Grâce à lui !!

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Ven 4 Déc - 21:38

Slt les filles me révoilà avec une nouvelle fic, qui j'espére vous plaira autant que celle quivient de se terminer, pour ne pas changer c'est du Misa bah ouai désolé je ne sais pas écrire autre chose mdr !!

Nouveauté dans cette fic, je me suis décidé à mettre des chapitres lol, alors voilà la première partie du premier chapitre, n'hésiter pas à me donner votre opinion, j'adooore lire vos coms, voilà je vous laisse avec le début de ma nouvelle fic j'espére que vous allez aimer, bonne lecture !!!!!



Grâce à lui !!!

Chapitre 1


A 7h dans les rues de Chicago, tout est calme, les vacances d'été sont finir depuis quelques jours mais le beau temps est toujours là, le soleil semble être au rendez vous pour aujourd'hui encore, en ce début Septembre les enfants ont repris la route de l'école et les parents celle du travail, d'ailleurs les lumières commencent à s'allumer dans les appartements et les maisons, après une bonne nuit de sommeil tout le monde se réveille doucement pour commencer une nouvelle journée.

Tout le monde, peut-être pas, cette femme par exemple, elle est déjà levé, en faite, elle ne s'est pas couché cette nuit, elle était au travail et ne rentre que maintenant, ça fait longtemps qu'elle a commencé sa journée mais alors qu'elle rentre dans son immeuble a t-elle la moindre idée, qu'aujourd'hui va marquer un nouveau tournant dans sa vie.

J'arrive devant l'ascenseur, j'appuis sur le bouton et j'attends qu'il arrive, je trouve qu'il met une éternté à arriver, je pourrais prendre les escaliers mais là honnêtement je suis trop fatigué.


Ding !!

Le bruit de l'ascenseur la sort de ses pensées, les portes s'ouvrent, elle rentre à l'intérieur, appuie sur le bouton du 8éme étage et s'adosse au fond de la cabine au moment où les portes se referment.

Après environ 3 minutes pour arriver à son étage, oui un jour elle avait chronométrer le temps que mettait l'ascenseur à monter, vous ne l'avez jamais fait vous, les portes s'ouvrent et elle sort de la cabine.

Allez courage plus que quelques mètres pour rentrer, hé oui par moment je me parle à moi même pour me motiver, mais pas d'inquiétude c'est rare, j'approche enfin de la porte, j'ouvre mon sac pour prendre mes clés mais comme souvent, c'est un vrai bazar à l'intérieur, j'ose imaginer que toute les femme on le même problème.


Après quelques secondes, elle trouve ses clés, les sort en incruste une dans la serrure avant de tourner la poignée et d'ouvrit la porte.

Une fois à l'intérieur de l'appartement, elle referme la porte, pose ses affaires et se dirige dans la cuisine où se trouve une jeune fille d'environ 17 ans, de taille moyenne, brune, les yeux marron, elle est entrain de préparer à manger.

Femme: Bonjour Lola !!

Elle lève les yeux vers moi et me sourit, Lola vit dans le même immeuble avec ses parents, un étage en dessous, elle est vraiment adorable et m'aide beaucoup.


Lola: Bonjour Sara, ta garde n'a pas été trop dure.

Elle hausse les épaules et soupire.

Sara: Y a des gens qui ne savent plus quoi inventer pour venir aux urgences et toi tout c'est bien passé.

Lola: Oui très bien comme d'habitude, je vais y aller, je dois passer chez moi avant d'aller en cours.

Sara: Tu as mangé.

Elle détourne le regard, ça suffit amplement pour répondre à ma question.


Sara: Ce n'est pas bon d'aller à l'école le ventre vide.

L'adolescente la regarda amusé, depuis le temps qu'elle la connaît maintenant, elle sait que Sara est du genre à s'inquiéter pour tout le monde, alors pour la rassurer elle lui répond sérieusement.

Lola: Je prendrais un petit quelque chose en chemin.

Elle la regarde peu convaincue, elle les connaît ses adolescents, le petit déjeuner généralement ils le sautent.

Lola: Promis Docteur.

Là je sais qu'elle se moque de moi, mais ça me fait sourire, l'insouciance de l'adolescence, par moment ça me manque.


Lola: Je ne l'ai pas réveillé, je me suis dit que tu préférerais le faire.

Sara: Oui merci.

Lola: Je passe le prendre.

Sara: Oui je serai là vers 20h.

Lola: Ok, bonne journée, salut.

Sara: Bye.

Elle prend ses affaires et s'en va, le silence règne dans l'appartement, mais plus pour longtemps, je me dirige vers le couloir, puis ouvre doucement une porte, il est là, allonger dans son lit.
Vous vous demandez de qui je parle, c'est ma raison de vivre depuis plus de 4 ans, mon petit trésor.
Mon fils.


Elle entre dans la pièce et tire doucement les rideaux pour faire entrer la lumière, le soleil illumine le visage du petit garçon, un visage d'ange endormi, elle s'approche et s'assoie sur le lit et lui passe tendrement une main dans ses cheveux châtains et caresse doucement son visage du bout des doigts, elle sourit en le voyant bouger un peu avant qu'elle ne se penche vers lui et ne dépose un baiser sur son front.

Sara: Mon trésor c'est l'heure de se lever.

Il commence à bouger, il se réveille tout doucement, par chance il n'est pas comme moi, il se réveille facilement le matin et toujours de bonne humeur.


Après quelques secondes, il commence à émerger, il porte ses mains à son visage et frotte ses yeux avant de les ouvrirent, il sourit tout de suite.

Garçon: Maman !!

Elle se penche vers lui à nouveau et le couvre de bisous sous les rires du petit garçon, quand elle s'arrête, il la regarde amusé.

Garçon: Lola est partie.

Sara: Oui elle est allé se préparer pour l'école d'ailleurs va falloir quitter le lit pour faire pareil.

Garçon: On va au parc avant d'aller à l'école.

Le parc, un endroit indispensable, on y va tout les matins, pour faire du toboggan, enfin c'est lui qui en fait, et histoire de passer un moment rien que tout les deux, des habitudes comme ça on est a plein.


Sara: Oui on va aller faire un tour de toboggan avant d'aller à l'école.

Garçon: Super !!

Sara: Mais avant il faut que tu t'habilles et que tu déjeunes, je t'aide pour mettre tes vêtements.

Il la regarde et secoue la tête.

Garçon: Non je peux m'habiller tout seul, je suis un grand maintenant.

Sara: Alors je ne t'aide pas.

Il secoua la tête dans tout les sens, Sara rie en le voyant faire et se lève.

Sara: D'accord, tu t'habilles et moi je vais finir de préparer le petit déjeuner.

Le petit garçon sort de son lit et prend les vêtements qui sont posées sur une chaise, Sara le voit faire amusé et commence à quitter la pièce mais après quelques secondes elle revient sur ses pas et lui demande.

Sara: Dis Tom, des céréales ou des tartines pour le petit déjeuner.

Le petit garçon qui enfile un T-shirt tire dessus pour passer sa tête avant de lui répondre.

Tom: Des tartines !!


Voilà j'espére que le début vous as plue la suite bientôt si c'est le cas !!!

Bisous
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 29
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  Fanmisa le Ven 4 Déc - 22:12

EXCELLENT DEBUT DE FIC !!! génial !!!

je voulais savoir si exceptionellement tu pourrais nous mettre 2 ou 3 suites pour qu'on puisse vraiement bien jugé ta fiction ... et après promis je ne te le demande plus , juste aujourd'hui ^^
non ton début de fiction est pas mal du tout, de l'humour et sa vie de famille, c'est pas mal du tout ... mais j'aimerai une ou 2 autres suites pour vraiement émettre unjugement ...
en tout cas continue sur cette lancée tu es très bien ^partie ^^
avatar
Fanmisa
Membre de la thérapie avec Sara

Féminin Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 05/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Ven 4 Déc - 22:20

re, je te met la uite du premier chapitre, j'en reettrai peut etre ue autre près mais c'est pas sûre parce que je n'ai que quelques chapitre d'avance !!!


Au même moment dans une maison, à quelques rues du quartiers huppés de Chicago, un homme est assis sur les marches du perron un café à la main et semble pensif.

Chicago, j'ai l'impression de ne pas être venu depuis une éternité, en faite je n'en suis pas loin parce que depuis près de 5 ans , c'est eux qui venait me voir.
Ce que je suis venu faire ici, prendre quelques jours de vacances, enfin mes supérieurs me les ont imposés, quand ils ont vu que j'en avais pas pris depuis presque deux ans, ils m'ont imposé un mois et demi de vacances et j'ai eu la brillante idée d'en parlé à mon frère, qui à tout de suite exigé que je vienne le voir, voilà pourquoi je suis ici.
Vous ne me trouvez pas trop emballé, moi non plus et pourtant j'adorais cette ville avant, un conseil ne me demander pas avant quoi, je n'ai aucune envie d'en parler.


Voix: Tu es déjà debout.

Je me retourne et qui je vois, LJ, mon neveu, c'est un adolescent, il a 15 ans, on était très proche avant que je déménage, on l'es toujours mais ce n'est pas pareil, il a grandi et changer et moi, et bien moi, c'est moi.
Ne cherchez pas à comprendre c'est compliqué.


Il lui sourit et se lève pour retourner dans la maison.

Homme: Toi aussi.

LJ: Moi j'ai cours alors que toi.....

Voix: Michael, tu abuses tu as vu l'heure, qu'est ce que tu fais debout.

Cette personne très aimable qui vient de parler, c'est mon frère Lincoln, mon frère aîné et pour répondre à votre question.
Oui il est toujours comme ça, et le matin c'est très dure.


Michael: Bonjour a toi aussi Lincoln.

Lincoln: Je ne sais pas si tu as oublié mais tu es en vacances Mike, alors tu n'es pas obligé de te lever au aurores.

Michael: Je ne me suis pas lever aux aurores.

Lincoln: Tu es déjà doucher et habiller, me prend pas pour un con.

Voix: Fiche lui la paix Linc, il fait ce qu'il veut.

Alors elle c'est la voix de la raison de cette famille, il y en a une dans chaque famille et ici elle a comme prénom, Veronica.
C'est la femme de Lincoln, mais pas la mère d'LJ, c'est une longue histoire mais si j'ai le temps je vous en parlerai.


Michael: Merci Véro, ça va.

Veronica: Oui et toi, tu arrives à retrouver tes marques.

Michael: Hum, je vais aller faire un tour d'ailleurs.

LJ: Il n'est même pas 7h30.

Michael: Justement y aura pas trop de monde dehors, a plus.

Ne pensez pas que je ne les aime pas ou que je les fuis, mais je suis plutôt un solitaire, j'aime bien être seul par moment et le fait d'être ici à Chicago, ça me donne envie de m'isoler un peu.


Il prend une veste et quitte la maison pour aller marcher, où il ne sait pas, n'importe où fera l'affaire.

Il marche, marche, encore, toujours et puis vers un peu plus de 8h, il arrive dans un parc, l'heure de l'école approchant il y a peu de monde, quelques enfants joue à la balançoire et d'autre sur le toboggan, Michael les regarde quelques secondes avant que son attention soit attiré par la silhouette d'une femme, il s'approche et hésite quelques instants puis prononce son prénom.

Michael: Sara.

Cette voix, non ce n'est pas possible, ce ne peut pas être lui.
Je me retourne doucement et quand mon regard rencontrent le sien, mon coeur manque un battement, autant dire que c'est la dernier endroit où je pensais le revoir un jour.


Sara: Michael, bonjour.

Michael: Bonjour.

Ils se regardent un moment sans parler, ils ne veulent pas ou peut-être ne peuvent pas à cause de l'émotion qui les traverse dû fait qu'ils se revoient, Sara arrive à briser le silence.

Sara: Qu'est ce que tu fais ici ?

Vous trouvez que je suis directe mais j'ai de bonne raisons, enfin j'ai des raison.


Michael: Je suis venu passer quelques jours de vacances, alors j'en profite pour me balader un peu et toi, qu'est ce que tu fais dans ce parc à cet heure-ci.

Sara: Moi je....

Voix: Maman !!

Je tourne la tête et voit Tom venir vers moi, avec son cartable sur le dos, je ne peux pas m'empêcher de sourire et pourtant je me sens mal.


Maman !!!
Elle tourne la tête, je suis son regard et voit un petit garçon qui s'approche d'elle, non alors là je tombes des nues, ça ne peux pas être sa mère.


Tom: On y va, il ne faut pas que je sois en retard à l'école.

Sara: Oui on y va mon coeur.

J'ai du mal, mais je lève les yeux vers Michael, rien qu'a son regard, je sais qu'il se pose beaucoup de question et c'est normal.


Sara: Je dois y aller.

Il hoche la tête sans quitter Tom des yeux, Sara prend la main du petit garçon et ils s'éloignent tout les deux sous les yeux de Michael, visiblement bouleversé.

Ses yeux, son visage, non ce n'est pas possible, je me fais des idées, je suis entrain de me monter la tête, quoi que il doit avoir quel âge.
Non, je dois arrêter, ce n'est pas possible, ça ne peut pas être...
Je tourne la tête et voit Sara, elle quitte le parc avec ce petit garçon, son fils apparemment, mais qu'elle a eu avec qui.


Après cette rencontre, Michael continue sa balade, il marche pendant des heures, ses pensées sont obnubilés par le visage de Tom, en début d'après midi il commence à aller dans différents dispensaires, cabinet médicales puis finit par arriver à l'hôpital de la ville, il s'approche de la femme de l'accueil et pose la même question qu'il pose à chaque fois.

Michael: Bonjour, est ce que Sara Tancredi travaille ici, elle porte peut-être un autre nom.

FA: Non elle ne porte pas d'autre nom et oui le Docteur Tancredi travaille bien ici.

Enfin je l'ai retrouvé, elle porte toujours le même nom alors c'est qu'elle n'est peut-être pas marié, mais bon ça ne veut pas forcément dire qu'elle n'a pas quelqu'un dans sa vie, je soupire et regarde la femme en face de moi.


Michael: Est ce que je peux la voir ?

FA: C'est pour une consultation.

Michael: Non c'est personnel.

Elle me regarde étrangement, mais hoche la tête, je crois qu'elle va me dire où elle est.


FA: Prenez le troisième couloir sur la gauche son bureau est dans le fond, son nom est indiqué dessus, mais si elle n'y est pas il faudra attendre.

Michael: Merci beaucoup.

Je commence à marcher, je suis les indications de la femme de l'accueil et arrive devant une porte, c'est son bureau, y a son nom dessus, je m'apprête à frapper quand.....


J'ouvre la porte et qu'est ce que je vois, Michael, juste devant moi.
Un tas de question se bouscule dans ma tête mais le " Qu'est ce qu'il fait là ?" n'en fais pas parti, je crois que je connais déjà la réponse.


Michael: Je te dérange.

Sara: J'allais voir un patient, mais entre.

Il rentre à l'intérieur de la pièce, Sara soupire discrètement, referme la porte et se dirige vers son bureau.

Sara: Je savais que je te reverrais.

Elle se tourne vers moi et s'appuie contre son bureau, je ne sais pas trop comment faire alors je lui dit simplement
.

Michael: Alors comme ça, tu as un fils.

Elle hoche la tête, mais ne dit rien.

Michael: Il a quel âge au juste.

La question tant redouté, vous vous demandez pourquoi vous allez vite comprendre, je baisse la tête avant de le regarder et de répondre.


Sara: 4 ans.

Michael détourne le regard et se passe une main dans les cheveux.

Michael: 4 ans et..... quand au juste il a eu 4 ans, il les as déjà ou il va les avoir.

Sara: Il a eu 4 ans au mois de Mai.

Mai, au mois de Mai, j'ai beaucoup de mal à penser d'un coup et pourtant je ne vois pas à quoi je devrais penser, je crois que j'ai déjà compris et à mon avis c'est ça qui me met dans cet état.


Je crois qui je n'ai plus vraiment le choix là, si en rentrant ce matin, j'avais su ce qui se passerai, on aurai éviter le parc, je pense.
Qu'est ce que je dis, il l'aurait su un jour ou l'autre, je pouvais pas le cacher éternellement.
Je crois qu'il a compris, je devrai le dire au moins ça serai clair.


Elle regarde Michael qui semble perdue, inspire profondément et lui annonce le plus simplement du monde.

Sara: Il s'appelle Tom et........ et c'est ton fils


avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 29
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  Fanmisa le Ven 4 Déc - 22:39

merci !!
alors là je dis Waouh !! et je confirme ce que je disais : elle est super ta nouvelle fic !!! franchement géniale, conntinue et bravo encore pour ton talent !!! j'attends la suite avec impatience !!
avatar
Fanmisa
Membre de la thérapie avec Sara

Féminin Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 05/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  MiSa07 le Sam 5 Déc - 1:08

Salut !!! ça y est je suis déjà accro !!!!!!!!! Elle est TROP géniale !!!!
Après environ 3 minutes pour arriver à son étage, oui un jour elle avait chronométrer le temps que mettait l'ascenseur à monter, vous ne l'avez jamais fait vous, les portes s'ouvrent et elle sort de la cabine.
lol!
et le "c'est ton fils" alors là ça me tue !!! J'adore ta nouvelle fic !!!!!
Et j'ai vraiment très mais alors très hâte de lire la suite !!!!!! Very Happy

MiSa07
Parti au secours de Sara

Féminin Nombre de messages : 587
Age : 26
Date d'inscription : 10/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Sam 5 Déc - 22:35

Coucou les filles, merci pour vos coms, je suis contente que le début vous plaise voilà le chapitre 2, bonne lecture !!!


Chapitre 2

Je la regarde complètement abasourdi, on peut dire qu'elle n'y est pas allé par quatre chemin.
Vous avez déjà vu un cartoon, quand le coyote se prend une enclume sur la tête, et bien j'ai l'impression que c'est ce qui vient de m'arriver.
Qu'est ce que je dois faire ou dire j'avoue que là, je suis perdue.


Je n'aurais peut-être pas dû être aussi clair, il me regarde, il a l'air perdue le pauvre, faut dire qu'une nouvelle comme ça, il n'y a pas 36 façons de la prendre.


Michael: Mon..... mon fils.

Elle le regarde et hoche la tête, il se passe une main dans les cheveux et commence à marcher dans tout les sens.

Je le vois commencer à s'agiter, il va à droite, puis à gauche et à nouveau à droite avant de commencer à tourner en rond, vous seriez à ma place, ça vous donnerai le tournis.
D'un coup il s'arrête et me regarde, je ne suis pas rassurée, je n'arrive pas à savoir à qui il pense.


Michael: Tu es entrain de me dire que j'ai un enfant de 4 ans et tu ne me l'as jamais dit.

Elle baisse les yeux, visiblement peu fière d'elle, ce qui n'est pas surprenant.
Un enfant, un fils, vous imaginez un peu, vous, un jour vous vous baladez et quelques heures plus tard vous apprenez que vous avec un enfant dont vous ignorez l'existence, comment vous réagiriez à ma place.
Je ne devrais peut-être pas mais d'un coup une vague de colère monte en moi et je ne trouve rien d'autre à lui dire que.....


Michael: Comment tu peux être sûre que ce soit le mien.

Je m'attendais à des cris, des paroles blessantes mais celle là, l'homme que j'ai connu n'aurais jamais oser me demander une chose pareil, en tout cas j'aimais à le croire.


Elle lève les yeux vers lui et le regarde avec un regard rempli de colère mais aussi blessé même si elle fait tout pour ne pas le laisser paraître.

Sara: Tu as raison avec tout les types que je me suis envoyé pendant qu'on été ensemble comment je peux savoir lequel est le père de mon fils !

D'un coup quelqu'un frappe à la porte du bureau.

Je crois que c'était moins une, parce que j'ai l'impression qu'elle était à deux doigts de me gifler.
Vous aussi vous pensez que je ne l'aurez pas volé n'est ce pas, tout compte fait j'aurais peut-être dû me taire.


Sara n'a même pas répondu que la porte s'ouvre, une femme apparaît.

Femme: Docteur on a besoin de vous.

Je devrai lui dire de partir et de me laisser un peu de temps, mais de vous à moi, j'en ai pas envie, je n'ai aucune envie de rester plus longtemps ici avec lui, j'ai envie de partir et vite.


Sara la regarde et lui sourit légèrement.

Sara: J'arrive.

La femme sort, Sara s'apprête à faire de même mais Michael l'interpelle.

Michael: Sara....

Je ne veux pas qu'elle parte on doit parler tout les deux même si ça risque d'être compliqué après ce que je viens de lui dire, elle se tourne vers moi et me regarde, je ne l'ai jamais vu me regarder comme ça, son regard est glaciale et vide de tout sentiment, je sens mon coeur se serrer dans ma poitrine, c'est douloureux comme sensation.


Sara: Va t-en...

Cette façon de parler si détacher et froide, je l'ai blessé et pas qu'un peu apparemment.


Sara: Va t-en et surtout oublie ce que je t'ai dis.

Je sors de mon bureau sans un dernier regard pour lui, vous m'avez trouver froide et dure, mais j'étais obligé de faire ça, sinon je me serai effondrée en pleurs tant ces paroles m'ont fait mal.
Je peux me débrouiller toute seule, je le fais depuis la naissance de Tom même avant, je n'ai pas besoin de lui.
Non, je n'ai aucune besoin de lui.


Oublier, comment je peux oublier que j'ai un enfant de 4 ans dont j'ignore tout de lui, elle est en colère mais je ne devrai pas l'être moi aussi.
Je m'approche de son bureau, pose mes deux mains dessus et soupire, je ne sais pas quoi faire, je devrai peut-être lui courir après pour continuer cette discussion, mais je crois qu'elle a surtout envie de m'en coller une à l'heure qu'il est.
Je ferme les yeux pour essayer de me calmer et quand je les rouvre, mon regard est attiré par une photo posait sur le bureau, je la prend et me met à sourire en la voyant.
C'est lui, c'est Tom, il sourit sur cette photographie, ce sourire, ses yeux, ce sont les mêmes que moi, comment j'ai pu mettre la parole de Sara en doute, je le savais, dés que j'ai vu ce petit garçon et qu'il l'a appelé maman, j'ai su que c'était mon enfant.
Reste à savoir comment je vais faire, maintenant que j'ai bien énerver Sara, pour aller la voir à nouveau sans qu'elle me claque la porte au nez.
Une suggestion !!


Quelques heures plus tard, Sara est devant la télé, elle vient de coucher Tom, après lui avoir lu une histoire, et commence à zapper sur différente chaînes, mais elle n'est pas vraiment attentive, son esprit et ailleurs, il est entrain de faire un voyage dans le temps, il remonte plusieurs années en arrière.

FLASH-BACK: 6 ans avant.

Sara est entrain de courir, elle a des livres dans les bras et ne fais pas attention où elle va.

Sara(marmonnant): Ce n'est pas vrai, je vais encore avoir droit à des remarques.

Elle secoue la tête exaspérer avant de lever les yeux au ciel, ce qu'elle n'aurait pas dû faire, car au même moment un homme passe près d'elle et elle le bouscule, fessant tomber leurs affaires à tout les deux.

Sara: Ah non ce n'est pas vrai.

Homme: Désolé, je ne faisais pas attention.

Sara: Non c'est moi je ne regardais pas où j'allais.

Elle lève les yeux vers celui qu'elle vient de bousculer, et reste bouche bée quelques secondes en voyant l'homme en face d'elle, il la regarde et lui sourit, ce qui n'aide pas la jeune femme à reprendre ses esprits, elle est hypnotisé par ses yeux bleu azur, qui lui donne l'impression d'être en pleine océan, et ce sourire, un sourire à tomber par terre qui fait perdre tout ces moyens à Sara.

Homme: Tu ne t'ai pas fait mal.

Sara(murmure): Waouh...

Il sourit, elle secoue la tête et sort de ses pensées.

Sara: Pardon !!

Homme: Tu ne t'ai pas fait mal.

Sara: Non.

Elle baisse la tête commençant à rougir et ramasse ses affaires.

Homme: Pressé !

Sara: En retard !!

Ils se relèvent en même temps, la jeune fille voit une feuille appartenant au jeune homme visiblement déchiré et se met à grimacer.

Sara: Dis moi que ce n'était pas un devoir.

Il regarde la feuille puis la jeune femme.

Homme: Ce n'était pas un devoir.

Elle soupire soulagé.

Sara: Je suis désolé.

Homme: Ce n'est pas grave.

Sara: Si, j'aurais du faire plus attention.

Il la regarde amusé.

Homme: Si tu continue à t'excuser, tu vas être encore plus en retard, non.

Elle fit de grands yeux et commence à marcher à reculons.

Sara: Encore désolé, au revoir.

Il secoue la tête amusé.

Homme: Au revoir.

Quelques minutes plus tard, Sara est assise à une des place de l'Amphithéâtre, par chance au moment où elle est arrivé, le professeur n'était pas encore là, alors que le cours commence, elle pose ses livres à côté d'elle, pour prendre son cahier de note et à la surprise de trouver une carte dessus ne lui appartenant pas, elle la retourne et voit le visage de l'homme qu'elle a bousculé peu de temps avant, et surtout son nom inscrit dessus.

Michael Scofield.

Fin du flash-Back.


Il est tard, je marche depuis des heures, je devrais me décider à rentrer, Lincoln et les autres vont s'inquiéter.
Je prend la direction de la maison de mon frère, l'esprit toujours ailleurs, depuis que j'ai quitté son bureau, je ne pense qu'a elle.
Sara.
Je me souviens de notre première rencontre plutôt..... rapide, elle était pressé et m'avait bousculer, ce que je ne savais pas c'est que j'avais laisser ma carte d'étudiant dans ses affaires.


Flash-Back.

Michael est entrain de discuter avec un professeur, pendant que les autres élèves quittaient la salle de cours, ils discutent tout en marchant.

Michael: Je vous demande juste de vous le rendre demain.

Professeur: Je croyais que vous l'aviez terminé.

Michael: C'est le cas mais j'ai eu un problème de dernière minutes.

Le professeur le regarde.

Professeur: Votre chien l'a mangé.

Michael le regarde en plissant les yeux.

Michael: Je n'ai pas de chien.

Professeur: C'était de l'humour.

Michael: Oh....... très drôle !!

Le professeur secoue la tête exaspérer.

Michael: J'ai eu un léger accrochage, j'ai bousculé quelqu'un tout à l'heure et ça a abîmé mon plan.

Professeur: Vous avez trop la tête dans les nuages Michael.

Michael: Oui, mais j'ai les pieds sur terre ça compense.

Le professeur le regarde et ne put s'empêcher d'esquisser un sourire.

Professeur: Je vous laisse jusqu'a la fin de la semaine.

Michael: Jusqu'a demain, ça suffit.

Professeur: Très bien.

Michael: Merci Monsieur.

Professeur: Michael a l'avenir essayer d'avoir aussi un peu la tête sur terre.

Michael sourit et une fois le professeur parti, il soupire de soulagement avant de sursauter en entendant une voix derrière lui.

Voix: Je croyais que ce n'étais pas un devoir.

Il se retourne et la voit, celle qu'il a bousculé ou plutôt qui l'a bousculé, mais peu importe, il la revoit et sourit, des jeunes femmes il en croisent beaucoup ici à la fac, mais elle, il ne sait pas vraiment, elle a un petit quelque chose qui le fait craquer, peut-être est-ce ses beaux yeux noisettes dans lesquels il a l'impression de voir des éclats dorés ou alors ce sourire d'ange qui illumine son visage, il ne serai dire ce que s'est, mais elle lui fait un effet qu'aucune autre femme ne lui as jamais fait.

Michael: Tu me suis !

Elle le regarde étonnée avant de secouer la tête.

Femme: Non pas du tout.

Elle sort une carte de sa poche et lui tend.

Femme: J'ai trouvé ça dans mes affaires.

Il prend la carte et sourit.

Michael: En effet ce n'est pas à toi, merci !

Elle sourit avant de désigner ses affaires.

Femme: Je croyais que ce n'étais pas un devoir.

Michael: Tu m'as dit, dis moi que ce n'était pas un devoir, c'est ce que j'ai fais.

Elle le regarde et se met à rire.

Femme: Je vois, je suis désolé.

Michael la regarde amusé.

Michael: Oui je crois que j'ai compris, sinon toi pas trop d'ennui.

Femme: Tout compte fait le prof n'était pas arrivé.

Michael: Et nous on ne peut rien leur dire.

Elle lui sourit.

Femme: Je ne dirai rien, je suis souvent en retard.

Michael: Et moi j'ai souvent la tête dans les nuages alors à mon avis on n'a pas fini de se bousculer.

Elle le regarde amusé.

Femme: Sûrement.

Michael: Dans ce cas, je te dis a bientôt... heu.... tu sais mon prénom, mais je ne sais pas le tien.

Femme: Qui te dis que je connais ton prénom.

Il sourit et lui montre sa carte d'étudiant, elle se mord la lèvre inférieur en le regardant amusé.

Femme: Sara, je m'appelle Sara.

Michael: A bientôt Sara.

Sara: A bientôt ....Michael.

Elle fit demi tour et part sous les yeux admiratif de Michael.

Fin du Flash Back.


A peine rentrer, Lincoln se précipite sur moi, pour savoir où j'ai passé la journée, mais je n'ai pas tellement envie de parler et encore moins de manger, je préfère aller me coucher.
Allonger sur le lit, je n'arrête pas de penser à Sara et à Tom, je n'arrive pas à réaliser, j'ai un enfant, un petit garçon de 4 ans, je ne sais rien de lui et il ne doit rien savoir de moi.
Il faut que je le vois, que je les vois tout les deux, je ne sais pas encore comment mais demain je dois trouver où Sara habite.
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 29
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  Fanmisa le Dim 6 Déc - 0:19

waouh !!! super !!! j'adore !!!

en plus tu as mis des flashs, on peut voir comment ils se sont recontrés ... c'est super !!!! bravo et merci !!!


vivement la suite ... là j'en suis sure, je suis ACCRO a ta fic, elle est géniale !!!
avatar
Fanmisa
Membre de la thérapie avec Sara

Féminin Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 05/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  MiSa07 le Dim 6 Déc - 20:12

Salut !!!!
J'adore aussi !!!!!!!!! Ce chapitre 2 est génialissime !!!!! 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 !!!!!!!!!!!!!
Michael: Tu m'as dit, dis moi que ce n'était pas un devoir, c'est ce que j'ai fais.

Elle le regarde et se met à rire.
lol!
ADDICTED !!!!!!
J'ai hâte de lire la suite !!!!!!!

MiSa07
Parti au secours de Sara

Féminin Nombre de messages : 587
Age : 26
Date d'inscription : 10/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Dim 6 Déc - 23:14

Slt lesfilles merci pour vos coms, je suis contente que ma fic vous plaise voilà la suite, bonne lecture !!!



Chapitre 3

Le lendemain Michael passe la journée à chercher où habite Sara, en début de soirée, il arrive devant un grand immeuble et regarde les noms inscrits en bas de l'immeuble.

Je cherche l'endroit où elle habite depuis ce matin, vous devez vous dire que je n'ai pas fini de chercher mais vu que je l'ai revu dans un parc à quelques centaines de mètres, je pense qu'elle doit habiter dans les parages, en tout cas, j'espère sinon je n'ai pas fini de chercher et la ville de Chicago est plutôt grande.
Voyons voir, Tancredi....... ah c'est ça, elle doit habiter au 8éme, ça ne peut être qu'elle, y a pas beaucoup de Tancredi en ville.
Bon je sonne, mais si elle ne veut pas m'ouvrir la porte, je ne vais pas rester planter là.


Au même moment un homme arrive, il tape un code, la porte se déverrouille et il rentre.

Je le vois rentrer, j'ai le choix soit je laisse la porte se refermer et sonne avec le risque de rester dehors parce qu'elle ne voudra pas m'ouvrir, soit je rentre et monte jusqu'a son appartement avec le risque également de me retrouver à la porte, mais au moins je ne serai pas dehors.


Alors que la porte se referme, Michael l'arrête avec son pied, et entre à
l'intérieur de l'immeuble, il regarde autour de lui, quand une voix l'interpelle, il se retourne et voit l'homme qui est passé devant lui quelques secondes auparavant dans l'ascenseur.

Homme: Vous prenez l'ascenseur !

Michael: Heu.... oui.

Il s'approche et entre à l'intérieur de l'ascenseur.

Homme: Quel étage !

Je le regarde un peu perdue, j'ai un trou de mémoire, y avait écrit quel étage à l'entrée déjà......... un coup de main serai le bienvenue.


Michael: Heu....8, le 8éme étage, s'il vous plait.

Homme: Très bien.

Il appuie sur le bouton du 3éme puis du 8éme, l'ascenseur commence à monter, Michael regarde les étages défilés, après quelques secondes, l'ascenseur s'arrête, les portes s'ouvrent et l'homme sort.

Homme: Au revoir.

Michael: Au revoir.

Les portes se referment et l'ascenseur répare, Michael s'appuie contre la paroi de l'ascenseur et ferme les yeux.

Je respire profondément et essai de rester calme, mais c'est assez compliqué, je ne sais pas comment elle va réagir et ça me fait un peu peur honnêtement, je connais Sara et je sais qu'elle peut avoir des réactions assez........ comment dire, elle n'ai pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, si vous voyez ce que je veux dire.


Ding !!

8éme étage, ça y est, j'y suis, je respire une nouvelle fois et m'apprête à sortir.


Michael sort de l'ascenseur et se dirige vers une des deux portes du couloir et regarde le nom inscrit sous la sonnette, il secoue la tête et se dirige vers l'autre porte, il regarde le nom et ferme les yeux quelques secondes avant de sonner.

Je suis entrain de sortir ce que je vais cuisiner pour le dîner quand j'entend sonner à la porte, Tom qui est assis sur une chaise se lève et me regarde.


Tom: Je peux aller ouvrir la porte maman.

Sara: Oui vas-y mon coeur.

Je le vois sortir de la cuisine en sautillant et ne peut pas m'empêcher de sourire.


Le petit garçon se dirige vers la porte et l'ouvre.

Je vois la poignée qui s'abaisse et inspire profondément, essayant de trouver quoi dire à Sara mais alors que la porte s'ouvre doucement, c'est lui que je vois. Tom.


Tom: Bonjour.

Je le regarde et lui sourit.


Michael: Bonjour.

Tom: Si c'est pour vendre, on achète rien.

Je le regarde surpris avant d'entendre des éclates de rire, ce rire, je le reconnaît entre mille, c'est celui de Sara.


J'entends Tom et éclate de rire, il ne demande même pas qui c'est, généralement c'est Lola ou alors les voisins, sinon les gens de l'extérieur sonne en bas pour qu'on leur ouvre, mais c'est vrai que les démarcheurs se débrouillent pour rentrer en même temps que quelqu'un d'autre.
Je sors de la cuisine et vois Tom toujours devant la porte ouverte.


Sara: Je te l'ai déjà dit Tom, on demande qui c'est avant.

Tom regarde sa maman en souriant.

Tom: Ah oui !

Il tourne la tête vers Sara, qui ne m'a pas encore vu, avant de me regarder à nouveau.


Tom: C'est quoi que vous vendez.

Sara rit à nouveau et s'avance vers la porte, d'un coup son sourire s'efface quand elle voit la personne devant elle.

Je n'y crois pas, d'abord il trouve l'endroit où je travaille et maintenant celui où j'habite, je n'ai pas l'air content de le voir, n'est ce pas, je sais que c'est lui qui devrait m'en vouloir après ce que je viens de lui annoncer, mais j'ai du mal à encaisser ce qu'il m'a dit hier.
Je baisse les yeux vers Tom et lui sourit.


Sara: Dis moi Tommy tu veux bien aller jouer un peu dans ta chambre.

Tom: On mange quand ?

Sara: Bientôt, je finis et je t'appelle quand c'est prêt, d'accord.

Tom: D'accord.

Il s'en va, Sara le regarde partir tout comme moi avant de lever les yeux vers moi, vu son regard elle n'est pas contente de me voir, je ne peux pas vraiment lui en vouloir après ce que je lui ai dit.


Michael: Salut.

Elle le regarde sans rien dire, avant de lui tourner le dos et de retourner dans la cuisine, Michael reste sur le palier quelques secondes sans bouger.

Bon, qu'est ce que je suis censé faire là, je pars ou je rentre à l'intérieur.


Je retourne dans la cuisine et reprend la préparation du dîner, vous trouvez que ce n'est pas gentil de l'avoir laisser sur le pas de la porte, n'est ce pas, j'avoue c'est méchant de ma part, mais je ne sais pas quoi lui dire.


Michael se décide finalement et entre à l'intérieur de l'appartement, il ferme la porte derrière lui et prend le chemin qu'il a vu Sara empruntait quelques instant auparavant.

Il arrive dans la cuisine et voit Sara dos à lui, elle est entrain de découper des légumes, il s'approche doucement.

Michael: Sara.....

Je regarde par dessus son épaule et la voit entrain de découper des légumes, à mon avis elle imagine que c'est moi qu'elle découpe en petits morceaux, je la vois poser le couteau et elle se tourne vers moi.


Sara: Qu'est ce que tu fais ici Michael ?

Il baisse la tête avant de la regarder à nouveau.

Michael: Je..... je voulais m'excuser pour hier.

Je le regarde et sait très bien qu'il est sincère, je le connais enfin connaissait, il a dit ça sous le coup de la colère et je peux comprendre.
Non mais vous m'entendez, y a quelques minutes, je lui en voulais et là, il s'excuse et je ne lui en veux plus, une vrai girouette, vous ne trouvez pas.


Michael: Je n'avais pas le droit de te dire ça, je suis désolé.

Elle secoue la tête.

Sara: Ce n'est rien, laisse tomber.

Je n'ai aucune envie de laisser tomber, mais apparemment elle n'a pas envie d'en parler, je comprend, j'ai du la blesser en disant ça.


Sara: Comment............. comment tu m'as trouvé.

Il hausse les épaules.

Michael: Je me suis dit que tu ne devais pas habiter loin du parc où je t'ai croisé hier alors j'ai cherché.

Sara: Y a des tas d'immeubles autour du parc.

Michael: Des tas, c'est le bon mot.

Elle le regarde et se met à sourire.

Ce sourire, ce si beau sourire, il m'a manqué, vous ne pouvez pas vous imaginez à quel point ça m'a manqué de ne pas le voir aussi longtemps.


Sara: Tu en as fait combien au juste.

Michael: Je me suis dit en commençant ce matin que je n'allais pas les compter.

Sara: Ce matin, je vois !!

Michael: J'ai fini par trouver.

Il la regarde avec un léger sourire.

Ce regard, ce sourire, il n'a pas changé, il est toujours aussi......... beau, ce n'est pas vrai.
Bon allez je dois reprendre la préparation du dîner sinon Tom va se demander ce que je fais.


Sara: Si ça n'avait pas été le cas, tu aurais continuer.

Michael: Y a des chances, bon je..... je vais te laisser.

Elle hoche la tête, Michael la regarde avant de commencer à partir, mais Sara l'interpelle.

Sara: Michael !!

Il se retourne et la regarde.

Je la regarde et attend, je ne sais pas pourquoi elle a prononcé mon nom mais j'en suis heureux parce que je n'avais pas envie de partir.


Sara: Tu veux le voir, Tom tu veux le voir.

Est ce que je veux le voir, heu........oui.......oui je veux le voir.


Michael: Je peux !!

Sara: Bien sûre, sa chambre c'est la deuxième porte à droite dans le couloir.

Michael: D'accord.

Il commence à partir mais s'arrête et se tourne à nouveau vers Sara.

Michael: La deuxième porte à droite c'est ça.

Sara: Oui.

Je le vois quitter la pièce visiblement stressé, c'est assez compréhensif, je l'envoie voir son fils qu'il n'a jamais vu et tout seul.
Vous devez vous dire que j'aurais pu l'accompagner, mais je suis sûre que ça serai mieux qu'ils soient que tout les deux, en plus Tom est un enfant plutôt réservé surtout avec les personnes qu'il ne connaît pas, alors si je vais avec Michael, il va se cacher derrière moi et Michael ne pourra pas lui parler.
Je sais qu'il ne va pas lui dire qui il est vraiment, mais il sera se débrouiller j'en suis sûre, du moins je l'espère.



Bonne soirée et bonne nuit, bisous, je vous adore !!!!
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 29
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  MiSa07 le Lun 7 Déc - 3:09

Salut !!! Ce chapitre 3 est EXCELLENT !!!!! Merci !!!!! J'ADORE !!!!!! 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 !!!!!!!!!!!!!!!
Je regarde par dessus son épaule et la voit entrain de découper des légumes, à mon avis elle imagine que c'est moi qu'elle découpe en petits morceaux, je la vois poser le couteau et elle se tourne vers moi.
lol! lol!
J'ai vraiment hâte de lire le chapitre 4 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

MiSa07
Parti au secours de Sara

Féminin Nombre de messages : 587
Age : 26
Date d'inscription : 10/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Mar 8 Déc - 22:57

Slt les filles vous allez bien, merci pour vos coms, pour certaines de vos questions il va falloir attendre encore désolé, voilà le chapitre 4 avec la rencontre Tom/Michael en espérant qu'elle vous plaise, bonne lecture !!!



Chapitre 4

Michael marche dans l'appartement, il arrive dans le couloir et se dirige vers le deuxième porte à droite, visiblement anxieux.

Qu'est ce que je vais lui dire à ce petit bonhomme, il ne m'a jamais vu et ne sait même pas qui je suis, pour commencer éviter toute phrase commençant par "Bonjour Tom, je suis ton père" ça risque de le mettre mal à l'aise.
Plus j'avance et plus je m'approche de la porte, logique me diriez vous.
Je sens les battements de mon coeur s'accélerer et pourtant j'ai l'impression qu'il va s'arrêter d'un moment à l'autre.


Il arrive devant la porte et la pousse légèrement, il regarde à l'intérieur de la pièce et voit Tom assis sur une petite chaise devant une petite table, il entre dans la pièce et s'approche doucement de lui, quand le petit garçon tourne la tête vers lui et le regarde intrigué.

Tom: Vous n'êtes pas un vendeur.

Michael: Heu ........non.

Je le vois me regarder en plissant les yeux avant d'ouvrir de grands yeux.


Tom: Tu es le monsieur du parc, je t'ai vu hier avec maman.

Vous le croyez vous, il a du me voir 10 secondes et il se souvient de moi.


Michael lui sourit.

Michael: Oui c'est moi.

Tom: Tu connais ma maman !

Michael: Oui.

Tom: Tu es un ami.

Heu...... .bonne question, qu'est ce que je suis exactement pour Sara.


Michael: Heu oui, oui je suis un ami.

Tom le regarde quelques secondes avant de lui dire.

Tom: Maman dit que je n'ai pas le droit de parler aux inconnus.

Un inconnu, oui pour lui je suis un inconnu c'est normal.


Tom: Comment tu t'appelles.

Michael: Je.....je m'appelle Michael.

Il me fait un grand sourire avant de me répondre.


Tom: Moi je m'appelle Tom, Tom Tancredi.

Michael: Bonjour Tom.

Tom: Bonjour.

Il tourne la tête et reprend son dessin, je reste là, debout sans bouger, ni rien dire, en faite je ne sais pas vraiment quoi dire, je me contente de le regarder.


Michael: Tu dessines !

Tom hoche la tête en continuant de dessiner, après quelques secondes, il lève les yeux vers Michael.

Tom: Tu veux t'asseoir.

Michael: Oui je veux bien.

Je le vois, se lever, il se dirige vers un bac à jouet, l'ouvre et en sort un coussin avant de le refermer, il revient vers la table, pose le coussin par terre avant de se rasseoir sur sa petite chaise.


Tom: Tu peux t'asseoir , je te prête pas ma chaise, tu es trop grand tu vas la casser.

Je le regarde amusé et m'installe près de lui, je l'observe entrain de dessiner, il est tellement sérieux que ça me fait sourire.
Après quelques minutes, il tend un bras, prend une feuille blanche et la pose devant moi, je le regarde étonné.


Tom: Tu veux dessiner !!

Michael: Heu....

Tom: Tu sais pas dessiner.

Michael: Si je dessines un peu, je peux faire autre chose avec la feuille.

Le petit garçon hausse les épaules.

Tom: Tu fais ce que tu veux.

Je souris à la phrase qu'il vient de me dire, il continue son dessin, je le regarde quelques secondes avant de prendre le feuille et de commencer à la plier.
Alors que je continue mon pliage, je vois Tom qui s'arrête de dessiner et me regarde faire, attentif à chacun de mes gestes, après quelques minutes, je fini et pose l'oiseau que je viens de faire sur la table, Tom le regarde avec de grands yeux.


Tom: Il est joli, c'est un oiseau.

Michael: Oui, il te plait.

Il hoche la tête sans quitter le pliage des yeux.

Michael: Il est pour toi.

Il me regarde avec de grands yeux.


Tom: C'est vrai !!

Michael: Oui, prend le vas-y.

Tom prend l'oiseau et commence à jouer avec, avant de regarder Michael.

Tom: Merci.

Je lui sourit, attendrie de le voir si content pour si peu.


Tom: Tu me montre comment on fait.

Michael: Oui si tu veux.

Tom lui donne une autre feuille et le regarde, Michael lui sourit.

Michael: Tu en prend une pour essayer avec moi.

Tom: Je ne sais pas faire.

Michael: Je peux t'apprendre avec une petite feuille.

Il me regarde indécis mais finis par hocher la tête en souriant.


Tom: D'accord.

Je lui montre les différents plies et il les refais sur la petite feuille qu'il a, après quelques minutes, je ne suis pas allé trop vite, pour bien lui montrer, nous avons finis les deux oiseaux, Tom affiche un grand sourire.


Tom: J'ai réussi !

Il me regarde tout content, moi aussi, je le suis, j'ai appris quelque chose à mon fils, ça peut paraitre anodin mais à mes yeux, ça ne l'es pas.


Michael: Bravo, tu es très doué.

Tom: C'est du pliage.

Michael: Oui ça s'appelle aussi de l'origami.

Tom: J'aime bien.

Michael lui sourit, Tom prend les oiseaux et les poses les uns à côté des autres.

Tom: Voilà, la maman, le papa et le bébé.

Il regarda les oiseaux quelques instants avant de lever les yeux vers Michael.

Tom: Je sais à quoi tu penses !

Je le regarde surpris, cet enfant lirait-il dans les pensées.
En tout cas, je ne sais pas ce que vous en pensez mais il me semble très intelligent pour son âge.
Il continue de me regarder et je ne sais pas quoi lui dire.


Michael: Ah bon !

Tom: Oui, tu te demandes où il est mon papa, tout le monde le demande, les gens ils croient qu'il est parti en laissant maman toute seule avec moi, mais moi je sais que c'est faux, je connais la vérité.

Il connaît la vérité, comment ça il la connaît, Sara lui a tout dit raconté, moi même je ne sais pas pourquoi elle ne m'a rien dit.


Michael: C'est vrai !

Tom hoche la tête.

Tom: Oui.

J'aimerai lui demander, ce qu'il sait, mais je n'ai pas envie de l'effrayer, en plus il risque de se poser des questions.


Tom: Tu es vraiment un ami de maman.

Michael: Oui, je l'ai rencontré y a longtemps ta maman.

Le petit garçon le regarde plusieurs secondes avant de lui dire tout bas.

Tom(voix basse): Si je te le dis tu ne dois pas le répéter, c'est un secret.

Je rêve, il va m'en parlé.


Michael: Je ne le répéterai pas, c'est promis.

Tom: Tu dois jurer sur ton coeur.

En me disant ça, il fait une croix sur sa poitrine, comprenant qu'il est sérieux, je fais la même chose.


Michael: Jurer !!

Il hoche la tête mais au lieu de parler, je le voix reprendre un crayon et continuer son dessin.
Je le regarde plusieurs secondes et voyant qu'il ne semble pas vouloir parler, le laisse tranquille.
Après environ 2 minutes, il me regarde à nouveau.


Tom: Mon papa, il ne sait pas que j'existe, maman ne lui a jamais parlé de moi, c'est pas de sa faute si il n'est pas là.

Je reste scotcher, Sara lui a vraiment dit la vérité, ne pensez pas que j'en douter mais...... je ne sais pas, je ne pensais pas qu'elle lui aurait dit, il est si jeune.


Tom: Mais c'est pas la faute de maman non plus, elle lui a rien dit mais elle avait ses raisons.

Oui j'imagine, mais j'aimerai bien savoir lesquelles.


Michael: Tu.......... tu sais toi, pourquoi elle a rien dit.

Tom: Il est parti dans une autre ville pour le travail, après maman elle a appris que j'étais dans son ventre, elle l'a pas dit parce qu'elle voulait pas qu'il quitte son travail, il avait travaillé très dure pour l'avoir et il l'aimait beaucoup.

Michael: Elle voulait pas qu'il quitte son travail pour elle.

Tom: Oui, elle voulait pas le rendre malheureux.

Malheureux, auprès d'eux, je n'aurais jamais été malheureux, bien au contraire.


Tom: J'ai peur qu'il soit fâcher quand il saura pour moi, j'ai peur qu'il soit en colère contre maman.

Michael: Peut-être que si elle lui dit tout, il ne sera pas en colère.

Tom: Elle dira rien.

Michael: Pourquoi ?

Tom hausse les épaules.

Tom: Je ne sais pas, sont compliqué les grands.

Je le regarde et sourit.


Michael: Oui ils sont très compliqués.

Tom: Tu sais il est pas là, mais il m'aime très fort mon papa, maman elle m'a dit que même si il ne sait pas que j'existe, dans son coeur, il m'aime très fort.

Comment........ comment je peux lui en vouloir, honnêtement.
D'accord, elle m'a caché qu'elle attendait un enfant de moi, mais en attendant elle a très bien su l'élever, de plus elle lui a dit la vérité à mon sujet, elle lui a même dit que je l'aimait et puis regardez le, il est adorable, non.
Si elle a fait ça, c'était pour moi, certainement pas pour elle, ça n'a pas dû être facile pour elle d'élever un enfant toute seule.


D'un coup Tom se lève de sa chaise et prend les oiseaux avec lui avant de regarder Michael et de hausser les épaules.

Tom: J'ai faim !!

Je le vois sortir précipitamment de sa chambre, et me met à rire, je me relever et sort aussi de la chambre en sortant de couloir, je le vois se précipiter vers Sara.


Tom: Maman, j'ai faim !

J'entend mon petit trésor, je n'ai pas vu Michael revenir rapidement c'est qu'il a peut-être réussi à parler un peu avec lui.
Je tourne la tête et voit Tom arrivait en courant dans la cuisine, Michael le suit visiblement amusé.


Sara: J'allais t'appeler.

Tom: C'est prêt !

Sara: Oui.

Je le regarde, il va vers la table monte sur sa chaise et pose quelques chose à côté de son assiette.


Sara: Qu'est ce que c'est !

Tom: Des oiseaux en papiers, c'est du pliage, c'est Michael qui m'a appris, il en a fait deux et moi j'en ai fait un.

Je tourne la tête vers Michael et le regarde amusé, il me sourit, j'entend Tom lui demandais.


Tom: Comment tu as dit que ça s'appelait déjà.

Michael: De l'origami.

Tom lui sourit avant de regarder sa mère.

Tom: C'est jolie, hein maman.

Sara: Très jolie mon coeur, tu les laisses à côté de ton assiette.

Tom: Ouis ils ont faim eux aussi.

Je souris et lui propose.


Sara: Tu veux que je leur sorte une assiette.

Je regarde Sara et me retiens de rire, elle rentre dans son jeu, je souris amusé. Je vois Tom réfléchir quelques secondes avant de lui répondre.


Tom: Non ils vont manger dans la mienne.

Je le regarde et hoche la tête avant de tourner les yeux vers Michael, il se retient de rire, je le regarde en secouant la tête amusé, avant de reporter mon attention sur notre fils, ça me fait bizarre de le dire, j'ai tellement l'habitude de dire "mon fils".


Sara: Dis moi Tom, tu n'aurais pas oublier quelque chose avant de te mettre à table.

Il regarde Sara avant de descendre de sa chaise, il se dirige vers l'évier, puis je le vois pousser un petit tabouret devant le robinet, il monte dessus, ouvre l'eau et commence à se laver les mains, c'est dingue mais qu'il ne le fasse pas m'aurait plutôt étonné.
Une fois terminer, il descend du tabouret et se sécher les mains avant de les montrer à Sara, elle lui sourit et Tom retourne s'asseoir visiblement impatient de manger.


Sara: Tu as l'air d'avoir faim.

Tom: Oui !!

Sara prend un plat et met des légumes dans l'assiette de Tom.

Tom: Mmhh.... des carottes râpées !!

Sara: Allez mange.

Il hoche la tête avant de regarder sa maman étonné.

Tom: Tu ne manges pas.

Sara: Si, j'arrive tout de suite.

Le petit garçon tourne la tête et sourit à Michael.

Tom: Au revoir.

Michael: Au revoir Tom, bon appétit.

Tom: Merci.

Il reporte son attention sur son assiette et commence à manger, avant de pousser quelques carottes sur le haut de son assiette, pour en donner aux oiseaux en papiers, je secoue la tête amusé et me tourne vers Michael.


Elle se tourne vers moi, je ne peux m'empêcher de sourire, Tom m'amuse, on sort de la pièce et se dirige vers la porte d'entrée.


Sara: Ca c'est bien passé ?

Michael: Je crois oui, il ne s'est pas caché.

Elle lui sourit.

Sara: Tant mieux.

Elle baisse la tête.

Sara: Je.....je sais que je te dois pas mal d'explications, je.......je ne sais pas vraiment quoi te dire.

Que dire à un homme à qui vous avez cacher l'existence de son enfant, si vous avez une idée n'hésitez pas à me le dire.
La voix de Michael me sort de mes pensées, je lève les yeux vers lui surpris parce qu'il vient de me dire.


Michael: Dit moi que je pourrais le revoir.

Sara: Oui bien sûre quand tu veux, je l'emmène au parc tout les matins avant d'aller à l'école, si tu veux venir le voir ou alors le soir à la maison, tu viens quand tu veux.

Je la regarde et lui sourit, je sais qu'elle ne m'empêchera pas de le voir, au contraire, j'ai hâte de passer davantage de temps avec lui, enfin avec eux, mais quelque chose me dit qu'avec Sara, ça ne sera pas aussi simple.


Michael: Merci, je....je viendrai, je vais te laisser manger, à bientôt.

Il ouvre la porte et s'apprête à partir quand Sara prononce son prénom.

Sara: Michael....

Je me retourne et la regarde, elle se mord la lèvre inférieur, ses yeux brillent, je crois qu'elle est au bord des larmes.


Sara: Je suis désolé, pour tout.

Michael: Je sais, je suis heureux de te revoir Sara.

Il lui sourit et quitte l'appartement, Sara ferme la porte et va rejoindre Tom, alors que Michael prend l'ascenseur, puis quitte l'immeuble pour rentrer, à ce moment là, ils savent tout les deux que les choses ne seront plus jamais comme avant.



Bonne soirée et bonne nuit, bisous je vous adore !!
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 29
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  MiSa07 le Mar 8 Déc - 23:52

Salut !!! GENIALE ta suite !!!! la rencontre entre le père et le fils est vraiment bien !!! Même si Tom ne sait pas encore que Michael est son père...
Vivement le chapitre 5 !!!!! Very Happy

MiSa07
Parti au secours de Sara

Féminin Nombre de messages : 587
Age : 26
Date d'inscription : 10/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  Fanmisa le Mer 9 Déc - 20:26

SUITE GENIALE !!!
10/10 !!! 10/10 !!! 10/10 !!!
Vivement ma prochaine !!!
avatar
Fanmisa
Membre de la thérapie avec Sara

Féminin Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 05/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Jeu 10 Déc - 23:34

Slt les filles, merci pour vos coms !

Voilà la suite, bonne lecture !!!!


Chapitre 5

Deux jours plus tard, Sara est assise sur un banc et regarde Tom qui joue sur le toboggan du parcs avec d'autres enfants.

Je le regarde, il monde, redescend, remonte et moi je commence à me perdre dans mes pensées.
Je me demande si Michael va revenir, d'un coup je secoue la tête.
Qu'est ce qui me prend de penser à lui.
Je sais à quoi vous devez penser et c'est non, enlevez-vous tout de suite cette idée de la tête, lui et moi c'est de l'histoire ancienne.
Une très belle histoire, mais c'est du passé.
Je ne suis pas très convaincante n'est ce pas, si seulement j'arrête de faire des bonds dans le temps ça m'aiderai peut-être.


Flash-back :

Sara sort de cour, elle quitte le bâtiment dans lequel elle a passé les trois dernières heures et commence à marcher vers la résidence où se trouve sa chambre d'étudiante quand un groupe de jeunes gens s'approchent d'elle et l'encerclent, la jeune femme lève les yeux au ciel en soupirant, quand un des jeunes prend la parole.

Garçon: Tiens ça fait longtemps qu'on ne t'avais pas vu Sara, tu te caches.

Elle le regarde.

Sara: Non je suis très occupé c'est tout.

Fille: Les réceptions de ton petit papa te prennent beaucoup de temps.

Fille2: Dis pas ça, tu sais qu'elle doit certainement passer un temps monstre pour trouver la tenue qui s'accordera parfaitement avec le costume du Gouverneur.

Ils se mirent à rire, Sara les regarde et secoue la tête excédée.

Sara: Ca y est vous avez fini vos blagues à deux balles, je peux m'en aller.

Garçon2: Pour qui tu te prends pour nous parler comme ça.

Une voix derrière eux les fait tous sursauter.

Voix: Et vous vous prenez pour qui au juste.

Ils se retournent et regardent le garçon devant eux intrigué alors que Sara sourit, l'ayant reconnu.

Sara: Michael.

Il la regarde et sourit.

Michael: Salut, tu as bousculé qui aujourd'hui.

Sara: Personne, pour l'instant.

Il la regarde amusé.

Michael: Ça c'est parce que je n'étais pas sur ton chemin.

Elle rie légèrement, une des filles présente regarde Michael en fronçant les sourcils.

Fille: Hé je te reconnais, mon copain il est dans la même classe que toi, il dit que tu es vachement intelligent mais bon pas tant que ça apparemment, si tu fais "copinage" avec la Fille du Gouverneur.

Il se tourne vers Sara, elle baisse la tête, Michael hausse les épaules.

Michael: Personne n'est parfait.

Sara relève la tête vers lui surprise, il sourit et lui fait un clin d'oeil.

Garçon3: Tu n'as pas peur de t'attirer des ennuis.

Michael: Avec qui, vous.

Garçon1: Oui.

Michael: Non, vous me faites pas peur au contraire, d'ailleurs on a du oublier de vous apprendre à compter à l'école parce que six contre une, ce n'est pas équitable.

Il regarde Sara intrigué.

Michael: Qu'est ce que tu leur as fait.

Elle ouvre la bouche pour répondre mais une des filles parle avant elle.

Fille2: Elle ne nous a rien fait, on aime pas les filles à papa c'est tout.

Michael ferme brièvement les yeux puis secoue la tête.

Michael: Attendez vous vous en prenez à elle, juste parce que c'est la fille du Gouverneur, non mais faut arrêter vous n'êtes plus au lycée, faudrait peut-être grandir un peu et puis honnêtement, regardez vous dans un miroir parce qu'entre Sara et vous, c'est elle qui ressemble le moins à une fille à papa.

Garçon2: Tu n'es pas comme nous toi peut-être.

Michael: Hé non désolé, je n'ai pas de père, je suis hors compétition.

Les jeunes gens baissent la tête embarrassé.

Michael: Soyez gentils, foutez lui la paix à l'avenir.

Garçon1: C'est un conseil que tu nous donnes.

Michael: Oui c'est un conseil laissez la tranquille parce que si je vous vois à nouveau l'importuner, vous aurez affaire à moi et je n'ai pas grandis dans les beaux quartiers si vous voyez ce que je veux dire.

Les trois garçons se regardent puis regardent Michael avant de hocher la tête.

Garçons: D'accord.

Michael: C'est gentil et vous savez même si je ne suis pas dans les parages, je serai si vous l'embêter.

Les jeunes gens le regardent avant de s'éloigner, Michael les regarde faire en secouant la tête, Sara s'approche de lui.

Sara: Tu sais, je suis une grande fille, j'aurais pu me défendre toute seule.

Il la regarde et lui fait un grand sourire.

Michael: Je n'en doute pas une seule seconde.

Sara: Alors pourquoi tu as fait ça ?

Il hausse les épaules.

Michael: Une bande de plusieurs personnes en entourant une seule, ça ne m'inspire pas confiance et puis quand j'étais petit à l'école tout le monde me taper dessus, j'étais leur souffre douleur, je n'en garde pas de bons souvenirs.

Sara: Ils ne me frappent pas.

Michael la regarde avec de grands yeux.

Michael: Encore heureux !

Elle lui sourit.

Sara: En tout cas merci, c'est gentil la plupart des gens passent leur chemin sans rien dire.

Michael: L'injustice m'a toujours sauter aux yeux.

Ils se regardent et commencent à marcher.

Michael: Tu as fini les cours.

Sara: Oui.

Michael: Je t'invite à prendre un verre.

Elle regarde sa montre puis lève les yeux vers lui.

Sara: A cet heure là.

Il sourit.

Michael: Un café alors.

Sara: Ça ne serai pas à moi de t'inviter après ce que tu as fais pour moi.

Michael: Je suis vieux jeu.

Elle se met à rire en secouant la tête.

Sara: D'accord, va pour un café, mais ça ne te dérange pas d'être vu en ma compagnie.

Michael: Ça devrait me déranger.

Sara: Si tu croises des gens que tu connais ça risque de les faire parler.

Michael: Parce que tu es la fille du Gouverneur.

Sara: Hum.

Michael: L'opinion des gens c'est la dernière de mes préoccupation, je m'en fiche totalement.

Elle le regarde surprise mais ravie, ils continuent de matcher en discutant.

Fin du flash-back.



J'arrive dans le parc et regarde autour de moi, je cherche Sara et Tom des yeux, quand mon frère m'a vu partir tout à l'heure, il m'a demandé où j'allais à cet heure là, bizarrement la phrase "je vais voir mon fils jouait au parc" ne m'a pas semblé la bonne à dire, étonnant vous ne trouvez pas.
Il doit se poser des questions mais je ne suis pas prêt à y répondre et je n'ai pas toutes les réponses non plus, je continue à regarder autour de moi et d'un coup, je le vois, il est sur le toboggan et glisse dessus, Sara ne doit pas être loin.


Michael s'approche du terrain de jeux en regardant Tom qui joue quand il le voit faire signe à quelqu'un.

Il agite sa main, je tourne la tête et je vois Sara assise à quelques mètres de lui, elle lui sourit, mais elle me semble un peu perdue dans ses pensées, je m'approche doucement d'elle, je ne devrais peut-être pas, je risque de lui faire peur.


Michael: Sara.

Je sursaute légèrement en entendant qu'on m'appelle, j'étais perdue dans mes pensées, je n'ai pas fait attention a qui approcher ce n'est pas vraiment prudent, mais cette voix je la connais, alors ça va, je sais que je ne craint rien.
Je devrai arrêter, je ne devrai pas être autant en confiance mais avec lui, c'est plus fort que moi, pourtant je continue à dire que je ne devrais pas.


Elle tourne la tête et lève les yeux vers Michael.

Sara: Salut.

Michael: Bonjour, je peux m'asseoir.

Sara: Bien sûre.

Il s'installe à côté d'elle et la regarde quelques secondes avant de lui demander.

Michael: Ça va ?

Je sais ce que vous vous dîtes et la réponse est oui, je m'inquiète pour elle, je me suis toujours inquiétez pour elle depuis que je la connais et ça ne changera pas.


Sara: Oui et toi.

Michael: Ouais, tu as l'air fatigué.

Elle le regarde et sourit.

Sara: J'en ai juste l'air.

Il plisse les yeux peu convaincue, Sara secoue la tête amusé.

Sara: J'étais de garde cette nuit, d'où ma sale tête.

Je la regarde et allez savoir pourquoi, je ne trouve pas du tout qu'elle a une sale tête.


Michael: Tu n'as pas une sale tête du tout.

Je le regarde et esquisse un sourire, il est toujours aussi flatteur mais bon c'est une des choses qui m'a séduit chez lui à l'époque, la façon qu'il a de faire des compliments cachés.


Elle sourit et tourna la tête vers l'endroit où joue Tom, Michael fait la même chose, ils restent silencieux plusieurs secondes avant que Michael ne rompe le silence.

Michael: Je suis passé hier matin, j'ai vu Tom.

Elle le regarde étonnée.

Sara: Il ne me l'as pas dit.

Michael: Je l'ai vu mais pas lui, il était avec une jeune fille.

Sara: C'était Lola.

Michael: Oui je crois que c'est comme ça qui l'a appelé, je me suis dit que si j'allais le voir, elle allait peut-être me prendre pour un dingue, qui voulait l'enlever, alors j'ai préféré m'abstenir.

Elle me regarde et se met à rire, je ne peux pas m'empêcher de sourire, c'est vrai qu'en y pensant c'est peut-être un peu bête.


Sara: Connaissant Lola ça aurait pu en effet.

Michael: Sérieux !!

Je le regarde et hoche la tête, Lola est du genre à voir le mal partout, je crois que c'est parce qu'elle regarde trop de série policière, mais au moins je sais qu'elle veille bien sur Tom et c'est le plus important.


Sara: Oui, mais t'inquiète je lui dirai que tu n'es pas un kidnappeur, comme ça elle te laissera l'approcher.

Il lui sourit.

Michael: C'est gentil, c'est sa baby sitter.

Sara: Oui en quelques sortes, elle habite dans le même immeuble, elle l'emmène à l'école quand je commence de bonne heure et le garde quand je travaille de nuit.

Michael: C'est sympa de sa part.

Sara: Oui, elle est très gentille.

Je vois Tom venir vers nous en sautillant, je me met à sourire, il est trop mignon ce bonhomme, il s'approche de moi, me regarde quelques secondes avant de me sourire.


Tom: Bonjour Michael.

Michael: Bonjour Tom, tu vas bien.

Je vois Tommy qui hoche la tête en souriant, il se souvient de son prénom et semble content de le voir, ça me fait plaisir, à Michael aussi apparemment.


Tom: Oui, tu te promènes.

Michael: Oui, toi tu joues au toboggan.

Tom: J'aime bien, tu sais j'ai montré les oiseaux à Lola, elle a dit que c'était joli, j'ai voulu un refaire un mais j'y suis pas arrivé.

Il me dit ça tristement, il a l'air déçu et moi ça me fend le coeur, il a l'air si triste, je lève les yeux vers Sara, elle me regarde avant de baisser les yeux vers Tom.


Sara: Si tu lui demandes peut-être que Michael t'apprendra.

Tom me regarde avant de se tourner à nouveau vers Michael avec de grands yeux et lui demande.


Tom: C'est vrai, tu m'apprendras !!

Il me demandes ça avec un grand sourire, je regarde Sara ne sachant pas quoi répondre, elle me sourit et hoche la tête.


Michael: Oui si tu veux.

Tom: Super !

Le petit garçon se tourne vers Sara en souriant.

Tom: Il veut bien m'apprendre maman.

Sara: Oui j'ai entendu mon coeur.

Tom regarde à nouveau Michael.

Tom: Quand tu m'apprendras.

Quand ?
Bonne question, je ne sais pas du tout, ça ne dépend pas de moi, enfin je ne crois pas.


Michael: Heu... je ..je ne sais pas.

Tom: Bientôt hein, je veux en faire un pour Lola.

Michael lui sourit.

Sara: Il viendra à la maison un soir pour te montrer d'accord.

Tom: D'accord, je peux encore faire un tour de toboggan avant d'aller à l'école.

Je regarde ma montre puis le regarde à nouveau en souriant.


Sara: Oui tu peux faire un dernier tour.

Il sourit et part en courant vers le toboggan, Michael regarde Sara.

Michael: Tu me diras quand je pourrais venir le voir.

Sara: Tu viens le voir quand tu veux.

Michael: Si tu es de garde de nuit, vaut mieux que je vienne un soir où tu ne travailles pas.

Sara: Je vais prévenir Lola, comme ça même si je ne suis pas là, tu pourras venir le voir et passer un peu de temps avec lui.

Je la regarde toucher, elle fait tout pour que je passe du temps avec Tom.
J'ai beaucoup réfléchi depuis qu'elle m'a dit que Tom était mon fils et que lui m'a dit sans le savoir pourquoi elle ne me l'avait pas dit avant, et c'est dingue mais même en essayant je n'arrive pas à lui en vouloir, pourtant je devrais vous pensez pas, ce n'est pas rien ce qu'elle m'a caché, mais je suis incapable d'être en colère contre elle, j'en ai jamais été capable.


Michael: Merci.

Sara: Non tu n'as pas à me remercier.

Elle se lève et prend le cartable de Tom, il arrive vers elle et met son cartable sur son dos, avant d'aller vers Michael et de lui faire signe de se pencher, le petit garçon lui fait un bisou sur la joue avant de lui dire au revoir, Michael lui sourit attendrie.

Michael: Au revoir mon grand.

Tom s'approche de sa mère et lui prend la main, elle regarde Michael une dernière fois puis part avec Tom, Michael les regarde s'éloigner, le sourire aux lèvres.



Bonne soirée et bonne nuit, bisous, je vous adoooore !!!
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 29
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  MiSa07 le Jeu 10 Déc - 23:57

Salut !!! 10/10 10/10/ 10/10 10/10 10/10 !!!! SUPER !!!!!!!
Attendrissante !! Touchante !!!
Géniale !!!!!
J'ai hâte de lire la suite !!!!!!! Very Happy

MiSa07
Parti au secours de Sara

Féminin Nombre de messages : 587
Age : 26
Date d'inscription : 10/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Sam 12 Déc - 23:06

Slt les filles vous allez bien, merci pour vos coms, j'espére que vous passé un bon week end, moi oui je ne bosse pas alors j'en profite pour écrire un peu et prendre de l'avance, je vous poste la première partie du chapitre 6, bonne lecture



Chapitre 6

Je reviens au travail après à peine un quart d'heure de pause pour manger, non je ne suis pas une esclave mais bosser aux urgences en tant que médecin ça équivo bien à ça, vous aussi vous la trouver dur la vie.
Hier soir Michael est passé à la maison et a appris à Tom comment faire les oiseaux en papier, il est resté avec lui plus d'une heure pour être sûre qu'il avait bien compris et qu'il puisse le refaire tout seul, je les entendais rire tout les deux et je n'ai pas pu m'empêcher d'aller voir dans sa chambre ce qu'ils faisaient, je les ai trouvé entrain de jouer avec les oiseaux en papier et Michael prenait différentes voix ce qui les fesaient rire lui et Tom, je ne voulais pas gâcher ce beau moment de complicité alors je suis retourné préparer le repas dans la cuisine.
Je dois dire à Tom qui est vraiment Michael mais je ne sais pas de quelle maniére m'y prendre, toute fois je dois le faire et le plus tôt possible sera le mieux autant pour l'un que pour l'autre.
Je m'apprête à retourner auprès de mes patients quand j'entend une voix prononcer mon nom.


Voix: Melle Tancredi !!

Je me retourne et voit deux policiers devant moi, je n'aime pas du tout l'expression de leurs visages.


On vient de finir de déjeuner, Lincoln a pris sa journée pour qu'on passe un peu de temps ensemble, histoire de discuter un peu mais j'avoue que je ne suis pas très bavard et pour cause je n'arrête pas de penser à Tom et Sara, je suis allé les voir hier et j'ai appris à Tom comment faire les oiseaux en papier, je revois son grand sourire quand il est arrivé à en faire un tout seul, après il ne s'arrêtait plus, il a du en faire sept ou huit et on a joué avec, on arrêtait pas de rigoler, c'est dingue à quel point ce petit bonhomme est adorable et attachant, j'ai qu'une envie c'est le revoir le plus rapidement possible et je sais que je vais pouvoir étant donné que Sara m'a dit que je pouvais venir le voir quand je voulais mais à mon avis il va finir par se poser des questions, il est loin d'être bête ce petit.
J'entend Lincoln me parlais, je devrai peut-être l'écouter un peu, qu'en dites vous, je tourne la tête vers lui et le regarde.


Michael: Excuse moi tu disais !

Lincoln: Tu es avec moi ou quoi ?

Michael: Oui, oui c'est bon.

Lincoln: D'accord, alors je disais que je regarde les infos et après on fait ce que tu veux.

Michael: Ce que je veux vraiment !

Je le regarde peu convaincue et pour cause, généralement il n'aime pas ce que je veux faire.


Lincoln: Oui, enfin si ce n'est pas trop barbant.

Michael: Je me disais aussi.

Qu'est ce que je disais, vous voyez, je ne mens pas.
Je le vois allumer la télé et s'asseoir sur le canapé, je lève les yeux vers l'écran et fronce les sourcils.


Michael: Qu'est ce qui se passe ?

Lincoln hausse les épaules.

Lincoln: Je n'en sais rien, un flash spécial apparemment.

Michael: Monte le son.

J'entend la voix de la présentatrice s'élevé dans la pièce, apparemment il s'agit d'une prise d'otage, je vois Lincoln qui secoue la tête.


Lincoln: Y a vraiment des malades partout.

Michael: Tais toi !

Lincoln: Qu'est ce que.....

Michael prend la télécommande et monte encore plus le volume.

Présentatrice TV: C'est dans une école de la 28émé Avenue à Chicago que la prise d'otage à lieu.


Chicago !
Attendez dites moi que j'ai mal entendu, 28émé Avenue à Chicago, ce n'est pas possible, c'est........ c'est le quartier dans lequel Sara habite.
La voix de Lincoln me sort de mes pensées.


Lincoln: Oh mon dieu, je n'imagine même pas dans quel état sont les parents.

Je sors de la voiture de police, je n'arrive pas à croire ce qui est entrain d'arriver, je commence à me diriger vers l'entrée de l'école quand une main m'arrête, je lève les yeux et voit un homme en uniforme de policier.


Policier: Désolé Madame vous ne pouvez pas passer.

Sara: Mon fils est à l'intérieur de cette école.

Policier: La plupart des élèves sont sortis, dites moi le nom de votre fils et je vous dirai où aller le retrouver.

Je soupire de soulagement, Tom est sortis, je vais pouvoir le voir.


Sara: Tom, Tom Tancredi.

Je vois le policier levé les yeux vers moi, son regard triste ne présage rien de bon, il se tourne vers ses collègues et je l'entend appeler son chef.
Pourquoi ne me dit-il pas où est Tom, je sens l'inquiétude reprendre possession de mon corps.


Le chef de la police s'approche de Sara et lui demande doucement.

Chef: Vous êtes la mère de Tom.

Sara hoche doucement la tête, la peur se lit dans ses yeux.

Sara: Oui, je veux voir mon fils.

Chef: Venez avec moi, je dois vous parler.

Il prend son bras, mais Sara l'enlève et secoue la tête.

Sara: Non ! Dites moi où est mon enfant, je veux le voir !

Chef: Écouter, il y a encore des personnes à l'intérieur de l'école.

Sara: On vient de me dire que les élèves étaient sortis.

Chef: Oui c'est vrai mais pas tous.

Je le regarda déboussolé avant de regarder vers l'école puis de poser à nouveau les yeux sur le chef de la police.


Sara: Combien.......... combien reste t-il de personnes à l'intérieur.

Il la regarde plusieurs secondes en silence avant de parler.

Chef: Il y a le preneur d'otage, une personne de l'école et......... et votre enfant.

Je sens que mon coeur à rater un battement, je regarde l'homme en face de moi interloqué, comment..... comment ce fait-il que Tom soit le seul enfant encore détenu dans cette école.


Sara: Qu.... quoi !! Pourquoi mon fils est encore à l'intérieur si tout les autres sont dehors, je peux savoir.

Chef: C'est ce que je demandais aussi, mais maintenant que je vous vois, je comprend pourquoi votre enfant est toujours à l'intérieur.

Qu'est ce qu'il veut dire par là, vous le savez vous, non parce que la façon dont il le dit je n'aime pas vraiment.


Sara: Qu'est ce que vous voulez dire !

Chef: Vous êtes bien Sara Tancredi, la fille du Gouverneur.

Rien qu'a la façon dont il l'a dit je sais où il veut en venir et...... il a raison, ce n'est pas possible, je baisse la tête, et a mon avis il a compris parce que je l'entend dire à un de ses subalternes "Appelez les", appeler qui, qui est ce qui vont faire venir pour arriver à faire sortir mon fils delà.
Tom, j'espère qu'il va bien.


Une demi heure plus tard, Michael est toujours devant la télé et regarde attentivement les informations, tout les programme ont été annulés pour laisser place au flash spécial quand Lincoln arrive.

Lincoln: Bon, tu veux faire quelque chose.

Je lève mes yeux vers lui et le regarde, pour le moment tout ce que je veux, c'est regarder les infos pour avoir des nouvelles, allez dont savoir pourquoi j'ai un pressentiment, qui ne fait que grandir de minutes en minutes.


Michael: Non désolé Linc, mais je préfère regarder les infos.

Lincoln: Des nouvelles !!

Michael: Pas encore, mais ils ont envoyé une journaliste sur place, elle devrai entrer en contact d'une minute à l'autre.

D'un coup j'entend la présentatrice qui annonce que la journaliste dépêché sur place va entrer en contact, je regarde de nouveau la télé, Lincoln s'installe prés de moi et on écoute les deux journalistes parlaient.
Après quelques secondes, la journaliste sur place reçoit un papier, je la vois le lire avant qu'elle ne relève la tête vers la caméra, l'expression de son visage à changer et ne présage rien de bon.


Journaliste: Aux vues des premières nouvelles il paraîtrait que la plupart des enfants ai retrouvé leurs parents.

Présentatrice TV: La plupart, ils restent donc des enfants à l'intérieur de l'école.

Journaliste: Oui, en faite, il resterait un enfant, un petit garçon et ce qui est assez étrange c'est qu'il s'agirait du petit-fils du Gouverneur Tancredi.

Présentatrice TV: Non attendez vous devez vous trompez le Gouverneur Tancredi n'a pas de petit enfant.

Journaliste: Et bien apparemment si, il en a un.


Ce n'est pas possible, je n'arrive pas à croire ce que je viens d'entendre.
Tom, mon fils est à l'intérieur de cette école avec un dingue qui l'a pris en otage, non ce n'est pas possible.
Oh mon dieu, Sara !!
Dans quel état elle doit être.
Je sens une main se poser sur mon épaule, je tourne la tête et voit Lincoln me regarder, à votre avis il a compris ou.....


Lincoln: Ils ont du se planter ce n'est possible que ce soit le petit fils du Gouverneur.

Lincoln regarde à nouveau la télé et secoue la tête.

Lincoln: Il devrait avoir au moins 6 ans pour être dans cette école, on s'en rappellerai si Sara avait eu un enfant.

Michael le regarde mais ne dit rien, il reporte son attention sur l'écran, un tas de questions se bousculent dans sa tête, il est mort d'inquiétude, il aimerai pouvoir faire quelque chose mais il ne peut rien faire et ne doit rien laisser paraître.

Je dois faire en sorte de rester calme, mais je vais avoir du mal, je ne pense qu'a une chose.
Tom.
Tom et Sara, je voudrai être avec elle, pour l'aider et la soutenir, mais je ne peux pas, alors que j'essaie d'écouter ce que dit la journaliste mon regard est attiré par ce qui se passe derrière elle, des personnes sortent de plusieurs voitures noires et a part si mes me joue des tours ce sont des agents du.......


FBI, je vois des agents du FBI venir vers moi.
Depuis tout à l'heure, j'évite toutes les caméras et appareils photos, je n'ai aucune envie de voir mon visage en première page des journaux demain, mais à mon avis le fait que le petit fils du Gouverneur soit retenu en otage à déjà du passer sur toutes les ondes.
Petit fils, ça me fait bien rire, tiens.
J'entend qu'on m'appelle à nouveau, je me retourne et voit trois hommes en costumes noir, l'un d'eux s'avance vers moi, allez savoir pourquoi à mon avis c'est lui le plus gradé ici.


Agent: Madame Tancredi !

Sara: Oui.

Agent: Je sais que vous devez être morte d'inquiétude pour votre fils et c'est tout à fait compréhensif, mais il faudrait que vous répondiez à quelques une de mes questions, vous voulez bien.

Sara hoche doucement la tête.

Sara: Bien sûre.

Je le vois sortir un calpin de sa veste, pui l'ouvrir avant de prendre un crayon et de me regarder à nouveau.


Agent: Très bien alors pour commencer j'aimerai savoir si vous vous souvenez ce que porte votre fils aujourd'hui, de quel couleurs sont ses vêtements.

Sara: Oui... il... il a un jean bleu, une chemise blanche sous un pull rayé rouge, ces baskets aussi sont rouges et.... il a mis une casquette... bleu, elle est déchiré sur le côté gauche.

L'agent prend note et lève les yeux vers Sara avec un léger sourire.

Agent: Parfait, je vais vous laisser avec les deux agents derrière moi, ils vont s'en doute vous poser quelques questions, moi je vais aller attendre que le.... votre père arrive.

Sara le regarde avec de grands yeux.

Sara: Il va venir........ ici !!

Agent: Oui.

Il regarde Sara.

Agent: Il y a un problème.

Je le regarde pendant plusieurs secondes je reste silencieuse, avant de secouer la tête.


Sara: Non, y a pas de problème.

Je le vois partir, les deux autres agents s'approchent de moi et me pose quelques questions avant de me laisser seule.



Voilà les filles j'espére que ça vous a plue, la suite lundi soir, bonne soirée et bonne nuit, je vous adore bisous
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 29
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  MiSa07 le Sam 12 Déc - 23:44

Salut !!! Et merci pour cette suite !!!!
Elle est vraiment géniale !!!!!! 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 !!!!!!
Michael: Ce que je veux vraiment !

Je le regarde peu convaincue et pour cause, généralement il n'aime pas ce que je veux faire.

Lincoln: Oui, enfin si ce n'est pas trop barbant.
lol!
Hâte de lire la suite !!!! Very Happy

MiSa07
Parti au secours de Sara

Féminin Nombre de messages : 587
Age : 26
Date d'inscription : 10/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  Fanmisa le Dim 13 Déc - 21:13

Oh !!! j'adore ... super suite 10/10 10/10 10/10 !!!!

vivement la prochaine
avatar
Fanmisa
Membre de la thérapie avec Sara

Féminin Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 05/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Lun 14 Déc - 22:51

Slt les filles vous allez bien, merci pour vos coms voilà la suite du chapitre avec la venue de Papa Tancredi, bonne lecture !!!



Après quelques minutes, je vois une limousine arrivait, la portière s'ouvre et je me tourne vers l'école où est toujours détenu Tom, j'aimerai qu'il sorte de cet endroit et ne pas à voir celui qui est pour la plupart des gens un parfait père de famille.
Peut-être que si je ferme les yeux et le souhaite très fort, je vais me réveiller dans mon lit, vous aussi vous pensez que je délire hein.


Après quelques instants, Le Gouverneur Tancredi s'avance vers Sara, la jeune femme lui tourne le dos.

Gouverneur: Sara.

Je l'entend prononcer mon nom et je serre les dents, je le sens poser une main sur mon épaule et la retire aussitôt.


Gouverneur: Sara, s'il te plait.

Elle se tourne vers lui et le regarde d'un regard noir.

Sara: Je ne suis pas d'humeur à maintenir ton image de parfait père de famille, tu m'excuseras.

Un agent du FBI s'approche d'eux et demande à Sara, d'un ton froid et dur.

Agent2: Je pourrais savoir quel âge à votre enfant !

Sara le regarde étonnée et ne semble pas apprécier la façon qu'il a de lui parler.

Sara: Pourquoi ?

Agent2: Répondez à ma question.

Je le regarde et respire profondément pour éviter de lui en coller un et ce n'est pas l'envie qui m'en manque vous pouvez me croire.


Sara: Il a quatre ans.

Agent2: Et qu'est ce qu'un enfant de 4 ans fait dans cette école, je pourrais savoir !!!

D'où il me parle comme ça, il tient pas à la vie lui.


Sara(élevant la voix): Alors premièrement vous me parlez autrement.

Gouverneur: Sara !!!

Sara: Toi je ne t'ai rien demandé ( à l'agent) et deuxièmement, mon fils est dans cette école parce qu'il est en avance sur les enfants de son âge, c'est un enfant précoce, ça vous va.

L'agent hoche la tête choqué par la façon dont Sara lui a répondu.

Agent2: Heu... oui..... désolé.

Je le vois faire demi tour et partir, non mais il a cru qu'il parlait à qui, j'entend la voix de Franck qui me sort de mes pensées.


Gouverneur: Non mais tu ne te rends pas compte à qui tu étais entrain de parler.

Sara: Je m'en fou de qui ça peut-être, ça serai le pape que ça serai pareil.

Sara se tourne et voit une journaliste qui arrive vers elle.

Sara(entre ses dents): Ce n'est pas vrai.

Je m'apprête à leur fausser compagnie mais je le sens qui attrape mon bras, j'essaie de l'enlever, mais il resserre la pression.


Sara: Lâche moi !

Je suis toujours les infos et voit la journaliste et le caméraman se dirigeaient vers Sara qui a était rejointe par son père, je vois qu'il lui tient le bras à mon avis, elle a essayé de partir, les journaliste, elle ne les a jamais aimer.
La journaliste commence à poser des questions au Gouverneur, tandis que Sara est de dos.


Journaliste: Monsieur le Gouverneur tout le monde vient de découvrir que vous aviez un petit-fils, pourquoi l'avoir caché aussi longtemps.


Alors j'ai hâte de voir comment il va expliquer ça, peut-être que lui même l'ignorait quoi que, à voir sa tête ça m'étonnerait.


Gouverneur: Heu....... en faite, il se trouve que...... on a préféré le préserver, et le protéger des caméras, on a préféré qu'il vive normalement, qu'il ne soit pas dans les feux des projecteurs.


J'écoute ce qu'il dit et allez savoir pourquoi je ne crois pas un mot de ce qu'il dit, peut-être parce que je sais quel genre de père il est vraiment, je me concentre sur la silhouette de Sara et j'ai l'impression de la voir secouer la tête.


Lincoln: Y a un truc qui me parait étrange dans cette histoire.

Michael regarde son frère, ce dernier hausse les épaules.

Lincoln: Tu trouves pas ça bizarre toi.

Michael: Bah...

Lincoln: En plus il n'a pas encore dit son prénom à cet enfant à croire qu'il l'ignore.

On dirai que la journaliste l'as entendu, elle pose la même question au Gouverneur.


Journaliste: Vous nous avez pas dit, comme s'appelle votre petit fils.


Je vois le Gouverneur ouvrit la bouche et la referme aussitôt, Sara se tourne vers lui et le regard visiblement amusé, il baisse les yeux vers elle et semble lui demander de l'aider vu son regard.


Gouverneur: Sara...

Sara: Ah non, vas-y, je te laisse faire, dit leur comment s'appelle ton cher petit fils que tu protéges des feux des projecteurs.


Au son de sa voix, je sais qu'elle est ironique, à mon avis il ne doit pas le connaître.


Journaliste: On a cru entendre que c'était un prénom court, du genre Lucas, Peter ou Tim....

Gouverneur: C'est ça, Tim, il s'appelle Tim.


Tim, j'imagine que Sara doit jubiler, elle doit être fière d'elle, il se tourne vers elle et lui sourit, Sara hoche la tête et je l'entend lui dire.


Sara: Tom, il s'appelle Tom.


Lincoln: Dure !! Sur ce coup elle l'a bien eu.

Je regarde Lincoln amusé avant de reporter mon attention sur l'écran, sur lequel je vois que le Gouverneur a perdu son sourire et que Sara s'éloigne de la caméra.


Je m'en vais, les caméras, je ne supportes pas, de plus je crois que j'ai agacé Monsieur le Gouverneur, il a voulu jouer au plus malin, il a perdu ce n'est pas de ma faute, enfin je l'ai peut-être poussé mais c'était amusant.
Mais l'inquiétude reprend possession de moi, je me demande ce que le FBI fait pour sortir Tom de là, je les vois tous discuter et m'approche d'eux.


Sara: Excusez moi !

Tout les agents se tournent vers elle.

Agent: Madame Tancredi.

Sara: J'aimerai savoir quand mon fils sortira de la dedans.

Agent: On travaille là dessus soyez en sûre.

Sara: Oui, vous.... vous savez qui est la personne qui retient mon fils.

Agent3: On ne peut pas vous le dire.

Sara le regarde.

Sara: Pardon, une personne retient mon enfant et je n'ai pas le droit de savoir de qui il s'agit, (élevant la voix) vous vous foutez de moi là !!

Agent3: Calmez vous !

Sara: Ce n'est pas votre enfant qui est pris en otage alors ne me dîtes pas de me calmer!!

L'agent qui était venu lui parler en premier, s'approche d'elle.

Agent: Écoutez apparemment c'est une femme dont le mari a été condamné à 20 ans de prison qui est avec votre enfant.

A ces mots, je comprends pourquoi Tom est pris en otage, elle voulait un moyen de pression contre le Gouverneur, c'est bien ma veine, tiens.


Sara: Si..... si elle a pris Tom c'est pour faire pression.

Agent: Oui sur votre père, elle veut lui parler.

Sara: Alors laissez là faire.

Agent: Je ne peux pas.

Sara: Pourquoi !!

La voix du Gouverneur se fait entendre derrière elle.

Gouverneur: Je ne négocie pas avec les terroristes.

Je n'en crois pas mes oreilles, je me tourne vers lui et le fusille du regard.


Sara: Quoi c'est Al-Qaïda !

Gouverneur: Ce n'est pas drôle Sara.

Sara: Drôle, moi je vais te dire ce qui n'est pas drôle, c'est que mon fils de quatre ans se retrouve mêler à cette histoire, juste parce qu'il a le malheur de porter le même nom que toi, alors qu'il ne t'as jamais vu.

Gouverneur: Sara....

Sara: Quoi que ce soit.

Gouverneur: Quoi ?

Elle le regarde avec des yeux noirs.

Sara: Si il arrive quoi que ce soit à Tom, tu pourras engager tout les gardes du corps que tu veux, ils ne suffiront pas à te protéger de moi.

Après l'avoir fusillé du regard, je tourne les talons et m'éloigne en espérant qu'une chose c'est pouvoir bientôt serrer mon petit garçon dans mes bras.
D'un coup je vois des hommes sortirent d'une camionnette, ils portent des gilets par balles et ont tous des fusils, ce sont des tireurs d'élites, je sais ce que vous pensez et non, je ne suis pas entrain de délirer, ce sont bien des tireurs d'élites, je ne peux pas laisser faire ça, je ne peux pas rester sans rien faire.
Je regarde autour de moi, il n'y a personne dans les environs tout les agents du FBI sont rassemblés à une quinzaine de mètres, je regarde la porte de l'école quelques secondes, avant de regarder à nouveau vers les agents avant de me mettre à marcher vers la porte.


Après quelques secondes un agent du FBI tourne la tête et voit Sara prête à rentrer dans l'école, il se met à l'appeler.

Agent: Madame Tancredi !!

Tout le monde se retourne, les policiers, les passants et aussi les journalistes.

D'un coup sur l'écran, je vois Sara près de la porte de l'école, j'entend des voix l'appeler et lui dire de revenir mais apparemment elle en a décidé autrement.


Lincoln: Elle ne vas pas faire ça quand même.

Si elle va le faire, c'est son fils, elle est capable de tout pour lui, je me concentre à nouveau sur la télé.
Je les entends toujours l'appeler, la caméra fait un gros plan sur Sara, elle n'écoutes pas, ouvre la porte et rentre à l'intérieur.
Je sens mon coeur s'arrêter, après Tom, c'est elle qui se trouve à l'intérieur, ce n'est pas vrai, je suis complètement paniqué, mais apparemment je ne suis pas le seul, on entend un type du FBI qui crie.


Agent(crie): Non mais je rêve, je peux savoir pourquoi personne ne l'a surveiller.

Agent2: On ne pensais pas qu'elle rentrerait à l'intérieur.

Agent: Son fils est à l'intérieur !! Vous réalisez ou pas, son enfant est à l'intérieur, vous avez vraiment cru qu'elle resterait sagement assise !!
Les agents se regardèrent les uns les autres, celui qui venait de parler se passe une main dans les cheveux en soupirant.

Agent: Génial, comme si ça ne suffisait pas que le petit fils du Gouverneur soit à l'intérieur maintenant le ravisseur détient sa fille !!





Bonne soirée et bonne nuit les filles je vous adore, bisous !!!!!
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 29
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  MiSa07 le Mar 15 Déc - 0:30

Salut !!!!!! Ta suite est tout simplement Formidable !!!!! Super !!! Géniale !!!! J'adore !!! 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 !!!!!!!!!!!
Alors là le coup du prénom !! Génial !!!!
Après quelques secondes un agent du FBI tourne la tête et voit Sara prête à rentrer dans l'école, il se met à l'appeler.

Agent: Madame Tancredi !!

Tout le monde se retourne, les policiers, les passants et aussi les journalistes.

D'un coup sur l'écran, je vois Sara près de la porte de l'école, j'entend des voix l'appeler et lui dire de revenir mais apparemment elle en a décidé autrement.

Lincoln: Elle ne vas pas faire ça quand même.
affraid affraid affraid
TOUTE SEULE ??????????!!!!!!!!!!!
Hâte de lire la suite !!!!!!!!!!!

MiSa07
Parti au secours de Sara

Féminin Nombre de messages : 587
Age : 26
Date d'inscription : 10/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Mer 16 Déc - 23:17

Slt les filles, j'espére que vous allez bien, merci pour vos coms, la question "est ce que Michael lever ses fesses ?" la réponse dans cette suite, bonne lecture !!!


Chapitre 7

Je viens de rentrer dans l'école, j'entend encore la voix des agents du FBI, apparemment ils n'ont pas l'air content.
Je sais très bien ce que vous vous dites, vous pensez que je suis complètement dingue d'être rentré à l'intérieur et je vous l'accorde ce n'est pas très intelligent mais vous auriez fait quoi si c'était votre enfant qu'on retenait.
Je regarde autour de moi et commence à avancer dans le couloir, je marche doucement pour ne pas faire de bruit et éveiller les soupçons de la femme qui détient Tom.
Tom, j'espère qu'il va bien et qu'il n'a pas trop peur, quand je pense à l'autre qui n'hésite pas à laisser un enfant dans cette situation, parce qu'il ne négocie pas avec les terroristes, je lui en collerai aux fesses moi des terroristes, vous trouvez que je ne suis pas très gentille avec mon paternel hein, et bien je m'en fiche.


Je suis toujours assis sur le canapé devant la télé, je ne sais pas comment je fais pour rester en place parce qu'intérieurement je bouillonne.
Depuis que Sara est rentré dans l'école, c'est encore plus la panique, les agents du FBI se font taper sur les doigts pour l'avoir laisser sans surveillance, moi même je trouve son geste complètement inconscient mais c'est son fils qui est à l'intérieur.
Notre fils !
Je commence à secouer la tête et me demande ce que je fais encore là, je n'ai pas bougé pour ne pas que Lincoln se pose des questions, mais de toute façon, il faudra bien que je lui dises, je n'ai pas l'intention de cacher Tom, c'est mon enfant et une fois qu'il sera qui je suis, j'assumerai mon rôle envers lui.
Je tourne la tête, Lincoln est dans la cuisine, je finis par me lever, prend ma veste, mes clés et quitte la maison.


Deux minutes après Lincoln revient dans le salon, il regarde autour de lui et fronce les sourcils, quand il s'aperçoit que Michael n'est plus là.

Lincoln: Mike !!

Il attend quelques secondes mais n'obtient pas de réponse, il regarde par la fenêtre et voit que la voiture de Michael n'est plus là.

Lincoln (à lui même): Il est passé où encore !

Pendant ce temps, Sara arrive dans la salle de classe de Tom, elle ne fait pas de bruit, entre et voit deux femmes, l'une d'elle est assise, Sara la reconnaît, elle l'a déjà vu plusieurs fois en venant chercher Tom, l'autre femme est debout, elle est grande et brune, les yeux bleue, elle regarde par la fenêtre visiblement soucieuse.

Je vois les deux femmes, mais pas Tom.
Je regarde autour de moi et le cherche, mais je ne peux pas avancer sinon elle va me voir, là je suis caché par une étagère remplis de livres, je n'arrives toujours pas à trouver Tom et mon inquiétude se fait de plus en plus grande.
D'un coup, j'entend une voix qui me glace le sang.


Voix: Qui est là ?

Je ferme les yeux et essaie de retrouver un rythme cardiaque normal avant que mon coeur ne sorte de mon corps.


Voix: Je vous ai vu, alors n'essayais pas de vous cacher.

Je respire profondément et comprend pourquoi les agents m'appelait tout à l'heure pour ne pas que je rentre à l'intérieur.
Je commence à marcher et après quelques secondes apparaît aux yeux des deux femmes, elles me regardent toutes les deux surprise et celle qui retient mon fils s'approche doucement de moi, de vous à moi je ne le montre pas, mais je suis morte de trouille.


Femme: Vous êtes.......

Une petite voix retentit et malgré les circonstance je retrouve le sourire.


Voix: Maman !

Je vois Tom, il arrive vers moi en courant, je m'accroupi et le prend dans mes bras, je le serre fort contre moi, et respire à nouveau.


Sara: Mon bébé !!

Je lui caresse les cheveux et le couvre de bisous, je l'entend se mettre à rire.


Tom(riant): Tu me chatouilles maman.

Sara sourit et regarde Tom, elle lui passe une main sur le visage.

Sara: Tu vas bien mon grand.

Je le voix hocher la tête en souriant et suis rassuré.


Tom: Oui, avec Susan on fait un jeu.

Sara: Susan ?

Je le vois tourner la tête et me montrer la femme à quelques mètres de nous, Tom me regarde à nouveau.


Tom: C'est pas dure, je dois juste rester sage et dessiner, les autres, ils sont partis, ils voulaient pas jouer. Tu es fâché que je sois resté jouer.

Je le regarde et voit son petit visage triste, il croit que je suis fâché, mon petit trésor si il savait.


Sara: Mais non mon coeur, je ne suis pas du tout fâché.

Il lui sourit et se blottit contre elle, elle le serre dans ses bras avant de lui dire.

Sara: Tu retournes dessiner.

Tom: Oui, je vais t'en faire un beau pour que tu le mettes dans ton bureau.

Sara: D'accord, allez va.

Je le regarde partir se rasseoir à un petit bureau, il prend un crayon et continue son dessin, je tourne la tête et croise le regard de Susan, si j'ai bonne mémoire, quoi que j'aurais du mal à oublier le nom de la femme qui retient mon fils en otage, je suis sûre que vous le retiendrai vous aussi si vous étiez dans mon cas.


Susan: Qu'est ce.........qu'est ce que vous faîtes ici !

Sara: Vous retenez en otage mon enfant et vous vous demandez ce que je fais là !!

La femme assise regarde Sara inquiète.

Femme: Mme Tancredi.

Je la regarde et la vois secouer la tête, elle semble avoir peur, je devrai aussi mais ce n'est pas le cas, je suis plutôt énervé qu'on mette la vie de mon fils en danger.


Sara: Vous pouvez peut-être la laisser partir.

Femme: Je....je veille sur Tom.

Sara la regarde et lui sourit.

Sara: Oui et je en vous remercie, mais je suis là et je compte bien rester alors, vous allez pouvoir partir.

Je regarde Susan et d'un coup me demande si je n'ai pas des tendances suicidaires, parce que mon comportement le laisse croire.


Sara: Je sais pourquoi vous avez garder mon fils, laisser la partir, je reste, au lieu d'un vous aurez deux Tancredi.

Susan la regarde plusieurs secondes avant de hocher la tête.

Susan: Vous pouvez partir.

Elle n'a pas besoin de lui répéter deux fois, la femme regarde Sara et la remercie avant de quitter la pièce en courant.

Je l'entend courir dans le couloir, Susan me regarde, je passe à côté d'elle et vais m'asseoir prés de Tom, je le regarde dessiner, et lui passe une main dans les cheveux, il léve les yeux vers moi et me sourit, je suis inquiète et me demande ce qu'il va se passer et en même temps je suis soulagé d'être près de Tom, de voir qu'il ne se doute de rien et qu'il dessine en toute insouciance.


Je suis devant l'école, ou en tout cas à quelques mètres, les policiers ont bloqués l'accès, je vois des hommes avec des fusils longues fixés se déployer de tout les côtés de l'école, quand d'un coup les portes de l'établissement s'ouvre, je retient mon souffle mais soupire quand je vois que ce n'est pas Sara, ni Tom, c'est sûrement la femme qui était retenu avec Tom.
Je vois les agents qui s'approchent d'elle, ils l'emmènent avec eux, je m'approche discrètement pour entendre ce qu'ils disent.


Agent: Vous êtes en sécurité maintenant, dites nous ce qui c'est passé, vous a t-elle fait du mal.

Femme: Non, elle ...... elle ne m'a rien fait.

Agent: Et au petit garçon.

Je la vois secouer la tête et soupire de soulagement.


Femme: Non, elle ne l'a pas touché.

Agent2: Elle est armé.

Femme: Oui, mais Tom n'a pas vu l'arme.

Agent2: Vous avez vu Madame Tancredi.

Femme: Oui, elle...

Je la vois baisser la tête et commence à m'inquiéter, elle a quoi, Sara va bien, dites moi qu'elle va bien.


Femme: Elle a pris ma place, elle lui a demandé de me laisser partir et qu'elle, elle restait avec son fils, c'est pour ça que j'ai pu sortir.

Agent: Très bien merci madame, vous pouvez y aller.

Je la regarde partir, un homme accourt et la prend dans ses bras, sûrement son mari, moi aussi j'aimerai bien serrer Sara et Tom dans mes bras, j'espère qu'ils vont bien et que tout ça va bientôt se finir.


Je suis toujours assise près de Tom et voit Susan faire les cents pas devant la fenêtre.
Je me lève et dépose un baiser sur sa tête.


Tom: Tu vas où maman ?

Elle lui sourit.

Sara: Je reviens trésor, continue de dessiner.

Il hoche la tête et reporte son attention sur son dessin, je le regarde quelques instants avant de m'approcher de Susan, allez savoir pourquoi mais je lui dit calmement.


Sara: Vous ne devriez pas rester près des fenêtres.

Susan se retourne et regarde Sara, en voyant son regard, elle comprend ce qu'elle veut dire et s'éloigne, Sara s'approche des fenêtres et ferme les rideaux.

Je passe devant chaque fenêtre et descend les rideaux, si ils me voient faire à l'extérieur, ils doivent se demander ce que je fais, mais pour moi il est hors de questions que Tom assiste à ce qu'ils ont en tête.
Je me retourne et voit Susan me regarder bizarrement.


Susan: Pourquoi vous faîtes ça ?

Sara: Je n'ai aucune envie que mon fils assiste à quelque chose de traumatisant pour lui.

Je la regarde et m'approche d'elle, pour vous répondre, non, je n'ai pas peur.


Sara: Et vous pourquoi vous faîtes ça ?

Susan: Vous ne comprendriez pas.

Sara: On m'a dit que votre mari a été condamné à 20 ans de prison, c'est pour qu'on le libére que vous avez pris mon fils en otage.

Susan: Il est innocent, il n'a rien fait.

Je m'installe en face est la regarde, elle a vraiment l'air sincére, mais combien de personnes sont sûre que leur proches sont innocents.


Sara: Vous croyez que c'est en devenant une hors la loi que vous allez pouvoir le prouver.

Susan: Je sais que ce n'est pas une solution mais j'ai tout essayé, personne ne veut m'écouter, mes enfants ont besoin de leur pères.

Sara: Ils ont aussi besoin de leur mère et vous ne pourrez rien faire pour eux, si vous vous retrouvez en prison.

Elle soupire et prend son visage entre ses mains, je suis peut-être complètement dingue, mais j'ai de la peine pour elle.


Susan: Tout ce que je voulais c'est qu'il lise son dossier, mais il ne voulait même pas voulu m'accorder une simple entrevu.

Sara: Le Gouverneur.

Susan: Je sais que je n'aurais pas dû mais je pensais qu'il m'écouterai si j'avais son petit fils avec moi.

Je me met à rire nerveusement.


Sara: Son petit fils, comment vous avez su qu'il l'était.

Susan: Ma soeur a une amie dont l'enfant est dans cette école, je l'ai entendu dire qu'il y avait un enfant qui avait le même nom que le Gouverneur, un après midi je suis venu voir et je vous ai vu, je vous ai reconnu, alors j'ai pensé que......

Sara: Vous avez pensez que si vous aviez quelqu'un de sa famille, le Gouverneur accepterai de vous parler.

Susan: Oui.

Sara: Hum, hum, vous savez contrairement à ce qu'on peut entendre ou lire dans la presse, le Gouverneur ne se soucie pas plus que ça de sa famille.

Susan: Mais c'est son petit fils.

Et voilà, vous voyez c'est ce qu'il se passe quand on passe son temps à faire croire, qu'on pense que la famille est très importante dans la vie, les gens vous croient et nous, alors qu'on a rien demander on se retrouvent impliqué dans une prise d'otage.


Sara la regarde.

Sara: Vous avez déjà entendu parler de Tom, par lui ou dans la presse.

Susan: Non jamais.

Sara: Ce n'est pas un hasard, ce n'est pas pour le protéger ou autre qu'il ne parle pas de mon fils, il ne le connaît pas, Tom ne l'a jamais vu.

Susan: Mais.....et tous ce qu'on entend.

Sara: C'est juste pour se faire bien voir, récolter des voix au moment des élections, je vous assure que si les gens connaissaient vraiment Franck Tancredi, il n'aurait pas autant de succès.

Elle secoue la tête, visiblement perdue avant de me regarder.


Susan: Ce n'est pas possible !!

Sara: Ecouter si vous ne me croyez pas, y a une solution, laissez sortir Tom, demander lui de vous dire si il connaît quelqu'un, si il va le voir c'est que je vous ment, sinon.....

Elle me regarde et réfléchit plusieurs secondes avant que je ne la vois hocher la tête.


Susan: D'accord.

Sara: Tommy, vient voir maman.

Il arrive vers moi et sourit à Susan, avant de passer ses bras autour de mon cou et de me faire des bisous sur la joue, il regarde Susan.


Tom: C'est ma maman !

Susan lui sourit.

Susan: Je sais.

Sara passe une main dans les cheveux de Tom, il la regarde.

Tom: On rentre à la maison.

Sara: Non pas encore mon coeur, écoute on va faire un jeu, tu veux bien.

Il sourit et hoche la tête.

Tom: Oui.

Sara: D'accord alors, tu vas sortir dehors, tu vas voir y a beaucoup de personnes, y a des appareils photos et aussi des caméras, mais il ne faut pas avoir peur.

Tom: J'aurais pas peur.

Je lui sourit et le regarde attendrie, c'est un amour d'enfant, mon fils.


Sara: Tu vas bien regarder les gens que tu vois et si tu vois une personne que tu connais, tu le dis à Susan, d'accord.

Tom: Oui d'accord, c'est pas dure.

Sara: Non ce n'est pas dure.

Je lui sourit et l'embrasse avant qu'on ne sorte tout les trois de la classe, on marche dans le couloir, une fois devant la porte, je regarde Susan, elle me fait un signe alors j'ouvre la porte.



Bonne soirée et bonne nuit, bisous je vous adore les filles !!
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 29
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  MiSa07 le Jeu 17 Déc - 0:41

Salut !!!!! Ta suite est super !!!!!! 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 !!!!!!!!!!!
Oh non !!!! Pas maintenant !!!!!!! Ahhhhhh !!!!
HATE DE LIRE LA SUITE !!!!!!!!!!!!!!!

MiSa07
Parti au secours de Sara

Féminin Nombre de messages : 587
Age : 26
Date d'inscription : 10/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Ven 18 Déc - 22:46

Slt les filles vous allez bien, merci pour vos coms, vous avez raison elle n'estpas méchante Susan, juste désespérer voilà la suite du chapitre en espérant que ça vous plaise bonne lecture !!!


Le porte s'ouvre à nouveau, je suis derrière tout les policiers et les agents du FBI, quand ils voient la porte s'ouvrir les journalistes se précipitent devant, je me retrouve à plusieurs mètres derrière eux, mais je peux voir ce qui se passe.
Je vois Tom sortir doucement, il a l'air d'aller bien, le silence et les flashs surviennent, je crois apercevoir Sara près de la porte mais elle ne sort pas, pourquoi, elle ne sort pas.
Tom se tourne vers elle et on peut l'entendre lui dire.


Tom: Y a très beaucoup de monde maman.

Sara: Je sais chéri, t'inquiète pas, regarde juste si tu reconnais quelqu'un.

Je le vois hocher la tête, il avance vers les gens et semble les regarder un par un comme si il cherchait quelqu'un, à quelque mètres j'entend un agent dire au père de Sara.


Agent: Appelez le.

Gouverneur: Quoi !

Agent: Appelez le, faites le venir vers vous.

Le Gouverneur regarde l'agent quelques secondes avant de regarder vers Tom.

Gouverneur: Heu.........Tom !

J'entend Franck appeler Tommy, je n'aurais pas du lui dire son prénom, Susan va croire que je lui ai menti.


Susan: Il connaît son prénom.

Sara: Il l'a appris y a moins d'une heure, après s'être humilier en direct.

Elle esquisse un sourire, je reporte mon attention sur Tom.


Tom le regarde mais ne parle pas, je vois le Gouverneur tendre la main et l'entend lui dire.


Gouverneur: Viens ici.

Tom: Maman dit que je n'ai pas droit d'aller avec des inconnus.

Aie !
Tom ne se rend pas compte de ce qu'il vient de dire, ce qui n'est pas le cas du Gouverneur qui baisse la tête, les caméras sont toutes tournés vers lui, Tom se tourne vers Sara et lui dit.


Tom: Je reconnais pas les gens maman, je peux revenir.

Sara: Oui mon coeur viens.

Il retourne vers Sara, toutes les caméras sont tournés vers lui, je vois Sara s'accroupir et le prendre dans ses bras avant de refermer la porte, je ne sais pas ce qu'il se passe, mais je sens que cette histoire sera bientôt terminer.


J'ai refermé la porte et serre fort Tom contre moi, je vois Susan qui s'appuie contre le mur, visiblement bouleversé.


Sara: Je suis désolé.

Susan la regarde.

Susan: Non c'est moi qui le suit, à cause moi vous avez vécu un enfer cet après midi, si j'avais su que........

Sara: Je m'en doute, vous pouviez pas savoir, personne ne sait vraiment ce qui se passe dans le vie des gens.

Elle regarde vers la porte, je craint qu'elle ne fasse une bêtise, je ne dois pas être nette, elle prend en otage mon fils et voilà que je m'inquiètes pour elle.


Sara: Ne faites pas de bêtises.

Susan: Davantage vous voulez dire.

Sara: Oui, vous pouvez encore vous en sortir.

Susan la regarde.

Susan: Vous croyez !

Sara: Oui, je ne ferai rien contre vous, je sais ce que sait de vouloir protéger les gens qu'on aime, on ne prend pas toujours les meilleures décisions.

Elle me sourit et s'avance vers la porte, je reste en retrait avec Tom dans les bras, elle pose sa main sur la poignée, respire profondément et......


La porte s'ouvre à nouveau, je vois une femme sortir et mettre les mains en l'air, les agents du FBI s'approche d'elle, je les vois enlever l'arme qu'elle a dans son dos avant de commencer à l'emmener quand Tom apparaît et cour vers elle.


Tom: Susan !!

Je vois Sara derrière lui qui l'appelle.


Sara: Tommy !!

Tom arrive près de Susan et des agents, il les regarde.

Tom: Qu'est ce que vous faîtes, laissez là.

Sara arrive et pose les mains sur ses épaules, elle regarde les agents du FBI.

Sara: S'il vous plait.

Je les vois lâcher la femme, mais ils restent près d'elle, elle s'accroupit à la hauteur de Tom.


Tom: Tu t'en vas !

Susan: Oui je....le jeu est fini et je dois aller expliquer les règles aux monsieur.

Tom: Qui c'est qui a gagné.

Susan: C'est toi qui a gagné, tu a été très sage.

Tom: Et j'ai gagné quoi !

Susan: Heu......

Sara: Un grosse glace, tu veux.

Il hoche la tête.

Tom: Oui je veux bien.

Susan: Tu es un très gentil garçon Tom, soit sage avec ta maman.

Tom: D'accord.

Susan: Au revoir.

Tom: Au revoir.

Je la vois se relever et regarder Sara, je ne crois pas rêver en les voyant se sourire, les agents la font rentrer dans la voiture, après quelques secondes, elle démarre et je vois la voiture s'éloigner.


La voiture s'éloigne et j'entend quelqu'un m'appeler.


Voix: Mme Tancredi !!

Je crois que ne je vais pas tarder à avoir des ennuies, je vois également les caméras qui s'approchent de nous, je regarde Tom et lui dit.


Sara: Dis mon chéri, tu vas chercher tes affaires et les beaux dessins que tu as fait.

Tom: Oui.

Je le vois se mettre à courir vers l'école, les caméras arrivent vers moi, mais je met une main devant l'objectif.


Sara: Arrêtez ça tout de suite !!

Journaliste: Melle Tancredi, dites nous ce qui c'est passé.

Sara: Je n'ai rien à vous dire.

Journaliste: On peut voir votre fils.

Sara: Non, et si je le vois à la télé ou sur un journal, je porte plainte c'est clair !!

Je n'attends pas leur réponse et m'éloigne, du coin de l'oeil, je vois deux agents du FBI venir vers moi, vous aussi vous les entendez déjà les reproches, à mon avis ils sont pas content, mais alors pas du tout.


Agent: Mme Tancredi !!

Je m'arrête et me tourne vers eux, bon allez Sara, tu vas te faire remonter les bretelles.


Agent2: Vous êtes complètement inconsciente ou quoi !

Ils s'approchent d'elles.

Agent2: Vous vous rendez comptes de ce que vous avez fait !!

Sara: J'ai fait en sorte de récupérer mon fils.

Agent2: Vous auriez du rester ici et nous laissez faire.

Sara: Ce n'est pas votre enfant qui était à l'intérieur alors ne me dîtes pas ce que j'aurais dû faire !!

L'agent la fusille du regard et hausse le ton.

Agent2: C'est notre travail pas le votre.

Sara(énervé): Et vous alliez faire quoi, donner l'ordre à vos tireur d'élites de tirer, vous alliez la tuer sous les yeux d'un enfant de 4 ans, c'était ça votre plan !!!

Agent: Mme Tancredi, calmez vous s'il vous plait.

Je regarde l'autre agent, lui est plus calme , alors je respire profondément et lui dit.


Sara: Je sais que je n'aurais pas dû, mais si ça avait été votre enfant, vous auriez fait la même chose que moi.

Agent: Oui j'aurais fait pareil.

Agent2: On devrez vous embraquez !!

Agent : Ca suffit !! Le principal c'est que tout ce que ce soit bien fini, au revoir Mme Tancredi.

Sara: Au revoir.

Je les vois partir et soupire de soulagement, je me retourne et alors que je pensais en avoir enfin fini avec toute cette histoire, je le vois a quelques mètres, mon si charmant père, la journée est pas encore fini apparemment.


Gouverneur: Tu te rend compte de quoi je vais avoir l'air.

De quoi il va avoir l'air, vous êtes d'accord avec moi, il est vraiment détestable non, mon sang ne fait qu'un tour et s'en que je ne me rende compte de rien, ma main percute sa joue violemment, il me regarde bouche bée.


Sara: Ca c'est pour avoir mis la vie de mon fils en danger.

Je le laisse planter là et me dirige vers l'école, quand Tom en sort, il court en me voyant.


Tom: Maman, on va manger une glace.

Sara: Oui, on y va mon trésor.

Ils commencent à partir quand d'un coup Tom tourne la tête et s'arrête.

Tom: Maman regarde.

Je les regardes et m'approche d'eux, quand Tom tourne la tête et me voit.


Sara: Qu'est ce qui y a mon coeur.

Je le sens qu'il me lâche la main et se met à courir, je me retourne et voit.....


Tom: Michael !!

Il court vers moi, je suis surpris mais ravie, je le prend dans mes bras et le serre contre moi, je suis tellement soulagé de voir qu'il n'a rien et qu'il va bien, je vois Sara qui s'approche de moi, elle me sourit.


Tom: Qu'est ce que tu fais là ?

Michael: Je......je passais dans le coin, je me promenais.

Tom: Je suis content de te voir.

Michael lui passe une main dans les cheveux.

Michael: Moi aussi, je suis content de te voir.

Le pauvre Michael, il a du se faire un sang d'encre.


Tom: On va manger une glace maman et moi, tu viens avec nous.

Michael: Heu....je...je ne sais pas.

Tom se tourne vers Sara.

Tom: Maman, il peut venir avec nous.

Sara: Bien sûre.

Je vois Tom faire un grand sourire, avant de regarder Michael.


Tom: Tu viens hein !

Michael: Oui je viens.

Il le pose par terre, Tom commence à marcher devant eux, Michael et Sara se regardent.

Michael: Comment tu vas ?

Je hausse les épaules, il me sourit et me passe une main dans les cheveux, je ferme brièvement les yeux avant de le regarder à nouveau, d'un coup la voix de Tom nous sort de nos pensées.


Tom: Vous venez !!

Ils se retournent et regardent Tom en souriant avant de commencer à marcher.



Bonne soirée et bonne nuit les filles a bientôt, je vous adore, bisous !!!
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 29
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  MiSa07 le Lun 21 Déc - 23:05

Salut !!!!! Merci pour cette suite !!! Elle est super !!!!! 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 !!!!!!!!!!!!!
Hâte de lire la suite !!!!!

MiSa07
Parti au secours de Sara

Féminin Nombre de messages : 587
Age : 26
Date d'inscription : 10/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Mar 22 Déc - 22:17

Coucou les filles, vous allez bien, je souhaite de bonnes vacances à celle qui le sont, et bon courage pour les autres !

Je vous remercie pour vos coms, je vous poste le début d'une huitiéme chapitre, en espérant qu'il vous plaira, bonne lecture !!!



Chapitre 8

On arrivent dans une glacerie, je vois Tom qui regarde autour de lui, il cherche une table où s'asseoir apparemment, d'un coup il tend le bras et s'exclame.


Tom: Là, on s'asseoit là !

Michael: Tu ne veux pas t'asseoir à l'intérieur.

Tom le regarde et secoue la tête, je les regarde amusés, alors que Michael lui demande pourquoi, Tom lui répond comme si s'était une évidence.


Tom: Y a le toboggan dehors, à l'intérieur maman pourra pas me surveiller.

Michael: Bien sûre, suis-je bête.

Le petit garçon se mit à rire.

Tom: Mais non, tu es pas bête.

Je le regarde et sourit attendrie avant de lui passer une main sur la tête, il me regarde et sourit avant d'aller s'asseoir, c'est impressionnant à quel point il peut me ressembler, je comprend maintenant quand on me parle des mes yeux bleu hypnotisant, les gens n'exagèrent pas, c'est vraiment impossible de détourner le regard.
Sara me sort de mes pensées en posant une main sur moi épaule, comment je sais que c'est elle et pas une autre, facile dés qu'elle me touche, mon corps entier réagit, même au bout de cinq ans, ça n'a pas changé.


Je le vois perdu dans ses pensées, je pose ma main sur son épaule, et je me rend compte que je viens de faire une faute de tactique, vous vous demandez pourquoi !
C'est simple avant il suffisait que je le touche pour que la situation, quel qu'elle soit, change immédiatement, si vous voyez ce que je veux dire, si ce n'est pas le cas, faîtes fonctionner votre imagination, je ne vais pas vous faire de dessin, il se tourne vers moi et me regarde, ce regard, ce n'est possible, apparemment certaine chose non pas changer, c'est bien ma veine.
Je le regarde et enlève rapidement ma main, il doit voir mon trouble parce qu'il me sourit visiblement amusé.


Sara: Heu...on va s'asseoir.

Il la regarde et hoche la tête, ils se dirigent vers la table où Tom est déjà assis et s'installent prés de lui, après deux minutes une serveuse arrive, Tom sourit en la voyant.

Tom: Bonjour Jen.

Jen: Hé bonjour toi.

Apparemment ils ont l'habitude de venir ici puisque Tom connaît le nom de la serveuse, elle sourit et regarde Sara, à mon avis elle a suivi l'affaire à la télé.


Jen me regarde, je comprend très vite qu'elle sait ce qui c'est passé dans l'école de Tom.


Jen: Ca va !

Sara: Oui, tout va très bien.

La serveuse sourit et reporte son attention sur Tom.

Jen: Alors tu es venu mangé une glace.

Tom: Oui j'ai gagné le droit de manger une glace.

Jen: Gagner !

Tom: Oui, j'ai joué à un jeu cet après midi à l'école et comme j'ai gagné, j'ai droit à une glace.

Jen: Oh d'accord, et tu veux quoi comme glace.

Tom: Hum....je veux deux boules de vanille avec beaucoup de chantilly et aussi plein de pépites de toutes les couleurs.

Jen: Très bien.

Je la vois se tourner vers moi et me demander ce que je veux, je lui répond que je ne prendrais rien, alors elle se tourne vers Michael et là je la vois le regarder avec de grands yeux avant de regarder Tom puis à nouveau Michael.


Vu la façon dont elle me regarde j'aurais tendance à dire, quelle a du faire le rapprochement, mais après quelques secondes, elle me demande finalement ce que je prendrais, je lui répond gentiment que je veux rien, elle regarde Tom et lui dit qu'elle lui ramène sa glace avant de s'éloigner.
Tom se tourne vers moi et me demande.


Tom: Tu es au régime !

Sara se met à rire, Michael regarde Tom surpris.

Michael: Non pourquoi tu me demandes ça.

Tom: Tu prends pas de glace, t'aimes pas ça.

Michael: Ah si j'adore, mais là j'ai pas faim.

Tom: C'est quoi ta préféré.

Je regarde Tom amusé et surprise, il pose plein de questions à Michael alors que d'ordinaire même avec les personnes qu'il connaît, il n'est pas très bavard, en dehors de Lola et moi, j'ai l'impression qu'il y a quelque chose chez Michael qui l'attire, vous me direz c'est peut-être parce que c'est son père.


Michael: Ma glace préféré, je crois que c'est......la vanille, j'adore la vanille.

Il me regarde avec de grands yeux et me sourit.


Tom: Moi aussi, j'adore la vanille, c'est ma préféré !!

Michael lui sourit attendrie et s'approche un peu de lui.

Michael: Dis moi, maman non plus ne mange pas de glace, elle fait un régime.

Je l'entend et fronce les sourcils, avant de comprendre qu'il me taquine et apparemment ça amuse Tom qui se met à rire.


Sara: Hé !

Tom(riant): Non, elle fait pas de régime maman, des fois elle ne prend pas de glace c'est tout.

Michael: D'accord et puis de toute façon, elle n'en a pas besoin.

Tom: Non, ma maman c'est la plus belle.

Je le regarde attendri et lui sourit, je jette un coup d'oeil à Sara, qui rougit et baisse la tête, mais il a raison, elle est toujours aussi belle même plus.
Je vois la serveuse revenir, elle pose la coupe de glace devant Tom, il lui dit merci avant qu'elle ne reparte, et je le vois mettre la cuillère dans la coupe et commencer à manger, apparemment la glace est bonne, après quelques secondes il lève les yeux vers moi.


Tom: Tu as fais quoi aujourd'hui Michael.

Michael: Heu.....pas grand chose.

Tom: Tu n'as pas travaillé !

Michael: Non je suis en vacances en ce moment.

Tom: Moi les vacances c'est fini, je vais à l'école.

Michael: Tu aimes ça, aller à l'école.

Tom: Oui, aujourd'hui j'ai joué à un jeu avec une dame, mais les autres ils sont partis.

Il tourne la tête vers moi, me regarde et me demande.


Tom: Tu crois que je vais la revoir Susan, maman.

Sara: Heu.....je ne sais pas mon chéri.

Michael regarda Sara.

Michael: Susan ?

Tom: Oui c'est la dame qui a joué avec moi à l'école, elle est gentille.

Gentille, heureusement qu'il ne s'est rendu compte de rien, pour lui ça a juste était un jeu et c'est sûrement mieux comme ça.
Il continue de discuter tout en mangeant sa glace, après plusieurs minutes, il l'a fini et regarde Sara.


Tom: J'ai fini ma glace.

Sara: Oui je vois ça.

Tom: Je peux aller faire du toboggan.

Sara: Oui va jouer trésor.

Il se lève de sa chaise, commence à s'éloigner, et je ne peux m'empêcher de lui dire.


Sara: Fait attention Tommy.

Le petit garçon hoche la tête et monte sur le toboggan, Michael le regarde quelques secondes avant de tourner la tête vers Sara.

Je sens son regard sur moi, j'essaie d'en faire abstraction mais c'est très dure, vous l'auriez en face de vous comme c'est mon cas vous comprendriez, je finis par ouvrir la bouche.


Sara: Vas-y !

Michael: Vas-y quoi ?

Elle le regarde et sourit.

Sara: Dis le, ça te brûle les lèvres.

Michael: C'est complètement inconscient ce que tu as fait.

Sara: Ca va mieux !

Michael: Ouais !

Je le regarde et ne peut m'empêcher de sourire, mais si j'avais été à sa place, je ne sais pas ce que j'aurais fait.


Michael: Mais si j'avais été à ta place, j'aurais sûrement fait pareil.

Elle lui sourit.

Michael: Alors comme ça elle est gentille.

Sara: Sérieusement oui, elle est plutôt sympa même.

Je n'en reviens pas de dire ça, j'ai sympathiser avec la femme qui a pris mon fils en otage, y a que moi pour faire ça.
Je remarque que Michael me regarde étonné, je hausse les épaules.


Sara: Je suis dingue hein.

Michael: Non, je trouve ça surprenant c'est tout, vu la situation.

Sara: Elle ne savait plus quoi faire, te méprend pas, je ne lui cherche pas d'excuses mais elle m'a touché, tous ce qu'elle voulait c'était qu'on l'écoute et elle a été obligé d'en arriver là pour qu'on daigne lui accorde quelques minutes.

Michael: Comment elle a su pour Tom.

Sara: Sa soeur a une amie dont l'enfant est dans la même école, quand elle a su son nom, elle est venue et malheureusement pour moi, elle m'a reconnue, elle a cru qu'elle pourrait faire pression sur le Gouverneur, elle s'est trompé.

Michael: En parlant du Gouverneur, il risque de passer dans le bêtisier à la fin de l'année.

Je la regarde et la voit se mettre à rire, elle secoue la tête mais ne s'arrête pas de rire, d'ailleurs moi même je ne peux plus me retenir et nous partons dans un fou rire.




Bonne soirée et bonne nuit les filles, gros bisous je vous adore !!!
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 29
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum