeune homme le regarda amusé.

Michael: Maria déteint sur vous.

Franck esquissa un léger sourire.

Franck: En faite ça me trotte dans la tête depuis que Sara m'a dit que Lisa était revenue.

Michael: Je vous écoute.

Franck: Comment...... comment tu réagirais si un jour ton père revenait ?

Michael baissa les yeux quelques instants avant de regarder Franck à nouveau.

Michael: Je n'ai pas de père.

Franck: Oui, je comprend, tu n'as pas de père qui t'as élevé, mais tu en as un quand même tu ne serais pas là, sinon.

Michael: Ouais, j'appelle pas ça un père mais bon.

Franck: Tu n'as jamais voulu savoir qui c'était ?

Michael: Quand j'était petit je questionnais souvent ma mère, je voyais mes copains allé jouer au basket, au hockey ou au base ball, avec leur père, et je me demandais pourquoi je ne pouvais pas faire ça. Un jour, elle m'a dis qu'il était partie pour le bien de sa famille, elle ne voulait pas me dire que ce n'était qu'un lâche qui avait abandonné sa femme enceinte et son enfant, ça je l'ai compris tout seul avec le temps.

Franck: Ta mère ne t'as jamais rien dit d'autre sur lui ?

Michael: Non, elle me disait qu'elle m'en parlerait quand je serai plus grand quand je serai en âge de comprendre. Après elle est tombé malade et elle est morte.....

Franck: Sans avoir eu le temps de t'en parler.

Michael: Oui, mais je n'avais plus envie de savoir, vous savez, ils étaient encore mariés, il était parti mais ils étaient encore marié, elle était malade et il n'ai pas venue la voir, elle est morte et il n'était pas là, même quand on l'a enterré, il n'est pas venue.

Franck: Toi, tu ne l'avais jamais vu, il était peut-être là.

Michael: Lincoln se souvenait de lui, ce jour là, il a regardé le visage de chaque personne, mais il ne l'a pas vu, il était pas présent, il aurait pu venir et dire "c'était ma femme, ce sont mes enfants, je vais m'occuper d'eux" mais non, même pas, il a préféré faire de nous des orphelins, des gosses livrés à eux mêmes. Ce jour là, après l'enterrement de ma mère, je me suis fait une promesse à moi même, je me suis promis de ne plus jamais cherché à savoir qui était cet homme parce qu'un homme qui laisse mourir sa femme sans venir la voir et qui abandonne ses enfant de cette façon, il ne mérite pas qu'on s'intéresse à lui.

Michael se passa une main sur la tête.

Michael: Si un jour il devait revenir, une chose est sûre, je n'irai pas vers lui en courant pour lui sauter dans les bras, j'aurais à choisir je préférerai jamais savoir qui c'est. Je n'ai pas eu une vie facile, mais sans vouloir me jeter des fleurs, je trouve qu'au final, je m'en suis plutôt bien sorti.

Franck: Tu t'en ai plus que bien sortie Michael.

Michael esquissa un léger sourire.

Michael: Je n'ai pas besoin de lui, de plus j'ai vu ce que c'était d'avoir un père pendant quelques mois et ça ne m'a pas tellement donner envie.

Franck: Tu n'as pas eu de chance, t'y es pour rien.

Michael: Ouais j'ai pas eu de chance pendant pas mal d'année, mais depuis près de deux ans, la chance a enfin tourné.

Franck lui sourit amusé, comprenant qu'il faisait référence à sa rencontre avec Sara.

Franck: J'aime bien faire du basket, le hocket et base ball, je préfère le regarder à la télé, mais le basket, j'aime bien y jouer.

Michael lui sourit.

Michael: Moi aussi, j'aime bien.

Franck: Un jour on devrait faire une partie, qui sait j'arriverai peut-être à te battre à un jeu pour une fois.

Michael: Peut-être.

Ils se regardèrent amusés avant de voir le Capitaine Huston arrivait près d'eux.

Michael: Tiens voilà votre ami.

Franck: Alors Jason, vous avez trouvé quelque chose.

Huston: On doit visionner les caméras de surveillances, qui est ce jeune homme ?

Franck: Je te présente Michael Scofield.

Michael et le Capitaine se serrèrent la main.

Franck: C'est l'oncle d'LJ.

Huston: Oh alors c'est ton.......

Franck: Mon futur gendre, en effet.

Huston: Vous avez de la chance qu'il vous ai laissé approché Sara.

Michael: Je ne lui ai pas vraiment demandé sa permission.

Le Capitaine Huston regarda Franck.

Huston: Il a de l'humour.

Franck: Beaucoup.

Le capitaine Huston regarda les deux hommes.

Huston: Je sais que vous voulez aider mais.....

Michael: On doit rentrer et attendre.

Huston: C'est ça.

Franck: On va rentrer.

Huston: Très bien, mais comme je suis là, je vais vous suivre en voiture, pour être sûre.

Michael et Franck échangèrent un regard avant de monter en voiture, le Capitaine Huston monta dans la sienne et les suivit.



Bonne soirée, bisous !!! Very Happy Very Happy
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  thais le Sam 7 Mai - 21:54

sa va et toi
les problèmes moi aussi je connais mais on l'ai gere comme on peut
ta suite est géniale
vivement qu'il retrouve LJ
trop hate de lire la prochaine suite
continue comme ca

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  suzie014 le Lun 16 Mai - 20:58

Coucou miss, j'espère que tu vas bien, merci pour ton com, voilà la suite, bonne lecture !!!


Au même moment à plusieurs kilomètres de là, Sara apportait du café et les sandwich, que Maria avait préparés aux personnes présentent dans la maison.

Sara: Tenez vous devriez manger un morceau, Véro ?

Veronica: Non merci.

Sara: Mange, tu n'as rien avaler de la journée.

Devant le regard insistant de la jeune femme, Veronica prit un sandwich et commença à manger.

Sara: Ils sont bons ?

Veronica: Délicieux.

Sara: Dis merci à Maria c'est elle qui les as fait (aux parents de Veronica) servez vous.

Mme Donovan: Merci.

Sara lui sourit avant de prendre une tasse de café et de s'approcher de Lincoln qui se tenait debout face à la fenêtre du salon.

Sara: Tiens Linc.

Lincoln prit la tasse de café et lui sourit.

Sara: J'ai mis un sucre.

Lincoln: Merci soeurette.

La mère de Veronica regarda la jeune femme, avant de demander à sa fille.

Mme Donovan: Vous avez l'air d'être très proche de Sara.

Veronica: Oui, Sara est toujours là dans les bons comme les mauvais moment, elle est d'un grand soutient, elle et Michael le sont, c'est notre petite soeur.

Mme Donovan: Elle et Michael sont fiancés ?

Veronica: Oui.

Mme Donovan: Depuis longtemps ?

Veronica: Quelques semaines, ils vont se marier en juin.

Sa mère la regarda étonnée.

Mr Donovan: Son père est d'accord avec ça !

Veronica tourna la tête et regarda son père.

Veronica: Ce n'est pas à son père de décider de sa vie, mais pour te répondre, il n'était pas vraiment d'accord, mais il a mis son avis de côté et à décider de respecter la décision de sa fille, afin d'être présent au mariage de son unique enfant. Il la laisse décider de ce qu'elle veut faire de sa vie, même si ça ne l'enchante pas toujours.

Mr Donovan la regarda avant de baisser les yeux, devant la fenêtre Lincoln leva les yeux vers Sara.

Lincoln: Dis moi tu as une idée, d'où Michael et ton père peuvent être ?

Sara: Où, non, mais si ils ont obtenu des informations, ils sont sûrement allés sur les lieux pour voir.

Lincoln: Même si on leur a dit de rentrer ?

Sara: J'ai vu que c'était mon père qui avait pris le volant en partant et généralement quand il a quelque chose en tête, tu peux lui dire n'importe quoi, il n'écoute pas.

Lincoln: C'est vrai.

Sara: Oui, il peut dire que je suis buté, mais il n'est pas mieux que moi.

Lincoln lui sourit amusé, au même moment l'agent Clark s'approcha d'eux.

Agent Clark: Excusez moi Melle......

Face au regard de la jeune femme l'agent de police, se reprit.

Agent Clark: Sara.

Sara: Oui, je peux faire quelque chose pour vous ?

Agent Clark: Vous serez t-il possible, d'appeler votre père ou votre fiancé pour savoir où ils sont, je commence à m'inquiéter.

Lincoln: Je crois que ça ne sera pas nécessaire.

Lincoln qui regardait par la fenêtre, secoua la tête avec un léger sourire.

Lincoln: Les voilà.

En effet, Michael et Franck venaient de descendre de la voiture et se diriger vers la maison, ils s'arrêtèrent devant les marches du perron, attendant le Capitaine Huston.

Franck: Tu devrais entrer Michael, je vais lui parler.

Michael: Vous êtes sûre, vous risquez d'avoir des problèmes.

Le père de Sara le regarda amusé.

Franck: Je te rappelle que je suis Gouverneur, qu'est ce que tu veux qu'il me fasse.

Michael: Il pourrait vous taper sur les doigts !

Franck:Tu crois vraiment qu'il le ferait ?

Michael: Non, il l'aurait fait tout à l'heure si il devait le faire.

Franck: Allez rentre, j'arrive.

Michael hocha la tête et monta les marches du perron avant d'entrer à l'intérieur de la maison où l'agent Clark lui demanda immédiatement.

Agent Clark: Où étiez vous ?

Michael: Dehors.

L'agent plissa les yeux avant de sortir de la maison, Michael le regarda faire avant de se tourner vers les autres.

Michael: Ne me dis pas qu'ils nous cherchaient.

John: Peut-être un peu.

Michael esquissa un léger sourire en coin, avant de voir Sara s'approchait de lui, de la prendre dans ses bras et déposer un baiser sur ses cheveux.

Veronica: Où est Franck ?

Michael: Dehors, il discute avec le Capitaine Huston.

Sara: Il est venu jusqu'ici ?

Michael: Oui, il nous a suivi en voiture pour être sûre qu'on rentrait bien.

Elle leva la tête et le regarda.

Sara: Mon père a fait des siennes ?

Michael: Il n'était pas tout seul.

Maria: Fait attention Michael, il va finir par avoir une mauvaise influence sur toi.

Lincoln: Si moi je ne suis pas arrivé à avoir une mauvaise influence sur lui, personne le pourra.

Quelques secondes plus tard, la porte d'entrée s'ouvrit à nouveau, Franck entra à l'intérieur de la maison avec l'agent Clark.

Agent Clark: Bon maintenant que vous êtes tous là, vous seriez gentil de ne plus quitter la maison, d'accord.

Ils le regardèrent et hochèrent tous la tête, puis Franck porta son attention Veronica et alla s'asseoir près d'elle.

Franck: Vous tenez le coup Veronica ?

Veronica: Je n'ai pas vraiment le choix.

La jeune femme tenait toujours la peluche d'LJ dans ses mains.

Veronica: Il est plus de 23h, il devrait dormir, mais il ne fermera pas l'oeil tant qu'il n'aura pas son doudou.

Au même moment, à quelques kilomètres de là, dans une petite chambre d'hôtel, LJ était assis sur un lit, Lisa était juste à côté de lui, essayant de le faire dormir.

Lisa: Allez LJ, tu dois dormir.

LJ: Non.

Lisa: LJ.

LJ: Veux ma maman.

La jeune femme lui passa une main dans les cheveux et lui sourit.

Lisa: C'est moi ta maman, mon bébé.

Le petit garçon secoua la tête.

LJ: Non pas toi ma maman.

Lisa ferma les yeux en soupirant avant de le regarder à nouveau.

Lisa: Allez tu vas dormir maintenant.

LJ: Non pas dodo sans doudou.

Lisa: Encore ce fichu doudou, tu n'as déjà pas voulu dormir cette après midi a cause de ça.

Le petit garçon la regarda.

LJ: Veux mon doudou.

Elle prit une petite peluche posait près d'elle et lui donna.

Lisa: Tiens.

LJ regarda la peluche avant de froncer les sourcils et de la balancer en lui disant.

LJ: Pas mon doudou ça !

Lisa(élevant la voix): Ca suffit maintenant !

LJ fut effrayé par le ton de Lisa et se mit à pleurer, il descendit du lit et alla se mettre dans un des coins de la chambre, la jeune femme se passa une main sur le visage, se leva et s'approcha d'LJ qui se cacha contre le mur.

Lisa: LJ.

LJ(pleurant): Veux mon papa....... et ma maman.

Lisa: C'est moi ta vrai maman.

LJ( pleurant): Pas ma......maman toi.....veux ma maman à moi.

Elle s'asseya en face de lui et le vit mettre son pouce dans sa bouche en continuant de pleurer et d'appeler sa mère.

Une demi heure plus tard, un homme, qui était entrain de lire, assis derrière l'accueil d'un commissariat, en entendant du bruit, il leva les yeux de son livre et regarda autour de lui.

Rien.

Il reporta son attention sur son bouquin quand il entend une petite voix.

Voix: Coucou.

Il fronça les yeux, se releva légèrement et regarda par dessus le comptoir de l'accueil avant de se figer quelques instants, lorsqu'il reprit ses esprits, il secoua la tête et sourit au petit garçon debout face à lui.

Homme: Qu'est ce que tu fais là toi ?

Petit garçon: Veux ma maman.

L'homme de l'accueil plissa les yeux en le regardant.

Homme: Attend une minute.

Il prit une feuille posait sur son bureau avant de décrocher son téléphone, il attendit quelques secondes et quand son interlocuteur répondit et lui dit.

Homme(tél): Viens me rejoindre à l'accueil.

Il raccrocha, contourna le comptoir et vint s'agenouiller devant l'enfant.

Homme: LJ ?

Petite garçon: Oui c'est moi.

Une femme arriva derrière l'homme.

Femme: Qu'est ce qui y a ?

Il se décala dévoilant LJ aux yeux de sa collègue.

Femme: Attend c'est....

Homme: Oui, appelle les !


Bonne soirée, bisous !!!


Editer: J'ai changé la suite, désolé Embarassed


Dernière édition par suzie014 le Mar 17 Mai - 12:05, édité 1 fois
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  thais le Lun 16 Mai - 23:36

sa va et toi j'espère avec moins de problèmes
a par sa je crois que tu as mis deux fois la meme suite
pas grave alors vivement la suite biz

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  thais le Jeu 26 Mai - 21:14

j'espère que tu vas bien moi sa va a part que je m'ennuie de ta suite j'espère qu'elle arrivera bientot

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  suzie014 le Lun 30 Mai - 21:07

Coucou miss, j'espère que tu vas bien, désolé pour le retard, voilà la suite, bonne lecture !!


Un quart d'heure plus tard, LJ était dans une pièce avec l'homme de l'accueil et sa collègue, cette dernière avait récupérer des cartes pour les enfants dans une des salle d'attente, l'homme les montrait au petit garçon pour l'occuper le temps que ces parents n'arrivent.

Homme: Ca c'est quoi ?

LJ: Soleil.

Homme: C'est ça et celui là ?

LJ: Chien.

Femme: Il est futé.

Homme: Oui, il est plutôt doué, et ça tu sais ce que c'est.

LJ regarda la carte et sourit.

LJ: Un gâteau !

Femme: Et tu aimes ça les gâteaux ?

LJ: Oui, les gâteau au chocolat.

Homme: Moi aussi, j'adore les gâteaux au chocolat.

A quelques mètres de là, les portes du commissariat s'ouvrirent sur Lincoln et Veronica, suivi par l'agent Clark et la capitaine Huston, ils se précipitèrent vers la première personnes qu'ils virent.

Lincoln: Excusez nous, on nous a dit que notre fils était ici !

L'agent présent leva les yeux vers eux.

Agent: Vous êtes les parents d'LJ Burrows ?

Lincoln: Oui.

Agent: La première porte à droite dans le couloir, il est avec deux de nos agents.

Le couple regarda le Capitaine Huston, il hocha la tête en souriant.

Huston: Allez-y !

Lincoln et Veronica se précipitèrent dans le couloir, quand cette dernière ouvrit la porte, elle vit LJ assis entre deux personnes.

Veronica: LJ !

Le petit garçon leva la tête et se mit à sourire.

LJ: Maman !

Il descendit de la chaise où il était assis et se précipita vers elle, Veronica le souleva dans ses bras avant de le serrer contre elle tout en le couvrant de bisous.

Veronica: Mon bébé, tu m'as manqué.

LJ: Manqué maman, papa aussi.

Lincoln sourit et lui passa une main dans les cheveux, LJ le regarda et lui tendit les bras, Linc le prit et le serra contre lui.

Lincoln: Mon bonhomme, tu n'as rien.

LJ: Non, a rien, va à la maison.

Lincoln: Oui on va bientôt rentrer, tu es fatigué.

LJ: Un peu.

Veronica ouvrit son sac à main et en sortit une peluche qu'elle montra à LJ.

Veronica: Regarde qui j'ai emmené avec moi.

Le petit garçon la regarda et se mit à sourire avant de prendre la peluche.

LJ: Mon doudou.

Veronica: Oui c'est ton doudou mon amour.

Elle lui caressa les cheveux et déposa un baiser sur son front, le Capitaine Huston entra dans la pièce.

Huston: Mr Burrows.

Lincoln se retourna et le regarda.

Huston: Je pourrais vous parlez ?

Lincoln hocha la tête avant de baisser les yeux vers son fils.

Lincoln: Tu vas avec maman.

LJ: Oui.

Veronica prit l'enfant dans ses bras pendant que Lincoln s'approchait du Capitaine.

Lincoln: Vous avez retrouvé Lisa ?

Huston: Non personne ne l'a vu déposé LJ dans le commissariat, mais on vient de trouver la chambre d'hôtel dans laquelle elle était.

Lincoln: Vous croyez qu'elle a quitté la ville ?

Huston: J'en ai aucune idée.

Michael et Sara qui attendaient à l'accueil, s'approchèrent de Lincoln et du Capitaine Huston.

Michael: LJ va bien ?

Lincoln tourna la tête vers son frère et lui sourit.

Lincoln: Oui il va bien.

Sara: On peut le voir ?

Huston: Bien sûre, allez-y !

Sara et Michael entrèrent dans la pièce, dés qu'LJ les vit, il se mit à sourire.

LJ: Tonton, tata !

Veronica laissa Michael prendre son neveu dans ses bras, il déposa un baiser sur son front.

Michael: Ca va Junior.

LJ: Oui, bisous tata.

Sara se mit à rire et lui fit plein de bisou dans le cou, ce qui déclencha les rires du petit garçon, l'agent qui s'occupait d'LJ quelques instants auparavant, s'approcher du Capitaine Huston.

Agent: Excusez moi, vous étiez changé de l'enquête pour retrouver l'enfant.

Huston: Oui.

L'agent lui tendit une feuille plié.

Agent: Le petit avait cette lettre avec lui.

Le Capitaine Huston prit la feuille.

Huston: Je vous remercie.

Il déplia la feuille et la parcourut des yeux quelques instants avant de la replier.

Huston: Monsieur Burrows, je pourrais vous parlez à vous et à votre compagne.

Lincoln: Bien sûre, Veronica, tu viens.

Elle le regarda avant de poser les yeux vers LJ.

Veronica: Heu..

Michael: Sara et moi, on le garde avec nous.

Veronica: D'accord.

Elle, Lincoln et le Capitaine Huston quittèrent la pièce, Michael et Sara firent de même avec LJ et allèrent s'asseoir sur des siéges placés à l'entrée du commissariat, Michael donna une petite voiture à son neveu pour l'occuper le temps que ces parents reviennent.

Alors qu'il était entrain de jouer, LJ fit rouler sa voiture un peu plus loin que prévu, il alla la chercher en marchant à quatre pattes, le jouet s'était arrêté juste en face des parents de Veronica qui s'était décidé à rentrer à l'intérieur de l'établissement, après avoir attendu plusieurs minutes dehors, Mr Donovan s'accroupit et prit le jouet, LJ se leva et s'approcha du couple.

LJ: Peux avoir ma voiture s'il te plait.

Michael et Sara qui était assis à quelques mètres, ne quittèrent pas LJ du regard.

Mr Donovan: C'est ton jouet ?

LJ regarda sa petite voiture en hochant la tête.

LJ: Oui, maman acheté à moi.

Le père de Veronica lui sourit avant de lui rendre le petit véhicule.

Mr Donovan: Tiens.

LJ: Merci, t'es gentil.

Le petit garçon leva la tête et se mit à sourire.

LJ: Papy !

Franck qui arrivait dans l'établissement se mit à sourire en voyant le petit garçon venir vers lui en courant, il le souleva et le prit dans ses bras avant de s'approcher de Michael et Sara.

Franck: Qu'on dis les agents de police ?

Michael: Ils ont dit qu'il allait bien, il n'a rien.

Franck: Et Lisa, ils l'ont trouvé ?

Michael: Non je ne crois pas, Lincoln et Veronica sont avec le Capitaine Huston, il voulait leur parler.

Franck: Hum....

LJ: Quand, rentre à la maison ?

Sara: Tu veux rentrer trésor.

LJ: Oui, rentrer avec papa et maman.

Michael: On va y aller bientôt Junior.

LJ: D'accord.

Sara: Où sont John et Maria ?

Franck: Restés chez Lincoln, j'ai vu les parents de Veronica.

Michael: Oui ils.....

Il s'arrêta les cherchant du regard mais ne les trouva pas.

Michael: Ils sont repartis.

Au même moment, Lincoln et Veronica arrivèrent près d'eux.

Lincoln: Je crois qu'on peut rentrer.

LJ: Oui à la maison !

Ils se mirent tous à rire, ils s'apprêtèrent à quitter le commissariat, quand Franck vit le Capitaine Huston.

Franck: Allez-y, je vous rejoint.

Sara hocha la tête et quitta l'établissement avec les autres, le Capitaine Huston s'approcha de Franck.

Huston: Comment ils vont ?

Franck: Je crois qu'ils vont mettre du temps à s'en remettre, mais ça va aller, je te remercie pour tout ce que tu as fait.

Huston: C'est normal, prend soin de ta famille.

Franck: De ma fille, tu veux dire.

Huston: Non, j'ai l'impression que toi et ces personnes vous faîtes partis de la même famille.

Franck le regarda plusieurs secondes avant de lui sourire.

Une dizaine de minute plus tard, ils étaient tous de retour chez Lincoln, ils étaient tous assis sur le canapé, quand Veronica regarda LJ qui c'était blottit dans ses bras.

Veronica: Tu vas allé faire dodo mon ange.

LJ: Ai faim.

Veronica: Tu as faim, tu n'as pas mangé ?

LJ: Si, mais a faim.

Ils se mirent tous à rire, Lincoln regarda sa montre.

Lincoln: Il est presque une heure, qu'est ce qu'on lui donne à manger.

Veronica: Un biberon de lait froid, ça devrait aller, qu'est ce que tu en dis mon chéri.

LJ: Oui un biberon.

Elle lui sourit et déposa un baiser sur sa tête, elle s'apprêtait à se lever quand Michael l'arrêta.

Michael: Reste assise, j'y vais.

Veronica: Merci Michael.

Alors qu'il se dirigeait vers la cuisine, Michael fut arrêté par LJ.

LJ: Tonton, beaucoup, beaucoup chocolat dans mon biberon.

Michael: Pas de problème trésor.

Il se rendit dans la cuisine et revint quelques minutes plus tard, il donna le biberon à son neveu, qui le bu blottit contre Veronica.

Une fois qu'il avait bu tout son lait, Veronica l'emmena se changer pour aller dormir, pendant que Lincoln et les autres discutaient.

Maria: Les parents de Veronica sont rentrés chez eux ?

Michael: Oui, je crois, ils étaient là au commissariat mais ne sont pas resté longtemps.

Franck: Vous pensez que ce soit une bonne idée qu'ils soient venue aujourd'hui.

Lincoln: Honnêtement j'en sais rien, surtout si après ça, ils oublie à nouveau qu'ils ont une fille.

Maria: Ils ont peut-être ouvert les yeux qui sait.

Lincoln: On verra bien, en tout cas, si ils viennent j'essayerai de ne pas leur claquer la porte au nez.

John: Vous avez l'air de beaucoup leur en vouloir, je me trompe ?

Lincoln le regarda avant de hocher la tête.

Lincoln: Oui c'est vrai, je leur en veux beaucoup, Veronica a toujours fait ce qu'ils attendaient d'elle et la seule fois où elle prend une décision qui ne leur plait pas, ils lui posent un ultimatum avant de couper les ponts, c'est leur fille unique et ils n'ont même pas été capable de respecter sa décision, ça me révolte moi.

Franck: Quelque chose me dis qu'ils ont compris leur erreurs.

Lincoln: Ouais et bien si ce n'est pas le cas, je me ferai plaisir de leur rappeler.

Michael: Lincoln !

Lincoln: Bah quoi !

Ils secouèrent tous la tête en riant, avant qu'LJ ne revienne en pyjama avec Veronica.

Veronica: Tu dis bonne nuit mon ange.

LJ: Oui.

Le petit garçon fit un bisou à tout le monde en leur disant bonne nuit avant de retourner vers sa mère.

LJ: Va au lit.

Veronica: Oui on y va.

Il se tourna vers les autres et leur fit signe avec sa main.

LJ: Au revoir.

Tous; Bonne nuit LJ.

Lincoln accompagna LJ au lit avec Veronica, pendant que les autres discutaient après quelques minutes, il réapparu dans le salon.

Michael: Il dors ?

Lincoln: Pas encore, Vero reste avec lui, jusqu'a ce qu'il s'endorme.

John: A propos, Lisa vous savez si ils l'ont retrouvés ?

Lincoln: Non, personne ne l'as vu déposé LJ, ils ont retrouvé la chambre d'hôtel où elle était, mais elle était partie.

Michael: Tu crois qu'elle va revenir ?

Lincoln: Non, je ne pense pas, elle ne reviendra pas.

Sara: Tu as l'air bien sûre de toi.

Lincoln: Oui en faite, elle a laissé une lettre, dans laquelle elle s'excuse de ce qu'elle a fait, elle.........elle pensait vraiment qu'LJ avait besoin d'elle, mais elle a compris qu'en faite ce n'était pas le cas, dans sa lettre, elle écrit qu'elle pensait être sa vraie mère mais que tout compte fait elle n'a fait que le mettre au monde, que sa vrai maman c'était Veronica. A la fin elle écrit même qu'elle espère qu'un jour Véro l'adoptera.

Maria: Ca a du être dure pour elle, de prendre cette décision.

Lincoln: Oui, c'est pour ça, qu'avec Veronica on a décidé, de faire arrêter les recherches, le plus important c'est qu'on ai retrouvé LJ, en bonne santé.

Michael: Oui ça ne changeras pas grand chose de la poursuivre dans tout le pays.

Lincoln: Non et puis avec Véro, on s'est dit que quand Junior serai en âge de comprendre, on lui dirai qui est Lisa, peut-être que quand il sera grand, il voudra la rencontrer.

Maria: Vous avez raison, je crois que c'est une bonne chose.

Lincoln: Oui, tout les enfants ont droit de savoir d'où ils viennent et qui sont leur parents biologiques.

Franck et Michael échangèrent un regard avant que Veronica ne revienne.

Lincoln: Il dort.

Veronica: Oui, a poing fermé, d'ailleurs je crois que je ne vais pas tarder à le suivre.

Franck: Oui quelques heures de sommeil, ne nous ferons pas de mal.

Sara: En effet, surtout que dans quelques heures, on doit aller en cours.

Maria: Vous pourriez peut-être ne pas y aller, ça ne serai pas un drame.

Michael: Non, moi j'y vais, j'ai un examen.

Franck/Lincoln: Tu as un examen ?

Michael les regarda amusé.

Michael: Oui pourquoi ?

Lincoln: Tu n'as même pas révisé.

Michael: Si, je l'ai fait, y a quelques jours.

Lincoln: C'est aujourd'hui que tu aurais du le faire, je suis désolé.

Michael: Oh ça va, ce n'est pas un drame, je ne joue pas ma vie non plus.

Son frère secoua la tête avant d'esquisser un sourire, Franck regarda Veronica et remarqua qu'elle semblait pensive.

Franck: A quoi pensez-vous Veronica ?

Elle sortit de ses pensées et le regarda avec un léger sourire.

Veronica: J'étais entrain de me demander, si les cloches dont vous parliez tout à l'heure, ça se trouve par ici.



Bonne soirée, bisous !!!!
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  thais le Lun 30 Mai - 22:15

ta suite est géniale
vive la prochaine
en esperant qu'elle arrivera un peu plus vite

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  suzie014 le Dim 5 Juin - 13:43

Coucou miss, j'espère que tu vas bien, merci pour ton coms, voilà la suite, bonne lecture !!


Après quelques heures de sommeil, Michael et Sara s'étaient rendu en cours, puis en fin d'après midi cette dernière était aller rejoindre son père à son bureau, ce jour là étant l'anniversaire de la mort de sa mère, Franck lui avait promis d'aller chercher des fleurs et d'aller avec elle sur la tombe de sa femme. Ils avaient passé quelques heures ensemble à discuter avant que Franck ne dû retourner à son bureau, déposant sa fille chez elle avant de s'y rendre.

Quelques jours plus tard, les deux amoureux étaient dans la cuisine chez le père de Sara, étant seule dans la pièce, la jeune femme s'était installé sur les genoux de son fiancé et ils s'embrassaient tendrement, par moment Michael lui chuchotait quelques mots à l'oreille qui faisait rire la jeune femme.

Pendant qu'ils échangeaient un doux baiser, Maria, John et Franck arrivèrent dans la pièce, ils s'arrêtèrent tout de suite en voyant les deux amoureux s'embrassaient, le garde du corps secoua la tête dépité.

John: Les jeunes de maintenant ne savent pas se tenir.

Maria et Franck le regardèrent amusés.

Maria: J'aimerai bien savoir comment vous étiez vous, quand vous aviez dix huit ans.

John: J'étais très sage figurez-vous.

Franck secoua la tête en souriant.

Franck: A qui vous voulez faire croire ça.

John le fusilla du regard sous les yeux amusés de Maria, Franck haussa les épaules avant de s'approcher du couple.

Franck: On ne vous dérange pas, j'espère !

Michael et Sara cassèrent leur baiser avant de tourner la tête vers le père de cette dernière.

Sara; On vous attendez !

Franck: Oui on remarqué.

Devant le ton moqueur de son père, Sara plissa les yeux.

Sara: Ca fait dix minutes qu'on patiente, il fallait bien qu'on trouve quelque chose pour s'occuper !

Michael secoua la tête en riant, Franck leva les yeux au ciel.

Franck: Voilà que ça va être de ma faute maintenant.

Sara: Tout à fait, tu n'as qu'a être à l'heure, nous on occupe le temps comme on peux.

Maria: Vous l'occupez de la meilleure façon qui soit.

Sara la regarda en souriant.

Sara: Je trouve aussi.

Franck: Bon sinon, vous voulez boire quelque chose ?

Michael/Sara: Non merci.

John approcha un tabouret prés de la jeune femme.

John: Tiens Sara, tu peux t'asseoir là, y a assez de place tu sais.

Sara: Je sais.

Elle passa les bras autour du cou de Michael et se blottit contre lui en regardant John.

Sara: Mais je suis bien sur mon chéri, il est très confortable.

Michael sourit et caressa les cheveux de sa fiancé, John secoua la tête en soupirant.

Franck: Qu'est ce que vous racontez de beau ?

Sara: Mmhh....pas grand chose et vous ?

Franck secoua la tête amusé.

Franck: Vous n'avez rien à raconter, comment c'est passé ton examen Michael ?

Michael: Ca c'est bien passé.

Maria: Tu n'as eu trop de mal ?

Michael: Non ça a été.

John: J'espère que ça ne fera pas trop baissé ta moyenne.

Michael: Ca devrait aller.

Sara leva sa tête vers lui et lui demanda.

Sara: Ce n'est pas aujourd'hui que tu devrais avoir les résultats ?

Il baissa les yeux vers elle et hocha la tête en souriant.

Michael: Si.

Les trois adultes le regardèrent, après quelques secondes Franck tourna la tête vers John.

Franck: Vous croyez qu'on va devoir le torturer pour qu'il nous dise le résultat.

John: J'en ai l'impression, je vais aller chercher nos armes de torture.

Sara: Essaie juste de le toucher et je te fais la peau !

Le garde du corps regarda sa protégé amusé et lui tapota la tête.

John: Elle est mignonne.

Sara fronça les sourcils alors que Michael secouait la tête en souriant.

Franck: Bon alors, tu nous dis ta note ?

Michael: J'ignorais que mes études vous intéressés autant, je suis touché !

Sara pouffa de rire alors que les trois adultes se regardaient sidérés.

Franck: Très bien, si tu ne me dis pas ton résultat à ton examen, le mariage est annulé.

Michael regarda son futur beau père peu convaincue, Sara tourna la tête vers son père et lui dit en souriant.

Sara: Tu peux toujours courir.

Franck: Tu ne m'en crois pas capable ?

Sara: Oh si, mais sache que nous ça ne nous ennuie pas de partir pour nous marier.

Franck: Et vous irez où ?

Michael: Il parait que Las Vegas, c'est très jolie à cette période de l'année.

John: Vous ne feriez pas ça !

Michael: Vous voulez pariez ?

John et Franck se regardèrent un peu inquiet devant le sérieux du jeune homme.

Maria: Hé, c'est bien beau tout ça, mais moi je veux être là !

Michael: Ne vous inquiétez pas Maria, on vous prendra en route, mais bon on va quand même essayer de ne pas en arriver là ça serai dommage.

Franck: Oui surtout que je plaisantais.

Michael: Moi non.

Franck: C'est bien ce qui me fait peur.

Sara regarda son père amusé avant de poser les yeux sur son fiancé.

Sara: Tu ne veux pas nous dire ta note.

Il lui sourit avant de hocher la tête.

Michael: Si, j'ai eu un A !

Elle sourit et déposa un baiser sur ses lèvres alors que Franck levait les yeux au ciel en soupirant.

Franck: Et ça tu n'aurais pas pu nous le dire tout de suite !

Michael: J'allais le faire mais vous avez commencé à marchander.

Franck: Tu te paies ma tête là, non ?

Michael: Je vous assure que non, je n'oserai pas.

Franck: Vraiment !

Michael: Oui, en tout cas pas tant que je n'aurais pas épouser Sara.

Celle-ci éclata de rire, Maria et John se mirent à sourire tout en attendant la réaction du Gouverneur, après quelques secondes, il secoua la tête en souriant.

Franck: Tu es très fort, j'avoue que tu m'as eu là.

Michael: Merci, je fais de mon mieux.

John: Dis moi, je suis intrigué, comment tu as fait pour avoir un A alors que tu n'avais pas révisé.

Michael: J'avais révisé quelques jours avant.

John: Et ça t'a suffit.

Michael: Faut croire.

Sara: Michael a une excellente mémoire.

John: Quelle chance !

Michael: Oui, mais par moment c'est aussi un fardeau, étant donné que je me souviens de tout, Lincoln ne prend pas la peine de retenir quoi que ce soit, quand il cherche quelque chose, il m'appelle je suis un peu son disque dur vivant.

Ils se mirent tous à rire, puis Maria lui demanda.

Maria: Comment ils vont ?

Michael: LJ ça va, il est en pleine forme, Lincoln ça peut aller, il tente de passer à autre chose, par contre Veronica, elle ne vas pas très bien.

Franck: C'est normale, vu ce qui c'est passé.

Michael: Oui je sais, mais le problème c'est qu'elle ne lâche plus du tout LJ.

John: Quand elle est avec lui, tu veux dire.

Michael: Elle est avec lui du matin au soir.

Maria: Elle ne l'emmène pas chez la nourrisse ?

Sara: Non, elle ne veut plus qu'il y aille.

Michael: Elle sait que la nounou n'y est pour rien, si Lisa l'a enlevé dans le parcs mais elle a trop peur que ça recommence, elle est morte d'inquiétude, Lincoln tente bien de trouver une crèche ou une autre nourrisse mais, on est fin Avril, début Mai c'est bientôt les grandes vacances.

John: Oui ça ne vas pas être facile de trouver.

Michael: Non et si par miracle, il trouve une place, ce n'est pas dit que Veronica sera d'accord pour laisser LJ là-bas.

Franck: Mais du coup, elle ne vas plus en cours !

Michael: Non, ça va faire une semaine qu'elle n'a pas mis les pieds à la fac.

Maria: Ca ne vas pas la pénaliser ?

Michael: Si, elle n'y retourne pas rapidement si, elle est censé commencer un stage dans 2 semaines dans un cabinet d'avocat pour une durée de six mois, après elle aura un examen oral a passé et elle sera diplômé en décembre, mais si elle ne fait pas le stage, son année ne sera pas validé et elle devra recommencer.

John: Ca serai dommage pour elle.

Michael: Oui mais en même temps, je comprend qu'elle ai peur de laisser LJ, si je pouvais je le garderai mais avec les cours ce n'est pas possible.

Sara: Et puis après ce qui c'est passé, elle ne vas pas le laisser à n'importe qui, il faudra qu'elle ai pleinement confiance en la personne qui s'en occupera.

Franck fronça les sourcils avant de s'approcher de Maria, il commença à lui parler tout bas, Michael et Sara continuaient de discuter avec John, après quelques minutes, ils se demandèrent ce que pouvait bien se chuchoter les deux adultes.

Sara: Qu'est ce qu'ils se racontent tout les deux ?

John: J'en sais rien. Oh mais je ne vous ai pas raconté ce que m'a sortie Chloé à l'anniversaire d'LJ.

Michael: Non.

John s'approcha des deux amoureux et se mit à parler tout bas.

John: Vous vous souvenez que Franck portait un jean.

Sara: Oui.

John: Et bien figurez vous que d'après Chloé, Maria l'aurait reluquer.

Sara: Quoi ? Elle a divagué la pauvre.

John: Attend ce n'est pas le pire, d'après elle, ton père plairait peut-être à Maria.

Sara: Papa et Maria, ensemble, non mais elle ne vas pas bien.

John: C'est ce que je lui ai dit, mais elle m'a répondu que je n'en savais rien et qu'elle était sûre que Maria lui avait mater les fesses dans son jean.

Sara: Chloé est dingue !

Michael: Peut-être pas.

John et Sara le regardèrent avec de grands yeux.

Sara: Tu n'es pas sérieux là !

Michael: Attend, penses-y deux minutes, le soir, à la fin de la journée, John il rentre chez lui, ton père et Maria se retrouvent tout les deux, seul.

John: Et toi tu en conclue tout de suite qu'ils....

Michael(lui coupant la parole): Je n'en conclue rien du tout, et vu ce que vous alliez dire, je ne me le permettrai pas. Mais qui sait, avec le temps ils ont peut-être fait plus ample connaissance, ils se sont peut-être rapprochés, on en sait rien.

Sara: Ouais bof.

Il regarda sa fiancé avec un léger sourire.

Michael: Dis moi, ça t'ennuierai que ton père refasse sa vie.

Sara: Je......non, il a droit au bonheur lui aussi, je ne dis pas que ça ne me ferai pas bizarre au début mais je serai contente si il rencontrait quelqu'un qui le rende heureux.

John: Mais là en l'occurrence on parle de Maria, c'est tout bonnement impossible.

Michael: Pourquoi, après tout niveau âge, ils n'ont pas beaucoup d'écart, Maria elle a quoi 45 ans.

John: 46.

Sara: Papa lui, il en a 48.

Michael: Deux ans d'écart c'est rien.

John: D'accord, pour l'âge ça pourrait coller, mais pour le reste ce n'est possible, ils sont trop différent.

Michael: Peut-être pas tant que ça et puis ils ont un point commun.

John: Ah bon !

Michael: Oui, ils ont tout les deux perdue l'être qu'ils aimaient et ça, ça rapproche souvent les gens, quelques soit leurs différences.

John le regarda avant de poser les yeux sur Sara.

John: Dis lui d'arrêter, là, il me fait peur.

La jeune femme lui sourit amusé.

Sara: Tu sais, il n'a pas tort.

John: Oh non Sara, pas toi.

Sara: Bah tu sais, jusque là papa ignorait que Maria avait été mariée et qu'elle avait perdu son mari, peut-être qu'aujourd'hui, il la regarde différemment.

John: Non ça suffit tout les deux maintenant, sérieusement, regardez les et dîtes moi que vous les imaginez ensemble.

Ils regardèrent tout les trois Franck et Maria, John tourna aussitôt la tête de l'autre côté.

John: Ce n'est pas vrai.

Sara: Qu'est ce qui y a ?

John: Ils forment un beau couple, oh mon dieu !

Michael et Sara se mirent à rire en voyant John enfouir son visage dans ses mains, ce qui intrigua Franck et Maria.

Franck: Qu'est ce qui se passe ?

John le regarda en fronçant les sourcils.

John: A vous de nous le dire, c'est quoi ces messes basses !

Franck: Heu...je....j'ai eu une idée et j'en faisais part à Maria.

John: Pourquoi ?

Franck: Pour avoir son avis.

John: Pourquoi le sien et pas le notre ?

Franck: Parce que ça la concerne directement, et c'est quoi toute ces questions d'abord !

Sara avait enfouie son visage dans le cou de son fiancé pour ne pas rire, mais c'était peine perdue, quand à Michael, il se mordait la lèvre pour ne pas éclater de rire, sans grand succès, John haussa les épaules penaud.

John: C'est rien, désolé.

Franck le regarda intrigué quelques instants avant de reporter son attention sur Michael.

Franck: En faite j'ai peut-être une idée pour aider ton frère et Veronica en ce qui concerne LJ.

Michael: Ah bon laquelle ?

Franck: Il pourrait venir ici.

Maria: Et moi je le garderai.

Michael les regarda a tour de rôle avant de leur demander.

Michael: Vous êtes sérieux là ?

Maria: Oui.

Michael: C'est très gentil Maria, mais vous n'avez pas assez de travail comme ça.

Maria: Tu plaisantes, je m'ennuie, depuis que Sara est partie, j'ai pratiquement plus rien à faire dans cette maison, je l'ai nettoyé du grenier à la cave, au moins dix fois, on pourrait manger par terre.

Sara releva la tête et regarda Michael.

Sara: Ca serai une bonne idée, en plus ici LJ, ne risque rien.

Franck: C'est sûre, la maison est surveillé.

Michael: Il ne faudrait pas que ça vous dérange, je sais que des fois vous savez des gens qui viennent ici, il ne faudrait pas qu'LJ vous embête.

Franck: Si je l'ai proposé c'est que ça ne me dérange pas, je ne l'aurais pas fait sinon.

Michael lui sourit amusé.

Michael: D'accord, je vais leur en parler.

Maria: Et dit leur bien qu'étant donné que moi, j'ai déjà un salaire, ils n'auront pas besoin de me payer.

Michael: Oui alors là, faudra pas trop y compter.

Un peu plus tard, en fin d'après midi, Michael et Sara se rendirent chez Lincoln et Veronica, dés qu'il les vit LJ se précipita vers eux, ils s'installèrent sur la canapé et commencèrent à discuter, au bout d'un moment la conversation devint tendue quand Lincoln appris à Veronica qu'il avait peut-être trouver une place dans une crèche.

Lincoln: De toute façon, on n'a pas vraiment le choix.

Veronica: Je ne laisserai pas LJ avec des gens en qui je n'ai pas confiance !

Lincoln: Moi non plus mais ce sont des professionnels Véro.

Veronica: Je m'en fiche moi, je ne les connais pas et LJ non plus !

Lincoln: Tu ne peux pas rester éternellement ici, tu dois retourner à la fac !

Voyant que la discussion allait virer en dispute, Michael et Sara échangèrent un regard avec que celui-ci ne prenne la parole.

Michael: On a peut-être une solution.

Lincoln et Veronica le regardèrent étonné.

Lincoln: Une solution pour quoi ?

Michael: Pour LJ, Maria se propose de le garder.

Veronica: Maria !

Sara: Oui, depuis que je ne suis plus là, elle n'a plus grand chose à faire, elle s'ennuie, avoir LJ ça l'occuperai.

Lincoln: Et ton père, ça va le déranger !

Sara: C'est lui qui a eu l'idée et comme il l'a dit à Michael, si ça le déranger, il ne l'aurait pas proposer.

Lincoln lui sourit avant de regarder Veronica.

Lincoln: Qu'est ce que tu en dis ?

Veronica: Je...j'en sais rien.

Michael se leva et alla s'accroupir devant elle avant de lui prendre les mains.

Michael: Écoute, Maria tu l'as connais et ça fait des années qu'elle s'occupe et qu'elle prend soin des enfants des autres, et puis LJ sera en sécurité là-bas.

Sara: Il a raison Véro, il ne risquera rien, la maison est sous surveillance et même quand mon père n'est pas là, y a toujours au moins un garde du corps dans la propriété, il ne lui arrivera rien.

Lincoln: Et puis il serait avec Maria, il l'a connaît, et y aurait aussi Franck et John, il serait bien entouré, il ne se sentirai pas perdu, surtout qu'il connaît la maison maintenant.

Veronica les regarda quelques instants avant de hocher la tête.

Veronica: Oui ça serai peut-être une bonne idée.

Michael: Essaie de laisser LJ à Maria quelques heures, tu verras bien comment ça se passe.

Veronica: Oui, je l'appellerai.

Sara: Elle attend ton coup de fils.

Veronica secoua la tête amusé.

Veronica: Je vois et sinon vous, comment avance les préparatifs du mariage ?

Micahel: Ça avance bien.

Lincoln: Vous vous êtes enfin décidé à fixer une date ?

Sara: On l'a déjà fixé.

Lincoln/Veronica: Ah bon !

Michael: On ne vous l'as pas dit ?

Veronica: Non !

Michael: Avec tout ce qui c'est passé, on a du oublier, c'est en Juin.

Lincoln: Ça c'est pas un scoop !

Michael le regarda amusé, Lincoln secoua la tête en souriant.

Sara: Le 21, on se marie le 21 Juin.

Veronica: Le jour de l'été, c'est une bonne idée.

Sara: Oui, en espérant qu'il fasse beau.

Lincoln: Et vous savez où ça aura lieu.

Sara: Non pas encore.

Michael qui était retourné s'asseoir prés de Sara, la prit dans ses bras.

Michael: En faite, y a une petite chapelle qui plait beaucoup à Sara, faut qu'on aille voir si c'est possible.

La jeune femme regarda son fiancé en souriant, il déposa un baiser sur ses lèvres avant que son frère ne lui demande.

Lincoln: Y aura beaucoup d'invités ?

Michael: Non juste la famille, les amis et quelques personnes qu'on veux qu'ils soient présent ce jour là, on ne veux pas d'un grand mariage.

Sara: Non, tout ce qu'on veut c'est se marier !

Lincoln et Veronica se mirent à rire devant l'impatience de la jeune femme.


Bonne après midi, bisous !!
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ensemble a tout jamais !!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 33 sur 34 Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum