saison 5

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

saison 5

Message  Manue le Lun 30 Nov - 16:16

Cette fiction se passe 6 ans après la mort de Michael. MJ (Michæl junior) a alors un peu plus de 5 ans.

Depuis plusieurs semaines, Sarah accompagne MJ a l’hôpital universitaire de Panama city. MJ a fait plusieurs malaises inexpliqués. Il a le teint pâle et Sarah a souhaité qu’il passe des examens. Malheureusement ceux-ci ont révélé que MJ avait un gros problème rénale et qu’une greffe était nécessaire. Plusieurs fois par semaines, il doit alors se rendre à l’hopital pour une dialyse. Sarah est très inquiète. Elle se demande si un jour elle pourra être heureuse. Pourtant, depuis près d’un an, elle avait trouvé un nouvel équilibre. Sean, était apparu dans sa vie et faisait tout pour la combler. Elle avait eu beaucoup de difficultés à accepter un nouvel homme dans sa vie. Michael était son âme sœur, mais elle avait vécu trop de chose pour affronter la vie toute seule. Bien sûr, Lincoln, LJ, Sofia, Sucre, Alex étaient très présent, mais au quotidien elle se sentait tellement seule depuis la mort de Michael.

Sarah descendit de la voiture avec MJ. Le petit garçon attrapa la main de sa mère. Ils se sourirent. Sean les accompagnait, comme à chaque fois. Il marchait derrière eux. Tous les trois entrèrent dans l’hôpital. L’infirmière les dirigea dans une chambre seule pour que le petit garçon subisse sa dialyse en tout tranquillité. MJ était allongé, Sarah était debout, lui tenant la main. Sean était assis dans un fauteuil en train de lire. Soudain, on frappa à la porte.
D: -Bonjour MJ.
MJ: -Bonjour docteur, répondit poliment MJ.
D: -Bonjour Sarah, Sean
S/SE-Bonjour docteur.
D: -Sarah, je peux vous voir un instant à l’extérieur. J’aimerais qu’on fasse un point sur la santé de MJ.
Sarah fit un petit sourire a son fils.
S: -Ca va aller, je revient vite.Sean se leva et prit alors la place de Sarah, près du petit garçon pour le rassurer.
Le docteur et Sarah quittèrent la pièce.

Après quelques secondes, alors que MJ et Sean étaient seuls dans la chambre, un infirmier entra dans la pièce. Il portait un masque stérile et un callot, ce qui surprit un peu Sean.
I: -Bonjour MJ, salua l’infirmier. Puis il eut un mouvement de surprise en voyant Sean, il pensait visiblement que le jeune garçon était seul dans la pièce. Bonjour, MJ/SE :-Bonjour, répondirent en chœur Sean et MJ.
I: -Je viens voir si tout se passe bien. L’infirmier passa tendrement sa main sur la tête du garçonnet, le regarda pendant de longues secondes, puis se ressaisit regarda rapidement l’appareil de dialyse.
I: -Tout est ok, comment tu te sens MJ?
MJ: -Bien.
I: -Génial, répondit l’infirmier en souriant. Puis il se dirigea pour quitter la pièce.
Au moment d’ouvrir la porte, Sarah rentra dans la chambre. Sarah et l’infirmier se trouvèrent alors face à face. Leurs yeux se croisèrent. Les yeux, c’est le seul élément de visage qui était visible de l’infirmier. Leurs regards s’accrochèrent pendant cinq longues secondes, mais pour eux cela dura une éternité. Ce regard, cette intensité, ce trouble, elle l’avait déjà ressentit.
L’infirmier baissa rapidement la tête, évita soigneusement de toucher Sarah pour finalement quitter la pièce et ferma la porte.
Sarah elle aussi baissa la tête, mais elle avait un air étrange. Elle semblait tout d’un coup perdu dans ses pensées, en train de réfléchir, de se poser des tas de questions. Plus personne n’existait autour d’elle. Elle requitta précipitamment la chambre, sans dire un mot. En sortant de la chambre, elle balaya les couloirs du regard, ils étaient tous désert. Elle se décida à emprunter le couloir de gauche. Elle courrait. Elle fit quelques pas, passa la tête par plusieurs hublots de portes. Dans la première pièce, elle n’aperçut qu’une infirmière. Par le second hublot elle vit l’infirmier. Il se tenait debout, face à un mur d’une petite pièce qui servait visiblement de débarras. Il avait le front coller contre le mur. Il semblait essoufflé, se sentant visiblement très mal. L’infirmier retira alors son callot et son masque. Il avait les yeux remplit de larmes. Il frappa violemment le mur avec son poing.
Sarah alors le reconnu, elle le savait, elle avait reconnu ses yeux qui l’avait tant de fois troublé. Ces yeux, elle ne les oublierait jamais et aurait pu les reconnaître entre mille. Ces yeux, ils étaient semblables à ceux de son fils, pour son plus grand bonheur. Elle se mit alors à trembler…Elle laissa échapper un petit…
S: -Michael… elle se couvrit alors la bouche des deux mains, ses yeux étaient remplis de larmes, son rythme cardiaque s’accélera, elle eut tout d’un coup très froid, puis très chaud, puis un violente envie de vomir.
Elle courut se réfugier aux toilettes. Elle entra dans une cabine ferma la porte. Elle s’adossa à la porte et se laissa glisser jusqu’au sol. Passa ses mains sur ses cheveux puis sur son visage. Elle resta deux longues minutes assise par terre, les yeux dans le vide, plein de questions lui vinrent en tête. Comment, pourquoi??
Elle se ressaisit alors et pensa à son fils, qu’elle avait laissé dans sa chambre, sans aucune explication. Elle sortit des toilettes se regarda rapidement dans le miroir, s’humidifia les yeux pour atténuer leur rougeur. Elle souffla doucement et quitta les sanitaires.

En fin d’après-midi, Sarah décida de se rendre au magasin de plongée de Lincoln. Elle arriva en trombe sur le parking. Cette question l’obsédait, est-ce que lui, savait? Est-ce qu’il lui avait caché?
S: -Lincoln? Lincoln? S’époumona-t-elle en le cherchant.
L: -Sarah? Dit-il en sortant de l’atelier. Qu’est-ce qu’y s’passe? S’inquiétant de l’état second dans lequel se trouvait Sarah
S: -Tu le savais?
L: -Quoi? De quoi tu parles?
S: -Pour Michael, je sais tout.
L: -Quoi, mais de quoi tu parles? Commença à s’énerver Lincoln
S: -Je l’ai vu! Est-ce que tu le savais?
L: -Sarah, Michael est mort, tu as du confondre.
S: -Non! …Il est vivant!
L: -Sarah c’est impossible!
S: -Ecoute Lincoln, je l’ai vu! A l’hôpital ce matin, il était dans la chambre de MJ. Je suis sûre que c’était lui. Il fallait que je sache si tu étais au courant. Je suis tellement en colère… perdue en fait. Je suis désolée de te l’apprendre comme ça.Lincoln resta silencieux, la tête baissée, les yeux dans le vide. Il se passa la main sur le crâne. Puis..
L: -Comment il a pu faire ça? Pourquoi?
S: -Ecoute je ne sais pas. Ce qui est sûr c’est qu’il faut que je le vois, que je sache.
L: -Tu sais où il est?
S: -Non, je sais pas, je vais chercher. Je vais faire tous les motels du Panama s’il le faut, il faut que je le vois!
L: -Je viens avec toi.
S: -Je comprends, écoute, on se sépare, on gagnera du temps et on se tient au courant. Je vais commencer par le centre-ville, essaie la proche banlieue.
L: -Ok, je t’appelle!
S: -Ok. Elle rejoint sa voiture en courant. Et repartit aussi vite qu’elle était arrivée.

Sarah se gara dans le centre, près d l’hopital où elle l’avait vu. Elle regarda autour d’elle et essaya de s’imprégner de la logique de Michael, de ses calculs, de son esprit.
Où es-tu Michael? Se dit-elle à voix basse
Michael avait tenté de l’éviter, il s’était camouflé tant bien que mal. Il ne voulait pas la croiser, mais souhaiter plus que tout voir son fils.
Sarah regarda encore autour d’elle et s’arrêta sur le petit hôtel en face de l’hôpital. Se cacher ici limitait les risques de tomber sur Sarah, Linc ou Sucre.
Elle entra alors dans le petit motel.
S: -Bonjour monsieur.
G: -Bonjour mademoiselle
S: -Euh…je cherche….un vieil ami
dit elle en glissant un billet
G: -Oui.
S: -Un homme grand, des yeux bleus, il est allé a l’hopital ce matin…
G: -C’est assez vague comme description, mais il y a un mec qui pourrait être votre ami, ça fait une semaine qu’il est là, et il est sortit que ce matin pour aller à l’hopital, justement.
S: -Oui, ça doit être lui. Michael avait du les observer longuement avant de se décider à aller à l‘hôpital
G: -Chambre 112.
S: -Merci beaucoup.
Elle monta les marches quatre à quatre. Ses sentiments étaient partagés, elle était nerveuse, impatiente, heureuse, en colère…
Elle trouva alors sa chambre, prit une grande inspiration et frappa deux coups.
Toc toc
Michael fut surpris, personne ne savait qu’il était là, il s’inquiéta, fronça les sourcils.
M: -Qui est là?
Sarah fut décontenancée. Qu’Est-ce qu’elle devait répondre, est-ce qu’il lui ouvrirait si elle disait qui elle était?
S: -C’est la réception, quelqu’un vous cherche, je me disais que vous aimeriez le savoir.
Michael se dirigea vers la porte et ouvrit, cela l’inquiéta, qui pouvait le chercher, il espérait que ce n’était pas Sarah qui aurait pu le reconnaître ce matin.
Il ouvrit et trouva Sarah face à lui. Il la regarda, souffla et baissa la tête en fermant les yeux.
M: -Sarah, je…il leva la tête.
Sarah le fixa du regard et le gifla avec toute la colère qu’elle ressentait. Les larmes lui montèrent aux yeux. Michael se caressa la joue endolorie.
M: -je comprends.
S: -Comment t’as pu? Comment t’as pu me faire ça, comment t’as pu nous faire ça? A chacune de ces questions, elle poussait le torse de Michael avec ses mains. A chacun de ces impacts, il reculait un peu, les mains en l’air, n‘offrant aucune résistance. Il comprenait se réaction, c’est-ce qu’il avait imaginé si jamais un jour il devait la revoir. Très vite, ils avaient traversé la pièce, Michael se trouva le dos contre le mur de l’autre côté de la pièce. Il ne pouvait plus reculer. Sarah, alors fonda en larmes et se blottit, partagée entre ses sentiments, contre Michael. Sarah lova sa tête dans le coup de Michael et respira son parfum entre deux sanglots.
M: -Je suis désolé, tellement désolé. En disant ces mots, il posa ses mains sur le dos de Sarah et la caressa tendrement. Sa peau, son odeur, son sourire, ses yeux, lui avait tellement manqués. Il déposa un baiser sur son front. Sarah glissa sa main sur la joue droite de Michael, releva la tête et pressa fortement ses lèvres sur les siennes. Ce contact provoqua en elle, les mêmes sensations qu’une dose de morphine quand elle se droguait encore et qu’elle commençait à être en manque. Elle n’arrivait plus à détacher ses lèvres. Michael était sa drogue, il avait été sa seule raison de vivre après la mort de son père. Elle avait été en manque de lui pendant six longues années. Mais, Michael cassa leur baiser.
M -Sarah, je veux pas que tu t’imagines que je suis revenu.
Elle le fixa ne comprenant pas.
M:-Je suis là pour MJ, parce que je peux peut-être l’aider. Mais, je ne vais pas rester, je dois vous protéger et le seul moyen s’est de ne plus vous voir, même si ça me fait mal et que ça vous fait mal, termina-t-il dans un souffle.
S:-Nous protéger de quoi, énerva Sarah? De quoi tu parles?
M -Ecoute, je sais que tu vas trouver ça bizarre, mais je travaille pour le Cartel. Sarah se recula.
S -Pendant tout ce temps tu travaillais pour eux?
M -Oui.
S -J’arrive pas à croire que tu aies suivi le même parcours que tes parents alors que tu leur as tant reproché.
M -Je sais, mais je me suis dit qu’en les rejoignant, c’était la meilleure façon de pouvoir contrôler ce qu’ils faisaient. Mais, moi, je m’étais juré de ne pas réapparaître, c’est mon retour qui peut vous attirer des ennuis. Mais…je ne pouvais pas laisser MJ avec ses problèmes de santé. Je veux savoir si je peux l’aider.
S -Si je comprends bien, tu es plus désolé d’être revenu que d’être parti, que de m’avoir laissé, enceinte, toute seule, avec la culpabilité de ta mort! Sarah était en larmes.
Michael resta silencieux.
S: -T’as une idée de ce que j’ai vécu, de ce que j’ai ressenti!
M: - Je sais, je suis désolé de te faire souffrir encore et toujours. Je t’aime plus que tout Sarah. Il encadra le visage de la jeune femme avec ses mains et essuya ses larmes. Je veux que tu aies la vie que tu mérites, une vie tranquille, avec des personnes qui t’aiment et qui ne te feront pas souffrir. Je ne peux pas être cette personne, je ne l’est jamais été. Je t’ai fait plus souffrir que rendue heureuse. C’est insupportable pour moi.
S -Tu crois pas que c’est à moi d’en juger? C’est ta mort qui m’a rendu malheureuse, c’est ton absence! C’est ça qui a été plus dur moi, et pas toutes aventures qu’on a pu vivre avant, parce que j’étais avec toi.
Reste, je t’en supplie, reste avec moi, me laisse pas encore!
Pleura Sarah en se rapprochant de Michael. Elle commença à l’embrasser, doucement au départ, puis plus intensément. Michael essayait de résister
au désir qu’il ressentait, il savait que cela serait d’autant plus dur de se dire adieu après une nuit passé ensemble. Entre deux baisers, deux respirations, Michael murmurait:
M -Je peux pas Sarah, il faut pas… pourtant, il n’arrivait pas à la repousser, il avait envie d’elle, de se rassasier de son odeur, de sa peau., de ses baisers. Il finit par lâcher prise et profita du moment présent dans les bras de Sarah sans penser à la douleur du lendemain.

Manue
Compagnon de Cellule de Michael

Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 30/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  sara991 le Lun 30 Nov - 21:53

waaaaa super fic michael n'est^pas mort affraid affraid affraid
hate de lire la suite cheers cheers
avatar
sara991
Compagnon de Cellule de Michael

Féminin Nombre de messages : 19
Age : 25
Localisation : lille
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  soara le Lun 30 Nov - 23:06

Shocked WWWaaaaaooou ça s'est un début de fiction comme on les aime mais attention à toi on risque de très vite devenir accro et te reclamé au minimum une suite par jour ! Laughing
J'adore le concept ( normal michael est vivant alors que demander de plus. tongue )
A si, bien sur : Shocked c'est qui ce SEAN ?dis-tu vas pas le laisser, il faut que les époux scofields se retrouvent (dans tout les sens du terme Razz )
Pauvre petit MJ j'espère que Michael est compatible et qu'il va pouvoir y avoir une greffe ! affraid
Mais il ne faut pas que michael reparte, le petit MJ a besoin d'un père pale c'est trop triste s'il repart, ok il travaille pour le cartel mais ce n'est pas une excuse suffisante pour abandonner son fils... Arrow Bref, comme tu l'as remarquer ta fiction est très intriguante et surtout captivante alors j'espère que tu posteras bientôt la suite !
avatar
soara
Admis à l'infirmerie

Féminin Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 18/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  Fanmisa le Mer 2 Déc - 16:00

SUPER FICTION !!! j'adore !!! c'est vraiement trop bien j'adore !!! continue sil te plait, c'est super !!!
avatar
Fanmisa
Membre de la thérapie avec Sara

Féminin Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 05/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  Manue le Mar 8 Déc - 15:32

Sarah était allongée sur le ventre, nue, son bras droit sur le torse de Michael. Lui, était réveillé, il la regardait dormir paisiblement, il faut dire qu’ils avaient rarement eu de moments au calme tous les deux. Il lui caressa doucement le bras pour la réveiller en douceur.
M: -Sarah… Sarah, il ne faut pas que tu restes là, je veux prendre aucun risque. Lui murmura-t-il en se rapprochant de son oreille et déposa un baiser sur sa tempe.
Sarah ouvrit les yeux
S: Quoi?
M: Je suis désolé, il faut que tu partes.
S: Je comprends rien, si tu travailles pour le cartel, qui représente une menace?
M: Ecoute, vu les intérêts que représentent le cartel, tous ceux qui y travaillent sont menacés par ceux qui veulent détruire le cartel et s’emparer de toutes les données et de l’influence dont il dispose. C’est pour ça que j’ai voulu disparaître c’était le seul moyen de te protéger, toi, MJ, Lincoln et tout le monde… C’était la seule façon pour toi de ne pas me chercher et moi je m’étais promis de vous laisser vivre en paix.
S: Et maintenant?
M: Faut que tu m’oublies! Je reste le temps de faire ce qu’il faut pour MJ et je partirai.
Les larmes montèrent dans les yeux de Sarah
M: Je veux que tu reprennes ta vie comme avant, avec des gens qui te rende heureuse j’espère.
S: Tu veux parler de Sean là?
M: Sean, c’est son nom? Sarah resta silencieuse, baissa la tête…Sarah, je te reproche rien
S: Pourtant je me sens si mal,
Ils étaient désormais assis tous les deux contre la tête du lit. Michael s’assit alors en face de Sarah et lui prit le visage dans les mains
M: Non, Sarah, je comprends! Tu n’avais aucune raison de rester seule, j’espérais que tu trouves quelque un! Elle posa ses mains sur les siennes.
S: Je veux pas te laisser repartir! On peut s’enfuir! Toi, moi, MJ! C’est-ce qu’on aurait dû faire après mon évasion!
M: Non, Sarah! Hors de question de fuir pour toi et MJ.
Il se leva et commença à se rhabiller.
M: Il faut que tu y ailles Sarah
S: Je veux que tu m’expliques tout, je veux comprendre, savoir ce qui s’est passé au pénitencier de Miami-Dade, quand j’ai ouvert la porte, qu’est-ce qui s’est passé?
M: Ok… Souffla Michael. Quand j’ai raccordé les fusibles, j’ai reçu un gros choc mais pas assez pour me tuer! J’ai perdu connaissance et l’agent Whitley qui était à notre poursuite dans la chapelle m’a trouvé. Il a alors appelé une ambulance et j’ai été transporté à l’hôpital. A mon réveil, il état toujours là. Il bossait pour le FBI mais aussi pour le cartel. Il m’a proposé une dernière fois de rejoindre le cartel. Je n’avais pas trop le choix et je me suis dis que de l’intérieur je pourrais peut-être empêcher certaines choses, avoir une influence.S: Et c’est le cas?
M: Plus ou moins disons… mais je peux pas revenir en arrière… écoute…il faut que tu partes et.. je veux pas que tu reviennes. Il lui tourna le dos et ferma les yeux en pensant aux mots qu’il venait de prononcer et au mal que cela lui faisait à lui et à elle.
Sarah se leva et s’habilla sans dire un mot. Elle posa sa main sur la poignée de la porte, prête à partir, se tourna une dernière fois vers Michael, planta son regard dans le sien:
S: je t’aime et je sais que tu m’aimes aussi. J’ai confiance en nous et je sais qu’on saura se retrouver, comme on l’a toujours fait. Elle quitta chambre.

Il était 4h du matin quand elle rentra à son appartement. Sean s’était endormi sur le canapé., la lampe allumée. Elle se dirigea vers la chambre de MJ, passa la tête par la porte, il dormait paisiblement. Elle revint dans le salon. Sean se réveilla:
Se: Sarah, t’as vu l’heure? T’étais où? J’ai essayé de t’appeler tu répondais pas?
S: Je te l’ai dit en partant, j’étais chez Lincoln.
Se: Qu’Est-ce que vous faisiez?
S: Il voulait que je l’aide pour son inventaire.
Se: Son inventaire, jusqu’à 4h!
S: Oui, on a pas vu l’heure, excuse-moi! s’énerva Sarah. Je vais me coucher
Se: Excuse-moi. Sean se leva et se dirigea vers Sarah pour l’embrasser.
Sarah tourna la tête et l’esquiva. Elle se dirigea vers sa chambre, Sean la rejoint et ils se couchèrent sans dire un mot.
Le réveil indiquait 7h du matin, Sarah était déjà réveillée, elle avait très peu dormi, comme aurait-elle pu? Elle se rappelait les meilleurs moments qu’ils avaient partagés.

FLASH BACK
Une semaine après la signature des papiers avec Kellerman: Michael et Sarah étaient tous les deux au lit. Sarah avait la tête sur l’épaule de Michæl, lui l’entourait de ses bars. Ils étaient tous les deux réveillés et étaient dans cette position depuis plus d’une heure, mais ils savouraient leu tranquillité.
S: Je voudrais qu’on passe le reste de notre vie comme ça…
M: Ca ne va pas être aussi simple Sarah, je suis désolé.
Elle leva la tête et le regarda dans les yeux.
S: De quoi, tu veux parler? Y’a quelque chose que je devrais savoir?
M: Non, tu le sais très bien dit Michael en baissant la tête.
S: Arrête, tu me fais peur. Quoi?
M: Tu crois qu’il va vouloir nous laisser tranquille lui? En disant ses mots, il posa sa main sur le ventre de Sarah et sourit.
Sarah éclata de rire.
S: Oh, oui, t’as raison!
Michael enleva ses bras qui étaient autour de Sarah , se mit sur le ventre, sa tête près du ventre de Sarah. Il souleva le tee-shirt de la jeune femme et embrassa tendrement le ventre de celle-ci. Il dessinait un cercle avec son doigt autour du nombril de Sarah. Sarah souriait,cela faisait si longtemps qu’elle n’avait pas été si heureuse. Michael leva la tête, planta son regard dans celui Sarah:
M: je vous aime tellement tous les deux. Je veux qu’on se marie, Sarah!
S: T’es sérieux? Dit Sarah en rigolant.
M: Très sérieux. Je veux passer ma vie avec toi! Epouse-moi!
S: Oui! répondit Sarah tout en hochant la tête le sourire aux lèvres.
Ils scellèrent leur accord par un baiser.



Elle sortit de ses pensées, se leva et se dirigea vers la salle de bain. Arrivée sous la douche, elle laissa ses larmes couler. Elle était si heureuse qu’il soit en vie, elle n’avait envie que d’une chose, être dans ses bras, qu’il la serre, qu’il la rassure. Le revoir sans pouvoir être avec lui était trop difficile pour elle. Mais, il fallait qu’elle se reprenne, son fils avait besoin d’elle, mais savoir Michael auprès d’elle, de lui, lui avait redonné une confiance immense. Michael est là, il va le sauver, tout va bien se passer, comme toujours. Sarah se prépara et quitta la salle de bains pour préparer le petit déjeuner. Elle regarda son portable, Lincoln avait laissé neuf messages.
S: Ah oui, Lincoln! murmura-t-elle. Elle eut un doute, que devait-elle faire, lui dire que son frère était en vie, lui cacher? Elle se décida à passer le voir plus tard au magasin de plongée. Elle commença par faire du café, sortit les céréales quand Sean entra dans la pièce, déjà prêt à partir au travail.
Se: Bonjour
S: Bonjour
Se; Tu es déjà debout, tu ne travailles pas pourtant aujourd’hui?
S: Non, mais je n’arrivais pas à dormir.
Se: Quelque chose t’inquiète, tu veux qu’on en parle?
S: En fait, euh… j’ai bien réfléchi et je pense qu’on devrait faire une pause, tous les deux.
Se : Wahou, bonjour le réveil!
S: Je suis désolée, je te suis reconnaissante d’avoir été là pour moi et MJ, mais je dois pendre un peu de recul, avec ce qui se passe, les problèmes de santé d’MJ…
Se: Y’a quelque un d’autre?
S: Quoi?
Se: C’est Lincoln, c’est ça, t’es amoureuse de lui?
S: Non! N’importe quoi!
Se: Qu’est-ce qui s’est passé hier soir?
S: Rien. Ecoute, on doit juste faire un break, ok? S’énerva Sarah
Se: C’est tout ce que t’as comme explications!
S: Pour l’instant, oui, je suis désolée. Elle baissa la tête.
Se: Ok! …Je passerai prendre mes affaires plus tard.Sean quitta l’appartement en claquant la porte.
Sarah s’assied sur une chaise de la cuisine, elle se prit la tête dans les mains. Qu’avait-elle fait? Qu’espérait-elle de Michael, allait-il rester, allait-elle se retrouver seule? C’est Michael qu’elle voulait et personne d’autre.
Elle fut sorti de ses pensées par MJ qui entra dans la pièce en courant.
MJ: Maman!
S: Bonjour mon cœur, comment tu te sens aujourd’hui?
MJ: Bien,
S: Génial! T’as faim?
MJ: Oui!
S: On passe la journée à la plage aujourd’hui, pas d’hôpital!
MJ: Super!

Sarah et MJ arrivent au magasin de plongée de Lincoln. MJ sortit en courant de la voiture et courut dans les bras de Lincoln
MJ: Tonton!
L: Salut, mec! Il le prit dans ses bras
S: Salut Lincoln, dit Sarah en lui faisant la bise.
L: Alors mon pote comment tu vas aujourd’hui?
MJ: Bien
L: Super, je suis content. Si tu veux aller voir LJ, il est dans l’atelier. Il posa MJ par terre qui courut vers l’atelier.
S: Doucement, MJ! Cria Sarah alors que celui-ci disparaissait dans le magasin
L: Je t’ai laissé une dizaine de messages hier!
S: Je sais, je suis désolée
L: Alors?Sarah hésita un moment. Lincoln interpréta sa réaction
L: Putain, tu l’as vu?
Sarah baissa la tête.
L: Sarah, c’est ça, tu l’as vu?
S: Oui!
L: J’arrive pas à le croire! Lincoln passa sa main sur son crâne. Il t’a dit quelque chose, il t’a expliqué?
S: Après mon évasion, il a été récupéré par le cartel et il travaille pour eux, il veut essayer de les influencer, de faire le bien, enfin tu le connais?
L: Et pourquoi nous avoir rien dit avant, pourquoi revenir??
S: Il voulait nous protéger du cartel, des ennemis du cartel. Et, il est revenu pour MJ.
L: Je veux le voir, il est où?
S: Je te comprends, mais est-ce qu’on le met pas en danger en essayant de le voir?
L: Pour l’instant je m’en fout! Dis-moi où il est Sarah.
S: Moi, aussi je veux être avec lui, mais c’est dangereux et prendre le risque que tout recommence, les prises d’otages, les blessures par balle, il y a MJ, je veux pas qu’il soit pris au cœur de tout ça!
L: Je comprends Sarah, mais je veux le voir, c'est mon frère. dit moi où il est! S’énerva Lincoln.
Sarah se mit à la place de Lincoln, elle aussi elle voulait être avec Michael.
S: Chambre 112, le petit hôtel à côté de l’hôpital.
Lincoln s’engouffra dans sa voiture et partit précipitamment

Lincoln arriva devant l’hôtel, monta le marches quatre à quatre. Il frappa.
M: Qui est-ce? demanda Michael, prudent.
L: D’après toi?
Michael ferma les yeux, il reconnu la voix de son frère, il se doutait que Lincoln voudrait le voir. Il ouvrit la porte. Leur regard se croisèrent un long moment. Michael baissa les yeux le premier. Lincoln poussa violemment Michael dans la chambre.
L: T’es malade où quoi? Comment t’as pu faire ça, à Sarah, moi, à LJ, à Sucre?
M: je sais, je suis désolé pour la peine que je vous ai fait. Mais c’était pour vous protéger. Et je repars, je peux pas rester, je veux pas pendre le risque de vous mettre tous en danger.
L: Tu crois qu’on va te laisser repartir?
M: Mais je vous laisse pas le choix. Essayer de comprendre, c’est pour nous tous que je le fais.
L: Et y’a pas d’autre solution, tu peux pas quitter le cartel?
M: Avec tout ce que je sais je crois pas, t’as vu comment a fini Papa? Tuer par Alex mais c’est le cartel qui était derrière ça et c’est parce qu’il est parti qu’on a eu tant d’ennuis. Je dois faire des tests pour MJ et après vous ne me reverrez plus.
Lincoln regarda un moment Michael, il n’en croyait pas ses yeux.
L: J’suis content que tu sois en vie. Mais et ta tumeur?
M: Le cartel m’a opéré, je sais pas quelle technique ils ont, mais ils m’ont sauvé.
L: Comment tu vas faire avec MJ et Sarah, tu vas réussir à les laisser?
M: Il le faut, mais le fait de les savoir sains et saufs m’aide à tenir.
L: Je comprends.
M: Ecoute, il faut que tu partes, je peux pas prendre le moindre risque, je veux qu’on me voit avec personne.
L: Ok.
M: Je trouverai le moyen de venir te dire au revoir. Je veux aussi que tu dises à Sarah que je vais aller faire des tests demain pour voir la compatibilité avec MJ.
Avant de partir, Lincoln se retourna vers Michael:
L: Ca été dur, tu sais, pour elle, à ta mort.
M: Je me doute, je voulais pas la faire souffrir, tu sais?
L: Oui, je sais, je pense qu’elle le sait aussi.
Ils se prirent longuement dans les bras l’un de l’autre. Lincoln quitta l’hôtel et retourna au magasin.

Manue
Compagnon de Cellule de Michael

Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 30/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  Manue le Mar 8 Déc - 22:02

Michael avait réfléchi toute la journée sur la manière dont il devait s’y prendre pour se rendre à l’hôpital afin de faire les tests pour MJ. Il ne voulait pas donner son identité pour ne laisser aucune trace. Il voulait donc voir Sarah pour avoir des conseils, même s’il lui avait sèchement dit le contraire la veille. Michael avait retenu l’adresse de Sarah et MJ lorsqu’il s’était fait passer pour un infirmier. Il décida donc de se rendre chez Sarah en fin de journée. Il trouva rapidement l’immeuble. Une seule sonnette n’avait pas de nom, il pensa qu’elle devait être celle de l’appartement de MJ et Sarah. Il prit l’ascenseur, arriva au cinquième étage. En arrivant dans le couloir, il vit un homme sortir d’un appartement, il reconnut alors Sean, qu’il avait rencontré à l’hôpital. Sean portait un carton remplit de choses diverses et un sac de voyage. Puis, il déposa des clés sous le paillasson. Michael se cacha le temps que Sean disparaisse derrière les portes de l’ascenseur. Michael comprit alors que Sean quittait l’appartement et sûrement Sarah par la même occasion. Ses sentiments étaient partagés. Il prit les clés sous le tapis et entra en prenant soin de ne pas être vu. Il pénétra dans l’appartement, il était content d’être là, de voir comment Sarah et MJ vivait. Il aimerait tant partager leur quotidien. Il se dirigea vers la cuisine, balaya toute la pièce du regard en les imaginant ici, tous les deux. Il alla ensuite dans le salon, s’attarda sur les cadres photos qui habillait un mur en entier, comme dans l’appartement de Debby, qu’ils avaient squatté avec Sarah. Il y avait des photos du premier anniversaire de MJ où Lincoln et Sucre étaient présents. Sur d’autres, il y avait Sofia, LJ, même Alex. Apparemment tout ce petit monde se voyait souvent et MJ semblait très entouré. Il fut ému quand il vit une photo à travers de toutes les autres, Lincoln avait du la donner à Sarah. Il entra ensuite dans la chambre de Sarah. Il sourit quand il aperçu des vêtements traînés sur le lit. Il prit un tee-shirt qui semblait lui appartenir et respira profondément son odeur, il la reconnaîtrait entre mille. Il garda le tee-shirt et se dirigea dans la chambre de MJ. Il y avait des jouets partout parterre, visiblement il avait hérité de la tendance bordélique de sa mère. Il sourit. Il resta assis un moment sur son lit. Il donnerait tout pour faire sa vie ici, avec eux. Mais comment faire? Comment quitter le cartel? Il était perdu dans ses pensées quand il entendit une clé dans la porte d’entrée. Il eut soudain peur, ils ne voulait pas effrayer Sarah et MJ.
Sarah poussa la porte, elle sentait une présence. Ces années de fuite et de cavale avaient éveillés ses sens.
S: Sean, t’es là?
Michael ne savait pas quoi faire, il resta immobile. A l’écoute, il comprit que Sarah était seule.
S: Sean? Y’a quelque un? Demanda-t-elle en entrant prudemment dans les différentes pièces de l’appartement.
Michael se leva du lit sur lequel il s’était assis et regarda en direction de la porte.
Sarah entra dans la chambre de MJ et sursauta quand elle vit Michael.
S: oh, putain, c’est toi! Souffla Sarah. Mais comment..?, non je veux pas savoir ni comment t’es arrivé ici, ni comment t’es entré? Dit Sarah en riant nerveusement.
M: Je suis désolé, je voulais pas te faire peur.
S: Raté. Un silence embarrassant s’installa. Sarah regardait fixement Michael. C’est bizarre, t’as même pas idée combien de fois j’ai rêvé de te voir dans cette pièce.
Michael baissa la tête en écoutant les paroles de Sarah.
M: Et MJ, il est où?
S: Il passe la soirée chez Lincoln, comme ça lui arrive souvent. LJ, Lincoln et Sofia sont adorables avec lui, ils le gâtent beaucoup trop. Lincoln est très important pour lui, ils s’adorent vraiment tous les deux. Je pensais pas que Lincoln pourrait être aussi tonton poule.
Toutes ces paroles firent monter les larmes aux yeux de Michael. Le fait que son frère veille à ce point sur son fils le touchait beaucoup et en même temps, il prenait conscience de tout ce qu’il loupait avec son fils. Sarah s’approcha de Michael, le voyant dans cet état, des larmes embuèrent également ses yeux. Elle mit ses mains de chaque côté du visage de Michael. Il posa ses mains sur les siennes.
S: Tu sais, je lui parle beaucoup de toi.
M: Ah oui? dit Michael en essayant de cacher son émotion dans un petit rire. Qu’est-ce que tu lui dis?
S: Je lui dis à quel point il ressemble à son papa, je lui dis que son papa avait les mêmes yeux que lui. Comme avec toi, je peux rien lui refuser quand il me regarde droit dans les yeux. Souvent, je lui dis qu’il est aussi têtu que son père, ça le fait rire.
Michael rit.
M: Apparemment, il a pris ton côté bordélique!
Sarah rit aussi.
S: Oui, on dirait! dit-elle en regardant autour d’elle tous les jouets sur le sol.
Michael tourna la tête pour embrasser la main gauche de Sarah qui se trouvait toujours sur son visage. Il dit à voix basse:
M: J’aurais jamais dû venir ici, c’est beaucoup trop dur.
Sarah voyait à quel point Michael souffrait, elle comprenait son dilemme. Michael voulait les voir, sans leur attirer d’ennuis. Il était déchiré entre ce qu’il voulait faire et ce qu’il devait faire.
Michael fit glisser les mains de Sarah sur son visage et les lâcha. Il se racla la gorge, histoire de se remettre de ses émotions et changea de sujet. Il devait se reprendre, il n’avait pas le choix.
M: En fait, je voulais te voir pour MJ et les tests que je dois faire. Je veux pas donner mon identité, doc je me demandais si t’avais pas le moyen de me les faire plus discrètement?
S: En fait, je suis infirmière dans cet hôpital. J’ai pas voulu reprendre de poste de médecin après tout ce qui s’était passé. Mais, si tu viens avec moi à l’hôpital, on devrait pouvoir trouver une solution.
M: Ok, super. Demain après-midi, c’est bon pour toi?
S: Euh, oui.
M: Génial. Bon, je vais rentrer.
S: Tu peux pas rester? ¨Personne sait que t’es là. Je t’en supplie reste,..., tu vas pas me laisser pas manger toute seule.
M: Si t’avais pas viré Sean, tu mangerais pas toute seule! dit Michael en souriant.
S: Comment tu sais?
M: Je l’ai croisé dans l’ascenseur avec ses affaires…Pourquoi t’as fait ça Sarah, je vais pas rester, je veux pas que tu sois seule.S: Mais, moi, c’est avec toi que je veux être, ce soir, cette nuit, pour toujours. En disant ces mots, Sarah s’approcha de Michael. Elle commença à poser sa main sur son torse, et l’embrassa sur la joue, comme elle avait pu le faire la veille, quand ils s’étaient retrouvés.
M: Sarah
Michael se recula, il ne voulait craquer comme il l’avait hier.
M: Je vais rentrer.
Sarah était d’humeur joueuse, même si les circonstances étaient particulières, le danger n’était pas aussi présent que pendant toutes les aventures qu’ils avaient pu vivre. Elle voulait être avec Michael, profiter de lui pendant qu’il était là. Elle semblait insouciante. Michael quitta la chambre de MJ se dirigeait vers la porte d’entrée. Sarah suivit Michael dans l’appartement en courant, le doubla dans le salon et se planta devant la porte d’entrée. Elle ferma la porte à clé, les saisit, se retourna vers Michael et les glissa dans son soutien-gorge en le regardant fixement. Lui, la regarda faire, amusé, malgré lui.
S: Alors Monsieur Scofield, est-ce que vous avez un plan pour vous évader de cet appartement? Demanda Sarah, un sourire en coin.
Michael sourit, rit et passa sa main sur son crâne.

Manue
Compagnon de Cellule de Michael

Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 30/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  Fanmisa le Mer 9 Déc - 20:30

SUITE GENIALE !!!
10/10 !!! 10/10 !!! 10/10 !!!
Vivement la prochaine !!!
avatar
Fanmisa
Membre de la thérapie avec Sara

Féminin Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 05/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  Manue le Ven 11 Déc - 1:52

M: En effet, t’es une mauvaise fille Tancredi.
S: Je te l’avais dit!
M: Alors tu veux que je te vole tes clés? Dit-il en riant. Très amusant!
S: Oui, je trouve aussi!
Les occasions de rire ensemble avaient été rares. Oublier pendant un instant le cartel, la maladie de MJ, leur faisait du bien. Ils étaient tous les deux insouciants, ils voulaient profiter de cet instant, tout oublier, juste être ensemble, un couple normal, un quotidien banal. Même Michael semblait lâcher prise pour une fois. Etre dans cet appartement lui donnait envie d’avoir une vie simple ave la femme qu’il aime et son fils.
Continuant le petit jeu de Sarah, Michael se rapprocha d’elle, posa ses mains le long du visage de la jeune, ancra ses yeux dans les siens et lui murmura:
M: Sarah,.. j’ai besoin que tu fasses quelque chose pour moi? (i need you to do something for me)
Sarah éclata de rire.
S: J’arrive pas à croire que tu me rejoues cette scène! Puis ils se regardèrent sans un mot. Leurs yeux étaient comme aimantés, aucun des deux ne voulaient baisser la tête. Michael commença à glisser doucement sa main droite sous le tee-shirt de Sarah, pour récupérer les clés, pensait-elle, son autre main était appuyée contre la porte. Mais il stoppa sa main sur le ventre de la jeune femme et la tendrement caressa avec son pouce.
M: J’aurais adoré te voir enceinte, enfin, avec un gros ventre, je veux dire.
S: J’aurais aimé que tu sois là aussi.
M: Comment ça s’est passé ta grossesse?
S: Je te cache pas que ç’a été difficile, mais Lincoln, Sofia et LJ ont été super. LJ passait me voir tous les jours.
M: C’est vrai? Sourit Michael.
S: Oui, je sais pas comment j’aurais fait sans lui.
M: Je m’en veux de t’avoir fait vivre tout ça.
S: Moi je t’en veux pas, mais maintenant je regrette que tu n’es pas été là. Tu sais, j’étais pas vraiment prête pour avoir un bébé, en plus dans ces conditions. Mais savoir que c’était ton bébé, que c’était toi à travers lui, ça m’a… rassuré, t’étais encore là, avec moi.
M: Et les premiers mois avec MJ?
S: Un bébé, c’est très fatiguant et je pensais d’autant plus à toi. Je repensais sans cesse à ce que tu m’avais dit sur la plage. Que tu serais le père le plus informé de Chicago, que tu réchaufferais ma place dans notre lit, pendant les biberons.. Alors quand j’arrivais dans la chambre et que je voyais ce lit vide, froid, je pleurais pendant …houla…une heure!
Michael imaginait ce que Sarah avait pu vivre, il ne supportait pas de lui avoir fait tant de peine, même s’il l’avait fait pour la protéger. Il déposa un baiser sur son front. Il réalisait qu’il avait fait une erreur en réapparaissant, même si c’était pour sauver son fils. Il allait faire revivre toutes ces heures difficiles à Sarah, encore une fois la faire souffrir. Depuis leur rencontre à Fox River, il avait l’impression qu’il a’avait fait que ça: son overdose, sa cavale, les tortures, les meurtres, la prison, la solitude…Il devait trouver une solution, il devait y en avoir une, il y en avait toujours eu une. Comment les protéger en restant ici, auprès d’eux? Sa décision était prise, il resterait!
Il se décida alors à récupérer ces clés, même si elles n’étaient désormais plus si importantes que ça! Il regarda Sarah intensément, comme il le faisait à chaque fois avant de l’embrasser. Ils commencèrent à s’embrasser profondément avant de se débarrasser rapidement de leurs vêtements trop encombrants.
[…]
La nuit était maintenant tombée. Sarah était endormie sur le lit. Elle se réveilla doucement, tendit son bras pour ne trouver que le contact des draps froids à côté d’elle. Elle se releva:
S: Michael!

S: Michael!
M: Oui! Répondit Michael en entrant dans la chambre, juste vêtu d’un caleçon.
S: Oh! Je pensais avoir rêver!
M: Non , je suis là, sourit Michael. Il s’assied sur le lit et Sarah vint se blottir dans ses bras. Ils restèrent un moment dans cette position, sans bouger, sans rien dire. Michael caressait tendrement le bras de Sarah du bout des doigts. Puis:
M: Qu’est-ce que t’as dit à MJ sur nous? Il pose des questions? Tu lui as dit comment s’était rencontré? Demanda, curieux Michael.
Sarah sourit.
S: Alors, bizarrement, j’ai évité de lui parlé de la prison.
M: Laquelle?
Sarah rit.
S: Toutes. Non.., je lui ai dit que son père m’avait séduite à l’hôpital, que je devais souvent le soigner, parce qu’il était pas très prudent, et que c’est comme ça que j’étais tombée amoureuse de lui.
Michael sourit.
M: J’aurais aimé que ça se passe comme ça, ç’aurait été tellement plus simple.
S: Oui, c’est sûr, mais tout ce qui s’est passé dans cette infirmerie, même si ç’a été le début des problèmes, j’ai adoré ça. Elle leva la tête vers Michael., il lui sourit:
M: Moi aussi… et comment t’as expliqué le fait que je ne sois pas auprès de vous?
S: Je lui ai dit la vérité. Que tu étais mort en voulant nous sauver, mais, bizarrement, il a pas cherché à me poser plus de question, je crois qu’ il voit que ça me fait du mal. Mais, tous les ans, on se retrouvait avec Linc, Sucre et Alex, sur ta tombe.. tous les ans.
Michael resta silencieux et se contenta d’hocher la tête.
Ils se rendormirent dans les bras l’un de l’autre.

Le jour était levé et les rayons du soleil éclairaient pleinement la chambre. Sarah et Michael dormaient encore quand:
-dring, dring, dring, (le téléphone sonna)
Sarah sursauta et tendit le bras péniblement pour attraper le téléphone
S: Allô
LJ: Salut Sarah
S: LJ?Qu’est-ce qui se passe, y’a un problème ave MJ? Sarah s’assied sur le lit
LJ: Non, non, t’inquiète pas, tout va bien? Bah en fait je t’appelle pour savoir si ça te dérange pas si je te ramène MJ plus tôt?
S: Euh, non.
LJ: En fait, j’ai un entretien pour un job, pas loin de chez toi, donc je peux te le dépose d’ici 20 minutes, je suis désolé de te prévenir si tard, mais la boîte viens de m’appeler.
S: T’inquiète pas LJ, je comprends, tu préfères pas que je passe chercher MJ, ça te feras moins de soucis, dit Sarah en regardant Michael à côté d‘elle.
LJ: Non, non, ça me dérange pas. A toute à l’heure
S: Oui, à tout de suite.
Sarah raccrocha le téléphone. Puis, elle se leva, attrapa rapidement un tee-shirt et un short dans son placard, et rassembla les affaires de Michael.
S: Michael, debout, là, c’est moi qui te mets dehors.
M: Qu’est-ce qui se passe?
S: LJ arrive avec MJ
M: Merde
S: Si tu veux pas que ton neveu tombe sur son oncle revenu d’entre les morts, il faut que tu partes.
Michael s’habilla en moins de deux. Ils se dirigèrent vers la porte d’entrée, Sarah essaya de l’ouvrir, elle était fermée.
S: Elle est où cette clé? Dit-elle en parcourant la pièce des yeux et repensant au petit jeu de la veille qui avait mené à cette situation.
Michael aussi cherchait la clé, il l’aperçut sur le sol, près du canapé, il se baissa et la ramassa.
M: Je l’ai! Dit-il, la montrant dans sa main, un sourire en coin. Heureusement, que t’étais pas mâton!
Sarah rit, le prit par l’épaule et le poussa dans le couloir.
S: Dehors Scofield! On se voit à l’hôpital cet après-midi! Fais-moi demander à l’accueil, vers 16h!
M: Ok, on se voit cet aprem. Il repassa rapidement un pied dans l’appartement et embrassa tendrement Sarah
M:Je t’aime. Sarah n’eut pas le temps de répondre que Michael était déjà à l’autre bout du couloir, elle sourit en refermant la porte.

Manue
Compagnon de Cellule de Michael

Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 30/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  Fanmisa le Sam 12 Déc - 1:44

Merci pour cette super suite !!!! 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 !!!!!!!!!!!
j'aime beaucoup ... pas mal du tout ... enfin ils se retrouvent ... j'espère que ce n'est que le début d'une longue histoire entre eux :p
vivement la suite ...
avatar
Fanmisa
Membre de la thérapie avec Sara

Féminin Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 05/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  Manue le Lun 8 Fév - 19:06

.Michael remit sa casquette et prit les escaliers de peur de tomber nez à nez avec MJ et LJ dans l‘ascenseur. Il traversa la rue en courant. Il se dépêchait de rejoindre son hôtel. Soudain, il s’arrêta, sur le trottoir d’en face, il aperçut MJ et LJ, enfin il supposait que c’était lui. Il avait tellement changé. C’était devenu un homme. Ils étaient adorables tous les deux, ils paraissaient très complices. Les deux garçons discutaient et riaient ensemble. Michael sourit en les voyant, puis reprit ses esprits et continua en direction de son hôtel.

Sarah se remettait rapidement de sa nuit, reprit ses esprits et fila sous la douche avant que MJ et LJ ne rentrent. Elle prit soin d’inspecter l’appartement pour qu’aucun indice ne laisse penser qu’un homme, bien qu‘il soit le père de son enfant et l‘homme de sa vie, ait passé la nuit ici. Elle était en train de se boire une bonne tasse de café quand LJ et MJ entrèrent dans l’appartement.
MJ: Maman, c’est nous!
S: Oui, je suis dans la cuisine!

MJ courut dans la cuisine et se jeta dans les bras de sa mère.
S: Ca va mon grand, comment tu te sens aujourd’hui
MJ: Ca va.
S: Génial, t’as été sage avec LJ?

LJ: Comme toujours! Salut Sara! Répondit LJ en embrassant Sarah
S: Salut LJ, il t’a pas trop embêté?
LJ: Tu rigoles! C’est un plaisir!
MJ: LJ m’a montré comment surfé!

S: C’est vrai? Il a fait ça? Dit Sarah en lançant un regard amusé à LJ
LJ: Il va être un vrai champion!
S: J’en doute pas! En attendant champion, tu vas faire ton sac d’école! Tu vas être en retard
LJ: Oh là! Moi aussi, j’ai mon entretien!Faut que j’y aille! Il fit une bise à Sarah et tapa dans la main d’MJ.
S et MJ: Bonne chance! Lancèrent Sarah et MJ en croisant les doigts.
LJ: Merci! MJ, je t’attends pour ta prochaine leçon de surf!
LJ quitta alors l’appartement. Sarah et LJ se préparèrent et quittèrent l’appartement en direction de l’école. Sarah déposa le petit garçon et fila à l’hôpital prendre son service. Elle était toute heureuse à l’idée de revoir Michael d’ici quelques heures. Malheureusement plus elle était impatiente moins le temps passait vite. Cependant plusieurs questions occupaient son esprit, surtout en ce qui concernait la compagnie. Les choses étaient différentes qu’il y a six ans. Aujourd’hui, il y avait MJ, et il était hors de question de le mettre en danger, de fuir sans cesse avec lui. Elle savait qu’elle pouvait compter sur Michael et que s’il décidait de rester, il s’assurerait que MJ ne court aucun risque. Elle se demandait aussi ce que Michael pouvait faire au Cartel, aux dernières nouvelles Kellerman avait récupéré Scylla, il était député, le général était mort. Comment tout avait tout pu recommencer. Et sa tumeur? Comment Michael avait été soigné? S’il s’était sacrifié c’est parce qu’il pensait mourir? Elle voulait tout savoir, avoir tous les éléments en main.

Il était enfin près de 16H. Michael se présenta à l’accueil de l’hôpital où il était venu voir MJ quelques jours auparavant, il se trouvait que c’est dans le même établissement que Sarah travaillait désormais en tant qu’infirmière.
M: Bonjour, je voudrais voir Sarah Tancredi, elle est infirmière ici.
A: Il n’y a pas de Sarah Tancredi ici, monsieur, je suis désolée, répondit la dame de l’accueil.
M: Je comprends pas. Michael réfléchissait avait-elle changé de nom pour échapper à la police? Au Panama, elle ne risquait rien, c’était aux Etats-Unis qu’elle était recherchée. Euh, une jeune femme, grande, les cheveux au burn..
S: C’est bon, Maria, je m’en occupe! Sara arriva au même moment.
Michael ne comprenait pas, il regarda le nom qu’indiquait sa blouse. Scofield. Sara Scofield. Il la regarda avec un sourire amusé.
S: Viens, suis-moi. Je prends la salle 3, je dois lui faire des tests pour une future greffe, je vais en avoir pour un petit moment. Lança Sarah à la femme à l’accueil.
A: Je comprends. Prend tout ton temps, ma belle, lui répondit-elle en lui faisant un clin d’œil.
Sarah rit, un peu gênée et entraîna Michael dans la salle d’examen.

S: Assieds-toi!
M: J’ai l’impression d’avoir déjà vécu ce moment
S: Tu veux dire toi et moi dans une infirmerie?
M: Oui. Ou plus particulièrement toi en train de me faire des piqûres!
S: Tu l’as voulu Scofield!
M: Ouais, c’est vrai. Mais là, c’est différent, y’a combien de probabilité que je ne sois pas compatible?
S: Elles sont très faibles, mais j’ai eu tellement de chance que ça s’est produit pour moi. Je suis incompatible avec MJ. Même LJ et Lincoln ont tenu à faire les tests de compatibilité, on ne savait plus si on devait croire l’histoire d’adoption de ta mère. Ils ont fait les tests mais ils sont revenus négatifs donc on en sait pas plus.
M: Ouais. Je sais toujours pas trop quoi en penser. Et si je suis compatible, comment ça va se passer?
S: Tu vas pouvoir donner un de tes reins, faudra faire l’opération le plus rapidement possible. Vous serez opérés en même temps pour qu’il n’y ait pas de problème de conservation.
M: Ok.

S: Je vais devoir te faire toute une série de prélèvements qui vont directement au labo. Ca va durer un p’tit moment.
M: Pas de problème, fais ce que tu dois faire. Michael regarda fixement Sara comme à chaque fois qu’elle le soignait. Sara était fixée sur ses propres gestes mais elle mourrait d’envie de le harceler de questions. Michael se rendit compte que quelque chose occupait l’esprit de Sara.
M: Quelque chose t’inquiète? Demanda Michael, un sourire en coin.
Sara émit un petit rire, génée de ne pas avoir su cacher qu’elle était préoccupée.
S: En fait, j’aurais plein de questions à te poser
M: Vas-y, je t’écoute

S: Tu acceptes de répondre à mes questions? Demanda Sara, surprise qu’il accepte, lui qui avait tant de fois refusé de lui donner des réponses à Fox River
M: Profites-en, une fois n’est pas coutume! Sourit Michael
Sara sourit également
S: Mon évasion, comment ça s’est passé, l’explosion? Toutes ces étincelles? Quand j’ai ouvert cette foutue porte, je savais pas quoi penser. Je savais pas si ça allait te tuer, si tu allais te faire arrêter.. C’était quoi ton plan?
M: Honnêtement, je pensais que j’allais mourir, et y’avait cette tumeur, donc quitte à mourir, je voulais que tu sois en sécurité.
S: et finalement?
M: Finalement, la décharge électrique n’a pas été aussi puissante que je pensais, j’ai été sonné pendant quelques jours après que l’agent Whitley m’ait arrêté.
S: Et ta tumeur? Comment ça s’est passé?
M: Le cartel
m’a réopéré après m’avoir arrêter dans la chapelle à Miami.
S: Tu n’as plus de tumeur? Tu n’as pas de séquelles?
M: Non docteur, aucune
Sara sourit
S: qu’est-ce que tu fais au cartel?
M: C’est un peu compliqué.. On collecte diverses données, on réfléchit à mon monde futur, nouvelles technologies, je peux pas t’en dire plusS: Ok. Sara baissa la tête, et se leva pour jeter ses gants. Elle était alors dos à Michael. Et…si MJ n’avait pas eu ses problèmes de santé, tu serais revenu?
M: (silence), non. Il se leva et se rapprocha de Sara, il fit glisser ses mains le loin des bras de Sara. Je suis désolé.
S: Tu sais, il a besoin de son père et pas seulement quand il a des problèmes de santé. Elle se retourna pour lui faire face.
M: Je sais, je sais, je sais, murmura-t-il en fermant les yeux. Il souffrait autant qu’elle de cette situation. Il savait trop bien que ce que c’était de vivre sans ses parents
S: Moi aussi j’ai besoin de toi. Elle s’écarta de lui et retourna s’asseoir sur son tabouret. Qu’Est-ce que tu comptes faire après l’opération avec MJ si elle peut avoir lieu?
M: Je sais pas. Sara, vraiment, j’aimerais rester. Hier, dans ton appartement, je m’ imaginais tellement vivre vous, mais je peux pas. Je veux pas qui vous arrive le moindre problème. On en avait fini avec tout ça, le cartel, le danger, je veux pas vous faire revivre tout cet enfer. Il s’agenouilla devant elle.
S: Michael merde ! Elle se leva rapidement. Est-ce qu’un jour t’auras une autre preuve d’amour que le sacrifice?
Son ton était cassant et sonnait comme un reproche. Les yeux de Sara étaient presque noirs de colère. [
S: i]Je me souviens déjà t’avoir dit que j’en avais assez de la culpabilité, des responsabilités. Mais apparemment toi, y’a que comme ça que tu conçois l’amour.[/i]Michael s’était relevé et la regardait fixement, il ne disait rien.
S: Ton amour, ton dévouement, pour les autres, c’est certainement une des choses qui m’a fait tomber amoureuse de toi, mais maintenant, assez! Je ne sais pas pourquoi tu fais ça, tu n’as pas confiance en moi, en nous pour affronter les épreuves ensemble! Alors puisque tu aimes tant souffrir, et te sacrifier, tu vas être servi! Tu veux que je te racontes tout ce que tu as loupé grâce à ton magnifique sacrifice. Est-ce que tu veux que je te raconte les premiers pas de MJ sur la plage où tu n’étais pas là, son premier mot « maman » dans la cuisine quand on était en train de dîner avec Lincoln et LJ , son premier « papa » en levant son tout petit doigt vers ta photo, à moins que tu préfères le petit rituel qu’on a à chaque date anniversaire de ta mort où MJ dépose des fleurs sur ta tombe après s’être fait faire un petit faux tatouage au stand du marché! T’es content, t’as loupé tout ce bonheur! Tu l’as ton sacrifice! Alors viens sauver ton fils, fais ton héros et retourne sauver la planète!
Michael ne disait rien. Son regard se portait tour à tour sur Sara, puis sur le sol. Son cœur se serrait au fur et à mesure du flot de reproche que lui adressait Sara. Il retenait tant bien que mal ses larmes. Il trouvait que Sara était quand même dur avec lui.
Sara finit son long discours.
S: Tu pourras venir demain chercher les résultats des analyses.
Elle quitta la pièce en claquant la porte et laissa Michael, seul, dans la pièce.
Michael encaissait les reproches de Sara, il dut s’asseoir un instant avant de quitter l’hopital. Il souffla un instant, remit sa casquette et quitta rapidement la pièce.

Manue
Compagnon de Cellule de Michael

Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 30/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  thais le Lun 8 Fév - 21:44

salut super fic continu en espèrant que tu soi plus régulière

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  sara991 le Lun 8 Fév - 23:06

merci pour cette suite

sara deverse toute sa colere contre michael en lui disant tout ce qu'il a rater Sad et michael encaisse tout sans rien dire a chaque parole de sara son coeur se serre

hate de lire la suite j'espere qu'elle viendra rapidement

bisous tu cartonnes Very Happy Very Happy
avatar
sara991
Compagnon de Cellule de Michael

Féminin Nombre de messages : 19
Age : 25
Localisation : lille
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  Manue le Mar 9 Fév - 19:05

Michael rentra à son motel. Il tournait en rond repensant aux paroles de Sara. Elle voulait lui faire du mal, elle avait réussi. Il savait bien que le sacrifice qu’il faisait pour les protéger leur faisait autant de mal que de bien. Elle n’avait pas été tendre avec lui, elle voulait le faire réagir. Il était tellement énervé, il ne savait pas quoi faire, il tournait comme un lion en cage. Soudain, il tapa violemment avec son poing dans le mur de chambre. Il secoua sa main, elle tourna rapidement au bleu. Il avait tellement mal! Mal à la main et mal dans son cœur. Il était perdu. Son absence faisait en réalité souffrir tout le monde. Il attendit la tombée de la nuit, et décida d’aller voir Lincoln au magasin de plongée. Il regarda l’adresse sur l’annuaire qui était dans sa chambre. Vers 21h, il quitta sa chambre et alla voir son frère.

Il s’approcha discrètement du magasin, il y avait toujours de la lumière, son frère devait encore être présent. Il s’approcha d’une des fenêtre pour s’assurer que Lincoln était seul. Il aperçut Lincoln et LJ. Il attendit caché et au bout de quelques minutes il vit LJ partir. LJ n’avait pas besoin de savoir que Michael était en vie, il serait sans doute repartit d’ici quelques jours.

Il tapa deux petits coups sur la fenêtre de la porte d’entrée. Lincoln leva la tête, vit son frère, lui fit signe d’entrée et se dirigea vers les trois fenêtres de la pièce pour baisser les stores, histoire de rester discret. Michael entra et détailla le magasin du regard. Un petit sourire lui vint alors. Il aurait adoré partagé cette aventure avec son frère.
M: Les affaires marchent pour toi!
L: On fait aller! Qu’Est-ce que tu fais là? T’as pas peur de te faire repéré?
M: J’en avais marre de tourner en rond dans ma chambre.

Au même moment Lincoln posa son regard sur la poing de Michael qui avait viré au bleu.
L: Qu’Est-ce que tu t’aies fait à la main?
M: Rien, elle a fait la connaissance du mur de ma chambre.
Lincoln se dirigea vers son frigo et prit dans le congélateur un paquet de petits pois surgelés.
L: Tiens, mets ça dessus.
Il lui lança le paquet. Il prit ensuite deux bières et en donna une à Michael
M: Merci
L: Tu t’es disputé avec Sara?
M: Pour m’être disputé, il aurait fallu que je puisse en placer une.

Lincoln émit un petit rire.
L: Qu’es-ce qu’elle te reproche au juste?
Il s’assirent tous les deux chacun dans un fauteuil.
M: D’être parti, d’être revenu, de vouloir repartir…il souffla
L: Ouais, je la comprends.
Michael leva la tête et jeta un regard noir à son frère
M: Je suis pas venu là pour me prendre la tête avec toi.
L: Elle t’aime toujours Michael, elle veut te garder auprès d’elle et d’MJ. Tu peux pas lui demander d’accepter et de comprendre toutes tes décisions. Au cours de toute notre cavale, elle a quand même été patiente et a accepté pas mal de tes choix sans rien dire, même si ça ne lui plaisait pas.
M: Oui, je sais.

L: Ca été super dur pour elle à ta mort. Avec LJ, on a essayé d’être présent, on a fait ce qu’on a pu, mais elle a eu du mal à accepter ton geste, moi aussi d’ailleurs. Tu passes à côté de ta vie! Tu n’as pas vu ton fils naître et grandir à cause du cartel! On veut que tu restes avec nous, c’est normal. Tu te punis toi et nous aussi. Au bout du compte, tout le monde est malheureux.
M: Comment faire maintenant ? C’est trop tard, je pourrais jamais quitter le cartel!

L: Faut y réfléchir, si c’est vraiment ce que tu veux, on trouvera une solution..

Ils furent interrompus dans leur conversation

LJ entra rapidement dans la pièce..
LJ: Au fait papa, j’ai oublié de te dire que monsieur Blake devait..
Michael et Lincoln furent surpris de l’arrivée de LJ, ils n’eurent pas le temps de réagir. Michael se leva de son fauteuil et tourna la tête vers LJ. Celui-ci avait littéralement changé de couleur et n’osait plus bouger. Les larmes lui montèrent rapidement dans les yeux ainsi que dans ceux de Michael.
LJ: Oncle Mike?
M: LJ!

LJ courut dans les bras de son oncle. Il restèrent un instant dans les bras l’un de l’autre.
LJ: Oh j’arrive pas à le croire! Sara est au courant? Faut que t’ailles la voir, elle va être tellement heureuse!
M: Elle sait!
LJ: Et toi papa, tu le sais depuis quand?
L: Deux jours

LJ: Pourquoi tu me l’as pas dit? Putain, je suis tellement content que tu sois là! Comment t‘as fait..??
M: Je t’expliquerai. Je suis content que t’ailles bien LJ.

Le téléphone sonna , Lincoln quitta la pièce où ils se trouvaient tous les trois pour aller prendre l’appel dans son bureau, laissant Michael et LJ seuls.
M: Au fait, je voulais te remercier d’avoir pris soin de Sara et MJ. Sara m’a dit à quel point tu as été présent.
LJ: C’est normal, c’est la famille! J’ai essayé de faire de mon mieux. J’ai toujours pu compter sur toi, c’était normal qu’ils puissent compter sur moi.
M: Merci

LJ: De rien. Tu sais, je crois que j’avais jamais vu quelqu’un d’aussi malheureux et quelque un pleurer autant. J’espère vraiment que vous allez être heureux tous les trois.
Michael se sentait mal en écoutant les paroles de LJ, il ne voulait pas lui dire que dans son esprit il ne pouvait pas rester. Il décida donc de ne rien dire et de rentrer à son hôtel.
M: Euh.. je vais y aller. Tu diras à ton père que je repasserais plus tard.
LJ: Ok. On se voit plus tard.
LJ alla prendre son oncle dans ses bras une dernière fois.
M: Au fait, MJ ne sait rien de mon retour, donc pas un mot.
LJ: Ok, t’inquiète, je dirais rien. Je serai une tombe!
Dit-il en souriant.
Michael laissa échapper un petit sourire à la blague de son neveu puis quitta le magasin pour rentrer à l’hôtel.


Le lendemain matin: Sara et MJ prenaient leur petit déjeuner tranquillement.
MJ: Maman, ça va?
S: Hmm, quoi mon cœur, excuse-moi j’étais perdue dans mes pensées
MJ: Tu penses à quoi?

S: A toi, à qui d’autre? Répondit Sara en souriant
MJ: Et Sean, il revient quand?
S: Euh, je sais pas. Pourquoi, tu as envie qu’il revienne?
MJ: Je sais pas. Il était gentil.
S: Oui c’est vrai.
Sara changea rapidement de sujet. Tu veux d’autres céréales?
MJ fit non de la tête.
S: Ce matin c’est LJ qui t’emmène à l’école, faut que j’aille à l’hôpital plus tôt.
Au même moment, la sonnette de la porte retentit. Sara regarda sa montre.
S: Bah dis donc, il est pas en retard!
Sara se dirigea vers la porte et ouvrit à LJ qui était tout sourire, rien qu’en pensant au retour de son oncle.
LJ: Salut Sara, dit-il en lui faisant une bise et en entrant dans l’appartement.
S: Salut LJ! T’es tombé du lit! T’as encore une bonne demi-heure avant de l’emmener à l’école!
LJ: Oui, je sais mais j’étais prêt donc je suis venu. Ça te gêne pas j’espère!
S: Tu rigoles, tu viens quand tu veux, c’est déjà gentil de t’occuper de lui. Il prend son p’tit dej

Ils avancèrent tous les deux dans la cuisine.
LJ: Salut champion!
MJ: Salut LJ!

Ils se tapèrent dans la main pour se saluer
LJ: Bon alors, c’est quand notre prochaine leçon de surf?
MJ: Demain?
Demanda le petit garçon avec un large sourire pendant qu’il finissait de manger.
S: Non, demain, t’as une visite à l’hôpital, en fin de semaine, si tu te sens bien
MJ souffla
LJ ne pouvait s’empêcher de regarder tour à tour MJ et Sara avec un large sourire. Sara s’en aperçut rapidement.
S: MJ, tu fais un petit tour par la salle de bain et tu vas t’habiller?
MJ: Ok beauté,
dit-il à sa mère s’essuyant le visage avec sa serviette de table avant de quitter la table.
S: Une petite minute Michael Junior Franck Scofield, qui t’as appris à parler comme ça aux femmes?
MJ leva les yeux une seconde vers LJ, qui lui faisait non de la tête, et dit:
MJ: Personne.
Sara et LJ ne purent s’empêcher de rire. MJ, lui, disparut en courant dans le couloir pour rejoindre sa chambre.
Ils s’arrêtèrent de rire.

S: Bon, t’as quelque chose à me dire?
LJ: Et toi, t’as quelque chose à me dire?
S: Tu l’as vu?
LJ: Évidemment! Sara c’est génial, je suis trop content pour vous trois, enfin réunis!
S: T’emballe pas! Pour Michael ça n’a pas l’air aussi évident que ça!

LJ: Pourquoi? En même temps, je sais pas ce qui se passe? Il m’a rien dit, et il avait pas l’air bien hier soir.
S: On s’est un peu pris la tête hier, enfin JE lui ai pris la tête.
LJ: Ah bah, oui! C’est le meilleure solution pour qu’il reste!
Dit ironiquement LJ
S: Oui, t’as raison. Je dois passer le voir aujourd’hui de toute façon.
Elle regarda sa montre.
S: Oh là, il faut que j’y aille, je vais être en retard. Je te confie MJ, j’irai le chercher ce soir à la sortie de l’école.
Sara fila dans la chambre de son fils pour lui dire au revoir. Elle revint dans la cuisine pour prendre ses affaires., déposa un petit bisou sur la joue de LJ.
S: A plus tard!
LJ: Bonne journée!


Au même moment, Michael réveillait. Il n’avait d’ailleurs pas beaucoup dormi, essayant de faire le tri dans ses idées, et pourquoi trouver un plan pour quitter le cartel. Tout était encore trop flou dans sa tête. Il avait par contre la main toujours aussi bleu et elle lui faisait encore très mal. Il se décida à quitter sa chambre pour aller prendre un café et passer dans une pharmacie pour acheter de quoi soigner sa main. Il rentra rapidement à sa chambre, il savait que Sara passerait certainement pour lui faire part de ses résultats. Il était nerveux, à l’idée que les résultats soient négatifs mais aussi à l’idée d’être confronté une nouvelle fois à Sara.

Manue
Compagnon de Cellule de Michael

Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 30/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  thais le Mar 9 Fév - 22:14

super suite
j'ai hate de lire la suite entre sara et mike

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  sara991 le Mar 9 Fév - 22:24

Merci pour cette suite

michael veut quitter le cartel mais c'est pas comment faire hate de lire la suite

et presser de lire la suite

bisous tu cartonnes
avatar
sara991
Compagnon de Cellule de Michael

Féminin Nombre de messages : 19
Age : 25
Localisation : lille
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  Fanmisa le Jeu 11 Fév - 0:07

J'adore tes suites merci bcp !!! elles sont supers !!!

vite vite la suite j'ai hate de lire !!!
avatar
Fanmisa
Membre de la thérapie avec Sara

Féminin Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 05/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  thais le Jeu 11 Fév - 18:09

super suite

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  Manue le Ven 12 Fév - 1:44

Sara se rendit rapidement à l’hôpital, elle savait que les résultats sur la compatibilité de Michael arriveraient tôt ce matin. Elle passa rapidement au vestiaire pour enfiler sa blouse. Elle s’arrêta à l’accueil.
S: Bonjour Paula
P: Bonjour Sara, comment ça va aujourd’hui?
S: Bien merci et toi
P: ça va.
S: Tu pourras me biper quand tu auras les résultats d’analyses que j’ai déposé hier. C’est pour MJ
P: Oui, pas de soucis., je t’appelle dès que je les ai. J’espère que ça va aller.

S: Merci, moi aussi je l’espère. Bon, faut que j’y aille les patients m‘attendent.
P: Bon courage.

Sara fila dans le couloir et entra dans la première chambre pour voir son patient. Après avoir fait plusieurs soins, son biper sonna. Sara se rendit rapidement à l’accueil.
P: Tiens, tes résultats sont arrivés. Elle lui tendit une feuille.
Sara la parcourut rapidement des yeux. Un sourire se dessina sur son visage.
P: À voir ton magnifique sourire, les résultats sont bons.
S: Oui. Oui le test de compatibilité est positif.

P: Je suis très contente pour toi.
S: Moi aussi!
Sara souffla de soulagement. Elle savoura la bonne nouvelle pendant quelques minutes. Bon, faut pas que ça m’empêche de faire mon travail.
P: Et pour le donneur compatible, tu veux que je le prévienne? Il me faut son numéro!
S: Non, je le ferai moi-même, merci Paula.

Sara repartit rapidement auprès de ses patients.
A 15 heures, Sara quitta l’hôpital, elle en avait finit avec sa journée de travail. Elle décida alors d’aller voir Michael pour lui donner les résultats, même si elle se sentait un peu mal par rapport à la scène qu‘elle lui avait faite la veille. Cependant, elle se doutait qu’il devait également attendre les résultats.



Sara arriva devant la porte de la chambre de Michael. Elle frappa deux coups et Michael lui ouvrit.
S: Salut
M: Salut. Entre je t’en prie. Il laissa passer Sara et referma la porte.
S: Je te dérange pas?
M: Non, j’attendais ta visite pour connaître les résultats des analyses.
S: Oui, c’est bon je les ai. Je suis désolée de t’apprendre que tu vas devoir te faire opérer. Tu es compatible avec MJ.

M: Super, je suis content.
S: Oui, moi aussi.
M: Alors comment ça va se passer?
S: Eh bien, l’opération va être programmée le plus tôt possible, à la fin de la semaine je pense. Tu vas devoir rencontrer le chirurgien qui t’expliquera tout mieux que moi.

M: Ok, merci d’être venu en tout cas.
Sara aperçut sur le lit le contenu de la pochette de la pharmacie qu’il avait vidé sur le lit.
S: Qu’Est-ce que tu fais avec ça? Lui demanda-t-elle en désignant le lit de la tête.
Michael leva la main pour lui montrer sa blessure.
S: Qu’est-ce qui s’est passé? Tu t’es battu?
Sara lui prit la main
M: Non. Enfin, oui avec le mur, il m’a regardé de travers.
Sara sourit, il trouvait à chaque fois le mot qu’il fallait pour éviter les questions et les réponses qui fâchent.
S: Non, mais sérieusement, qu’est-ce qu’il s’est passé?
M: Disons que j’ai eu un peu de mal à accepter la vérité.
S: C’est à cause de moi, de ce que je t’ai dit hier?
M: Non, c’est à cause de moi.
S: Non, mais je voulais m’excuser, j’ai été injuste avec toi.
M: Non, mais je comprends.
S: Assieds-toi je vais te soigner.
Ils s’assirent tous les deux sur le lit.

S: Bah dis donc, tu t’es pas loupé. Ta main est très bleue
M: En tout cas, j’ai de la chance, elle est toujours accrochée à mon poignet. Tout le monde peut pas en dire autant.

Sara et Michael se mirent à rire en pensant à T-Bag.
Elle prit délicatement la main de Michael, lui mit de la pommade et lui banda la main. Il la regardait faire, comme toutes les fois où elle lui faisait des soins. Au moment où elle terminait de lui fixer la bande, une mèche de ses cheveux qui était retenu par une pince tomba devant ses yeux. Avec sa main libre, Michael prit la mèche de cheveux et la replaça derrière l’oreille de Sara. Sara lui fit un petit sourire pour le remercier et tenta de cacher le frisson qui la parcourait.
S: C’est bon, j’ai fini, je pense que tu devrais garder la bande deux jours.
M: Merci.

Sara commença à ranger tout le contenu du sac de la pharmacie. Michael le leva et s’assied parterre, à genoux, face à Sara, il posa ses mais sur les genoux de Sara qui était toujours assise sur le lit.
M: Sara, je voulais vraiment m’excuser pour tout le mal, toutes les promesses que je t’ai fait et que je n’ai finalement jamais tenues. Je crois qu’hier j’ai vraiment pris conscience du mal que je t’avais fait même si ce n’était pas mon intention. Si tu savais à quel point je m’en veux. Je sais plus quoi faire Sara, mais je te demande juste de me soutenir, de m’aider quoi que je décide de faire. Je t’en supplie, sinon j’y arriverais jamais. Les larmes commencèrent à lui monter aux yeux, il posa sa tête sur les genoux de Sara.
Sara passa sa main sur la tête de Michael. Elle était visiblement troublée par la réaction Michael suite à la discussion la veille.
S: Oui, oui je t’aiderais. Elle sentit quelques larmes de Michael tomber sur son jean.
S: Écoute, je voulais pas être si dur avec toi hier. Regarde-moi.
Michael leva la tête.
S: Tu sais je t’ai reproché de vouloir sans cesse jouer les héros, mais faut que tu saches que pour MJ tu es un héro.
M: C’est vrai? Michael fut touché et sourit à cette idée.
S: Ouais, un super héro même. Sara essuya les larmes de Michael avec ses pouces
M: Merci. Michael se releva doucement, juste assez pour que son visage et celui de Sara se retrouvent l’un face à l’autre. Il déposa alors un doux baiser sur les lèvres de Sara. Sara lui rendit son baiser qui se fit un peu plus intense. Cependant, il était l’heure de la sortie d’école pour MJ.
Sara passa sa main sur la joue de Michael pour stopper leur baiser mais si elle avait une folle envie d’aller plus loin.
S: Il faut que j’aille chercher MJ à la sortie de l’école, c’est l’heure.
Elle et Michael se levèrent.
S: On se voit plus tard
M: Oui.

Sara prit son sac, ils se sourirent une dernière fois et elle sortit de la chambre.

Manue
Compagnon de Cellule de Michael

Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 30/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  thais le Ven 12 Fév - 22:12

super suite
vivemernt la prochaine

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  sara991 le Lun 15 Fév - 23:31

Merci pour la suite =D

MICHAEL et compatible avec MJ ^^ trop bien =D

SARA va voir MICHAEL et lui dit qu'il est compatible avec MJ il et tres content

apres ils discutent et MICHAEL s'excuse au pres de sara

et il fiinissent par s'embrasser

merc pour la suite

hate de lire la suiite bisous tu cartonnes
avatar
sara991
Compagnon de Cellule de Michael

Féminin Nombre de messages : 19
Age : 25
Localisation : lille
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  Fanmisa le Mar 16 Fév - 1:33

trop trop bien !!!

met nous vite une suite !!!
bisouss
avatar
Fanmisa
Membre de la thérapie avec Sara

Féminin Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 05/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  sara991 le Dim 28 Fév - 1:22

A quand la suite ?,
avatar
sara991
Compagnon de Cellule de Michael

Féminin Nombre de messages : 19
Age : 25
Localisation : lille
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  Manue le Lun 1 Mar - 22:58

Sara attendait maintenant devant la grille de l’école de MJ. A 16 heures, les premiers enfants commencèrent à sortir des classes. MJ sortit de sa classe, chercha sa mère du regard qui l’avait vu et lui fit un petit signe de la main. MJ lui sourit et se mit à courir puis sauta dans les bras de sa mère.
S: Bonjour mon grand, ça va?
MJ: Ça va.
S: Tu te sens bien? Pas trop fatigué?
Demanda-t-elle en passant la main sur le visage du petit garçon.
MJ: Non, ça va maman, t’inquiète pas. Dit-il en souriant et déposa un petit bisou sur la joue de sa maman.
S: Bon, on rentre?
MJ: Oui!

Il descendit des bras de sa mère, lui attrapa la main et ils s’éloignèrent de l’école. Tout en marchant, ils discutèrent.
S: Ça s’est bien passé ce matin avec LJ?
MJ: Oui, très bien. On fait quoi ce soir, maman?
S: Rien de spécial, pourquoi, t’as des projets?
MJ: LJ m’a dit que Sofia était partit voir sa maman, on pourrait manger avec Oncle Linc et LJ?
S: Excellente idée monsieur. Tiens appelle-les.
Sara sortit son portable et le tendit à MJ. Tiens, vas-y ça sonne.

MJ: Allô, oncle Linc, c’est MJ
L: Salut, mon grand, comment tu vas?
MJ: Bien. On voulait savoir avec maman, si vous vouliez manger avec nous ce soir avec LJ?
L: C’est gentil ça! Bien sûr, on viendra, tu diras à maman qu’on emmènera le dessert.
MJ: Un gâteau au chocolat?
L: Ahh, peut-être!
MJ: S’il te plaît, oncle Linc!
L: Ok! Vas pour un gâteau au chocolat!
MJ: Super, à ce soir!
L: A tout à l’heure. Je t’embrasse
MJ: Moi aussi.

Le petit garçon raccrocha et rendit le portable à sa mère. Sara avait écouté toute la conversation avec un grand sourire. La relation entre MJ et son oncle la rendait simplement heureuse.
S: Bon, qu’est-ce que tu vas leur préparer alors?
MJ: Quoi? Mais je sais pas cuisiner, moi?
S: C’est toi qui les a invité?
MJ: Maman, je sais pas faire! Tu m’aideras?
S: Ok, je veux bien te donner un petit coup de main.
MJ: On pourrait faire…euh…des pâtes!
S: C’est toi le chef!

Ils s’arrêtèrent sur le chemin du retour faire quelques courses, et arrivèrent à l’appartement. Ils mangèrent ensemble quelques gâteaux avec un verre de lait. Ils préparent ensemble des pâtes à la sauce milanaise, c’était le plat préféré de Lincoln. Ils prirent ensuite chacun leur tour une bonne douche.

Sur le coup de 20 heures, Linc et LJ frappèrent à la porte. MJ sauta du canapé.
MJ: J’y vais maman! cria le petit garçon à sa maman mettait le couvert sur le balcon-terrasse de l‘appartement.
MJ ouvrit la porte
L: Salut mon grand!
Lincoln s’accroupit et serra son neveu dans ses bras. Mhh, ça sent bon ici!
LJ: Salut champion! MJ et lui se tapèrent dans la main. LJ tendit la boîte qui venait de la boulangerie et qui contenait le dessert. MJ prit la grosse boîte et se dirigea vers la cuisine. Lincoln et LJ fermèrent la porte et se dirigèrent vers la terrasse pour rejoindre Sara. Sara embrassa les deux hommes. Tous s’assirent autour de la table.
L: Merci pour l’invitation Sara! Sofia est partit depuis trois jours et c’est vrai que j’en ai un peu marre de manger des pizzas.
S: C’est MJ qu’il faut remercier, j’y suis pour rien!
L: Merci MJ alors!


Tous s’installèrent et commencèrent à manger. Ils discutèrent tous ensemble et MJ animait la soirée. Ils faisait rire tout le monde.

Au même moment, Michael était sorti manger quelque chose en ville. Ils surveillait toujours au dessus de son épaule pour voir s’il n’était pas suivi. Avec le temps, il avait appris à reconnaître les agents du cartel. Il décida de passer devant l’immeuble de Sara. Il était désormais 21h et le soleil commençait à se coucher. La rue où résidait Sara et MJ était très calme, seuls des éclats de rire venant d’une terrasse d’un appartement troublait la tranquillité de la rue. Il leva les yeux jusqu’à l’appartement où il avait rejoint Sara quelques jours plus tôt et comprit alors que les rires provenaient de là. Il pouvait apercevoir du trottoir d’en face les têtes de Lincoln, Sara et LJ. MJ, était trop petit pour qu’il puisse l’apercevoir. Les voir tous les quatre heureux et s’amuser lui donna le sourire. Il aurait tout donné à cet instant pour être avec eux pour partager des plaisirs simples comme ce repas. La vision de toute sa famille heureuse le ravit. Il décida de s’installer pour manger au petit restaurant qui se situait en face de l’immeuble. De là où il était il pouvait toujours voir la terrasse. Il avait un peu l’impression de manger avec eux.

Retour sur la terrasse:
S: C’est bon messieurs, vous avez terminé, je vais chercher le dessert. Sara se leva et se dirigea vers la cuisine.
Lincoln la regarda se lever. Il commença à ramasser les assiettes sales et rejoint Sara. Il voulait s’isoler pour discuter un instant.
L: Sara, ça va?
S: Oui, ça va.
L: T’as vu Michael aujourd’hui?
S: Oui, il a fait les tests pour MJ. Et il est compatible donc je suis passée le voir pour lui dire
L: Sara, c’est génial! MJ n’est pas au courant?
S: Non, pas encore. Je sais pas trop quoi lui dire. Je ne veux pas lui parler de Michael tout pendant qu’il n’a pas pris de décision.
L: Ouais, mais pour son opération?
S: Je crois que je vais juste lui dire, que l’hôpital a trouvé un donneur. Je ne veux pas qu’il s’inquiète donc je lui dirai le plus tard possible.
L: Et Michael, comment il allait? Je l’ai vu hier soir, il était pas très bien.
S: Il avait la main toute bleue, mais il était content de pouvoir aider MJ.
L: Soit pas trop dur avec lui, il a fait ça pour nous, pour toi.
S: Je sais, c’est compliqué. D’un côté je comprends ce qu’il a fait, et d’un autre non, on aurait pu affronter ça ensemble. Et, d’un côté je veux qu’il reste avec nous mais je ne veux pas qu’ MJ court le moindre risque.
L: Je crois qu’il pense comme toi.
S: Et toi, t’en penses quoi?
L: Je voudrais qu’il reste bien sûr! Mais, quoi qu’il décide il pourra compter sur moi, soit pour l’aider à quitter le cartel, soit pour continuer à veiller sur vous.

Sara sourit aux paroles de Lincoln.
S: Merci. Elle lui déposa un petit bisou sur la joue, ce qui fit sourire Lincoln à son tour.
S: Bon, on devrait y aller, ils vont se demander ce qu’on fabrique.

Lincoln et Sara retournèrent sur la terrasse avec le gâteau.

MJ: Ah c’est pas trop tôt, je croyais que vous étiez en train tout manger tout seul!
L: Mais non, mon grand, on t’aurait jamais fait ça!

Sara servit du gâteau à tout le monde et ils terminèrent le repas comme il avait commencé.
Vers 21h30, Lincoln et LJ quittèrent l’appartement. Michael les aperçut quitter l’immeuble. Il finissait rapidement son repas.
Sara débarrassa la table pendant qu’MJ était en train de se préparer pour aller se coucher. Après quelques minutes, elle le rejoint dans sa chambre, le petit garçon était déjà dans son lit. Il était en train de lire un peu. Il feuilletait un livre qui expliquait comment faire des origamis. Lincoln lui avait offert pour son dernier anniversaire.
S: Bon, mon grand, il est temps de dormir. Elle lui prit le livre, le ferma et le posa sur la table de chevet. Elle s’assieds sur le bord du lit.
MJ: Papa, il savait faire quoi en origami à part les canards et les roses?
S: Je sais pas trop.
Elle passa sa main dans les cheveux du petit garçon. C’est les deux seuls qu’il me faisait, mais à mon avis, il savait en faire plein d’autres.
MJ: Moi j’arrive pas à faire le canard même si Oncle Linc m’a expliqué. Tu crois qu’il m’aurait appris Papa?
S: J’en suis sûre.
Elle déposa un baiser sur le front du petit garçon, puis baissa la tête et ce fut autour d’MJ d’embrasser sa mère sur le front en posant ses petites mains de chaque côté du visage de Sara. C’était leur petit rituel du soir.
Puis, Sara se dirigea vers la porte de la chambre et éteignit la lumière.
S: Dors bien, je t’aime
MJ: Je t’aime plus fort.

Sara sortit et ferma la porte. Elle décida de descendre les poubelles. Elle sortit sur la rue jusqu’aux poubelles et repartit dans le hall de l’immeuble. Au même moment, Michael qui payait son addition, l’avait vu sortir sur le trottoir d’en face. Il s’apprêtait à rentrer à l’hôtel mais se ravisa et traverser la rue pour parler avec Sara. Il attrapa la porte du hall avant qu’elle ne claque et se trouva à l’intérieur.
M: Sara
S: Michael, tu m’as fait peur!
Elle sourit en le voyant
M: Excuse-moi. Il lui rendit son sourire
Un silence s’installa.
S: Tu voulais me dire quelque chose? Elle fit quelques pas vers lui.
M: Euh, oui. Je voulais savoir quand est-ce qu’on devrait voir le chirurgien pour programmer l’opération?
S: Je dois aller à l’hôpital demain avec MJ, je te tiendrais au courant et quand tu devras rencontrer le chirurgien, je viendrais avec toi.
M: Ok, merci.
Il y eut un autre silence. Qu’est-ce qu’a dit MJ à propos de la greffe?
S: Il n’est pas au courant pour l’instant, je voulais éviter qu’il s’inquiète mais demain, il saura.
M: Ok.
S: C’est tout ce que tu voulais savoir?
M: Oui, en fait, je passais dans le coin.

Sara rit.
M: Je vous ai vu manger avec Linc.
S: Oui, ton fils a eu pitié de son oncle. Il se nourrissait de pizza depuis trois jours. C’est lui qui a tenu à l’inviter.

Michael sourit mais il avait l’air perdu dans ses pensées.
S: ça ne va pas?
M: Non, ça me fait toujours un peu bizarre, d’entendre ça, « mon fils », alors que je ne le connaîs même pas.

Sara s’approcha tout près de Michael. Elle passa sa main le long de son bras et laissa sa main dans la sienne.
S: Si ça peut te consoler un peu, lui, te connaît bien.
Il serra la main de Sara pour lui montrer le bien que lui faisait ses paroles. Il porta ensuite la main à sa bouche et y déposa un doux baiser tout en fixant le regard de la jeune femme. Sara se rapprocha encore un peu plus de Michael et déposa alors ses lèvres sur les siennes. Ils auraient voulu prolonger ce moment. Sara se recula.
S: Faut que je remonte, je veux pas laisser MJ tout seul.
M: Oui, vas-y.
S: On se revoit plus tard.

Ils se sourirent et partirent chacun d’un côté du hall, Michael vers la sortie et Sara vers l’ascenseur pour rejoindre son appartement.

Manue
Compagnon de Cellule de Michael

Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 30/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  thais le Mar 2 Mar - 22:57

super suite
hate de lire la suite

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  Fanmisa le Mer 3 Mar - 22:33

j'adore !!!!!
vite la suite stp !!!!
trop bien !!!
avatar
Fanmisa
Membre de la thérapie avec Sara

Féminin Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 05/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: saison 5

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum