Grâce à lui !!

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  thais le Mer 19 Jan - 12:38

super suite
j'ai trop hate de lire la suite
tom il est vraiment trop mignon

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Jeu 27 Jan - 22:38

Coucou miss, j'espère que tu vas bien, merci pour ton com voilà une longue suite, bonne lecture !!



Chapitre 41
 
Enfin, il est plus de 15h et je sors de l'hôpital que je n'ai pas quitté depuis que je suis arrivé hier matin à 9h, après ma garde de cette nuit, au cours de laquelle je n'ai pas fermé l'oeil, j'ai continué sur ma lancer et la journée n'a pas été de tout repos, mais heureusement c'est fini pour aujourd'hui, à présent je n'ai qu'une envie c'est rentrer et me couchait, mais avant j vais faire la surprise à Tom d'aller le chercher à l'école, quand je l'ai eu ce matin au téléphone, je lui ai dis que je n'étais pas sûre de pouvoir venir, alors je pense qu'il sera content de me voir.
Je prend la voiture pour me rendre à l'école, par chance il n'y a pas beaucoup de trafic, je jete un coup d'oeil à ma montre, il est plus de 15h20, j'espère que je serai à l'heure sinon j'irai le rejoindre au parc, où Michael doit l'emmener.


Je suis devant le portail de l'école, attendant que Tom ne sorte, Veronica a voulu m'accompagner, alors elle est venue avec moi et je lui raconte comment c'est passé la soirée hier.
Après quelques minutes, je regarde autour de moi, cherchant Sara mais je ne la vois pas, elle a dû être retenu à l'hôpital, d'un coup une cloche se fait entendre, je vois des enfants sortirent en courant qui se précipitent vers leurs parents, j'attend quelques instants et vois enfin Tom qui arrive, il regarde autour de lui, je lui fais signe, il me voit et sourit avant de venir me voir.


Tom: Papa !

Michael s'accroupit et le prend dans les bras avant de le soulever.

Michael: Coucou trésor tu as passé une bonne journée ?

Tom: Oui.

Il tourne la tête et voit Veronica, il lui dit bonjour, reporte son attention sur moi et commence à discuter.


J'arrive devant l'école de Tom, je regarde aux alentours avant d'apercevoir Tom dans les bras de Michael.


Alors qu'on discute, Tom s'arrête de parler avant de commencer à s'agiter.


Tom: Pose moi papa, pose moi !

Je le regarde étonné et le repose par terre avant de le voir partir en courant, je fronce les sourcils et l'appelle.


Michael: Tom !!!

Je vois Tom venir vers moi en courant, je souris amusé.


Tom: Maman !!

Je soupire de soulagement en voyant que c'est pour aller voir Sara que Tom est parti, elle le prend dans ses bras et le couvre de bisous, je secoue la tête amusé.


Tom: Tu m'as manqué maman !

Je lui passe une main dans les cheveux et lui sourit.


Sara: Toi aussi, tu m'as manqué mon chéri, c'était bien chez papa ?

Tom: Ouais, je me suis bien amusé et toi, tu as eu beaucoup de travail ?

Sara: Oh oui, des tonnes et des tonnes de travail.

Tom: Ma pauvre maman.

Il me fait un bisou sur la joue et se blottit dans mes bras, je le serre contre moi et le couvre de bisous avant de voir Michael venir vers moi avec Veronica.


Michael: Salut !

Sara: Coucou.

Tom lève la tête et regarde son père.

Tom: Elle est venue maman, tu vois.

Michael: Oui, elle a pu finir plus tôt.

Je regarde Sara et lui sourit.


Michael: Tu n'as pas pu fermer l'oeil de la nuit.

Sara: En effet, c'est ma mine affreuse qui t'as mis sur la voie.

Michael: Heu......

Veronica: A ta place, je me tairai.

J'échange un regard amusé avec Veronica, puis reporte mon attention sur Michael qui grimace, je secoue la tête avant d'entendre une voix derrière moi.


Voix: Non je rêve, on ne se quitte plus tout les deux.

Je vois Sara tournait la tête avant qu'elle ne ferme les yeux en soupirant.


Sara: Oh non pas toi !!

Je fronce les sourcils intrigué, c'est qui cet homme, je sais ce que vous vous dîtes et non je ne suis pas jaloux, du tout.


Homme: Quel accueil, je vois que tu es contente de me voir.

Sara: Je mentirai, si je te disais oui Carlos.

Je le vois poser une main sur sa poitrine.


Carlos: Tu me brises le coeur là.

Sara: J'ignorais que tu en avais un.

Je ne peux m'empêcher d'esquisser un sourire amusé.


Carlos: Le prend pas mal, mais tu sais, tu as une sale tête !

Sara: Oui je sais, comparé à toi, je ne suis pas rentré chez moi à 5h du mat' pour dormir.

Carlos: Tu aurais dû être infirmière au lieu de médecin, on t'aurais moins exploité.

Sara: Une reconversion est toujours possible.

Carlos: Oui ça serai sympa, on pourrai même faire équipe.

Je plisse les yeux et le regarde quelques secondes avant de secouer la tête.


Sara: A bien y réfléchir, je préfère encore l'exploitation, mais toi tu as meilleur mine que quand tu es partie ce matin, tu as dormi jusqu'a quel heure, midi voir plus.

Carlos: Pas du tout, tu te trompes.

Voix(Femme): Il a dormi jusqu'a 14h

Je penche la tête et voit une femme venir vers nous tenant à la main une petite fille d'environ 8 ans, je lui souris amusé.


Sara: Merci, vous venez de me faire gagner 20$.

Elle me sourit amusé, alors que Carlos s'approche d'elles.


Carlos: Sara, je te présente ma femme et ma fille.

Sara leur sourit.

Sara: Bonjour.

Femme: Bonjour, Carlos parle souvent de vous.

Sara: Ne croyez pas tout ce qu'il dit.

Femme: Il ne dit que du bien à votre sujet.

Sara: Raison de plus.

Carlos; Tu te sous estime, tu es adorable.

Sara: Tu me connais mal, autrement tu serais que je suis tout sauf adorale.

Je regarde Sara amusé, si il la connaissait, il serait qu'elle n'a pas sa langue dans sa poche, je le vois qui s'approche d'elle et qui passe un bras autour de ses épaules, il doit être suicidaire.


Carlos passe un bras autour de mes épaules, je le regarde en fronçant les sourcils.


Carlos: Ne te sous-estime pas.

Sara: Si dans cinq secondes tu n'as pas enlevé ton bras, je te brise les doigts.

La femme de Carlos se met à rire.

Femme(riant): Je comprend que tu aimes travailler avec elle, elle te met en boite.

Sara: En ce qui me concerne, j'ai beaucoup de respect pour vous, vous avez beaucoup de courage.

Carlos: Pourquoi tu dis ça ?

Femme: Parce que je suis ta femme !

Sara: Vous avez beaucoup de mérite, moi deux gardes avec lui et j'ai envie de l'étriper.

Elle me regarde et hoche la tête amusé.


Femme: Je comprend, ça m'arrive à moi aussi, mais je me retient.

Sara: Ca doit être dure.

Carlos: C'est bon, je crois que j'ai compris, tu as raison Sara, tu n'es pas gentille.

Je vois Tom qui lève la tête, qu'il avait posé sur l'épaule de Sara et regardait le collègue de Sara en fronçant les sourcils.


Tom: Ce n'est pas vrai, elle est gentille ma maman !!

Femme: Tu ferais mieux de faire attention, elle a un garde du corps, des plus mignons en plus, coucou bonhomme.

Tom la regarde et lui répond d'une petite voix.


Tom: Bonjour.

Femme: Il est trop craquant, il s'appelle comment ?

Sara a à peine ouvert la bouche que la petite fille répond à sa mère.

Fille: C'est Tom.

Je vois le collègue de Sara regardait sa fille.


Carlos: Tu le connais on dirai.

Fille: Tout le monde connaît Tom à l'école, c'est le plus petit, il a 4 ans alors on fait attention à lui.

Je regarde la fille de Carlos attendrie, avant qu'il ne me regarde.


Carlos: Si, il est à l'école à quatre ans c'est qu'il a hérité de ton intelligence.

Sara: Hé non, il a hérité de celle de son père, raté !

Je souris en le voyant secouer la tête visiblement sidéré, quand j'entend une voix appeler Sara, je me tourne et voit Millie qui arrive en courant.


Millie: Sara !

Je tourne la tête et voit Millie qui arrive visiblement paniqué.


Millie: Dieu merci tu es là !

Sara: Qu'est ce qui t'arrive .

Millie: Un gamin vient de tomber du haut du toboggan, tu peux venir.

Sara: Bien sûre !

Je pose Tom par terre et lui dit de rester avec Michael, avant d'aller avec Millie, Carlos nous accompagne pour me donner un coup de main, quand on arrive dans la cour de récréation, je vois Mme Harcher qui est penché sur une enfant, je tourne la tête vers Millie.


Sara: Ne me dis pas que.....

Millie: Si, c'est Kyle qui est tombé.

Sara(entre ses dents): Génial.

Carlos: Y a un problème ?

Sara: Soit gentil, occupe toi de la mère.

Il me regarde en hochant la tête, je soupire avant qu'on ne s'avance vers elle, Millie prend la parole.


Millie: Mme Harcher, ne vous inquiétez pas, ils vont s'occuper de votre fils.

Mme Harcher léve la tête, fronce les sourcils en voyant Sara et secoue la tête.

Mme Harcher: Je ne veux d'elle, je vais l'emmener à l'hôpital !

Je secoue la tête et la voit, qui s'apprête à lever son fils qui pleure, je soupire avant de l'en empêcher.


Sara: Non, ne le bougeait pas surtout.

Mme Harcher: Foutez moi la paix !

Sara s'accroupit devant l'enfant et regarde la mère.

Sara Écoutez moi bien, si vous bougez votre fils et qu'il est blessé au niveau de la colonne vertébrale, ça risque de l'handicaper à vie, c'est ce que vous voulez ?

Je viens d'arriver dans le cour de récréation avec plusieurs parents et entend ce que vient de dire Sara, je vois Mme Harcher qui la regarde visiblement effrayé.


Sara: Carlos, s'il te plait.

Il hoche la tête et s'approche de Mme Harcher.


Carlos: Venez avec moi Madame, ne vous inquiétez pas Sara est un excellent médecin, elle va bien s'occuper de votre fils.

Elle me regarde quelques instants avant de se lever et de suivre Carlos, je soupire avant d'entendre Millie.


Millie: Si le but c'était de lui faire peur, je crois que tu as réussi.

Je la regarde en esquissant un sourire avant de lui donner mes clées de voiture.


Sara: J'ai une trousse de secours dans ma voiture, tu peux aller me la chercher s'il te plait.

Millie: Bien sûre.

Millie s'éloigne, je reporte mon attention sur Kyle, il a les yeux fermé et continue de pleurer, je lui passe une main dans les cheveux et lui parle doucement.


Sara: Kyle, tu peux ouvrir les yeux mon grand.

J'attend quelques instants et le voit ouvrir les yeux, je soupire de soulagement et lui sourit.


Sara: Hé, pleure pas bonhomme, je vais m'occupé de toi.

Je sors mon téléphone, fait un numéro et attend quelques secondes, avant d'entendre une voix.


Sara: Docteur Tancredi, il me faut une ambulance, un enfant de 6 ans tombé d'un toboggan, dans l'école de la 8éme avenue...... très bien.

Je raccroche, range mon portable et reporte mon attention sur Kyle.


Sara: Dis moi où tu as mal Kyle.

Kyle: Partout.

Sara: Partout, d'accord.

Elle prend sa main et la serre doucement.

Sara: Ca fait mal quand je te sers la main.

Kyle: Non.

Je lui souris et fait la même chose avec l'autre main.


Sara: Et là, ça fait mal.

Kyle: Non.

Sara: Très bien.

J'enléve ma veste et la met sur lui, pour ne pas qu'il est froid.


Sara: Tu vas bien m'écouté Kyle, je vais vérifier que tu n'as rien de casser alors il ne faut surtout pas que tu bouges d'accord.

Kyle: Oui d'accord.

Sara commence à l'examiner tout en lui parlant.

Sara: Alors, raconte moi, tu es tombé d'où exactement ?

Kyle: De tout en haut !

Je jette un coup d'oeil vers le toboggan et hoche la tête.


Sara: D'accord et qu'est ce que tu fessais tout là haut, ce n'est pas interdit normalement.

Kyle: Si mais je jouais aux pirates, alors je suis monté tout en haut pour voir si y avait des bateaux.

Sara: Et c'est quoi ton nom de pirates.

Kyle: Jack Sparrows !

Je secoue la tête amusé, avant de voir Millie revenir essoufflé avec ma trousse de secours.


Sara: Tu as couru !

Millie: Oui heureusement que tu n'as pas garé ta voiture trop loin.

Je lui souris prend ma trousse de secours, l'ouvre et en sort une petite lampe pour examiner les yeux de Kyle, Carlos reviens vers moi.


Carlos: Alors ?

Sara: Jusque là, ça va, tu vérifies les réflexes de ses jambes s'il te plait.

Carlos: Pas de problème;

Il examine les jambes de l'enfant, pendant que Sara se place derrière sa tête.

Sara: Alors comme ça tu es Jack Sparrows ?

Kyle: Oui.

J'examine sa tête, sa nuque et également son dos.


Sara: Tu aimes bien Pirates des Caraïbes ?

Kyle: Ouais, j'adore, c'est mon film préféré !

Sara: Mon fils aussi bien.

Il léve les yeux vers moi, me regarde quelques secondes avant de me dire.


Kyle: Tu es la maman de Tom.

Sara: Oui, tu le connais, vous êtes dans la même classe je crois.

Kyle: Oui.

Je lui souris et regarde Carlos.


Sara: Comment sont ces réflexes ?

Carlos: Parfait et toi, de ton côté ?

Sara: Il a sûrement quelques côtes fêlés et un léger traumatismes crânien, mais rien de très grave.

Carlos: On peut dire qu'il a de la chance.

Sara: Comment va sa mère .

Carlos: Bien elle est avec une amie, j'ai réussi à la calmer, l'ambulance arrive dans combien de temps ?

Sara: Bientôt.

Je regarde Sara qui discute avec son collègue, Tom qui est prés de moi les regarde avant de s'avancer vers eux.


Tom: Maman.

Je tourne la tête vers Tom, il me regarde inquiet, je lui souris.


Sara: Hé mon trésor.

Tom: Comment il va ?

Sara: Il va bien, ne t'inquiète pas.

Il hoche la tête, vient s'agenouiller prés de sa mère et regarde Kyle.

Tom: Ca va Kyle ?

Kyle: Oui, elle est gentille ta maman.

Tom: Oui très gentille.

Kyle: Tu as de la chance, elle est docteur.

Tom: Oui, elle va bien s'occuper de toi.

Je les regarde discuter amusé, c'est bizarre je croyais qu'ils ne s'entendaient pas tout les deux.
Peu de temps après, j'entend les sirènes de l'ambulance qui arrive, je regarde Tom.


Sara: Tu vas retourner auprès de papa mon ange, d'accord.

Tom: Oui (à Kyle) T'inquiète pas, ça va aller.

Je vois Tom revenir vers moi, il me regarde et sourit.


Tom: Maman s'occupe bien de lui.

Je lui sourit et le garde près de moi, avant de voir l'ambulance qui arrive, Sara se lève et s'approche du véhicule.


L'ambulance s'arrête, après quelques secondes, je vois les portes de derrière s'ouvrir, et un ambulancier en sortir, il me regarde amusé.


Ambulancier: Non je rêve, hé Nate viens voir.

Le chauffeur descend de l'ambulance et s'approche de son collègue.

Nate: Qu'est ce que......

Il s'arrête en me voyant et secoue la tête amusé.


Nate; Tu ne te tapes pas assez d'heure sup' comme ça à l'hôpital, tu en fais aussi en dehors.

Sara: Comme tu peux le voir.

Il sourit et aide son collègue à descendre le brancard, ce dernier me regarde en fronçant les sourcils.


Ambulancier: Je sais que tu aimes ton boulot Sara, mais à ce point là, c'est de l'obsession !

Nate: Il n'a pas tort, je croyais que tu rentrais chez toi.

Sara: C'est ce que j'allais faire, mais je suis venu chercher mon fils avant.

Ambulancier: Et c'est ce jour là que choisi un enfant pour tomber du toboggan, tu n'as pas de chance toi.

Sara: Si tu savais, allez venez.

Je les emmène auprès de Kyle, Carlos est toujours prés de lui, je leur fait par de mes premières conclusions, pour qu'ils puissent informés le médecin qui s'occupera de l'enfant à son arrivé à l'hôpital.
Alors qu'ils commencent à l'installer sur le brancard, Nate se met à bailler, ce que remarque Carlos.


Carlos: Bah alors, tu es fatigué ?

Nate: Je commence, j'en suis à ma deuxième garde.

Carlos: J'ai fais deux gardes moi aussi.

Nate: Oui mais toi tu es rentré te coucher ce matin.

Je les regarde et secoue la tête.


Sara: Olala, mes pauvres petits chéris, c'est dure de faire deux gardes de suite.

Ambulancier: Ne le prend pas mal Sara, mais tu n'es pas très en forme toi non plus.

Sara: Tu as remarqué.

Ambulancier: Le contraire aurait été un comble, je passe ma vie à te regarder.

Sara: Étant donné qu'en tout tu dois me voir au grand maximum 2 heures en une journée, ça doit être dure.

Ambulancier: Oui mais le peu que je te vois, je ne te quitte pas des yeux.

Sara: Tu devrais arrêter, tu uses ta vue pour rien.

Je vois le collègue de Sara et un des ambulancier se mettre à rire tandis que l'autre semble dépité, je me demande bien ce qu'ils se racontent enfin surtout ce que Sara peut leur dire. D'un coup j'entend une voix derrière moi.


Voix: Qu'est ce qui se passe ?

Je tourne la tête et voit Lola en compagnie d'LJ.


Michael: Tiens salut vous deux !

Lola: Salut, qu'est ce qui se passe ?

Tom: Kyle est tombé du toboggan, alors maman l'a soigné.

Lola: Elle fait encore des heures sup' !

Je lui souris et hausse les épaules, je crois pas qu'elle ait le choix.


Au même moment Sara et les trois hommes continuent de s'occuper de Kyle, tout en discutant.

Nate: En attendant c'est vrai, tu as une petite mine.

Sara: J'ai commencé hier matin à 9h, je suis sortit de l'hôpital y a à peine une demi heure, je me suis tapé trois gardes de suites dont une de quinze heures et je n'ai pas pu fermé l'oeil ne serai-ce que dix minutes, alors oui j'ai une petite mine.

Nate: Trois gardes de suites !

Sara: Hé oui, à côté de moi, vous êtes des amateurs les gars, on en reparlera quand vous jouerez dans la même catégorie.

Ils regardent Sara et secouent leurs têtes amusés, une fois le petit garçon sur le brancard, Sara soupire et se dirige vers la mère de Kyle.

Bon allez, elle m'aime pas et je ne l'apprécies pas beaucoup mais je dois faire mon boulot.


Sara: Mme Harcher.

Mme Harcher: Comment va Kyle ?

Sara: Il va bien, il n'a rien de très grave, si vous voulez, vous pouvez monter avec lui dans l'ambulance.

Mme Harcher: Oui je veux bien.

Je hoche la tête et m'apprête à retourner vers l'ambulance quand elle m'appelle.


Mme Harcher: Melle Tancredi.

Sara se tourne vers elle.

Mme Harcher: Je vous remercie.

Je lui souris légèrement, avant de retourner vers l'ambulance.


Sara: Hé Kyle, ta maman va venir avec toi, ne t'inquiètes pas, ils vont bien s'occuper de toi à l'hôpital, d'accord.

Kyle: Oui d'accord, tu peux leur demander de mettre la sirène.

Sara: Oui, ils vont te la mettre, Nate ?

Nate: Pas de problème.

Sara(à Kyle): Comme à la télé.

Kyle: Merci.

Sara: Au revoir bonhomme.

Je vois les ambulanciers mettrent le brancard dans l'ambulance et Mme Harcher montait à l'intérieur, avant que les portes ne se referment et que le véhicule ne démarre, alors qu'il s'éloigne, je soupire et retourne ranger mes affaires dans ma trousse de secours.


Carlos: On a fait du bon boulot.

Je léve les yeux vers lui et hoche la tête.


Sara: Ouais, maintenant je rentres chez moi, je commences à en avoir marre.

Elle prend sa trousse de secours et commence à se diriger vers Michael, Tom et les autres avec Carlos.

Carlos: Tu sais on pourrait aller boire un verre pour fêter ce sauvetage.

Je le regarde et secoue la tête amusé.


Sara: Et puis quoi encore.

Il s'arrête et secoue la tête sidéré.

Carlos: Quand est ce que tu dédaigneras prendre une des mes propositions au sérieux.

Je me retourne et le regarde avec un léger sourire.


Sara: Ca tient en deux syllabes, JA...MAIS !

J'entend Sara et son collègue qui parlent et je ne peux pas m'empêcher de sourire, j'adore ça chez elle, cette repartie, ça me fait rire.


Carlos: Pourquoi ?

Sara: Arrête dont d'espérer Carlos, c'est peine perdu pour toi.

J'arrive au niveau de Tom, il me tend les bras, je le soulève et le prend dans les miens avant d'entendre Millie.


Millie: Dis moi tu es très gentille avec tes collègues.

Sara: Pourquoi tu dis ça ?

Millie: Et bien, tu ne manques pas de repartie, tu es même plutôt direct.

Sara: Oui et alors, ça les amuses autant que moi !

Elle me regarde visiblement peu convaincue.


Sara: Hé Carlos, qu'est ce que tu ferais si un jour je te disais oui.

Il regarde Sara avec de grands yeux.


Carlos: Pourquoi, tu comptes le faire.

Sara: A ton avis ?

Il soupire et pose une main sur son coeur avant de regarder Sara.

Carlos: Tu m'as fait peur, pour te répondre le jour où tu dis oui, je m'enfuis en courant, tu as trop de caractère, je ne serai pas comment faire avec toi.

Sara: D'accord, donc je ne suis pas prête de te voir partir.

Carlos: Pourquoi, tu me demandes ça.

Je désignes Millie d'un mouvement de tête avant de lui répondre.


Sara: Mon amie me trouve trop direct.

Carlos regarde Millie et secoue la tête.

Carlos: Ne vous inquiètes pas, elle est comme ça avec tout le monde à l'hôpital, c'est plutôt marrant d'ailleurs. Bon allez, on se voit demain Sara.

Il pose une main sur mon épaules, je plisse les yeux et le regarde.


Sara: Touche moi et je t'éclate la tête contre un mur.

Il enlève sa main très vite, Sara lui sourit.

Sara: A demain.

Il me regarde et secoue la tête amusé avant de s'éloigner avec sa femme et sa fille, Tom me regarde en souriant.


Tom: On va jouer au parcs !

Sara: Heu....tu vas y aller avec papa.

Tom: Tu ne viens pas !

Sara: Je suis épuisé mon chéri, je vais rentrer à la maison, tu ne m'en veux pas.

Tom: Non je comprend.

Sara: Tu es un amour, je vais te préparer ton goûter d'accord.

Tom: Oui.

Je le repose par terre, il commence à partir avec Lola, LJ et Veronica, Michael me regarde et pose une main sur mon épaule avant de me caresser le bras.


Michael: Ca va aller ?

Oui, je sais, je sais, je m'inquiète trop, mais c'est plus fort que moi. Sara lève les eux vers moi et me sourit.


Sara: Oui t'inquiètes pas, je vais rentrer et m'effondrer sur le canapé.

Michael lui sourit.

Michael: Tu veux que je garde Tom ce soir pour que tu puisses te reposer.

Sara: C'est gentil mais ça ira.

Michael: Comme tu veux.

On se regardent plusieurs secondes sans rien dire avant que la voix de Tom ne se fasse entendre.


Voix(Tom): Papa, tu viens !

Je tourne la tête vers Tom et lui sourit.


Michael: J'arrive mon bonhomme.

Je regarde à nouveau Sara, elle me sourit amusé.


Sara: Je crois qu'on t'attend.

Michael: Oui, à tout à l'heure.

Sara: Amuse toi bien.

Il me regarde amusé avant de déposer un baiser sur mon front, je ferme légèrement les yeux au contact de ses lèvres sur ma peau, avant de le voir s'éloigner pour retrouver Tom. Lorsque je reporte mon attention sur Millie, je remarque qu'elle me regarde avec un léger sourire.


Sara: Quoi, qu'est ce qui y a ?

Millie: Rien, je constate juste que quand c'est Michael qui te touche, lui, tu ne le menaces pas.

Je baisse les yeux et commence à marcher pour regagner ma voiture, j'entend Millie rire légèrement avant qu'elle ne commence à me suivre.


Millie: Tu sais la façon dont il s'inquiète pour toi, je trouve ça adorable.

Sara ne répond pas et se contente d'avancer ce qui fait sourire Millie.

Millie: Et c'est sans parler de la manière qu'il a de te regarder parce que je ne sais pas si tu as remarqué mais c'est vraiment........

Sara: Ca suffit !

Je m'arrête et regarde Millie en secouant la tête.


Sara: Arrête s'il te plait, je n'ai aucune envie de savoir de quelle manière il me regarde, Michael et moi c'est de l'histoire ancienne, une merveilleuse histoire, mais aujourd'hui c'est du passé, y a plus rien entre nous.

Millie: Hum..... tu sais ma belle, je pense que je te croirais davantage si tu étais convaincue par ce tu dis.

Elle me regarde et me sourit avant que je ne détourne les yeux.


Millie: Je te laisse, je dois aller chercher mes filles, a bientôt.

Sara: Oui a plus !

Je la vois s'éloigner, je soupire et secoue la tête, vous êtes d'accord avec elle vous, vous trouvez que je ne suis pas convaincue par ce que je dis, hé bien vous vous trompez, je sais ce que je dis, enfin, je crois.




Bonne soirée, bisous !!!
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  thais le Ven 28 Jan - 18:49

la suite est géniale sa valait le coup d'attendre
c'est quand Sara se rendra compte de ces sentiments envers Michael
bonne continuation
c 'est quand la prochaine suite de ton autre fiction
bisou

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Sam 5 Fév - 21:08

Coucou miss, j'espère que tu vas bien, merci pour ton com voilà la suite, bonne lecture !!


Chapitre 42
 
Après être rentrer à la maison, je suis aller directement prendre une douche, histoire de me détendre, puis j'ai préparé le goûter de Tom et maintenant je suis assise sur le canapé où je crois que je ne vais pas tarder à m'endormir.
Alors que j'ai les yeux fermé, j'entend la porte s'ouvrir et des voix se font entendre.


Après avoir passer près d'une heure au parcs, je raccompagne Tom et Lola à l'appartement avec Véro et LJ, je m'apprête à frapper mais Lola ouvre la porte et rentre suivi par Tom, je jette un coup d'oeil à Véro et LJ avant de hausser les épaules et de rentrer à mon tour.
Je les suis dans le salon et je vois Sara assise sur le canapé, les yeux fermés.


Michael(chuchote): Ne faîtes pas de bruit, Sara dors.

J'esquisse un sourire, ouvre les yeux et le regarde amusé.


Sara: Non je ne dors pas.

Je la regarde et lui sourit en m'approchant d'elle, tandis que Tom monte sur le canapé avant de venir se blottir dans les bras de sa mère.


Sara: Ça va mon trésor, tu t'es bien amusé.

Tom: Oui, j'ai fait de la balançoire.

Sara: C'est bien mon ange, tu vas aller ranger tes affaires et après tu pourras prendre ton goûter, d'accord.

Tom: Oui d'accord.

Je dépose un baiser sur son front avant qu'il ne descende du canapé et qu'il n'aille dans sa chambre, je vois Lola qui s'approche de la table basse où j'ai mis le goûter de Tom.


Lola: Hum, ça a l'air bon !

Je regarde Sara, elle lève les yeux vers l'adolescente avant de secouer la tête.


Sara: N'y pense même pas.

Lola la regarde avec un léger sourire.

Lola: Moi aussi j'ai un petit creux tu sais.

Sara: Il reste des cookies et y a du lait au frigo si tu veux.

Lola: Pourquoi y a que Tom qui a droit à son petit plateau.

Sara: J'en sais rien peut-être parce que lui ne le demande pas.

Lola: Ce n'est pas cohérent.

Sara: Je n'ai jamais dit que ça l'était, maintenant fiche moi la paix, si tu ne veux pas que je te passe par la fenêtre.

Elle me regarde et secoue la tête en riant, avant de se tourner vers Michael, Veronica et LJ.


Lola: Elle est de mauvaise humeur quand elle n'a pas dormie.

LJ: C'est compréhensible, on ne peut pas lui en vouloir.

Je vois Lola qui le regarde en fronçant les sourcils.


Lola: Attend un peu, tu es de quel côté toi ?

LJ: Heu...

Lola: Bon allez je vais manger un morceau, je crève de faim.

Sara: Tu n'as pas mangé ce midi ?

Lola: Non, c'était vraiment trop dégueulasse !

LJ: C'est le moins qu'on puisse dire.

Les deux adolescents se regardent en grimaçant, alors que Sara regardent Michael et Veronica.

Sara: Je vous sers un café ?

Veronica: Oui je veux bien.

Michael: Moi aussi.

Sara: Je vais vous en faire un.

Je m'apprête à me lever quand Lola me dis.


Lola: Reste assise Sara, je vais le faire.

Sara: Merci Lola, c'est gentil.

Je vois Lola qui quitte la pièce avec LJ, Veronica les regarde partir avant de se tourner vers Sara.


Veronica: Elle a beaucoup de caractère mais elle a l'air gentille.

Sara: Oui elle adore m'embêter mais elle est adorable, ne rester pas debout, asseyez vous.

Veronica s'assoie sur un fauteuil et sourit en voyant Michael s'installait juste devant la table basse après avoir allumer la télé.

Veronica: Qu'est ce que tu regardes bonhomme ?

Tom: Mon dessin animé, c'est Scooby Doo !

Veronica: Tu regardes ça en goûtant.

Tom: Oui et après j'irai faire mes devoirs.

Veronica: C'est tout un programme.

Sara: Oui, comme ça il a le temps de se détendre avant de se remettre un peu au travail.

Veronica: C'est une bonne chose !

Je lui sourit avant de passer une main dans les cheveux de Tom, au même moment Lola revient dans la pièce, je la vois poser un plateau sur la table.


Lola: Comme je ne sais pas comment vous le prenez, je vous ai carrément ramener la cafetière.

Michael: Merci Lola, on va se débrouiller.

Veronica: Où est LJ ?

Lola: Dans la cuisine entrain de dévorer tout les cookies.

Veronica secoue la tête en soupirant.


Veronica: Il n'est pas possible celui là, un vrai goinfre.

Lola: Je vais y aller avant qu'il ne les mange tous.

Veronica: Dans ce cas, dépêche toi !

Lola lui sourit avant de retourner dans la cuisine, je prend la cafetière et sers une tasse à Veronica avant de tourner la tête vers Sara.


Michael: Je t'en sers un Sara.

Sara: C'est gentil, mais non, je crois que j'ai un peu abusé de la caféine depuis hier.

Veronica: Tu en as bu beaucoup pour pouvoir tenir.

Sara: Un tas, telle que tu me vois, je suis dopé à la caféine.

Veronica lui sourit alors que Sara se met à bailler.

Sara: Désolé.

Michael: On dirai que l'effet commence à s'estomper.

Je le regarde en souriant.


Sara: Ça a commencé depuis un moment maintenant.

Tom tourne la tête vers moi et me demande.


Tom: Tu es fatigué maman ?

Sara: Un peu mon ange, mais ça va, je dormirai cette nuit.

Tom: Tu peux te reposer un peu maintenant si tu veux.

Sara: C'est gentil mon ange, mais ça va je t'assure.

Tom: D'accord.

Je lui souris et passe une main dans ses cheveux avant de lui demander.


Sara: C'était bien l'école aujourd'hui trésor ?

Tom: Oui, j'ai fait une dictée de mots et la maîtresse, elle m'a mis très bien.

Sara lui sourit.

Sara: C'est super, tu as du bien les apprendre.

Tom: Oui je les ai appris avec papa hier.

Sara me jette un coup d'oeil amusé, avant de reporter son attention sur Tom.


Tom: Et comme j'ai eu tout bon, j'ai eu deux bons points !!

Sara: C'est très bien mon ange, tu as bien travaillé, je suis fière de toi.

Je l'embrasse sur le front, Tom me sourit, visiblement content.


Tom: J'ai mon cahier dans mon sac, il faut que tu le signes.

Sara: Va le chercher trésor, je fais le faire tout de suite.

Tom: J'y vais !

Je secoue la tête amusé en le voyant partir en courant, Veronica se met à rire.


Veronica(riant): Je n'ai jamais vu un gamin aussi content de montrer son cahier.

Sara: Ouais, si il pouvait, il l'emmènerait toutes les semaines.

Veronica: Ça fait plaisir de voir un enfant qui aime autant l'école.

Sara: C'est sûre que Tom le jour où il rechigneras pour aller à l'école c'est qu'il y aura un problème.

Michael: Qui sait, peut-être que dans dix ans, il ne aura marre.

Je le regarde avec un léger sourire.


Sara: D'ici dix ans, il aura presque fini sa scolarité ou si il a sauté quelques classes en routes, il l'aura même terminé.

Veronica: Tu crois qu'il pourrait en sauter.

Sara: Si il continue à mettre le nez dans les bouquins de Lola, certainement.

Veronica: Ça me fait penser à LJ hier soir, qui a demandé à Tom si ces exercices étaient bons.

Je la regarde, elle secoue la tête visiblement exaspérer, Tom revient dans le salon et s'approche de moi.


Tom: Tiens maman.

Sara prend le cahier et l'ouvre.

Sara: Voyons voir.

J'esquisse un sourire en voyant Tom montrait ses appréciations à sa mère, Sara le regarde en souriant avant de prendre un crayon pour signer le cahier, il le reprend et s'approche de moi.


Tom: Tu veux le regarder papa ?

Michael: Ah oui je veux bien !

Tom reste debout à côté de Michael pendant qu'il regarde son cahier, j'échange un regard amusé avec Veronica, après quelques minutes, il lui tend un crayon.


Tom: Tu veux bien signer papa !

Michael jette un coup d'oeil à Sara, cette dernière lui sourit.

Michael: Bien sûre !

Alors que je signe le cahier de Tom, une sonnerie se fait entendre, je vois Sara prendre son téléphone qui est posé sur la table basse avant de décrocher.


Sara(tél): Allo....... encore toi........... qu'est ce que tu veux ?

Veronica et Michael échangent un regard intrigué.

Sara(tél): Tu plaisantes là, j'espère....... ça fait des semaines que j'ai posé cette journée...... bien sûre....... c'est ça !

Sara raccroche et regarde son téléphone.

Sara: Crétin !!

Je soupire et balance mon portable sur la canapé avant de regarder Tom.


Sara: Viens me voir mon chéri, j'ai quelque chose à te dire.

Tom s'approche de sa mère, qui le soulève et l'installe sur ses genoux.

Sara: Écoute mon trésor, tu te souviens que je ne travaillais pas mercredi.

Tom: Oui, on doit aller voir l'exposition.

Sara ferma les yeux en grimaçant.

Sara: Oui je sais, mais je vais être obligé d'aller travailler ce jour là, je suis désolé.

Tom: Ce n'est pas ta faute.

Il me regarde avec un sourire, je le regarde attendrie et dépose un baiser sur ses cheveux.


Sara: Tu sais quoi, comme papa travaille mercredi, tu iras au centre aérer et moi je partirai plus tôt du travail et on ira voir l'expo comme promis d'accord.

Tom: Oui d'accord !

Elle lui sourit et le serre contre elle avant d'entendre la voix de Veronica.

Veronica: Tu sais, si tu veux moi je peux le garder mercredi.

Je vois Sara lever la tête vers elle, tout comme moi.


Michael: Tu ne travaille pas ?

Veronica: Non, je fais beaucoup d'heure sup' alors ils m'ont mis de repos ce jour là, donc si vous voulez au lieu de le mettre au centre aérer, moi je veux bien le prendre.

Je la regarde avant de baisser les yeux vers Tom.


Sara: Qu'est ce que tu en dis trésor, ça te plairait de passer la journée avec Veronica.

Il regarde Veronica quelques secondes puis lève les yeux vers Sara, je crois que Véro craint un peu sa réponse.


Tom: Oui pourquoi pas, je veux bien passer la journée avec tata Véro.

Je la regarde et la vois soupirer de soulagement avant de sourire à Tom.


Veronica: Tu verras on va bien s'amuser tout les deux.

Il hoche la tête en souriant avant de regarder sa mère.

Tom: Tu viendras quand même me chercher pour aller voir l'expo ?

Sara: Oui on ira c'est promis.

Veronica: C'est quoi comme exposition que tu veux voir bonhomme ?

Tom: C'est une exposition sur les singes !

Veronica: Ah oui, j'ai entendu dire que tu aimais beaucoup les singes.

Tom: Oui je les adore ! Je ne t'ai pas montré les photos que j'ai prise avec papa au zoo ?

Veronica: Non je ne les ai pas vu.

Tom: Elles sont dans ma chambre, tu n'as jamais vu ma chambre ?

Veronica: Non.

Il descend de mes genoux et s'approche de Veronica avant de lui prendre la main et de lui dire.


Tom: Viens avec moi, je vais te montrer ma chambre et mes photos tata !!

Veronica se lève et le suit, elle nous lance un coup d'oeil en souriant.


Veronica: Je reviens !

Michael et moi la regardons partir avec Tom amusé, je tourne la tête vers lui ete le vois secouer la sienne en riant.


Michael: Il ne se rend pas compte à quel point, il lui fait plaisir.

Sara: En lui montrant sa chambre !

Michael: En l'appelant tata !

Elle lui sourit avant de reposer sa tête contre le canapé.

Michael: Tu sais, je peux faire ses devoirs à Tom, ça te permettrai de te reposer.

Elle me regarde plusieurs secondes avant de hocher la tête.


Sara: Si tu veux, ça c'est bien passé hier soir.

Michael: Oui, il s'est levé vers 22 heures, il avait peur, alors il a fini la nuit dans mon lit mais sinon ça a été.

Sara: Tant mieux !

Il lui sourit et la regarde quelques instants, visiblement ailleurs.

Sara: Qu'est ce qui y a ?

Je secoue la tête sortant de mes pensées avant d'esquisser un léger sourire.


Michael: Je ....je repensais à un truc hier soir, heu..... tu sais la petite maison dans une forêt au milieu de nulle part.

Sara: Oui.

Michael: Je me demandais, si tu y retournais de temps en temps.

Je le regarde avant de baisser la tête en soupirant.


Sara: Je.... j'y suis retourné y a quelques années, avant la naissance de Tom, je..... je voulais me reposer au calme, mais... quand je suis arrivé, j'ai appris que mon père avait vendu le terrain.

Je ferme les yeux, et me maudit intérieurement de lui avoir poser la question.


Michael: Oh non, c'est pas vrai.

Sara: Malheureusement si.

Michael: Donc ce sont d'autre personnes qui profitent de la maison.

Sara: Pas vraiment.

Je reléve la tête vers lui et lui sourit tristement.


Sara: Les nouveaux propriétaires l'ont détruit, elle n'existe plus.

Je ne sais pas vous mais je m'en veux affreusement de lui en avoir parler, je soupire et me rapproche d'elle, je passe mon bras derrière elle et lui caresse le dos avant de poser mes lèvres sur sa tempe.


Michael: Je suis désolé Sara, je sais a quel point tu aimais aller là bas.

Sara: Oui, j'ai passé de bon moment dans cette petite maison.

Michael: Avec ta mère.

J'esquisse un sourire et lève les yeux vers lui, ancrant mon regard dans le sien.


Sara: Pas seulement.

Un immense sourire s'étirer sur les lèvres de Michael.

Michael: Je me rappelle des bons moments qu'on a passé là bas tout les deux.

Alors que mon regard se perd dans le sien, ma main se faufile dans sa douche chevelure et mon visage se rapproche du sien.


Michael(chuchote): Tu te souviens de la toute première dois où je suis venue avec toi.

Je ferme les yeux et avale difficilement ma salive en sentant ses doigts frolés ma joue avant de replacer une mèche de cheveux derrière mon oreille.


Sara(chuchote): Oui bien sûre.

J'ouvre à nouveau les yeux et me noie dans l'océan azur de ses yeux, je sais à quoi vous pensez, vous vous dîtes que c'est Millie qui a raison et bien laissez moi vous dire que..... mêlez vous de ce qui vous regarde !!


Nos visages ne sont qu'à quelques centimètres l'un de l'autre, mes yeux sont attirés par ses lèvres, je n'ai qu'une envie, poser les miennes dessus et l'embrasse à nouveau, j'ai cette envie depuis qu'on a passé la nuit ensemble et c'est de plus en plus dure de résister.


Michael(chuchote): Tu te souviens de ce qui c'est passé.

Il me regarde avec un sourire des plus ravageur alors que je me mord la lèvre avant de hocher la tête.


Sara(chuchote): Oui je me rappelle d'absolument tout.

Je souris et pose mon front contre le sien avant d'effleurer ses lèvres avec mon pouce, je ne la quitte pas des yeux et remarque que son regard dérive vers mes lèvres, nos souffles se mêlent, je m'apprête à l'embrasser quand.....


Veronica: Elle est vraiment très belle sa chambre.

Je détourne le visage en entendant la voix de Veronica, ce n'est pas possible, il faut vraiment que j'arrête ou que j'apprenne à me maîtriser, parce que ce n'est certainement pas Michael qui va le faire.


Bon je vais être honnête avec vous, à ce moment précis, je déteste ma belle soeur, mais alors je la hais, pas vous.
Je la vois arriver, elle nous regarde intrigué.


Veronica: Tout vas bien ?

Sara: Oui.

Non, je soupire discrètement frustrée, elle n'aurait pas pu attendre pour revenir.


Sara: Tommy, tu viens finir de goûter mon coeur !

Il arrive dans le salon et me sourit avant de s'installer pour finir de manger.


Veronica: LJ on va y aller !!

Je le vois arriver dans le salon visiblement contrarier et regardait Veronica.


LJ: Je ne peux rester, avec Lola on allé faire nos cours.

Veronica: Moi je veux bien mais....

Elle se tourne vers Sara.

Sara: Y a pas de problème.

Michael: Je le ramènerai, je vais rester un peu.

Tom: C'est vrai !

Michael: Oui, tu vas faire tes devoirs avec moi, comme ça maman peut se reposer.

Tom: Cool !!

Veronica sourit avant de regarder Michael.


Veronica: Ne ramènes pas LJ trop tard sinon....

Tom: Sinon quoi ?

Elle se penche vers Tom et lui répond en grimaçant.


Veronica: Sinon Lincoln va râler.

Le petit garçon se met à rire, Veronica lui fait un bisou.

Veronica: Au revoir bonhomme.

Tom: Au revoir tata.

Je commence à me lever mais Veronica me stoppe.


Veronica: Reste assise, j'ai repéré la porte.

Veronica lui fait le bise, ainsi qu'a Lola, qu'elle est allé voir dans la cuisine puis s'en va, Tom finit de goûter et va ranger le plateau, laissant ses parents tout seul.

Michael: Heu..... je suis désolé.

Je le regarde amusé, n'en croyant pas un mot.


Sara: Oui, je suis sûre que tu l'es !

Elle me sourit et se lève avant de quitter la pièce, j'ai l'impression que je n'ai pas dû être convaincant, je secoue la tête en souriant.


Michael(à lui même): Pas du tout, en faite.



Bonne soirée, bisous !!! Very Happy
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  thais le Sam 5 Fév - 22:00

super suite
vivement la prochaine
continu comme sa

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  thais le Mar 15 Fév - 22:47

a quand la suite parce que sa devient long

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Mar 15 Fév - 22:47

Coucou miss, j'espère que tu vas bien désolé, pour le retard j'étais malade la semaine dernière, voilà une suite qui j'espère te plaira, bonne lecture !!



Chapitre 43

Je suis assise sur la canapé, je viens de mettre Tom au lit après lui avoir lu une histoire, Michael et LJ sont partis après que Mike ai donné le bain à notre fils, j'aurais pu le faire mais il voulait que je me repose alors j'en ai profité pour préparer le repas en discutant avec LJ et Lola, m'évitant ainsi de sombrer dans mes pensées, mais voilà maintenant je suis seule dans le salon, puisque Lola est sous la douche et je ne peux pas m'empêcher de repenser à ce dont Michael m'a parlé, la première fois où il est venu avec moi dans cette maison.


Flash Back

Sara est dans sa chambre est termine de faire un sac, quand elle entend frapper à sa porte, elle va ouvrir et sourit en voyant Michael devant elle.

Sara: Hé salut toi, ça va ?

Michael lui sourit en haussant les épaules.

Michael: C'est le week-end, alors oui.

Elle secoue la tête amusé et dépose un baiser sur ses lèvres.

Sara: Viens entre.

Michael s'exécute et ferme la porte derrière lui.

Michael: Dis moi tu es sûre de vouloir partir maintenant.

La jeune femme le regarde étonnée.

Sara: Pourquoi tu me demandes ça ?

Michael: Comme ça, si tu as travaillé, tu devrais peut-être te reposer un peu.

Elle le regarde attendrie et s'approche de lui.

Sara: Tu es adorable mais j'ai fini ma garde à 6h ce matin, alors j'ai pu me reposer quelques heures et là, je finis de faire mon sac.

Michael: D'accord fait comme si je n'avais rien dit.

Sara: Non c'est gentil de t'inquiéter, par contre comme la maison se trouve au milieu de nulle part, on va faire les courses avant de partir ça ne t'ennuie pas.

Michael: Non du tout, on en profitera pour manger un peu, parce que je ne sais pas toi mais je commence à avoir faim.

Sara baisse les yeux vers son réveil.

Sara: Il est déjà 13h, c'est pour ça que je commence à avoir envie de manger, je me disais aussi.

Michael la regarde amusé.

Michael: Tu as besoin d'un coup de main pour faire quelque chose.

Sara: Non ça va, ne reste pas debout assis toi.

Il s'assoie sur le lit de la jeune femme et la regarde plusieurs secondes avant de lui demander.

Michael: Dis moi je me demandais, puisque je n'ai aucune idée d'où on va, c'est toi qui prend le volant.

Sara sourit avant de tourner la tête vers Michael.

Sara: Tout à fait, tu as tout compris, on va même prendre ma voiture, comme ça tu n'auras pas peur que je casse la tienne

Michael: Je n'ai pas peur, je t'aurais volontiers laisser ma voiture.

Sara: Vraiment !

Michael: Oui, tant que tu ne t'amuses pas à te maquiller au volant.

Elle le regarde faussement outré.

Sara: J'ai une tête à me maquiller en conduisant.

Michael: Non et pour cause, tu es déjà très belle au naturel.

La jeune femme baisse les yeux en rougissant ce qui amuse Michael, il l'attrape par la taille et l'assoie sur ses genoux, alors qu'elle laisse échapper un cri de surprise.

Sara: Qu'est ce que tu fais ?

Michael: J'adore te faire rougir.

Sara détourne le regard, Michael sourit et passe une main sur sa joue, elle le regarde à nouveau avant qu'il ne fonde sur ses lèvres dans un tendre baiser, elle passe ses bras autour de son cou et répond à son baiser, ils s'embrassent plusieurs minutes avant de se séparer à bout de souffle, Sara pose son front contre celui de Michael en souriant.

Sara: On y va ?

Michael: Je te suis !

Ils se regardent en souriant, avant que Sara ne se lève, suivi de Michael, elle prend son sac, son manteau et ses clés avant d'ouvrir la porte et de quitter sa chambre suivi par Michael.

Un peu plus d'une heure après, le couple avait fait quelques courses et maintenant était en route pour passer le week-end loin de la ville, alors que Sara conduit, elle sent le regard de Michael sur elle, après plusieurs minutes, elle finit par lui jeter un coup d'oeil.

Sara: Quoi ?

Michael: Hum !

Sara: Qu'est ce qui y a ?

Michael: Rien.

Sara: Rien !

La jeune femme s'arrête à un feu rouge et tourne la tête vers lui.

Sara: Dans ce cas, pourquoi tu me regardes ?

Michael: Je ne te regardes pas.

Elle secoue la tête, pas du tout convaincue.

Sara: Vraiment !

Michael: Oui, je ne te regardes pas, je t'admire ce n'est pas pareil.

Sara se mord la lèvre et se perd dans les yeux de Michael pendant quelques instants.

Michael: Vert.

Sara: Hein !

Michael: Le feu est vert !

Elle secoue à nouveau la tête pour reprendre ses esprits, avant de regarder le feu tricolore.

Sara: Oui.

Elle soupire et reprend la route, sentant toujours le regard de Michael sur elle.

Sara: Tu vas arrêter.

Michael: Je n'ai pas envie.

La jeune femme se met à rire, fessant sourire Michael.

Michael: Si je t'agace n'hésite pas à me le dire surtout.

Sara: Je ne te le dirai pas, je préfère te jeter de la voiture en route.

Il se met à rire à son tour en secouant la tête.

Michael: Ok je prend note.

Ils se regardent et partent dans un fou rire incontrôlable.

Après un peu plus de deux heures de route, Sara se gare et arrête la voiture avant de regarder Michael.

Sara: Voilà, on est arrivé.

Il lui sourit et regarde par la fenêtre.

Michael: Tu n'exagérais pas quand tu as dis que c'était au milieu de nulle part !

Sara: Ici personne risque de nous déranger, par contre si un dingue essaie de nous tuer, on peut toujours crier, on viendra pas nous aider.

Il la regarde en plissant les yeux.

Michael: Parce qu'il y a des dingues par ici.

Elle hausse les épaules avant de lui répondre sérieusement.

Sara: Va savoir.

Elle le regarde plusieurs secondes avant de lui sourire et de sortir de la voiture, Michael fait de même et l'aide à porter les sacs jusque dans la maison, une fois à l'intérieur, le jeune homme regarde autour de lui en souriant.

Michael: C'est très jolie.

Sara: Oui ce n'est pas très grand mais on s'y s'en bien.

La jeune femme pose les affaires et ouvre les volets.

Michael: Y a une cheminé !

Sara: Oui.

Michael: On pourra faire un feu ?

Sara: C'est le seul moyen de chauffage alors........

Michael: Vaut mieux l'allumer si on ne veut pas mourir de froid cette nuit.

Sara: Tout à fait, même si on aurait pu trouver une autre façon de se réchauffer.

Il la regarde amusé par sa réflexion, Sara sourit et lui demande.

Sara: Dis ça t'ennuie d'aller chercher du bois, pendant que je range et que je nettoie un peu.

Michael: Pas du tout, au contraire, j'ai toujours rêver de dire ça.

Sara: De dire quoi ?

Michael: Je vais chercher du bois pour allumer la cheminée !

Elle secoue la tête amusé, il lui sourit avant de commencer à sortir.

Sara: Hé !!

Il se tourne vers elle.

Sara: Avant que tu ne prennes ta hache pour aller couper des arbres, sache qu'il a des morceaux de bois derrière la maison.

Il secoue la tête en riant.

Michael(riant): C'est gentil de me le dire, parce que là, j'étais partis pour couper tout les arbres au alentour !!

Fin du Flash Back


Je secoue la tête en riant perdu dans les pensées.


Lola: Sara !!

Je sursaute et tourne la tête, je vois Lola qui me regarde intrigué, elle vient de me sortir de mes pensées.


Lola: Ca va Sara ?

Sara: Heu.... oui, oui.

Lola: Tu riais toute seule.

Sara: Je..... j'étais perdu dans mes pensées.

Lola: Des pensées marrantes apparemment.

Sara: Ouais, je te laisse, je vais me coucher, je suis épuisé.

Je me lève et l'embrasse.


Sara: Bonne nuit ma belle !

Lola: Bonne nuit Sara.

L'adolescente la regarde s'éloigner intrigué avant de hausser les épaules.

De son côté Sara se rend dans la salle de bain, elle se change et se brosse les dents avant d'aller dans sa chambre et de se mettre au lit.

Je suis allongé bien confortablement dans mon lit, je ferme les yeux en espérant m'endormir rapidement, ce qui ne devrai pas être difficile puisque je tombe de fatigue.


45 minutes plus tard

Hé bien croyez le ou non, mais j'ai beau être épuisé, je n'arrive pas à trouver l sommeil, c'est un comble vous ne trouvez pas.
Je secoue la tête, essayant de chasser les pensées qui me vienne à l'esprit mais c'est plus fort que moi, je n'y arrive pas.


Flash Back

Sara et Michael viennent de finir de dîner, ce dernier s'approche de la cheminée et remet un bout de bois à l'intérieur, Sara le rejoint et s'assoie sur le tapis qui est installé juste devant la cheminée, elle regarde Michael et lui dit amusé.

Sara: Tu ne m'as pas dit comment tu as fait pour allumer le feu, tu as frappé deux pierres l'une contre l'autre ou alors tu as fait rouler un bout de bois entre tes mains.

Il tourne la tête vers elle et la regarde en relevant un sourcils.

Michael: Tu ne serai pas entrain de te moquer de moi par hasard.

Sara: Si !

Il se met à rire, avant de sortir un briquet de sa poche, Sara secoue la tête amusé.

Sara: Tu es un vrai boy scout ma parole !

Il sourit et s'installe à côté d'elle.

Michael: Quand on été petits, mon frère et moi, ma mère nous emmené souvent
camper, alors j'ai vite appris qu'il fallait toujours avoir un briquet sur soi pour allumer un feu.

Sara lui sourit, Michael fait de même avant de baisser les yeux vers le sol.

Michael: Dis moi c'est drôlement confortable pour un tapis.

Sara: Oui, quand j'étais petite, je m'allongeais dessus et j'écoutais ma mère jouait de la guitare.

Michael: Vous veniez souvent ici ?

Sara: Oui, on adorait venir, au début on venait tout les trois, mon père, ma mère et moi, c'était avant qu'il décide de faire de la politique.

Michael: Qu'est ce qu'il fessait avant ?

Sara: Il était avocat, alors dés qu'il le pouvait, il mettait les problèmes des autres de côté et on partait pour le week-end.

Il la regarde avec un léger sourire.

Michael: Et ta mère, elle travaillait dans quoi ?

Sara: Maman était institutrice, elle apprenait à lire et à écrire aux tout petits, elle adorait les enfants, elle en voulait plein !

Michael: Tu es fille unique pourtant.

Sara: Oui, mais quelques années après ma naissance, elle est tombé enceinte, mais pendant son quatrième mois de grossesse, elle a fait une fausse couche, y a eu des complications et les médecins lui ont dit qu'elle ne pourrait plus en avoir.

Michael: Ça a dû être très dure pour elle.

Sara: Sûrement oui, mais elle n'était pas du genre à s'apitoyer sur son sort, elle disait qu'elle ne pouvait peut-être plus avoir d'enfants, mais qu'il y en avait plein à travers le monde qui avait besoin d'amour, alors elle avait décidé d'adopter, d'ailleurs mon père et elle était en plein procédure quand.....

Sara s'arrêta de parler, Michael lui prend la main et la porte à ses lèvres pour déposer un baiser dessus, la jeune femme lui sourit.

Michael: Qu'est ce qui c'est passé, enfin, si ce n'est pas trop indiscret.

Sara: J'avais 8 ans, c'était un soir, on venait de finir de dîner et ma mère c'est rendu compte qu'elle avait oublié d'aller chercher de la peinture bleu, pour son atelier peinture du lendemain, alors elle est sortit pour en chercher, je suis allé me coucher et j'attendais qu'elle rentre et qu'elle vienne m'embrasser pour m'endormir.

Sara le regarde, les yeux brillants de larmes.

Sara: Mais elle n'est jamais rentrer, lorsqu'elle est sortit du magasin et qu'elle a traversé la rue, une voiture est arrivé à pleine vitesse droit sur elle et la renverser. Les médecins ont fait tous ceux qu'ils ont pu mais c'était trop tard, elle était déjà morte.

Michael la regarde et lui passe une main dans les cheveux.

Michael: C'est pour ça que tu es devenu médecin ?

Sara: Au début, certainement oui, je voulais sauvé toutes les mamans pour ne plus qu'elle laisse leurs enfants, une idée complètement utopique.

Michael: Je trouve que c'est une bonne raison de vouloir devenir médecins moi.

Elle lui sourit attendrie.

Sara: Tu sais j'entend sans cesse les derniers mots qu'elle m'a dis avant de partir, "je reviens vite ma princesse", je les entends tout le temps.

Il la regarde compatissant.

Michael: Et ton père comment il l'a vécu ?

Sara: Très mal, ma mère c'était, son rayon de soleil, sa raison de vivre. Y a des personnes quand ils perdent leur femmes ou leur maris, ils décident de continuer à se battre, pour leur enfants, ça devient leur raison de vivre, mon père lui, c'est la politique qui est devenu sa nouvelle raison de vivre, pendant des années j'ai essayé de trouver ma place, en vain. Et puis y a quelques temps je me suis rendu compte qu'il venait vers moi quand il avait besoin que je sois devant les caméras et que je joue les parfaites filles à papa alors j'ai décidé d'arrêter d'essayer de faire partit de sa vie, je préfères être personne, plutôt qu'un faire valoir, mais bon comme tu as pu le voir, je n'ai pas toujours le choix.

Michael hoche la tête, elle esquisse un sourire avant de lui demander.

Sara: On peux parler d'autre chose ?

Michael: Bien sûre.

Il s'apprête à se lever quand il s'arrête en grimaçant, ce que remarque Sara.

Sara: Ça ne vas pas ?

Michael: J'ai mal au dos, j'ai dû faire un faux mouvement en me levant.

Sara: Où en rentrant le bois, rassis toi, je vais regarder.

Il se réinstalle sur le tapis, Sara se met derrière lui et passe ses mains dans son dos.

Sara: C'est là ?

Michael: Plus bas.

Elle descend ses mains le long de son dos, recouvert par un t-shirt, quand Michael l'arrête.

Michael: C'est juste là.

Sara: Je vois, enlève ton t-shirt.

Il tourne la tête vers elle, elle lui sourit.

Sara: Si tu n'arrives pas à le faire, je le fais.

Michael: Je crois que ça va aller.

Il s'exécute, puis sent les mains de Sara, lui masser la zone douloureuse de son dos, il ferme les yeux savourant les sensations que lui procurent les doigts de la jeune femme sur sa peau, alors qu'elle continue de le masser, Sara voit Michael qui frisonne, elle sourit et lui demande le plus sérieusement possible.

Sara: Tu as froid ?

Michael: Non.

Sara: Tu es sûre !

Michael: Oui, et puis on est devant la cheminé, pourquoi j'aurai froid.

Sara: J'en sais rien, c'est toi qui frisonne.

Michael se mord la lève, la jeune femme le voit faire et ne peut s'empêcher de sourire, elle continue de la masser plusieurs minutes, puis après un moment elle lui demande au creux de l'oreille d'une voix suave.

Sara: Ça va mieux ?

Il hoche doucement la tête et sourit.

Michael: Beaucoup mieux, merci.

Sara: De rien.

Sur ce, elle dépose un baiser sur sa joue, puis sous son oreille, avant de continuer dans son cou, Michael avale difficilement sa salive.

Michael: Sara....

Elle sourit et continue ses baisers le long de ses épaules.

Sara: Hum...

Il soupire sous l'assaut de ses baisers avant de trouver la force de se tourner légèrement vers elle, celle-ci s'arrête et le regarde plusieurs secondes avant qu'il ne pose ses mains sur ses hanches et qu'il la soulève avant de l'installer sur ses genoux.
Ils se regardent quelques instants, Michael passe une main dans les cheveux de Sara, il la fait glisser jusqu'a sa nuque avant d'atterrir son visage vers le sien et de l'embrasser, au début le baiser est tendre, puis très vite la langue de Michael vient caresser les lèvres de la jeune femme qui les entre ouvert pour permettre à leurs langues d'entrer en contact, elles se caressent, se repoussent avant de se retrouver, transformant leur tendre baiser en une étreinte passionnés.

Sara s'accroche au cou de Michael, se serrant contre lui, ce dernier laisse ses mains se promener dans le dos de la jeune femme avant de passer sous le haut qu'elle porte afin de caresser sa peau douce, celle-ci frisonne au contact des mains de Michael sur sa peau, après quelques minutes, ils mettent fin a leur baiser à bout de souffle, ils restent front contre front, se dévorant des yeux, tout en essayant de reprendre leurs respirations.

Ils se regardent et peuvent sans mal, lire le désir de l'autre dans leurs yeux, Sara caresse du bout des doigts la nuque de son petit ami alors que lui ne cesse de faire glisser ses mains dans le dos de la jeune femme, alors que le bruit du feu qui crépit se fait entendre, Michael dépose plein de petits baisers dans son cou, il laisse échapper un soupir de plaisirs quand elle commence à parsemer sa peau de délicieux baisers, n'arrivant plus à se contenir, Michael enlève le haut de Sara, elle stoppe ses baisers et le regarde amusé avant de fondre sur ses lèvres.

Rapidement la bouche de Michael quitte celle de la jeune femme pour venir explorer son cou, ses épaules et chaque centimètre de sa peau, elle laisse un gémissement de plaisir quittait sa bouche et renverse la tête en arrière pour permettre à Michael de continuer sa douce torture.

Très vite les choses s'enchaînent, il allonge Sara sur le tapis et continue à parsemer son corps de baisers, celle-ci, laisse ses mains caresser son dos avant de descendre vers son pantalon, Michael reprend ses lèvres dans un fougueux baiser, pendant que les mains de Sara, tente de lui enlever son jean, sans comprendre vraiment comment, ils se retrouvent tout deux en sous vêtements, allongés l'un contre l'autre.

Les lèvres de la jeune femme échouent dans le cou de Michael, pendant que les mains de ce dernier viennent effleurer le soutien gorge de Sara, elle se relève légèrement lui permettant de lui ôter, ce qu'il fait très rapidement avant que ses mains et sa bouche ne prennent possession de ses seins, Sara ferme les yeux, savourant les caresses et les baisers exquis de son compagnon, à ce moment là, elle sait qu'elle ne désire plus qu'une chose, s'unir à lui.

Elle attrape son visage et le ramène vers le sien, prenant ses lèvres dans un baiser
passionnés, avant de lui murmurer à l'oreille.

Sara: Viens... Michael..

Il relève la tête et la regarde, elle remarque qu'il semble hésiter.

Michael: Sara...

Elle sourit et lui passe une main dans les cheveux.

Sara: Dis moi que tu n'as pas envie de me faire l'amour.

Michael: Je..... je meurs d'envie de te faire l'amour.

La jeune femme rie légèrement et pose ses lèvre sur les siennes.

Sara: Alors fais le, je t'en pris, j'ai envie de toi.

Il reprend ses lèvres dans un langoureux baiser, leurs mains caressent le corps de l'autre, inlassablement, puis après s'être débarrasser de leur dernier tissus et d'avoir pris ses précautions, Michael s'installe entre les cuisses de la jeune femme, il la regarde plusieurs secondes et caresse son visage avant de l'embrasser tendrement, Sara passe ses bras autour de son cou et laisse échapper un long gémissement de plaisir en le sentant entrer doucement en elle, ils se regardent quelques instants avant qu'il ne commence de doux et lents vas et vient, il reprend ses lèvres, elle resserre ses bras autour de lui et l'encercle en entourant son corps avec ses jambes.

Après plusieurs minutes, Michael accélère ses coups de reins, les rendant plus rapide et violent, les gémissements des deux amants s'élèvent dans la pièce, ils maintiennent cette cadence infernale de longues minutes avant qu'ils n'étouffent leurs cris dans la bouche l'un de l'autre, emporté par une vague de plaisirs intense.

Fin du Flash back


Sérieusement, comment voulez vous que je trouve le sommeil si j'ai ce genre de scène en tête.
Je sors de mon lit, quitte ma chambre et me rend dans la cuisine, là je me sers un verre d'eau avant de m'installer à table.
Je prend ma tête entre mes mains et tente désespérément de sortir ses images de mon esprit.

 

Flash Back

Les deux amants sont allongés l'un contre l'autre, Sara à la tête posé sur le torse de Michael, les yeux fixés sur le feu, alors que lui, lui caresse les cheveux sans la quitter des yeux.

Après un long silence apaisant, Michael finit par lui demander.

Michael: Ça va ?

Sara: Oui.

Elle lève la tête et le regarde, un sourire illumine son visage et ses yeux pétillent.

Sara: Ça fait longtemps que je ne mettais pas sentit aussi bien.

Il lui passe une main sur le visage et lui sourit.

Michael: Moi aussi.

Ils se regardent avant d'échanger un tendre baiser et que Sara ne repose sa tête sur son torse.

Michael: On devrait peut-être se mettre au lit avant d'avoir froid.

Sara: Pourquoi on aurait froid, on est près du feu.

Michael: Rectification, on est nu sur un tapis près du feu.

Sara se met à rire et se serre encore plus contre lui.

Sara: Exact, mais j'ai envie de rester ici.

Elle lève les yeux vers lui.

Sara: Ça t'ennuie ?

Il la regarde et secoue la tête en souriant.

Michael: Pas du tout, mais je vais chercher une couverture avant qu'on attrape froid, d'accord.

Sara: D'accord.

Il lui caresse le visage et dépose un baiser sur ses lèvres avant du se lever, Sara reste allongé sur le tapis et regarde le feu dans la cheminé, Michael ne met pas longtemps à revenir, il installe la couverture sur Sara et retourne s'installer près d'elle, il la reprend dans ses bras et dépose des baisers sur sa tête.

Michael: Alors dis moi, c'est quoi notre planning pour ce week-end.

Sara: Et bien je me disais que si il fait beau demain matin, on pourra aller faire un tour dans les environs.

Michael: Et saluer les voisins !

Elle secoue la tête en riant.

Sara: Si par miracle tu en croises et puis après on pourra faire des jeux et celui qui perd, aura droit à un gage.

Michael: Un gage !

Sara: Oui, j'espère que tu vas perdre.

Michael: Pourquoi ?

Elle lève les yeux vers lui avec un grand sourire.

Sara: Parce que j'ai un tas de gage en tête pour toi.

Michael: Du genre ?

Sara: Du genre qui risque de t'occuper un moment.

Il la regarde plusieurs secondes et remarque son air taquin.

Michael: Va savoir pourquoi j'ai l'impression que je vais perdre.

Elle se met à rire avant qu'il ne la renverse sur le dos et l'embrasse à nouveau.

Fin du Flash Back


Je suis toujours assise à la table de la cuisine, je finis mon verre d'eau avant de me lever et de quitter la pièce.
Je marche dans le couloir et me rend jusqu'a la chambre de Tom, j'ouvre la porte et regarde à l'intérieur de la pièce, je vois Tom endormit dans son lit, je rentre, m'approche de lui, caresse ses cheveux et dépose un baiser sur son front avant de repartir et de retourner dans ma chambre.
Une fois dans mon lit, je m'allonge et tourne la tête vers le réveil, génial, il est 1heure du matin et moi qui pensais qu'à peine couché, je m'endormirai, pitié, je suis épuisé, laissez moi dormir.


bonne soirée, bisou je t'adooore !!
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  thais le Mer 16 Fév - 12:43

super suite
vivelent la prochaine bisou

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Sam 19 Fév - 19:28

Coucou miss, j'espère que tu vas bien, merci pour ton com, voilà la suite, bonne lecture !!!


Chapitre 44
 
Le mercredi matin, Sara a emmène Tom chez Lincoln et Veronica, le petit garçon était plutôt content de passer une partie de la journée avec sa tante.
Ils passèrent tout les deux une bonne partie à s'amuser fessant des dessins, de la peinture de la pâte à sel et même des parties de cartes, un peu avant midi, Veronica aidé par Tom commencèrent à préparer le repas.

Vers 12h30, Tom entend la porte s'ouvrir, puis après quelques secondes, il voit LJ qui entre dans la cuisine.

Tom: Bonjour LJ !

LJ: Salut petit cousin, alors tu t'es bien amusé avec Véro ?

Tom: Oui on a fait plein de choses tout les deux, et toi c'était bien le lycée.

LJ: Comme d'hab', je me suis em....

Veronica(lui coupant la parole): LJ !!

L'adolescent regarde sa belle mère en grimaçant.

LJ: Désolé.

Tom secoue la tête en rigolant.

Tom: Tu t'es ennuyé ?

LJ: C'est ça, tu as tout compris, bon je vais ranger mes affaires, on mange bientôt.

Veronica: Dés que ton père est là.

LJ: Ok !

L'adolescent quitte la pièce, Tom tourne la tête vers sa tante.

Tom: Lincoln rentre manger ?

Veronica: Oui, d'ailleurs il ne travaille pas cet après midi, il va rester avec nous.

Le petit garçon la regarde et hausse les épaules.

Tom: D'accord.

Ils finissent de préparer le déjeuner, puis après quelques minutes, la porte d'entrée se fait à nouveau entendre avant que Lincoln n'apparaisse dans la cuisine.

Lincoln: Bonjour !

Veronica: Bonjour chéri.

LJ: Salut papa.

Il embrasse sa femme et sourit à son fils avant de s'approcher de son neveu.

Lincoln: Salut Tommy !

Tom: Bonjour.

Lincoln le décoiffe en lui passant une main dans les cheveux et lui demande.

Lincoln: Ca va crevette.

Tom fronce les sourcils avant de se recoiffer.

Tom: Oui mais je ne suis pas une crevette et je n'aime pas qu'on décoiffe !

LJ regarde son cousin amusé tandis que Veronica pouffe de rire.

Veronica: Bon on va se mettre à table, j'espère que vous avez faim !

Une dizaine de minute après, Veronica vient de servir le plat de résistance, elle regarde Lincoln et LJ attendant leurs réactions.

Veronica: Alors ?

Lincoln: C'est délicieux.

LJ: Ouais c'est super bon.

Lincoln: Où tu as trouvé l'idée de faire ça ?

Tom: C'est une recette de maman !

Lincoln regarde sa femme puis son neveu.

Lincoln: Ah non !

Tom: Oui, tata et moi on l'a fait tout les deux.

LJ: Et bah vous avez eu raison c'est super bon.

Tom: Tu l'as déjà dis !

LJ: Je sais mais quand j'adore plusieurs fois je le répète plusieurs fois.

Tom le regarde en secouant la tête amusé.

LJ: D'ailleurs, j'y pense, tu as fait ce que je t'avais demandé petit cousin.

Tom: Oui !

LJ: Tu les as mis où ?

Tom: Je sais pas, c'est pas moi qui les ai rangé, c'est tata.

L'adolescent regarde son cousin en plissant les yeux.

LJ: Pourquoi tu lui as donné ?

Tom: C'est pas moi qui lui ai donné, c'est maman ce matin avant de partir elle m'a vu remplir un sac de cookies, j'ai été obligé de lui dire que c'était pour toi.

Veronica: Du coup, Sara m'a donné le paquet et moi je l'ai caché pour ne pas que tu dévores tout d'un coup !

LJ lève les yeux au ciel en soupirant.

Veronica: Mais si tu finis ton assiette, tu en auras un à la fin du repas.

LJ: Un seul !

Veronica: Si je te laisse le paquet tu vas tout manger !

Tom: Comme papa dimanche, il a mangé un tas de cookies, il était avec maman pendant qu'elle les fessait, mais elle a fini par le virer de la cuisine, il arrêtait pas de manger la pâte.

Veronica: J'imagine !

Tom: Même que maman elle a du en refaire parce que papa avait mangé plein de cookies au pépites de chocolats !

Lincoln: Tu as vu ton père dimanche ?

Le petit garçon tourne la tête vers lui.

Tom: Oui, je le vois tout les jours papa, même que lundi soir, j'ai dormi chez lui.

Lincoln: Ta mère travaillait, elle était de garde à l'hôpital ?

Tom: Non, elle ne travaillait pas.

Lincoln: Et elle a bien voulu.

L'enfant le regarde et plisse les yeux.

Tom: Oui, maman elle est toujours d'accord pour que je passe du temps avec papa !

Veronica fronce les sourcils et fusille son mari du regard avant de poser une main sur l'épaule de Tom.

Veronica: Finis de manger trésor.

Il hoche la tête et reprend sa fourchette, Veronica regarde son mari.

Veronica(entre ses dents): Arrête.

Il hausse les épaules l'air de rien.

Lincoln(chuchote): Quoi ?

Sa femme secoue la tête sidéré avant que Tom ne lui parle.

Tom: Dis tata, si je finis mon assiette, moi aussi je pourrai avoir un cookie.

Veronica: Bien sûre bonhomme tu en auras.

Tom: Cool !

Après manger, ils débarrassèrent la table avant de s'installer sur le canapé, après quelques minutes LJ regarde son cousin et lui demande.

LJ: Ca te dis qu'on se fasse un jeu de société ?

Tom: Oui !

Lincoln: Non.

Ils se regardent et tournent la tête vers Lincoln.

LJ: Pourquoi ?

Lincoln: Parce que Tom va aller faire une sieste.

Le petit garçon ouvre de grands yeux.

Tom: Moi !

Lincoln: Oui toi.

Tom: Je ne fais plus de sieste.

Lincoln: Tu vas en faire une, tu dois te reposer.

Tom: Je ne suis pas fatigué.

Lincoln: Tu vas quand même en faire une.

Tom: Je n'ai pas envie !

Lincoln: C'est pas une question d'envie, tu verras une sieste un point c'est tout.

Tom le regarde en fronçant les sourcils, Lincoln qui est assis se lève et s'approche du canapé où le petit garçon est assis, pour le prendre dans ses bras, mais ce dernier le repousse.

Tom: Non.

Lincoln: Je t'emmènes au lit Tom, y a pas à discuter.

Tom: J'ai des jambes, je sais marcher, j'ai pas besoin que tu me portes, je ne suis plus un bébé !

Lincoln: Tu ne dis rien quand ton père et ta mère te portent.

Tom: Oui mais toi, tu n'es pas mon papa, ni ma maman, alors tu ne me portes pas.

Veronica et LJ échangent un regard.

Lincoln: Je t'emmène au lit.

Tom: Je suis grand, je peux y aller tout seul !

Il se lève du canapé et passe devant Lincoln, ce dernier soupire et le suit, montrant à l'étage.

LJ: J'ai l'impression qu'il l'a agacé.

Veronica: Moi aussi.

LJ: Je savais pas qu'Oncle Mike avait autant de tempérament à cet âge là.

Veronica: Je ne crois pas qu'il en avait autant, Tom tient ça de Sara.

Ils se regardent amusé, au même moment à l'étage, Lincoln ouvre une porte.

Lincoln: Tu vas dormir dans la chambre d'ami d'accord.

L'enfant ne lui répond pas et rentre dans la pièce, Lincoln s'apprête à faire de même mais Tom lui barre le chemin.

Tom: C'est bon, je peux me mettre au lit tout seul, merci !

Sur ce le petit garçon ferme la porte au nez de son oncle, ce dernier reste bouche bée quelques secondes avant de redescendre, lorsqu'elle le voit revenir, Veronica le regarde étonné.

Veronica: Déjà !

Lincoln: Oui, une fois dans la chambre, il m'a fermé la porte au nez.

Veronica le regarde et se met à rire tout comme LJ.

Lincoln: Ce n'est pas drôle !

LJ: Si, tu le forces à aller faire une sieste alors qu'il n'en a pas du tout envie et qu'il n'en fait plus, alors forcément il n'apprécie pas.

Lincoln: En tout cas Michael n'était pas comme ça, il ne tient pas cette attitude de lui.

Veronica: En effet, il la tient de Sara et c'est tant mieux, comme ça, il ne se laissera pas marcher sur les pieds, même par son oncle Lincoln.

Celui-ci lève les yeux au ciel et soupire avant de quitter la pièce, sa femme le regarde avant de porter son attention sur LJ.

Veronica: Je crois qu'il l'a mal pris.

LJ: Sûrement, mais il le prendra toujours mieux que de se faire rembarrer par un gamin de 4 ans !

Sa belle mère se met à rire suivi de prés par l'adolescent.

Une vingtaine de minute plus tard, LJ se décide à monter dans sa chambre afin de faire ses devoirs, en passant devant la chambre d'ami, il s'arrête, entendant ddu bruit, après quelques minutes il ouvre la porte et voit Tom assis sur le lit, il sourit et secoue la tête.

LJ: Tu ne dors pas Tommy !

Le petit garçon lève les yeux, regarde LJ et secoue la tête.

Tom: Non, j'ai pas envie de dormir, je ne suis pas fatigué.

LJ ferme la porte, s'approche du lit avant de s'y asseoir.

LJ: Tu t'ennuies ?

Tom: Oui, je veux rentrer à la maison.

LJ: Je me doute, tu t'amusais mieux ce matin avec Véro.

Tom: Oui, toi tu fais quoi ?

LJ: J'allais faire mes cours.

Le petit garçon regarde son cousin en soupirant.

Tom: J'aimerai bien faire mes devoirs, ça m'occuperai.

LJ sourit avant de plisser les yeux.

LJ: Attend une minutes, j'ai peut-être quelque chose qui pourrai t'occuper.

Il se lève et regarde son cousin.

LJ: Bouge pas d'accord.

Tom: Je ne peux pas, si je redescend Lincoln il va râler !

LJ secoue la tête amusé.

LJ: Oui y a des chances.

L'adolescent quitte la pièce quelques instants avant de revenir avec plusieurs livres dans les bras, il les pose sur le lit et regarde Tom.

LJ: Tiens c'est pour toi, ce sont des livres pour enfants, tu peux les lire ça t'occupera un peu.

Tom: Merci LJ, c'est gentil.

LJ: De rien, quand tu en auras marre, viens me rejoindre dans ma chambre, on fera un jeu.

Tom: Si Lincoln me voit il va nous gronder.

L'adolescent hausse les épaules.

LJ: C'est pas grave, je m'en fou, je n'ai pas peur de lui et toi non plus apparemment.

Tom: Pourquoi tu dis ça ?

LJ: J'ai entendu dire que tu lui avais fermé la porte au nez.

Tom le regarde avant de prendre un livre, de l'ouvrir et de commencer à lire, LJ secoue la tête amusé.

LJ: A tout à l'heure cousin.

Tom lève la tête quelques instants, le temps de lui répondre avant de reporter son attention sur le livre.

Tom: A tout à l'heure LJ.

LJ le regarde plusieurs secondes avant de quitter la chambre afin de regagner la sienne.
 
Vers 15h, alors que Veronica est plongé dans ses dossiers, elle entend du bruit et se lève, elle arrive vers l'entrée et voit la porte s'ouvrir, elle fronce les sourcils avant de sourire en entendant des éclats de rire, au même moment Michael et Sara entrent à l'intérieur de la maison.

Veronica: Salut vous deux.

Je sursaute avant de tourner la tête et de voir Veronica, elle me sourit, j'essaie d'arrêter de rire.


Sara(riant): Salut.

Je regarde Sara en secouant la tête, elle n'arrive pas à s'arrêter de rire.


Michael: Salut Véro.

Veronica: Vous arrivez ensemble tout les deux !

Sara(riant): Non je suis arrivé juste avant.

Je soupire et lève les yeux au ciel avant de la regarder à nouveau.


Michael: Et en plus tu en es fière !

Sara(riant): Bah ouais !

Je vois Veronica qui nous regarde intriguée.


Veronica: Qu'est ce qui c'est passé ?

Je respire profondément, essayant de retrouver mon calme avant de répondre.


Sara: On s'est retrouvé à un feu rouge.

Michael: Elle m'a klaxonnée.

Veronica regarde son beau frère étonné.

Sara: Ne fais pas attention, il est vexé parce que j'étais derrière lui mais je suis arrivé en première.

Michael: Je ne suis pas vexé !

Sara: Ah non.

Michael: Non.

On se regarde quelques instants avant que je ne soupire.


Michael: Tu peux m'expliquer pourquoi tu m'as doublé ?

Je le regarde et sourit amusé, non mais je vous jure les hommes et leur fierté c'est tout une histoire.


Sara: C'est simple, tu n'allais pas assez vite.

Michael: Tu plaisantes j'espère, la limitation sur cette route c'est 90km/h et j'étais à 90.

Sara: Désolé mais moi derrière j'avais l'impression que tu était à 70, tu n'avançais pas.

Michael: C'est pour ça que tu m'as doublé à 100km/h.

Sara: Je n'étais pas à 100km/h, j'étais à 110.

J'entend Veronica qui pouffe de rire, je la regarde amusé.


Michael: Encore mieux, c'est limité à 90 sur cette route.

Sara: Et alors 90-110, quelle différence !

Michael: 20km/h !

Sara: Merci Einstein.

Je ferme les yeux et soupire, quelle tête de mule, je vous jure.


Michael: C'est dangereux et tu aurais pu te faire arrêter.

Sara: Tu as vu des flics toi ?

Michael: Non.

Sara: Bah alors pourquoi tu stresses !

Je le vois se passer une main sur le visage, je secoue la tête amusé et le devance quand je le vois ouvrir la bouche.


Sara: C'est bon Michael, écoute c'était juste pour d'embêter d'accord, je savais que ça t'agacerai si je te doublais en fessant un accès de vitesse et apparemment j'ai eu raison puisque tu vois rouge.

Veronica: Je dirai même qu'il voit rouge vif.

Michael: Alors tu as fait ça, juste pour me provoquer.

Elle me regarde et hoche la tête en souriant.


Sara: Oui c'était de la provocation pur et simple.

Je me tourne vers Veronica et lui dit avec un grand sourire.


Sara: Tu aurais du voir sa tête quand je l'ai doublé à pleine vitesse, c'était tordant de rire.

Veronica lui sourit amusé.

Veronica: J'imagine.

Michael: Donc généralement tu ne fais pas d'excès de vitesse.

Sara: Jamais, premièrement parce que la plupart du temps Tom est avec moi et que je ne risquerai pas un accident avec lui à bord et deuxièmement parce que je vois suffisamment de victime de la route, ça ne me donne pas envie de conduire vite.

Je le regarde et lui demande avec un léger sourire.


Sara: Ca va mieux.

Michael: Ouais.

Sara: Tu crois que ton ego va s'en remettre.

Je la regarde et secoue la tête amusé, elle me sourit avant de porter son attention sur Veronica.


Sara: Alors dis nous, comment ça c'est passé ce matin avec Tom ?

Veronica: Très bien, on s'est bien amusé tout les deux, on a fait de la peinture, il m'a fait un beau dessin, je lui ai dis que l'accrocherai dans mon bureau dés demain.

Sara: Tant mieux si ça c'est bien passé, il est où ?

Veronica: Heu ....dans la chambre d'ami.

Michael: Qu'est ce qu'il fait là haut ?

Elle baisse la tête quelques instant avant de nous regarder à nouveau.


Veronica: La sieste.

Je la regarde en plissant les yeux.


Sara: Tom ne fait plus la sieste.

Veronica: Oui c'est ce qu'il a dit.

Michael: Alors pourquoi tu l'as quand même mis là haut ?

Veronica: Ce n'est pas moi qui l'ai obligé à faire la sieste.

Voix: C'est moi !

Sara et moi tournons la tête, je vois Lincoln et soupire sidéré, je jette un coup d'oeil à Sara, elle n'a pas l'air contente vu le regard qu'elle a.


Sara: Et je peux savoir pourquoi.

Lincoln: Y a pas de raison, je voulais juste qu'il aille dormir.

Sara: Tom ne dors plus l'après midi, surtout depuis qu'il va à l'école.

Lincoln: Et bien c'est un tort, parce qu'il est encore petit, il a besoin de se reposer.

Sara: Quand il est fatigué l'après midi, il va lui même se coucher, pas besoin de le forcer.

Lincoln: Tu devrais peut-être le forcer un peu, la preuve là il l'a fait bien la sieste.

Sara: Si il n 'était pas fatigué ça m'étonnerai fort qu'il se doit endormi.

Lincoln: Tu ne t'y prend peut-être pas de la bonne façon, ça fait 2 heures que je l'ai emmené en haut et il n'est pas redescendu, il dort à coup sûre.

Voix: Non.

Je tourne la tête et voit LJ en haut des escaliers.


LJ: Tom ne dors pas, il est entrain de lire.

Sara: Je me disais aussi, je connais peut-être mon fils.

Je vois Lincoln me jeter un regard noir, je lui fait un sourire jaune avant de lever les yeux vers LJ.


Sara: Tu veux bien lui dire de descendre s'il te plait.

LJ: Bien sûre.

Lincoln: Une minute, je pourrais savoir pourquoi il n'est pas descendu avant.

LJ: Quand je lui ai dit de ne pas bouger lorsque je suis aller chercher des livres, il a répondu qu'il ne pouvait pas, parce que si il redescendait, tu allais râler, c'est sûrement pour ça qu'il est resté la haut. Je vais le chercher.

Sara: Merci.

Je vois LJ repartir, je sens que l'ambiance est tendu, je jette un regard à Lincoln qui semble bouillir de l'intérieur.


Michael: La prochaine fois au lieu de le laisser tout seul là haut, vous ferez un jeu ensemble.

Lincoln: A cet âge là, il est censé dormir l'après midi !

Sara: Oui la sieste c'est génial, comme ça on a pas les gamins dans les pattes !!

Michael: Sara...

Je tourne la tête vers lui en fronçant les sourcils.


Sara: Quoi c'est faux peut-être ! Demande lui dont ce qu'il fessait pendant que Tom était tout seul là haut.

Je regarde Lincoln, il soupire avant de lever les yeux au ciel, je tourne la tête vers Veronica intrigué.


Veronica: Il était entrain de dormir.

Michael regarde son frère.

Michael: Attend, tu as envoyé Tom à l'étage pour être sûre de dormir tranquillement.

Lincoln: Je me repose toujours l'après midi quand je ne travaille pas.

Michael: Et alors, tu aurais pu monter te reposer dans ta chambre et laisser Tom s'amusait avec LJ et Véro au lieu de l'enfermer tout seul dans une chambre !

Je sais ce que vous vous dîtes et oui, je suis énervé, d'où on laisse un gamin seul dans une chambre sans rien pour s'occuper pour ne pas être emmerder.
Je vois Lincoln fusiller Sara du regard, je fronce les sourcils agacé.


Michael: Ne regarde pas Sara comme ça, elle n'y est pour rien, ce n'est pas elle qui fait semblant de se soucier de Tom pour pouvoir dormir tranquille.

Voix: Maman !!

Je lève la tête et voit Tom en haut des escaliers, il les descend a toute vitesse avant de sauter dans mes bras, je l'attrape et le serre contre moi en le dévorant de bisous.


Sara: Coucou mon ange.

Tom: Coucou.

Le petit garçon tourna la tête vers son père.

Tom: Bonjour papa.

Michael embrasse son fils.

Michael: Coucou mon poussin.

Tom me regarde plusieurs secondes avant de me demander.


Tom: Ca va papa ?

Michael: Oui.

Tom: Tu es sûre, on dirai que tu es fâché.

Il pose une main sur ma joue, les traits de mon visage se détende, je lui souris et dépose un bisou sur sa petite main.


Michael: Non trésor, je ne suis pas fâché et toi ça va ?

Tom: Oui.

Je le vois tourner la tête vers moi et me regarder.


Tom: Je suis content que tu sois là, je commençais à en avoir marre d'être là haut.

Lincoln: Désolé je pensais que tu finirais pas t'endormir.

Tom tourne la tête vers lui et lui répond.


Tom: Je t'ai dis que je n'étais pas fatigué, il me semble !

J'esquisse un sourire amusé par la réflexion de Tom, il regarde à nouveau Sara.


Tom: On va à l'exposition maman !

Sara: Oui on va y aller mon ange !

Je vois LJ descendre les escaliers avec des livres dans les bras.


LJ: Alors Tom, tu as lu beaucoup de livre.

Tom: J'en ai lu trois.

LJ: C'est tout, ils ne sont pas gros pourtant.

Tom: Je sais mais avec tes livres y avait un catalogue de jouets, alors je l'ai regardé.

Sara: Je pari que tu as trouvé des choses intéressantes.

Tom: Oui, tu veux voir !

Sara: Oui montre moi.

LJ donne le catalogue à Tom que Sara a reposait par terre, il l'ouvre et va directement vers la fin du bouquin, il tourne quelques pages, puis lève les yeux vers Sara.


Tom: C'est ça, regarde maman.

Je m'accroupis à côté de lui et regarde le jeu qu'il me montre.


Sara: C'est une console de jeu .

Tom: C'est une DS, tu crois que je pourrai en avoir une.

Sara: Je sais pas, y a écrit à partir de quel âge c'est.

Tom(lit): A partir de 8 ans.

Je hoche la tête et lui demande.


Sara: Et toi tu as quel âge ?

Tom: J'ai quatre ans.

Sara: Alors tu es un peu jeune, tu ne crois pas.

Tom: Peut-être, mais j'ai des copains à l'école, ils ont 6 ans et ils en ont une.

Sara: C'est parce que leur parent ont bien voulu leur en acheter une.

Tom: Mais moi je suis trop petit, c'est ça.

Sara: Oui et puis je n'ai pas envie de te voir passer ton temps assis devant un écran, je préfère que tu joues et que tu sortes dehors t'amuser.

Tom: Oui c'est mieux de jouer dehors, mais quand j'aurais 8 ans et si je suis sage, je pourrais en avoir une.

Sara: On en reparlera, et puis d'ici quatre ans, y en aura des encore mieux, tu vas chercher tes affaires, on va à l'expo.

Tom: Oui j'y vais !

Je le regarde s'éloigner avant de me relever en soupirant.


Michael: Sauvé !

Sara: C'est peu de le dire, plus tard il aura une console de jeu mieux ça sera.

Michael: Je suis d'accord, les gamins sont trop accro à ces jeux là.

Tom revient vite vers nous, il pose ses affaires près de Sara avant de s'asseoir pour mettre ses chaussures.


Tom: Tu viens avec nous papa !

Je regarde Michael amusé.


Michael: C'était une question !

Sara: Ca sonnait plus comme une affirmation, limite un ordre.

Michael: C'est ce qui me semblait !

Tom: Alors tu viens !

Je baisse les yeux vers lui et lui sourit.


Michael: Pourquoi pas, j'apprendrai des trucs sur les singes.

Tom se reléve et regarde son père en souriant.


Tom: Tu vas voir ça va être cool !

Il se tourne vers Sara.

Tom: Je peux aller ouvrir la voiture maman.

Sara: Tu dis au revoir avant et je te les donnes.

Il dit au revoir à tout le monde, pendant que Sara cherche les clés dans son sac, une fois qu'elle les as trouvé, elle les donne à Tom qui les prend et quitte la maison, je la vois froncer les sourcils.


Michael: Qu'est ce qui y a ?

Sara: Je n'aurais pas du faire ça.

Michael: Faire quoi ?

Sara: Lui donner les clés.

Michael: Pourquoi ?

J'attend quelques secondes avant d'entendre un coup de klaxon, je secoue la tête.


Sara: Voilà pourquoi.

Michael: Il a sûrement du te voir faire.

Elle me regarde en plissant les yeux, je lui souris amusé.


Sara: Dis, si on se fessait une petite course jusqu'a l'expo !

Michael: Je ne crois pas non, je ne sais même pas où c'est.

Sara: Raison de plus, tu seras obligé de me suivre alors je gagne à coup sûre.

Je secoue la tête , alors qu'apparemment, elle, ça l'amuse.


Veronica: Il refuse parce qu'il ne veut pas perdre à nouveau.

Sara: Ce n'est pas grave, faut-il encore qu'il arrive à me suivre.

Michael: Toi, si je t'attrape...

Sara: Oh arrête, j'ai peur, qu'est ce que tu vas me faire !

Je secoue la tête amusé, pour vous répondre, oui je me moque de lui et non je n'ai pas honte.


Sara: Bon allez, Tom va s'impatienter, au revoir.

LJ/Veronica: Salut !

Elle commence à partir, je la vois s'arrêter, elle se tourne vers moi avec un léger sourire.


Sara: L'exposition se déroule à la bibliothèque, je préfère te le dire au cas où je te sèmerai.

Michael le regarde amusé.

Sara: Mais bon ne t'inquiètes pas, on t'attendra à l'entrée !

Elle me sourit avant de quitter la maison, je secoue la tête amusé avant d'entendre la voix d'LJ.


LJ: Je crois que j'ai raté un épisode mais j'ai compris qu'elle se payé ta tête.

Michael regarde son neveu avant de lui sourire.

Michael: En effet, bon j'y vais, salut.

Je quitte la maison et me dirige vers ma voiture, je monte à l'intérieur, démarre, et suit la voiture de Sara qui s'avance vers le portail, je suis juste derrière elle, je me met à sourire et appuie sur le klaxon.




Bonne fin d'après midi, bisous je t'adoore !! Very Happy
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  thais le Sam 19 Fév - 22:16

super suite
vivement la prochaine
j'ai hate de voir la réaction de sara après le coup de klaxon
bisou

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Sam 26 Fév - 17:50

Slt miss, j'espère que tu vas bien, voilà la suite, bonne lecture !!


Chapitre 45

Le samedi, ne travaillant pas; Michael est allé chercher Tom chez Sara et l'a emmené avec lui chez Veronica et Lincoln, ce dernier travaillant, Michael et Tom était avec Véro et LJ quoi que l'adolescent n'était pas encore sortit de sa chambre.

Tom est assis sur un pouf, tournant les pages d'un catalogue, Michael est près de lui lisant le journal quand Veronica arrive en soupirant.

Je lève les yeux de min journal entendant Véro soupirer, je la regarde intrigué.


Michael: Un problème ?

Veronica: Ouais, je viens d'avoir le bureau, un de mes témoins réfute son témoignage à deux jours du procès !

Michael: Son témoignage était indispensable ?

Veronica: Disons que ça aurait un plus convaincue le jury de la culpabilité de l'accusé.

Je la regarde en grimaçant quand la voix de Tom se fait entendre.


Tom: Qu'est ce que tu fais comme travail tata ?

Michael: Veronica est avocate mon coeur.

Veronica: Une avocate c'est....

Tom(lui coupant la parole): Je sais ce que c'est une avocate, j'en ai vu à la télé.

Elle le regarde amusé.


Tom: Tu es du côté des gentils, pas des méchants dis tata Véro.

Veronica: J'essaie de mettre ceux qui n'ont pas respecter la loi en prison.

Tom: Comment tu sais que ce sont eux les méchants, qui ont fait les bêtises ?

Veronica: Heu....

Je la vois qui me regarde, je secoue la tête en levant les mains, lui fessant comprendre de se débrouiller toute seule, elle me fusille du regard avant de reporter son attention sur Tom.


Veronica: Et bien, des fois il y a des gens qui les ont vu faire et par moment il y a des preuves qui prouvent qu'ils ont fait de très grosses bêtises.

Tom: Quoi comme bêtises ?

Veronica: Y a des gens qui volent des choses ou qui agressent d'autres personnes.

Tom: Y en a qui tue des gens !

Veronica: Oui aussi.

Tom: Tu as déjà mis des méchants qui ont tuer des gens en prison ?

Veronica: Oui ça m'est arrivé.

Il la regarde et lui sourit.


Tom: C'est bien, ils doivent pas rester dehors, ils pourraient faire du mal aux gens.

Veronica lui sourit, le petit garçon reporte son attention sur le catalogue, elle regarde Michael en secouant la tête.

Veronica: Merci de ton aide.

Michael: Désolé, mais moi je lui ai expliquer mon travail, tu peux bien lui expliquer le tien.

Elle me regarde et continue de secouer la tête, après quelques secondes la voix de Tom se fait à nouveau entendre.


Tom: Il est où LJ ?

Veronica: Dans son lit, il dors encore trésor.

Le petit garçon regarde sa montre avant de lever les yeux vers sa tante.

Tom: Encore, il est plus de onze heure !

Veronica: Il fait la grasse matinée le week-end, il peut dormir jusqu'à plus de midi.

Une voix endormi se fait alors entendre.

Voix: Pas aujourd'hui.

Je tourne la tête, tout comme Tom et Véro, et voit LJ entrait dans le salon, tout juste réveiller, il s'approche du canapé avant de s'effondrer dessus, déclenchant le rire de Tom.


Tom(riant): Bonjour LJ.

LJ(bougonnant): Bonjour.

Tom me regarde et secoue la tête amusé.


Tom: Je crois qu'il n'est pas bien réveillé.

Michael: Oui et encore d'habitude, il se lève tôt alors, il est de mauvaise humeur, pas du tout comme toi.

Veronica regarde son neveu.

Veronica: Parce que tu es de bonne humeur le matin.

Tom: Oui.

Michael: C'est un plaisir d'aller le réveiller, il a toujours le sourire.

LJ(à moitié endormi): On en reparlera dans dix ans.

Tom le regarde amusé avant de reporter son attention sur ce qu'il fessait, après quelques minutes LJ ouvre les yeux et voit son cousin qui regarde quelque chose.


LJ: Qu'est ce que tu fais Tommy ?

Tom: Je regarde un catalogue.

LJ se relève légèrement et plisse les yeux.

LJ: C'est le catalogue de jouets que tu regardes encore.

Tom: Oui je regarde ce que je pourrais demander au Père Noël dans ma lettre.

LJ: Tu écris déjà une lettre au Père Noël, on est même pas au mois de Novembre.

Tom lève les yeux vers lui, j'échange un regard amusé avec Veronica.


Tom: Je sais mais plus tôt je lui envoie une lettre, plus tôt lui et les elfes peuvent commencer à construire les jouets.

LJ: Oh oui, ce n'est pas bête.

Tom: Mais je lui écrit plusieurs lettre et toi tu écris au Père Noël !

LJ: Moi, non !

Je fronce les sourcils et regarde LJ en secouant la tête, il ferme les yeux quelques instants avant de regarder Tom qui le fixe intrigué.


LJ: Je ne lui écrit pas, mais je lui envoie un e-mail.

Tom: Ah d'accord, moi je lui écrit parce que je lui envoie un dessin.

LJ: Je suis sûre que ça lui fait très plaisir, mais tu sais avant Noël, y a une fête très amusante à la fin du mois.

Tom: Oui y a Halloween !

LJ: Tu le fêtes ?

Tom: Oui avec maman, je vais frapper aux portes pour avoir plein de bonbons, tu le fais toi aussi.

LJ: Non mais je ne frappes pas aux portes, j'envoie des oeufs dessus.

Veronica: LJ !!

Je regarde LJ, il tourne la tête vers Veronica en grimaçant.


LJ: Je n'aurais pas du le dire ça (à Tom) et tu sais comment tu te déguises d'habitude.

Tom: Mmhh l'an dernier, j'étais déguisé....

Je souris en le voyant réfléchir, je plisse les yeux, me rappelant des photos que Sara m'a montré.


Michael: J'ai vu des photos, tu étais déguisé en fantôme, il me semble.

Tom: Non, en fantôme c'est quand j'avais deux ans, c'était la première fois que je frappais au porte.

LJ: Tu avais un drap blanc sur la tête !

Tom: Pas sur la tête, j'avais un drap blanc sur mes vêtements et une capuche et maman elle m'avait fait le visage tout blanc.

Michael: J'ai vu les photos, il était adorable.

Tom: Non papa, j'étais pas adorable, je fessais peur !

Michael: Oui en effet, tu étais terrifiant !

Je tourne la tête vers Veronica, elle me sourit amusé, je lui dit à voix basse.


Michael(murmure): Adorablement terrifiant.

Elle rie légèrement avant qu'on ne reporte notre attention sur Tom et LJ.


Tom: L'an dernier, j'avais trois ans et j'étais déguisé.... ah oui.... en pirate ! C'était marrant !

LJ: Et cette année, tu sais comment tu vas te déguiser.

Tom: J'aimerai bien en X-Men.

LJ: Laisse moi deviner, en Wolverine.

Tom: Oui.

Le petit garçon se tourne vers son père.

Tom: Tu viendras frapper aux portes avec moi papa ?

Michael: Oui avec plaisir mon poussin.

Il me sourit avant de reporter son attention sur le catalogue de jouets.
Vers midi on s'installe à table, on mange tout les quatre, puis après le repas LJ et Tom se mettent dans le salon et commence un jeu de société.
Un peu plus tard, alors que je les regarde jouer, j'entend la porte s'ouvrir, après quelques secondes je vois Lincoln qui arrive dans la pièce.


Veronica: Et bah, tu es là, je commençais à me demander ce que tu fessais.

Lincoln: J'ai eu un problème de dernière minute et j'avais une courses à faire.

Veronica: Une course, quoi comme course ?

Lincoln: Ah ah, c'est quelque chose pour Tom.

Le petit garçon lève la tête vers Lincoln.

Tom: Pour moi !

Lincoln: Oui.

Je regarde Lincoln qui s'approche de Tom, je fronce les sourcils intrigué, jusqu'a ce que je le vois donner un paquet à Tom qui le regarde étonné.


Lincoln: Ouvre c'est pour toi.

Tom: C'est quoi ?

Lincoln: Si je te le dis, ce n'est pas drôle.

Tom regarde son père avant de commencer à déballer le paquet.

Lorsque Tom découvre le paquet, il sourit content, mais ce n'est pas mon cas, je suis plutôt agacé par le cadeau qu'il vient de lui offrir.


Tom: Une DS trop cool !

Je fusille Lincoln du regard, il fait comme si de rien était, il préfère reporter son attention sur Tom a qui il demande.


Lincoln: Tu veux jouer un peu, y a un jeu avec.

Tom: Oui je vais essayer !

Alors que Tom ouvre le paquet, je me lève et quitte la pièce, je me rend dans la cuisine, fulminant de l'intérieur, après quelques secondes k'entend la voix de Veronica derrière moi.


Veronica: Ca va Michael.

Il secoue la tête avant de se tourner vers elle.

Michael: Non ça ne vas pas du tout, ton mari cherche les problèmes.

Veronica: Oui je sais, il a voulu lui faire plaisir.

Michael: Non il fait ça pour se racheter et surtout emmerder Sara et il va avoir réussi parce qu'elle va être furieuse, elle ne veut pas que Tom ai une console de jeux, il est bien trop jeune.

Veronica: C'est sûre qu'elle ne vas pas aimer.

Michael: Il a bien fait son coup, si elle lui enlève, elle passe pour la méchante et si elle lui laisse, il ne manquera pas de lui faire remarqué qu'elle ne fait pas toujours ce qu'elle dit, dans les deux cas il gagne, il a exactement ce qu'il voulait !

Je soupire et me passe une main sur le visage agacé et inquiet de la réaction de Sara.


Il est plus de 16 heures, je viens d'arriver chez Lincoln et Veronica, je viens chercher Tom, il m'avait demander de venir pour aller faire les courses avec moi.
Je sonne à la porte et attend quelques secondes avant de voir la porte d'ouvrir et Michael devant moi.


Sara: Salut !

Michael: Salut !

Sara entre et regarde Michael.

Sara: Ca va ?

Michael: Pas génial, j'ai un truc à te dire mais je sens que ça ne vas pas te plaire.

Sara: Au moins tu me préviens.

Je lui souris et réussi à lui arracher un petit sourire, au même moment j'entend la voix de Tom, je tourne la tête et le vois venir vers moi.


Tom: Maman regarde ce que Lincoln m'a acheté !!

Non, dîtes moi que je rêves, ce n'est pas vrai, il chercher à m'agacer ce n'est pas possible.


Je ferme les yeux en grimaçant avant de regarder à nouveau Sara, elle ne dit rien, mais à l'air énervé.


Sara: Je vois mon coeur, tu vas chercher tes affaires, on va aller faire les courses.

Tom: Oui j'y vais !

Je le regarde partir avant de lever les yeux vers Michael en fronçant les sourcils.


Sara: C'est une plaisanterie !

Michael: J'aimerai bien.

Je me passe une main dans les cheveux, essayant de me calmer, mais c'est peine perdu, d'un coup j'entend des bruits de pas, je lève la tête et voit Veronica et Lincoln.


Lincoln: Tom t'a montré son nouveau jeu.

Je n'y crois pas en plus, il l'a provoque.


Sara: Ouais, j'ai vu ça, tu es content de toi, je suppose.

Lincoln: Je voulais lui faire plaisir.

Sara: Bien sûre, ce n'est pas du tout pour m'emmerder !

Il la regarde avec un léger sourire.

Lincoln: Qu'est ce que tu vas faire, lui reprendre, ce n'est pas très gentil.

Sara: Tu ne devrais pas crier victoire trop vite Lincoln, tu me connais mal.

J'échange un regard inquiet avec Veronica, avant de voir Tom revenir.


Tom: Ca y est, je suis prêt.

Sara: Très bien, tu laisses la console de jeux avant de partir.

Tom: C'est la mienne !

Sara regarde son fils.

Sara: Y a quelques jours, je t'ai dis que tu étais trop petit pour en avoir une et je n'ai pas changé d'avis, alors elle reste ici, tu y joueras quand tu viendras.

Je lui enlève la console des mains, il baisse vexé, je soupire discrètement avant de donner la console à Lincoln.


Sara: Tiens, tu n'as qu'à jouer avec, ça t'occuperas !

J'esquisse un léger sourire alors que Lincoln fronce les sourcils agacé.


Sara: Allez Tom, on y va !

Je quitte la maison avec Tom, il a l'air contrarier, je souffle avant d'ouvrir la portière et de le faire monter, après l'avoir refermer je vais 'installer derrière le volant, je jette un coup d'oeil au rétroviseur et me mord la lèvre en voyant Tom, la tête baissé.


Sara: On va faire les courses Tommy !

Tom: Je n'ai pas envie.

Sara: C'est toit qui m'a demandé de venir te chercher ce matin, tu voulais faire les courses avec moi.

Tom: J'ai changé d'avis, je ne veux plus venir.

Sara soupire.

Sara: Tom.

Tom: Je veux ma console de jeux !!

Je me tourne vers lui en secouant la tête.


Sara: Non Tom, tu ne l'auras pas, je te l'ai dis, tu es beaucoup trop petit, alors elle reste ici, tu y joueras quand tu viendras, mais tu ne l'emmèneras pas à la maison, un point c'est tout !

Je me rassoie et m'apprête à mettre le contact quand j'entend la voix de Tom.


Tom: Tu es méchante.

Je ferme les yeux en soupirant avant de me détacher et de descendre pour aller ouvrir la porte arrière, Tom me regarde étonné.


Sara: Tu ne veux plus venir, viens pas, détache toi et descend.

Le petit garçon se détache avant de regarder sa mère.

Sara(haussant le ton): Dépêche toi Tom !!

J'entend des éclats de voix, je sors de la maison et voit Tom descendre de la voiture la tête baissé.


Michael: Qu'est ce qui se passe ?

Je jette un coup d'oeil à Michael avant de claquer la porte.


Sara: Monsieur ne veut plus venir, alors je te le laisse !

Je fronce les sourcils intrigué, alors qu'elle remonte déjà en voiture, je baisse les yeux vers Tom.


Michael: Rentre Tom.

Il se dirige vers la porte, je m'approche de la voiture et frappe à la vitre de Sara, je la vois souffler avant de baisser la vitre et de se tourner vers moi, je remarque tout de suite que ses yeux brillent.


Sara: Quoi ?

Michael: Heu....tu....tu repasses le chercher ou je le ramène.

Sara: Comme tu veux, si il veux rester avec toi, garde le dont cette nuit, je dois y aller.

Je n'ai pas le temps d'ajouter quoi que ce soit qu'elle démarre et s'en va.
Je soupire et retourne dans la maison, je retrouve Tom assis dans le salon entrain de jouer à sa console.


Lincoln: Qu'est ce qui se passe ?

Michael tourne la tête et le regarde agacé.

Michael: Ce qui ce passe, c'est que tu as eu ce que tu voulais, tu es content !

Je commence à partir quand il ajoute.


Lincoln: Qu'est ce que j'ai fais ?

Je me retourne vers lui en fronçant les sourcils énervé.


Michael: Arrête Lincoln, parce que là, je suis à deux doigts de t'en coller une !!

Je quitte la pièce furieux et me rend dans la cuisine pour tenter de me calmer.
Un peu plus d'une heure après, je vois Tom venir vers moi.


Tom: Papa.

Michael: Qu'est ce qui y a trésor ?

Tom: Elle revient quand maman ?

Michael: Je ne sais pas poussin.

Tom: Je veux la voir.

Michael: Tu veux rentrer à la maison.

Tom: Oui.

Je vois Veronica qui entre dans la pièce.


Veronica: Tout va bien.

Michael: Ouais, je vais appeler Sara pour voir si je peux ramener Tom.

Je prend mon téléphone, compose le numéro et entend plusieurs sonnerie avant que ça ne décroche.


Michael(tél): Sara......oui d'accord......je vous remercie...

Je raccroche et entend la voix de Tom.


Tom: Alors tu me ramènes.

Michael: Heu... écoute poussin, maman est à l'hôpital.

Tom: Le travail l'a appelé.

Michael regarde Veronica puis à nouveau Tom.

Michael: Non mon coeur, maman s'est sentit mal pendant qu'elle fessait les courses, elle a fait un malaise alors elle a était emmené à l'hôpital.


Bonne après midi, bisous !!
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  thais le Dim 27 Fév - 5:29

oh non c'est trop injuste d'avoir couper a ce moment là
maintenant j'espère que tu la mettra vite la suite car pressser.
bisou

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Mer 2 Mar - 19:55

Slt miss, j'espère que tu vas bien, merci pour ton com, voilà une suite, bonne lecture !


Chapitre 46

Peu de temps après avoir appris que Sara était à l'hôpital, je m'y suis rendu avec Tom, dés notre arrivé, j'ai demandé des nouvelles de Sara, mais la femme de l'accueil m'a seulement dit d'aller m'asseoir et qu'un médecin allait venir.
Cela fait maintenant une dizaine de minutes qu'on attend et depuis Tom n'a pas ouvert la bouche, en faite, il n'a pas prononcé le moindre mot depuis qu'on a quitté la maison.
Je le regarde et lui passe une main dans les cheveux, il lève la tête doucement vers moi.


Michael: Ca va poussin.

Il hoche légèrement la tête et me répond d'une petite voix.


Tom: Oui.

Michael: Tu es sûre tu n'as rien dis depuis qu'on est partis.

Tom: C'est ma faute.

Michael: Qu'est ce qui est de ta faute ?

Tom: Si maman, elle est à l'hôpital, c'est à cause de moi.

Michael: Non trésor, tu y es pour rien.

Tom: Si, j'ai pas été gentil.

Je fronce les sourcils en le voyant qui commence à pleurer, je le soulève et le met sur mes genoux, je le berce en lui caressant les cheveux pour tenter de le calmer.


Michael: Calme toi Tommy.

Après quelques secondes, je lui relève la tête et essuie ses larmes.


Michael: Regarde moi trésor, tu dis ça parce que tu n'as pas voulu aller faire les courses avec maman.

Tom(pleurant): Oui.... je... je voulais ma console de jeux...... mais..... maman... elle était pas..... d'accord.... et je lui ai dit.... qu'elle était méchante.... je ne suis pas gentil.

Je le serre contre moi et dépose des baisers sur ses cheveux.


Michael: Je suis sûre qu'elle ne t'en veux pas trésor.

Tom(pleurant): Si...elle était fâché...

Il lève les yeux vers moi et me regarde en pleurs.


Tom(pleurant): Elle a crié..... elle me crie jamais dessus... d'habitude.

Michael: Je sais mon poussin, mais ce n'est pas après toi qu'elle était fâché, elle était déjà en colère avant à cause de la console de jeux. Elle avait dit qu'elle ne voulait pas que tu en ai parce que tu étais trop petit.

Tom essuie ses larmes avant de demander à son père.

Tom: Alors pourquoi Lincoln il m'en a acheté une ?

Je me pince les lèvres avant de fermer les yeux en soupirant.


Tom: Ce n'était pas pour me faire plaisir, c'était pour embêter maman.

Je le regarde à nouveau et hoche doucement la tête.


Michael: Il l'a du l'acheter pour te faire plaisir mais oui, je pense qu'il l'a surtout fait pour énerver maman et il a réussi.

Tom: Oui parce qu'elle était vraiment très en colère.

Michael: C'était pas contre toi Tommy.

Tom: Peut-être mais j'en veux plus de sa console de jeux, je ne veux pas que maman soit en colère, je n'aime pas quand elle est fâché.

Il se blottit contre moi avant de me regarder.


Tom: Tu lui diras papa que je ne veux plus de son jeu.

Michael: Oui je lui dirai ne t'inquiète pas.

Je dépose un baiser sur son front et le serre dans mes bras.


Tom: Je veux voir maman.

Michael: Je sais, on va bientôt la voir.

Je sors enfin de cette fichue pièce, non mais je vous jure, quelle idée de faire un malaise en plein magasin, maintenant le médecin ne le laisse plus tranquille, je me dirige vers l'accueil quand je vois Michael et Tom assis, je fronce les sourcils avant de m'approcher.


Sara: Qu'est ce que vous faîtes là ?

Je lève les yeux et voit Sara en face de moi, je soupire de soulagement et lui sourit.


Michael: Hey, tu vas bien ?

Sara: Oui, pourquoi tu es là ?

Michael: J'ai appelé sur ton portable, on m'a dit que tu avais fait un malaise, je me suis inquiété.

Sara: Fallait pas, je suis une grande fille, je me débrouille toute seule.

Je suis surpris par le ton dur et froid qu'elle vient d'employé, je la regarde étonné, quand Tom lui demande.


Tom: Tu es fâché maman ?

Je baisse les yeux vers Tom et m'en veux immédiatement en voyant son visage triste, je secoue la tête et lui caresse les cheveux.


Sara: Non, je suis désolé.

Elle regarde Michael embarrassé.

Sara: Excuse moi.

La voyant gêné, je lui souris pour tenter de détendre l'atmosphère.


Michael: Ce n'est pas grave, tu es fatigué, je comprend.

Je lui souris légèrement avant d'entendre une voix derrière moi.


Voix: Sara on t'a trouvé une chambre pour la nuit.

Je soupire et lève les yeux au ciel avant que Michael ne me demande.


Michael: Ils vont te garder en observation cette nuit.

Sara: Certainement pas, non.

J'esquisse un léger sourire, avant de la voir s'approcher de son collègue.


Collègue: On t'a trouvé une chambre seule pour la nuit.

Sara: C'est très gentil, mais je n'en aurais pas besoin, je rentre chez moi.

Collègue; Non tu restes ici, tu as fait un malaise et....

Sara: C'est de la fatigue ce n'est pas grave.

Collègue: Dis ce que tu voudras mais je ne signerais pas tes papiers de sortie.

Sara: Tant pis, je signerais une décharge.

Je le vois secouer la tête excédé.


Collègue: Tu es une vrai tête de mule !

Voix: En effet, je n'ai pas encore trouvé pire qu'elle.

Je me retourne et secoue la tête en voyant le psy de l'hôpital.


Sara: Qu'est ce que tu veux toi ?

Psy: Te parler.

Sara: Ah oui et de quoi ?

Psy: J'ai appris que tu avais fais un malaise.

Sara: A cause de la fatigue.

Psy: Et c'est tout, tu n'es pas stressé ou énervé, les deux peut-être ?

Sara: Qu'est ce que ça peut te faire ?

Psy: Ca te ferai peut-être du bien de parler.

Sara: Non.

Psy: Comme tu veux mais sache que si tu ne veux pas, j'ai l'autorisation de te mettre en arrêt maladie pour plusieurs jours.

Sara: Pardon !

Psy: Tu as le choix soit tu viens me parler un peu soit je te met en arrêt maladie.

Je le fussile du regard, ce n'est pas vrai vous parlez d'un choix vous.


Sara: Je te déteste.

Psy: J'ignorais que tu pouvais déteste quelqu'un.

Sara: Si et il y a certainement plus de personnes que tu le crois.

Il me sourit alors que je secoue la tête agacée.


Psy: Alors tu viens ?

Sara: Comme si j'avais le choix.

Je vois Sara suivre son collègue avant d'entrer dans une pièce.


Tom: Elle va où maman ?

Michael: Je ne sais pas bonhomme, mais elle va revenir.

Une fois dans la pièce, il s'assoit avant de me désigner un fauteuil.


Psy: Installe toi Sara.

Je lève les yeux au ciel en soupirant avant de m'asseoir, je sens son regard sur moi.


Psy: Alors ?

Sara: Alors quoi ?

Psy: Tu devrais parler Sara, ça te ferai du bien de te confier.

Sara: Je n'ai rien à dire.

Il la regarde quelques instants avant de lui demander.

Psy: C'est ton fils que j'ai vu tout à l'heure.

Sara: Oui.

Psy: Il a grandi.

Sara: En effet, il grandit vite.

Psy: L'homme avec lui c'est son père n'est ce pas.

Je lève les yeux vers lui et hoche la tête.


Sara: En effet, c'est leur ressemblance frappante qui t'as sauté aux yeux.

Psy: J'avoue, j'ai tout de suite remarqué qu'ils avaient les mêmes yeux et le même...

Sara(lui coupant la parole): Il sont pareil, c'est son portrait crachés, je sais.

Psy: Donc apparemment, il est revenu.

Sara: Ce n'est pas ce que tu crois.

Psy: Comment ça ?

Sara: Tu te dis qu'après quatre ans, il revient pour assumer son fils.

Il me regarde en grimaçant avant de hocher la tête.


Psy: C'est ce que je pensais oui.

Sara: Et bien c'est faux, il ignorait tout de l'existence de Tom jusqu'a il y a quelques semaines.

Psy: Il ne savait pas qu'il avait un fils, tu ne lui avais rien dit.

Sara: Non.

Psy: C'est ça qui te stresse, c'est son retour.

Sara: Je ne suis pas stresser !

Psy: Ah non, c'est pour ça que tu as beaucoup de tension.

Je détourne le regard en soupirant.


Psy: A te voir, je dirai que tu es stressé et énervé, ce qui en plus de la fatigue du travail, ne fais pas un bon mélange Sara, tu le sais. Tu devrais peut-être parler avec lui.

Je le regarde à nouveau en fronçant les sourcils.


Sara: Michael n'a rien avoir là dedans, il n'y est pour rien si je me suis évanouie.

Psy: Alors pourquoi c'est arrivé.

Sara: Pour rien, c'est juste....

Psy: C'est juste quoi Sara.

Je baisse la tête et commence à me triturer les doigts.


Sara: Je ne sais pas depuis quelques temps je...... je doute de moi, et de ma faculté à être une bonne mère.

Psy: Y a pas de raison, tu élèves très bien ton fils, tu es une bonne mère.

Sara: Tout le monde ne le penses pas, y a quelques jours on m'a dis que je ne m'y prenais peut-être pas de la meilleure façon avec lui.

Psy: C'est son père qui t'a dis ça.

Sara: Non, c'est quelqu'un d'autre, Michael il est adorable avec moi.

Psy: Qui que ce soit, ne l'écoute pas, il a tort, de toute façon toi tu n'écoutes personne.

J'esquisse un lèger sourire avant de lever les yeux au ciel.


Sara: Je sais que je ne dois pas l'écouter mais dés qu'il s'agit de Tom, je suis complètement déboussolé, je veux faire ce qui y a de mieux pour lui et le fait qu'on remette mes compétences en question, ça me fait prendre tout mes moyens et je ne sais plus où j'en suis, je sais plus quoi faire, je suis perdu.

Je baisse les yeux en sentant une boule se fromer dans ma gorge.


Sara: J'ai l'impression de mal faire les choses, de ne pas être à la hauteur, d'être une mauvaise mère.

Psy: C'est pas vrai Sara, je sais que ce n'est pas facile mais tu ne dois pas laisser ce genre de pensées s'introduire dans ton esprit sinon......

Il s'arrête de parler, je lève les yeux vers lui et le voit prendre un crayon et un bloc de papier, il écrit quelque chose dessus avant de me rendre un papier.


Psy: Tiens, tu vas prendre ça.

Sara regarde la feuille avant de secouer la tête.

Sara: Non, je ne suis pas déprimé alors je ne prendrai pas d'anti-dépresseur.

Psy: Ce n'est pas un médicament très fort, c'est juste pour que tu te détende un peu.

Sara: Je ne suis pas en dépression.

Psy: Pas encore, mais tu sais comment ça se passe, si on ne fait rien et qu'on tombe dans la dépression c'est très dure de ressortir la tête de l'eau, tu n'as pas envie de vivre ça.

Sara: C'est juste un coup de cafard, ça va passer.

Psy: Est ce que tu dors bien ?

Je me passe une main dans les cheveux en soupirant.


Sara: Oui et je mange correctement.

Psy: D'accord, alors tu prend un cachet par jour, si tu ne te sent pas mieux d'ici quelques temps, tu reviens me voir, d'accord.

Pas de réponse.

Psy: Sara !

Sara: Oui d'accord c'est bon.

Psy: Très bien, je te laisse aller retrouver ton fils.

Je prend son ordonnance à contre coeur, avant de me lever et de le saluer.


Sara: Au revoir.

Psy: Au revoir, essaie de te reposer un peu.

J'esquisse un léger sourire avant d'ouvrir la porte et de quitter la pièce, une fois sortie, je vois Michael toujours assis avec Tom sur les genoux, je m'approche d'eux.


Sara: Hey !

Tom: Maman !

Je lui souris et m'accroupit devant lui.


Sara: Ca va mon coeur ?

Tom: Oui.

Michael: Et toi ça va ?

Sara: Oui ne t'inquiètes pas, je dois aller chercher ma voiture, elle est toujours garé sur le parking du supermarché.

Michael: Je t'y dépose si tu veux.

Elle me regarde plusieurs secondes avant de hocher la tête.


Sara: Oui je veux bien, ça m'évitera de prendre un taxi.

Je baisse les yeux vers Tom, et passe une main dans ses cheveux.


Sara: Ne t'inquiètes pas bonhomme, je vais bien.

Tom: J'ai eu peur.

Sara: Je sais mon coeur, je suis désolé, on rentre à la maison.

Tom: Oui.

Sara prend Tom dans ses bras avant de se relever, je me lève à mon tour, avant qu'on ne quitte l'hôpital.
Après avoir déposé Sara au supermarché, je suis aller avec eux, à l'appartement, je suis resté un peu avec eux, mais j'ai trouvé Sara plutôt silencieuse, j'ai préféré la laisser tranquille et n'ai rien dit.


Michael est partie après que Tom ai pris son bain, je lui ai proposé de rester dîner, mais il a décliné l'invitation, préférant nous laisser entre nous. Après avoir dîner, Tom a regardé ses dessins animés, a présent, il est dans son lit et je vois de finir de lui lire une histoire, je l'embrasse et m'apprête à me relever quand il me retient.


Tom: Maman.

Sara: Oui mon coeur.

Je le vois baisser la tête et la regarde intrigué.


Sara: Qu'est ce qui y a Tommy ?

Tom: Je suis désolé.

Sara: Pourquoi tu es désolé trésor.

Tom Je n'ai pas été gentil avec toi.

Sara: Ce n'est pas grave trésor, oublie ça.

Je lui passe une main dans les cheveux et dépose un baiser sur son front.


Tom: Tu n'es pas en colère.

Sara: Non je ne suis pas en colère, je suis désolé moi aussi, je n'aurais pas du crier.

Il passe ses bras autour de mon cou, je le serre contre moi.


Tom: Je ne le pensais pas quand j'ai dis que tu étais méchante.

Je ferme les yeux et sent une boule se former dans ma gorge, il s'écarte de moi et me passe une main sur le visage.


Tom: Tu es la plus gentille des mamans du monde.

Sara: Tu es gentil mon ange.

Je l'embrasse avant de l'allonger à nouveau dans son lit, je remet la couverture sur lui et caresse ses cheveux.


Sara: Tu fais dodo maintenant.

Tom: Oui, je t'aime maman.

Sara: Je t'aime aussi, bonne nuit.

Tom: Bonne nuit.

Je quitte la pièce et ferme la porte avant de me diriger vers ma chambre.


Quelques minutes après, voulant boire un verre d'eau, Tom sort de son lit et quitte sa chambre, il marche dans le couloir et s'arrête en entendant du bruit dans la chambre de sa mère, il ouvre un peu la porte et voit Sara assise sur son lit, la tête entre les mains, entrain de pleurer.

Le petit garçon la regarde quelques secondes avant de refermer la porte, de retourner dans sa chambre et de se remettre au lit en serrant son doudou contre lui.


Bonne soirée, bisous je t'adooore !! Very Happy Very Happy
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  thais le Mer 2 Mar - 23:06

sa va c'est bientot les vacances
très belle suite et triste
j'ai hate de lire la suite

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Mer 9 Mar - 20:05

Coucou miss, j'espère que tu vas bien, merci pour ton com, voilà la suite, bonne lecture !!



Chapitre 47

Au fil des jours, Michael remarque que Sara est de plus en plus silencieuse, la jeune femme semble se renfermer sur elle même, il se dit que c'est sûrement un coup de
cafard et que ça va s'arranger, jusqu'au jour où un matin, il passe chercher Tom.

Je viens d'arriver chez Sara, je me rend dans le salon et voit Tom assis sur le canapé, je souris et m'approche de lui.


Michael: Coucou mon poussin.

Il lève les yeux vers moi et me sourit.


Tom: Bonjour Papa.

Je m'assoie à côté de lui avant de déposer un baiser sur son front.


Michael: Ca va mon grand ?

Tom: Oui.

Je le regarde peu convaincue, il a l'air triste ce matin, je tourne la tête en entendant du bruit et voit Sara qui entre dans la pièce.


Michael: Salut !

Je remarque la présence de Michael d'esquisser un léger sourire.


Sara: Salut.

Michael: Tu viens au parcs avec nous ce matin.

Sara: Non je ne peux pas, je dois être à l'hôpital dans un quart d'heure.

Michael: Ah d'accord.

Je m'approche de Tom et dépose un baiser sur sa joue.


Sara: Bonne journée mon chéri, tu es sage à l'école.

Tom: Oui au revoir maman.

Sara: A ce soir.

Elle me fait un léger signe avant de quitter la pièce puis l'appartement, je regarde Tom, il a la tête baissé, je lui passe une main dans les cheveux.


Michael: Qu'est ce qui ne vas pas trésor ?

Tom: Rien du tout, je vais chercher mes affaires.

Je fronce les sourcils, il descend du canapé, quand il passe devant moi je le retient par le bras.


Michael: Dis moi ce qu'il y a Tommy, je vois bien que ça ne vas pas.

Tom: C'est maman.....

Il lève enfin les yeux vers moi, je le regarde et remarque qu'il a les larmes aux yeux.


Tom: Elle ne m'aime plus.

J'écarquille les yeux surpris, avant de me pincer les lèvres, je secoue la tête avant de prendre Tom sur mes genoux.


Michael: Non trésor, c'est pas vrai, maman elle t'aime très fort, tu dis ça parce qu'en ce moment elle n'ai pas comme d'habitude, mais c'est juste qu'elle doit être fatigué.

Tom: Elle est malheureuse.

Michael: Non poussin, elle n'est pas malheureuse.

Tom: Si, elle est triste, elle pleure.

Je plisse les yeux intrigué, tout compte fait c'est peut-être plus grave qu'un coup de fatigue, je regarde Tom et lui demande.


Michael: Comment ça elle pleure ?

Tom: Le soir quand elle est toute seule, elle pleure.

Michael: Tu l'entends pleurer ?

Tom: Non je la vois l'autre fois, je l'ai vu dans sa chambre, elle pleurait.

Michael: Tu te souviens de quand c'était ?

Tom: Quand elle a été à l'hôpital.

Michael: Après son malaise.

Tom: Oui.

Michael: Tu sais la journée avait été difficile pour elle, c'est peut-être pour ça qu'elle a pleuré.

Je lui fait un léger sourire mais il secoue la tête.


Tom: Elle a pleuré hier soir et le soir d'avant, maman pleure tout les soirs depuis qu'elle a eu un malaise.

Je ferme les yeux en soupirant avant de me passer une main sur le visage.


Tom: Je veux retrouvé ma maman comme elle était avant, elle me manque papa.

Michael: Je sais, mais tu vas la retrouver, je te le promet.

Je le serre contre moi et l'embrasse avant de le regarder.


Michael: Ne t'inquiètes pas trop d'accord, ça va aller mieux.

Tom: Oui d'accord.

Michael: La prochaine fois que ça ne vas pas, viens me le dire, je ne te mangerai pas.

Il rie légèrement, j'esquisse un sourire amusé avant qu'il ne me fasse un bisou sur la joue.


Tom: Merci papa !

Michael: De rien, allez va chercher tes affaires et brosse toi les dents.

Tom: Oui j'y vais.

Il descend de mes genoux et se dirige vers le couloir, après quelques secondes je me lève à mon tour et me dirige vers la cuisine où je trouve Lola.


Michael: Bonjour Lola.

Lola: Salut Mike !

Je regarde ma montre avant de lever les yeux vers elle étonné.


Michael: Tu n'es pas encore partie.

Lola: Non, un de mes profs est absent alors je commence plus tard.

Michael: Tant mieux.

Lola: C'est clair.

Michael: Ça tombe bien que tu sois là j'ai une question à te poser.

Lola: A propos du lycée.

Michael: Non.

Lola: Alors vas-y !

J'esquisse un léger sourire avant de m'adosser contre un des mur de la pièce.


Michael: Je voulais juste savoir comment tu trouvais Sara en ce moment.

Elle me regarde quelques instants avant de détourner les yeux et de hausser les épaules.


Lola: Comme d'habitude.

Michael: Je crois que je te l'ai déjà dis mais, tu mens vraiment très mal le matin Lola.

Je l'entend soupirer avant qu'elle ne se retourne à nouveau vers moi.


Michael: Je ne suis pas aveugle, j'ai bien vu que ce n'était pas la grande forme, je pensais que c'était un coup de fatigue mais je commence à croire que c'est plus sérieux que ça.

Lola: Je pensais aussi qu'elle était fatigué à cause du travail, mais quand elle t'a laissé aller frapper aux portes avec Tom pour Halloween, j'ai compris que c'était autre chose, en temps normal même épuisé elle serai aller avec vous.

Michael: Tu as essayé de lui en parler ?

Lola: Un peu mais..

Michael: Elle t'a dis que ça aller.

Elle hoche la tête, je secoue la mienne en soupirant.


Lola: Par contre l'autre jour en cherchant quelque chose, j'ai trouvé ça.

Elle ouvre un placard et en sortir une boîte, je m'approche et la regarde.


Michael: Qu'est ce que c'est ?

Lola: Une boîte de cachet, y a l'ordonnance avec, j'ai reconnu le nom du médecin, c'est un des psy de l'hôpital.

Je regarde l'ordonnance, puis la boîte de médicaments.


Michael: Elle n'est pas ouverte.

Lola: Non, je ne sais pas si c'est une bonne ou mauvaise chose. Je m'inquiète pour elle Michael, l'autre soir quand je suis rentré, je l'ai entendu pleurer dans sa chambre, elle dors mal, elle ne mange plus beaucoup, elle ne va pas bien du tout.

Michael: Et moi je n'ai rien vu.

Lola: Tu as dis que tu avais remarqué qu'elle n'allait pas bien.

Michael: Oui mais je pensais que c'était un coup de fatigue, pas qu'elle était mal à ce point là.

Lola: Qu'est ce qu'on peut faire pour l'aider.

Michael: Pour l'aider, il faudrait savoir pourquoi elle ne va pas bien.

Lola: Ouais, alors là bon courage.

Je lui souris légèrement, elle connaît bien Sara elle aussi, elle sait qu'elle ne se confie pas facilement, après quelques instants, j'entend des bruits, puis Tom arrive, je dis au revoir à Lola avant de quitter l'appartement avec Tom, je l'emmène jouer au parcs, puis le dépose à l'école avant d'aller au travail.
Une fois sur place, je m'apprête à me mettre au boulot mais je n'arrête pas de penser à Sara, après plus de deux heures a essayé de me concentrer sur le dossier que je dois rendre, j'allume mon ordinateur et tape le nom du médicament, qui était inscrit sur la boîte, dans le moteur de recherche, j'attend quelques secondes avant de voir le résultat de ma recherche qui s'affiche, je survole les informations avant de cliquer sur l'un d'entre elle et de lire.


Michael(lisant): " Ce médicament est préconisé dans les états dépressifs d'intensité légères, modérée ou sévère".

Je me prend la tête entre les mains et ferme les yeux, je m'en veux, comment je n'ai pas pu voir qu'elle allait aussi mal, elle est entrain de sombrer dans la dépression.
Jusqu'à l'heure du déjeuner, je suis incapable de bosser sur quoi que ce soit, je profite de ma pause déjeuner pour me rendre à l'hôpital.
Je commence à arpenter les couloirs de l'hôpital en regardant les nom des médecins sur les portes, après plusieurs minutes, je trouve le nom que je cherchais, je m'apprête à frapper à la porte quand celle-ci s'ouvre au même moment, un homme en sort et me regarde.


Homme: Bonjour, je peux vous aider ?

Michael: Oui en effet.

Homme: On s'est déjà vu, vous êtes.......

Michael: Le père de Tom, le fils de Sara.

Homme: Oui, c'est ça, qu'est ce que je peux faire pour vous ?

Michael: Je sais que vous avez parlé avec Sara l'autre fois et j'aimerai vous parlez d'elle quelques instants.

Il me regarde quelques secondes avant de me désigner son bureau.


Homme: Entrez !

Je m'exécute et entre dans la pièce, il referme la porte derrière moi avant de me regarder.


Homme: Je préfère vous prévenir tout de suite, je ne peux rien divulguer de ce que Sara m'a dit l'autre jour.

Michael: Je m'en doute oui, en faite j'ai vu que vous lui avez prescrit un médicament.

Homme: En effet, elle le prend ?

Michael: Je ne crois pas la boite n'était pas ouverte.

Homme: Ce n'est pas vrai, ce qu'elle peut-être buté par moment.

J'esquisse un léger sourire en effet Sara a le don de n'en faire qu'a sa tête, moi je trouve ça adorable, enfin pas toujours.


Michael: J'ai fais quelques recherches et j'ai découvert que le médicament est un anti-dépresseur.

Homme: C'est un léger anti-dépresseur, c'est contre l'anxiété, pour que les gens se détente un peu quand ils sont stresser.

Michael: Et elle ne les prend pas.

Homme: Comment elle va ?

Michael: Pas très bien, elle se renferme sur elle même en ce moment.

Homme: C'est ce que je craignais.

Michael: Écoutez, je connais Sara et ce n'est pas quelqu'un qui sombre facilement.

Homme: Je sais que Sara est une personne forte, mais elle a aussi des faiblesses.

Michael: Des faiblesses ?

Homme: Votre fils.

Michael: Tom !

Je le regarde surpris et secoue la tête.


Michael: Non, Tom c'est sa force à Sara, pas sa faiblesse.

Homme: Il est les deux.

Je baisse les yeux complètement perdu, après quelques secondes j'entend l'homme en face de moi reprendre la parole.


Homme: Écoutez, je sais que vous n'y êtes pour rien si vous n'étiez pas là ces quatre dernières années mais j'ai toujours vu Sara faire de son mieux pour votre enfant, c'est une bonne mère.

Michael: Je le sais que c'est une bonne mère et...

Je m'arrête d'un coup, comprenant où il veut en venir, je secoue la tête en soupirant avant de le regarder à nouveau.


Michael: Est ce que vous pensez que si quelqu'un lui a fait des remarque sur sa façon d'élever Tom, ça a pu la faire douter d'elle même et de sa capacité a être une bonne mère.

Homme: Ça ce peut.

Michael: C'est ça qui a tout déclencher, c'est pour ça qu'elle ne va pas bien.

Homme: Je ne peux pas vous répondre.

Michael: Vous venez de le faire, je vous remercie de m'avoir accorder un peu de votre temps.

Homme: Je vous en prie et si l'état de Sara ne s'améliore pas, dîtes le moi, j'essaierai de lui parler.

Michael: J'espère ne pas avoir à le faire.

Je quitte son bureau et commence à marcher en réfléchissant, je suis perdu dans mes pensées quand une voix me sort de mes songes.


Voix: Michael !

Je tourne la tête et vois Sara, elle semble intrigué, aidez moi à trouver une excuse vite, vite.


Sara: Qu'est ce que tu fais là ?

Michael: Heu.... je suis venue te demander si tu voulais déjeuner avec moi !

Sara: C'est gentil à toi mais j'ai beaucoup de travail.

Michael: Une prochaine fois peut-être, je penserai à te demander avant.

Elle me souris légèrement et hoche la tête.


Sara: Oui pourquoi pas.

Michael: Bon, je vais te laisser travailler.

Sara: A plus tard.

Elle commence à partir mais je l'interpelle à nouveau.


Michael: Sara !

Elle se tourne à nouveau vers moi et me regarde.


Sara: Hum.

Michael: Ça va toi ?

Sara hochement la tête.

Sara: Oui.

Michael: Tu me le dirais si ça n'allait pas.

Elle me regarde plusieurs secondes avant de détourner les yeux.


Sara: Je dois y aller.

Je la vois repartir et soupire de frustration, je dois trouver le moyen de la faire parler, mais ça ne vas pas être une chose facile, si vous avez des idées, je suis toute ouie.
Après avoir réfléchi tout la journée, j'ai trouvé une idée, enfin l'ébauche d'une idée, il est presque 21h et je suis devant la porte de l'appartement de Sara, je frappe et après quelques secondes la porte s'ouvre et je vois Lola
.

Michael: Salut.

Lola: Michael, il est un peu tard pour venir voir Tom, il est déjà couché, d'ailleurs il doit même dormir.

Je lui souris avant d'entrer à l'intérieur.


Michael: Je sais, j'irai l'embrasser, je suis venu voir Sara.

Je me dirige avec elle dans le salon, elle s'assoie sur le canapé avant de me regarder.


Lola: Elle est dans sa chambre.

Michael: Elle dors ?

Lola: J'en sais rien.

D'un coup une voix se fait entendre.


Voix: Qui dors ?

Je lève les yeux et voit Sara devant moi, je lui souris.


Michael: Hey !

Sara: Salut, il est un peu tard pour venir voir Tom, il dort.

Michael: Oui je sais, j'irai lui faire un bisou, mais en faite c'est toi que je suis venue voir.

Sara: Moi, pourquoi ?

Je le regarde intrigué, pourquoi, il est venu me voir, qu'est ce qu'il veut ?


Michael: Tu travailles dimanche.

Sara: Non, pourquoi ?

Michael: Et bien, il paraît que c'est le dernier week-end ensoleillé avant que le froid n'arrive, alors je me disais qu'on pourrait aller pique niquer, tous ensemble, ça serai sympa.

Lola: Ah ouais, ça serai cool !

Je lui souris avant de regarder Sara.


Michael: Qu'est ce que tu en dis ?

Sara: Ça devrais faire plaisir à Tom.

Je regarde Lola, elle me sourit, je fais de même jusqu'a ce que Sara n'ajoute.


Sara: Par contre ne compte pas sur moi j'ai des choses à faire dimanche.

Lola tourne la tête vers moi et me demande.


Lola: Tu ne peux pas le faire une autre fois.

Sara: Non et puis de toute façon, ça ne me dis rien.

Michael: Sara...

Sara: Je vais me coucher, bonne nuit.

Je la regarde marcher dans le couloir avant de disparaître dans sa chambre, je soupire avant de baisser les yeux vers Lola.


Lola: C'est fichue !

Michael: Je te croyais plus persévérante que ça.

Lola: Elle a dit non.

Michael: Lola sache que si j'étais resté sur la première décision de Sara quand je l'ai rencontré, on n'aurais jamais eu d'histoire ensemble et Tom ne serai pas là !

Elle me regarde et secoue la tête amusé.


Michael: Ne t'inquiètes pas, je n'ai pas dis mon dernier mot.



Bonne soirée, bisous je t'adooore !! Very Happy Very Happy
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  thais le Jeu 10 Mar - 1:02

sa va je suis en vacances et toi
super suite
j'ai trop hate de lire la suite

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Lun 14 Mar - 22:41

Coucou miss, j'espère que tu vas bien, moi oui demain je suis de repos et je pars jeudi pour quelques jours a Londres Smile voilà une suite, bonne lecture !!


Chapitre 48
 
Voilà, aujourd'hui c'est dimanche, je suis dans l'ascenseur, qui me mène jusqu'a l'appartement de Sara, elle ne veut toujours pas venir pique niquer avec nous, je vais tenter une dernière fois de la faire changer d'avis, mais je crois que ça ne vas pas être facile.
L'ascenseur s'arrête et les portes s'ouvrent, je sors, me dirige vers l'appartement et frappe à la porte avant d'entrer, j'aperçois Lola et lui sourit.


Michael: Salut ma belle.

Lola: Salut Mike, tu es tout seul, je pensais qu'LJ et les autres seraient avec toi.

Michael: On se retrouve tous parcs, Sara ne veut toujours pas venir.

Lola: Non j'ai essayé encore hier soir mais elle n'est pas décidé c'est dommage ça aurait fait plaisir à Tom.

Je ferme les yeux avant de secouer la tête en murmurant.


Michael: Tom mais bien sûre, ce que je peux être con !

Lola: Ne soit pas trop dure avec toi Mike.

Je la regarde avant de secouer la tête amusé.


Michael: Très drôle, vraiment !

Elle me regarde en rigolant, je ne peux m'empêcher de lui sourire.


Michael: Non je suis entrain de réaliser, la solution c'est Tom, si il lui demande de venir, elle ne refusera pas.

Lola: C'est une idée.

Au même moment, je vois Tom qui arrive en courant, je le soulève et le prend dans mes bras.


Tom: Papa !

Michael: Bonjour poussin, ça va ?

Tom: Oui ça va, tu as vu, il fait très beau pour aller pique niquer.

Michael: Oui, on a de la chance.

Je vois Sara qui vient vers nous, je lui souris.


Michael: Bonjour Sara.

Michael vient d'arriver, Tom est dans ses bras, il me souris avant de me dire bonjour, je lui souris à mon tour.


Sara: Salut.

Je baisse les yeux vers Tom et lui passe une main dans les cheveux.


Sara: Tu es prêt trésor ?

Tom: Oui, mais toi tu n'es pas encore habillé.

Sara: Non, je ne viens pas avec nous.

Je baisse les yeux vers Tom et voit son visage qui change d'expression.


Tom: Pourquoi tu ne viens pas ?

Sara: J'ai des choses à faire ici, mais tu seras avec papa et les autres tu vas bien t'amuser.

Je lui souris légèrement avant de déposer un baiser sur son front et de repartir.


Je regarde Sara s'éloigner avant que Tom ne lève les yeux vers moi, le visage triste.


Tom: Je voulais que maman vienne avec nous.

Michael: Je sais bonhomme, moi aussi j'aurais voulu vienne mais tu peux toujours essayer de lui demander on ne sait jamais.

Tom: Oui je vais essayer.

Je le repose par terre et le regarde partir, Lola lève les yeux vers moi.


Lola: Tu crois que ça va marcher.

Michael: J'espère, je n'ai pas d'autre idée sinon.

Je suis dans la cuisine entrain de faire un peu de ménage, que je vois Tom qui entre dans la pièce.


Tom: Maman.

Sara: Qu'est ce qui y a trésor ?

Tom: Je veux que tu viennes avec nous au pique nique.

Je le regarde et soupire avant de m'accroupir devant lui.


Sara: Je suis désolé mon coeur mais je reste à la maison, j'ai des choses à faire.

Tom: Mais tu vas être toute seule.

Sara: Ce n'est pas grave.

Tom: Je ne veux pas te laisser toute seule, je vais rester avec toi.

J'esquisse un léger sourire avant de secouer la tête.


Sara: Non Tommy, toi tu vas pique niquer avec papa, Lola et les autres.

Tom: Je ne veux pas y aller, si tu ne viens pas.

Sara: Tom.....

Tom: Le dimanche quand tu ne travailles pas, on passe la journée ensemble c'est comme ça depuis toujours.

Je le regarde et me mord la lèvre en voyant son visage triste, je détourne les yeux quelques instants en soupirant.


Lola et moi avons suivi Tom jusqu'a la cuisine et nous écoutons au portes, je regarde discrètement dans la pièce et voit Sara accroupit devant Tom, elle le regarde et finit par hocher la tête.


Sara: D'accord, je viens avec vous.

Il me sourit et passe ses bras autour de mon cou avant de me faire un bisou sur la joue et de se blottit contre moi.


Tom: Merci maman.

Je souris avant de porter mon attention sur Lola et de lui faire signe.


Michael: C'est bon, elle vient.

Lola: Génial.

Michael: Rappelle moi de ne plus me servir de Tom.

Lola: Pourquoi, ça a marché.

Michael: Oui mais je culpabilise de me servir de lui, surtout par rapport à Sara.

Elle me regarde avec un grand sourire.


Lola: C'est bien si tu culpabilises, ça veut dire que tu es un bon père.

Je secoue la tête amusé, avant de rentrer dans la cuisine.


Michael: On va y aller Tom !

Je lève les yeux vers Michael, maintenant que j'ai dis à Tom que je venais je ne peux plus me défiler, surtout qu'il se détache de moi et regarde son père.


Tom: Maman viens avec nous !

Michael: C'est vrai.

Sara: Oui, mais allez-y, je vous rejoint.

Michael: Non, on va t'attendre.

Sara: Je ne suis pas habiller pour sortir, vous allez être en retard si tu as fixé une heure.

Michael: Ce n'est pas grave, on n'est pas pressé et eux, non plus.

Je le regarde et comprend que ce n'est pas la peine de discuter, ils ne partiront pas sans moi, je soupire et me relève.


Sara: Je vais m'habiller.

Michael: On t'attend bien sagement.

Elle quitte la cuisine, je me tourne vers Tom et lui sourit.


Michael: Bravo trésor, tu as réussi à la convaincre de venir.

Il me regarde et hausse les épaules.


Tom: J'ai fais que lui demander tu sais.

Je souris et lui passe une main dans les cheveux, quelques minutes après Sara est prête et nous quittons l'appartement, bous allons jusqu'a un des plus beaux parcs de la ville, quand nous arrivons, Véro, Linc et LJ sont déjà là, installer à une table, nous, nous approchons et posons les affaires sur la table quand Tom se tourne vers Sara et lui demande.


Tom: Je peux aller jouer au toboggan ?

Sara: Oui.

Lincoln: On va peut-être manger avant !

Je regarde Sara, elle ne répond pas, je jette un coup d'oeil aux autres, Lola et LJ échangent un regard alors que Véronica fusille Lincoln du regard, je baisse les yeux vers Tom et lui sourit.


Michael: Va jouez Tommy, on t'appelle quand c'est prêt d'accord.

Tom: Oui d'accord.

Je le vois partir, je m'assoie avant de croiser le regard de Michael, il me sourit, j'esquisse un léger sourire avant de baisser la tête.


Je la regarde avant de poser mes yeux sur Lincoln agacé, je voulais changer les idées à Sara et finalement à cause de lui, ça ne vas faire qu'empirer.
On commence à débarrasser les paniers et à tout installer sur la table, j'entend Lola et LJ qui discutent, après quelques instants, je vois Veronica qui regarde Sara et lui parle.


Veronica: Comment ça va le travail en ce moment ?

Pas de réponse.

Veronica: Sara.

Je fronce les sourcils en ne l'entendant pas répondre, je tourne la tête vers elle et remarque qu'elle semble perdue dans ses pensées, je m'approche et pose une main sur son épaule.


Michael: Sara !

Le voix de Michael me sort de mes pensées, je secoue la tête et lève les yeux vers lui.


Sara: Pardon, tu m'as parlé.

Michael: Non, c'est Veronica qui t'as parlé.

Je tourne la tête vers elle en grimaçant.


Sara: Désolé, excuse moi, tu disais ?

Veronica: Rien, je te demandais juste comment ça aller au travail.

Sara: Ca va, normal.

J'esquisse un léger sourire avant de tourner la tête vers Tom et de l'appeler.


Sara: Tommy, vient manger !!

Tom arrive et nous nous installons avant de commencer à manger après plusieurs minutes alors que nous discutons, je remarque que Sara est plus que silencieuse et surtout qu'elle n'a rien mangé, j'échange un regard avec Lola qui l'a aussi remarqué, elle fronce les sourcils avant de tendre un saladier à Sara.


Lola: Tu veux un peu de taboulé Sara ?

Je la regarde et secoue la tête.


Sara: Non merci !

Veronica: Tu n'as pas touché à ton assiette.

Sara: Je n'ai pas faim.

Tom: Tu ne manges pas maman ?

Sara: Ne t'occupes pas de moi Tom, mange, finis ton assiette.

Il hoche la tête avant de continuer à manger, je vois Sara se lever et commencer à s'éloigner en marchant, je soupire et croise le regard de Lola, je crois qu'on pense tout les deux à la même chose, comment va t-on faire pour aider Sara.
Je vois Veronica se pencher vers moi et me demander tout bas.


Veronica(chuchote): Qu'est ce qu'elle a Sara ?

Michael(chuchote): Elle ne vas pas très bien.

Veronica(chuchote): Oui, ça, ça crève les yeux mais pourquoi ?

Michael(chuchote): A cause d'un tas de choses.

Après une dizaine de minutes, Tom a fini son assiette, il me regarde et me demande.


Tom: J'ai fini mon assiette, je peux sortir de table.

Michael: Bien sûre.

Lincoln: On n'a pas encore mangé le dessert.

Tom: Je veux aller voir maman.

Je tourne la tête et voit Sara à quelques mètres de nous, elle est assise près du bac à sable, je soupire avant de regarder à nouveau Tom.


Michael: Tu mangeras le dessert un peu plus tard, va la voir.

Tom: Merci papa.

Il se lève et sort de table avant de se diriger vers Sara.


Je suis assise ici depuis plusieurs minutes, complètements perdu dans mes pensées, d'ailleurs, je devrais peut-être cesser de réfléchir, ça ne fait qu'empirer les choses.
J'aurais du rester tranquillement à la maison, au lieu de venir ici, d'un coup je sens une main se poser sur mon épaule, je tourne la tête et voit Tom près de moi.


Sara: Hé trésor, tu as fini de manger.

Tom: Oui, papa, il a dit que je pouvais manger le dessert plus tard.

Sara: C'était bon ?

Tom: Oui, qu'est ce que tu fais ?

Sara: Je ne fais rien et toi tu veux aller jouer au toboggan ou à la balançoire.

Tom hausse les épaules.

Tom: Je ne sais pas, je peux jouer dans le sable.

Sara: Bien sûre, tu veux faire un château.

Tom: Oui, tu me regardes faire.

Sara: Si tu veux.

Il entre dans le bac à sable, s'assoie et commence à jouer, je le regarde quelques instants avant de me perdre à nouveau dans mes pensées.


Tom joue dans le sable plusieurs minutes, au bout d'un moment, il lève les yeux et remarque que sa mère ne le regarde pas et qu'elle semble perdu dans ses pensées, le petit garçon fronce les sourcils, il se lève et commence à donner des coups de pieds dans le sable, fessant voler des grains autour de lui.

Je vois du sable voulait autour de moi, je secoue la tête avant de lever les yeux et de voir Tom donner des coups de pieds dans le sable, je fronce les sourcils et m'approche de lui.


Sara: Tom, arrête.

Le petit garçon ne l'écoute pas et continue de donner des coups de pied, Sara le prend par les épaules pour l'arrêter.

Sara: Tommy, stop !

Je le regarde étonné et relève sa tête qu'il a baissé, là je vois que des larmes coulent le long de ses joues, je sens mon coeur se serrer et lui passe une main dans les cheveux.


Sara: Hé trésor qu'est ce qui y a, pourquoi tu pleures ?

Tom(pleurant): Tu..... tu m'aimes plus....

J'écarquilles les yeux surpris par ses paroles.


Sara: Qu... quoi, mais non Tom, qu'est ce que tu racontes.

Je le prend dans mes bras, m'assoie et l'installe sur mes genoux.


Sara: Je t'aime mon ange, tu le sais.

Il lève son visage inondés de larmes vers moi, j'avala difficilement ma salive et sent la culpabilité m'envahir.


Tom(pleurant): Alors pourquoi... tu es triste ?

Sara: Je ne suis pas....

Tom(pleurant): Si.... je t'ai vu pleuré.... je sais que tu vas...... pas bien..... c'est ma faute.

Je sens une boule se former dans ma gorge, je me mord la lèvre, honteuse d'apprendre que Tom pense être responsable de mon mal être, je le serre contre moi et le berce en lui caressant les cheveux.


Sara(la voix tremblante): Non mon bébé, tu y es pour rien, je t'assure.

Tom(pleure): Alors..... pourquoi tu vas... pas bien.

Des larmes s'échappent des yeux de Sara et coulent sur ses joues.

Sara(pleurant):Je... je suis très fatigué en ce moment mais ça va aller mieux, je te promet, je vais me reprendre mon ange.

Tom(pleurant): Je veux que tu.... redeviennes.. comme avant.. j'aime pas.. que tu sois malheureuse.

Sara(pleurant): Ça va s'arranger.... je te le jure mon amour.

Il léve la tête vers moi, j'essuie ses joues et dépose des baisers sur son visage, avant d'essuyer mes joues à mon tour.


Sara: Écoute mon ange, tu ne dois pas croire que si je suis triste c'est de ta faute d'accord, tu y es pour rien, il arrive que par moment je ne me sente pas très bien.

Tom: Pourquoi ?

Sara: Pour un tas de raison mon chéri, mais toi tu y es pour rien, je t'aime mon bébé plus que tout au monde, tu ne dois pas en douter, jamais.

Je lui caresse les cheveux en le regardant tendrement.


Sara: Tu es ma raison de vivre mon trésor, je suis désolé, de t'avoir fait de la peine.

Tom: Je m'inquiètes pour toi, je veux te revoir avec ton beau sourire, il me manque.

Sara: Je te promet que tu vas le revoir très vite d'accord.

Tom: Oui d'accord, mais tu sais si tu ne vas pas bien, tu peux me le dire, je peux t'aider.

Sara: Tu es un amour mon ange, tu me fais un gros câlin.

Il hoche la tête, passe les bras autour de mon cou et se blottit contre moi, je caresse son dos et dépose des baisers sur sa tête.


Je suis entrain de picorer dans mon assiette, perdu dans mes pensées lorsque je sens qu'on me donne un coup de coude, je secoue la tête et lève les yeux vers Lola, elle me regarde avant de me faire signe, je tourne la tête et voit Tom assis sur les genoux de Sara et blottit contre elle, je souris avant de me lever.


Tom lève les yeux vers moi et pose une main sur mon visage.


Tom: Je t'aime très fort maman.

Sara: Moi aussi je t'aime très très fort mon bébé.

Je lui dépose un baiser sur le front avant de lui demander.


Sara: Et ce château alors, tu le fais ou pas ?

Tom: Oui, je vais chercher mon seau, ça sera mieux.

Sara: Vas-y je t'attend.

Il se lève et va chercher son seau, je soupire avant de prendre ma tête entre mes mains.


Je me dirige vers Sara quand je vois Tom s'approchait de moi, je souris et m'accroupit devant lui avant de lui demander.


Michael: Hé bonhomme, tu as parlé avec maman.

Tom: Oui, elle est très fatigué mais ça va aller mieux, elle me l'a promis.

Je lui souris et lui passe une main dans les cheveux.


Michael: Je vais aller lui parler un peu.

Tom: Je vais prendre mon temps pour aller chercher mon seau.

Je secoue la tête amusé avant lui de lui passer une main sur le visage.


Michael: Tu es un petit garçon très malin.

Tom: Oui je sais.

Je me met à rire et me relève avant de m'approcher de Sara, je m'assoie à côté d'elle, elle ne m'a pas vu ayant la tête entre ses mains, je soupire discrètement avant de lui caresser les cheveux.


Je sens une main caressait mes cheveux, je relève la tête et voit Michael assis prés de moi, il me regarde avant de m'attirer dans ses bras.


Michael: Viens là.

Je l'attire dans mes bras et la berce doucement en lui chuchotant des paroles réconfortantes.


Michael(chuchote); Ça va aller Sara, je suis là.

Après quelques secondes, je m'écarte de lui en secouant la tête.


Sara: Désolé.

Michael: Non tu n'as pas à t'excuser, je vois bien que tu ne vas pas bien en ce moment.

Je la vois détourner le regard, je soupire avant de poser ma main sur la sienne.


Michael: Sara écoute, je sais que..... les choses sont un peu compliqué entre nous mais si tu veux te confier je suis là, tu peux me parler si tu en as envie.

Sara secoue la tête.

Sara: J'en ai pas envie.

Michael: Je sais ce que tu crois Sara mais ce n'est pas vrai, tu es une bonne mère, tu n'as aucune raison d'en douter.

Je le regarde en fronçant les sourcils.


Sara: Tu crois ça !

Michael: Non je ne le crois pas, j'en suis sûre, écoute Sara, tu as élevé Tom seule pendant plus de 4 ans et tu l'as très bien fait, à cette âge, y a déjà beaucoup d'enfant, qui répondent a leurs parents, qui tape des crises pour un rien, qui n'écoutent pas ce qu'ont leur disent. Tom lui il n'est pas comme ça, il est poli, sage, il écoute quand on lui parle c'est un enfant adorable et tout ça c'est grâce à toi, c'est toi qui l'a élevé comme ça, alors tu n'as aucune raison de douter de toi.

Sara: Je ne suis pas sûre.

Michael: Je penses savoir pourquoi tu t'es mise à douter de toi et, n'écoute pas ceux qui te dise que tu t'y prend mal ou que tu ne fais pas bien les choses parce que ce n'est pas vrai, tu es la meilleure des mamans que je connaissais Sara et je ne dis pas ça seulement parce que tu es la mère de mon fils.

Je le regarde et ne peut m'empêcher de lui sourire, il me regarde amusé.


Sara: Tu sais ce n'est pas la première et certainement pas la dernière fois que j'entend des reproches concernant ma façon d'élever Tom et je suis prête à les encaisser par contre ce que je ne supporte pas c'est qu'on monte Tom contre moi. Il est tout ce que j'ai Michael, Tom c'est toute ma vie, je supporterai pas de le perdre.

Je fronce les sourcils en voyant ses yeux inondaient de larmes, je passe une main dans ses cheveux, avant de caresser sa joue du bout des doigts.


Michael: Tu ne le perdras pas Sara, ce qui s'est passé l'autre jour ne se reproduira pas, j'y veillerais, je te le promet, mais toi tu dois essayer de passer au dessus même si ce n'est pas facile.

Sara: Je sais, je vais me reprendre.

Michael: Je suis sûre que tu vas y arrivé, tu es forte Sara, je te connais, tu es une battante et si tu as besoin d'aide je suis là, je peux t'aider, je n'aime pas te voir mal, je ne supporte pas de te voir sombrer.

Sara: Merci.

Je dépose un baiser sur son front avant de la prendre à nouveau dans mes bras, je ne devrais peut-être pas mais je ne résiste pas à la serrer contre moi, je lui caresse les cheveux et le dos quelques instants avant d'entendre la voix de Tom.


Tom: Maman.

Je me détache de Michael et regarde Tom avec un léger sourire.


Sara: Hé mon coeur.

Tom: Ca va maman ?

Sara: Oui ne t'inquiètes pas, tu vas faire un beau château.

Tom: Tu me regardes ?

Sara: Je ne te quitte pas des yeux mon amour.

Je vois Tom qui regarde Sara en souriant avant de s'approcher d'elle pour lui faire un bisous puis aller dans le bac à sable.


Michael: Tu vas faire un château ?

Tom: Oui, tu veux me regarder faire toi aussi.

Michael: Oui, mais avant je vais aller chercher à manger à maman.

Sara: Ce n'est pas la peine.

Michael: Tu n'as rien avaler Sara.

Sara: Je n'ai pas faim.

Tom: L'appétit viens en mangeant maman c'est toi qui l'a dis.

Je les regard chacun leur tour avant de soupirer.


Sara: J'ai l'impression que je n'ai pas le choix.

Tom/Michael: Non tu n'as pas le choix !

Je regarde Tom et nous nous mettons à rire alors que Sara secoue la tête.


Sara: Comme si vous ne vous ressembliez pas assez tout les deux.

Je lui souris amusé avant de me lever et de me diriger vers la table, une fois arrivé, je prend une assiette et commence à la remplir quand Veronica me demande.


Veronica: Tu as encore faim ?

Michael: C'est pour Sara.

Lincoln: Elle ne peut pas se lever !

Je fronce les sourcils avant de le regarder.


Michael: Tu as un problème ?

Lincoln: Je croyais qu'elle n'avait pas faim.

Michael: Et alors.

Lincoln: Alors on mange tous ensemble et elle, elle mange à part, c'est un bon exemple pour Tom.

Michael: Ca suffit, y en a marre !!

Je les vois tous sursauter et me regarder surpris, je lance un regard noir à Lincoln.


Michael: Pour qui tu te prends au juste, t'en a pas marre de critiquer tout ce que fait Sara !

Lincoln: Je dis juste que ce n'est pas une chose à apprendre à un enfant de cet âge.

Michael: Comment tu peux le savoir d'abord, qu'est ce que tu en sais comment on élève un enfant de quatre ans toi.

Je le vois baissé la tête vexé.


Lincoln: Ca c'est bas Mike.

Michael: Plus bas que de dénigrer la façon dont Sara élève Tom, plus que lui acheté un jeu juste pour le plaisir d'énerver Sara. J'en est ras le bol Lincoln, j'en est marre de t'entendre dire du mal de Sara à longueur de temps, alors je te préviens, à la prochaine remarque que j'entend, je te tombe dessus c'est clair, t'aura à faire à moi !

Je prend l'assiette et une bouteille d'eau avant d'aller rejoindre Sara, laissant Lincoln qui semble encore plus vexé qu'il y a quelques secondes.
J'arrive prés de Sara et m'assoie à côté d'elle avant de lui tendre l'assiette, elle me regarde en secouant la tête.


Sara: Ce que tu peux être buté.

Michael: Pas plus que toi.

Je secoue la tête amusé avant de le voir plisser les yeux, je le regarde intrigué.


Sara: Qu'est ce qui y a ?

Michael: Rien, je me disais juste que si nous deux on est déjà très buté, à quel point va l'être Tom ?

Je le regarde en grimaçant avant de prendre l'assiette.


Sara: Je préfère ne pas le savoir pour l'instant, merci pour l'assiette.

Michael: De rien.

Je lui sourit avant de regarder Tom, il est entrain de faire un château de sable, ça me rappelle des souvenirs, après quelques secondes, je me lève et entre dans le bac à sable avant de demander à Tom.


Michael: Je peux t'aider poussin ?

Tom: Oui si tu veux papa.

Je vois Michael s'asseoir dans le sable prés de Tom, je souris amusé avant de lui demander.


Sara: Tu as envie de retomber en enfance Michael ?

Michael: Oui, j'ai toujours aimer faire des châteaux de sable.

Je le vois prendre le seau de Tom, mettre du sable dedans avant de le retourner et d'enlever doucement le seau, laissant apparaître un très beau pâté de sable en forme de tour.


Michael: Tada !

Au même moment ma belle tour s'effondre, j'entend Sara éclatait de rire, je lève les yeux vers elle faussement outré.


Sara(riant): On dirai que tu as perdu...... la main.

Je soupire avant de regarder Tom en haussant les épaules.


Tom: Je crois que maman se moque de toi.

Michael: Oui je vois ça, mais au moins elle sourit.

Il me regarde et hoche la tête en souriant, je lève les yeux vers Sara et sourit en la voyant rire, avant de remplir à nouveau le seau de sable.
Je vais y arrivé, ce n'est pas parce que je n'ai plus 6 ans que je ne peux plus faire un château de sable.
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  thais le Lun 14 Mar - 23:46

sa va j'ai encore une semaine de vacance
en tout cas c'est une super suite
j'ai très hate de lire la suite et qu'elle arrive assez vite

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Dim 20 Mar - 18:40

Coucou miss, j'espère que tu vas bien, moi j'ai ramené un rhume de Londres où j'ai passé quelques jours, voilà une suite, bonne lecture !


Chapitre 49
 
Trois quart d'heure plus tard, Michael et Tom sont entrain de finir le château sous les yeux de Sara, Veronica et Lincoln discutent en les regardant de loin, quand à Lola et LJ après avoir été un peu marcher, ils sont assis sur les balançoires, l'adolescente regarde LJ intrigué.

Lola: Dis moi, je sais que ça ne me regarde pas mais, qu'est ce qu'il a voulu dire Michael à ton père tout à l'heure.

LJ: Je crois qu'il a voulu dire qu'il passerait un sale quart d'heure si il embête à nouveau Sara.

Lola secoue la tête en souriant légèrement.

Lola: Tu es un petit rigolo ma parole.

LJ hausse les épaules amusé.

Lola: Non, je te parle de quand Michael a dit " Qu'est ce que tu en sais comment on élève un enfant de quatre ans toi", pourquoi il lui a dis ça à ton père.

LJ: Disons que jusqu'a mes 7 ans, un peu plus, c'est surtout ma mère qui m'a élevé, mon père il n'était pas souvent là, je le voyais une fois de temps en temps.

Lola: Pourquoi ?

LJ: Quand ma mère est tombé enceinte elle était très jeune et ils se sont mariés alors qu'il ne se connaissaient pas plus que ça, après ma naissance, mon père a fait des trucs pas très clairs pour avoir de l'argent mais ma mère était d'accord, au bout d'un moment elle en avait marre alors elle lui as demandé d'arrêter ses conneries ou de partir, il a continué alors elle l'a mis à la porte et elle a demandé le divorce.
Il a continué ses magouilles un moment avant de réaliser qu'il risquait de ne plus me voir du tout, il a décidé de se reprendre, Oncle Mike et Veronica l'ont beaucoup aider et puis ma mère a finalement décidé de lui accorder une autre chance, pour ma garde, pas pour leur couple c'était trop tard et de toute façon il était avec Véronica.
Du coup le juge a accordé la garde partagé et j'ai pu apprendre à connaître mon père.

Lola: Ne le prend pas mal mais il a un sacrée culot, il se permet de dénigrer Sara alors qu'il ne s'est pas occupé de toi avant tes 7 ans.

LJ: Oui je sais, je trouve ça nul de sa part moi aussi, surtout que Tom est très bien élevé.

Lola: C'est clair.

LJ tourne la tête vers le bac à sable et se met à sourire.

LJ: Regarde Lola.

La jeune fille tourne la tête et se met à rire en voyant Sara dans le sable et Michael au dessus d'elle.

Lola: Génial, ça serai encore mieux si il l'embrassait.

LJ la regarde amusé.

LJ: Je me trompe où tu aimerais bien les voir ensemble.

Lola: Non tu ne te trompes pas, ne me dis pas que toi tu n'en as pas envie, tu as connu Sara quand ils étaient ensemble, ils devaient formé un beau couple.

LJ: Oui, un très joli couple et c'est vrai que j'aimerai bien les voir à nouveau ensemble, ça serai génial pour eux.

Lola: Et aussi pour Tom, regarde le il est mort de rire.

Tom est plié de rire de me voir par terre avec son père au dessus de moi, qui me tient les bras, je sais vous vous demandez ce qui c'est passé et bien bonne question, non je plaisante, en faite, je suis venu voir leur château de plus prés et je me suis moqué du travail de Michael, alors il m'a attrapé et fait tomber dans le sable avant de s'installer juste au dessus de moi et de me tenir les bras.


Voilà je suis installé à califourchon sur Sara et lui tient les bras, je sais ce que vous vous dîtes et oui, j'en profite.
Je la regarde et lui demande avec un grand sourire.


Michael: Qu'est ce que je te fais maintenant ?

Sara: Laisse moi réfléchir, tu pourrais me relâcher.

Michael: Ah non ce n'est pas marrant ça, tu es à ma merci, je compte bien en profiter un peu.

Je secoue la tête et essaie de me débattre, Michael me sourit amusé.


Michael: Tu peux toujours essayé, tu n'y arriveras pas.

Je continue d'essayer mais rien n'y fait, je me met à rire amusé par mon propre entêtement.


Je souris en voyant Sara rire en essayant de se défaire de mon emprise, je regarde Tom que la situation amuse.


Michael: Dis moi poussin, qu'est ce que je pourrais faire à maman ?

Tom: Un bisou !

Je cesse de bouger et tourne la tête vers Tom.


Sara: Quoi ?

Michael: Qu'est ce que tu as dis ?

Tom: J'ai dis que je voulais que tu lui fasses un bisou !

Je regarde Tom avant de baisser les yeux vers Sara avec un léger sourire.


Michael: C'est qu'il a de très bonnes idées notre fils.

Sara: Michael, non.

Michael: Qu'est ce que c'est un bisou ?

Je fronce les sourcils avant de voir son visage qui s'approche très prés du mien, j'avale difficilement ma salive avant de sentir son souffle chaud sur ma peau et de fermer les yeux.
Je sens mon coeur manquait un battement quand sa bouche se pose très prés de mes lèvres, je l'entend me chuchoter à l'oreille.


Michael: Tu as eu peur.

Quand j'écarte mon visage du sien, je remarque un drôle de regard dans ses yeux, je n'arrive pas à savoir si c'est du soulagement ou de la déception, je n'ai pas le temps de m'attarder dans ma réflexion, j'entend Tom qui tape dans ses mains, visiblement lui est satisfait.


Tom: Oui !!

Sara: Tu me lâches maintenant.

Michael: Non je n'en ai pas envie.

Sara: D'accord, Tom viens me voir.

Je fronce les sourcils en la voyant chuchoter quelques mots à l'oreille de Tom, je me demande bien ce qu'elle peut lui dire.


Tom me regarde et hoche la tête en souriant avant de s'éloigner, Michael le regarde faire avant de tourner la tête vers moi intrigué.


Michael: Qu'est ce que tu lui as dis ?

Sara: Tu aimerais bien le savoir.

Michael: Oui.

Sara: Je te le dis, si tu me lâches.

Michael: Hum...non.

Sara: Comme tu veux.

Je la regarde intrigué avant de sentir un poids dans mon dos, je tourne la tête et voit Tom qui est monté sur mon dos.


Michael: Qu'est ce que tu fais Tom ?

D'un coup je sens ses doigts dans mon cou, je ferme les yeux en serrant la mâchoire.


Michael: Tommy soit gentil, arrête.

Tom: Tu lâches maman ?

Michael: Non.

Tom: Alors je continue.

Je me met à rire en le voyant se tordre dans tout les sens après plusieurs secondes, il finit par me lâcher et essaie d'attraper Tom, j'arrive à me dégager de son emprise, tandis qu'ila réussi à enlever Tom de son dos.


Michael: Je pourrais savoir comment tu sais que je craint les chatouilles dans le cou toi.

Il me regarde avec un sourire espiègle avant de tourner la tête vers Sara, je plisse les yeux et la regarde.


Michael: C'est toi qui lui dis !

Sara: J'y suis pour rien si il est sensible au même endroit que toi.

Michael: Bien sûre.

Je pose Tom au sol, et regarde Sara avec un petit sourire tout en m'avançant vers elle.


Michael: J'aimerai bien savoir si toi aussi tu es toujours sensible à certains endroits.

Je comprend très bien où il veut en venir alors, je secoue la tête en souriant amusé.


Sara: Non je ne le suis plus, alors ce n'est pas la peine d'essayer.

Michael: M'en veux pas mais je ne te crois pas sur parole.

Je me mord la lèvre et commence à reculer avant de tendre mes bras pour mettre une certaine distance entre nous.


Sara: Michael, non.

Tom: Qu'est ce que tu vas faire papa ?

Michael: Dis moi poussin, tu as envie de voir maman rire aux éclats.

Tom: Oh oui alors !

Je regarde Sara et lui demande avec un sourire espiègle.


Michael: Tu ne vas pas refuser ça à notre fils.

Sara: C'est de la triche.

Michael: Oui en effet.

Je secoue la tête avant de me retourner pour partir en courant mais Michael me rattrape rapidement et commence à m'infliger des chatouilles au niveau des côtés.


De leurs côté les deux adolescents regardent le scène amusé, après quelques secondes Lola se lève et part en courant vers la table, LJ la regarde étonné avant de la suivre, quand il la voit fouiller dans un des sacs, il lui demande.

LJ: Qu'est ce que tu cherches ?

Lola: L'appareil photo !

Après quelques secondes, elle réussit à mettre la main dessus et commence à prendre des photos de Michael et Sara.

Lola: Tom va être ravi, il n'a pas de photo d'eux ensemble.

Je tiens toujours Sara et continue de lui infliger des chatouilles mais apparemment elle ne les craint plus.


Michael: Non alors là je suis déçu.

Sara: Je te l'avais dis.

Michael: Attend, je n'ai pas dis mon dernier mot, j'ai une idée.

Je fronce les sourcils avant de pousser un crie et de remuer dans tout les sens.


Sara: Ah ! Tu as les mains gelés !

Je souris satisfait de moi, j'ai réussi à passer les mains sous ses vêtements et continue mes chatouilles, j'avais raison elle les craint toujours, elle remue dans tout les sens en riant, sous les yeux amusé de Tom.


Michael: Qu'est ce que tu disais ?

Sara(riant): Pitié.... arrête..... tu sais.... que je ne supportes... pas...

Michael: Désolé, j'aime trop te voir rire.

Sara(riant): Tom.... dis à papa d'arrêter.

Tom: Non ça m'amuse.

Je ferme les yeux et continue d'essayer d'échapper à sa torture, ce qui est peine perdu étant donné que je suis plié de rire, en plus Tom ne veut pas m'aider, Michael savait ce qu'il faisait en me fessant endurer ça.


Sara: Je vous en supplie..... je ferai tout ce que vous voulez.

Je regarde Tom et lui demande amusé.


Michael: Qu'est ce que je fais, j'arrête ?

Tom: Oui arrête.

Je lui souris et lâche Sara, je la regarde en souriant alors qu'elle secoue la tête en riant.


Sara(riant): Vous me le paierez, tout les deux !

Tom: J'ai rien fait moi !

Sara: Tu l'as laissé faire et tu étais de son côté.

Tom: Si je te fais un gros bisou, tu me pardonnes.

Je réfléchis quelques secondes avant de hocher la tête en souriant.


Sara: Oui je te pardonnes.

Je vois Sara prendre Tom dans les bras avant qu'il ne lui fasse un gros bisou sur la joue et ne se blottisse dans ses bras.


Tom: C'était marrant.

Sara: Oui mais papa a triché, il connaît mes points sensibles.

Michael: Ce n'est pas de la triche !

Sara: C'est ça, en tout cas, tu paies rien pour attendre.

Michael: Je peux peut-être me faire pardonner en te fessant des bisous moi aussi.

Sara: Essaie pour voir.

Je la regarde tenté plusieurs secondes avant de demander à Tom.


Michael: Qu'est ce que tu en penses poussin ?

Tom: Je pense que tu risque d'avoir quelques problèmes même si j'aimerai bien te voir faire des bisous à maman.

Je regarde Tom amusé tout en sentant le regard insistant de Michael poser sur moi.


Michael: Dommage c'était tentant !

J'évite de croiser son regard et repose Tom à terre, avant de voir Lola et LJ venir vers nous.


Lola: Ca va vous trois ?

Ils hochent la tête en regardant l'adolescente.

Sara: Qu'est ce que vous faîtes tout les deux ?

Lola: On a pris des photos, alors on voulait aller à une borne pour les sortir.

Michael: Tu vas en trouver une, un dimanche après midi ?

Lola: Y en a une pas loin d'ici.

Tom: Tu peux prendre mon château de sable avant.

Lola: C'est déjà fait trésor.

Tom: Cool, merci Lola.

Elle lui sourit avant qu'il ne lève les yeux vers Sara.


Tom: Tu veux bien venir me pousser sur la balançoire maman.

Sara: Bien sûre mon ange, tu veux que je te pousse haut.

Tom: Oui très haut, jusqu'a ce que mes pieds touche les ciel.

Sara: Allez viens, on y va !

Je regarde Tom et Sara qui s'éloignent en souriant et surtout soulagé.


Lola: Sara a l'air d'aller un peu mieux.

Michael: Oui ça fait plaisir de la voir sourire.

Lola: C'est toi qui a réussi à lui rendre !

Michael: Je lui ai juste parlé, le mieux ça serai que....

LJ: Que papa arrête de l'emmerder !

Michael: En effet, sinon c'est quoi que vous avez pris comme photos.

Je les vois échangeaient un regard, je fronce les sourcils intrigués.


Lola: On te les montreras quand elles seront sur papiers, on y va, a tout à l'heure.

Je les regarde s'éloigner encore plus intrigué qu'il y a quelques secondes.


Michael: Qu'est ce qui mijote ces deux là ?

Des éclats de rire fait tourner la tête de Michael, il se met à sourire en voyant Tom rire sur sa balançoire.

Tom(riant): Plus haut maman, plus haut.

Une demi heure plus tard, Michael, Sara et Tom sont retourner s'asseoir à la table, le petit garçon mange le dessert qu'il n'avait pas mangé, quand Lola et LJ reviennent vers eux.

Veronica: Bah alors, vous étiez passé où tout les deux ?

LJ: On vous l'a dis, on est allé imprimer des photos.

Michael: On peut les voir ?

Lola: Oui mais d'abord c'est à Tom que je vais les montrer, viens voir mon chéri.

Tom se lève et s'approche de Lola, elle le prend sur ses genoux et lui montre les photos, je le vois se mettre à sourire, j'échange un regard intrigué avec Michael.


Lola: Je les ai prise pour toi, je me suis dis que ça te plairait.

Tom: Elles sont trop belles !

Le petit garçon tourne la tête vers elle et l'embrasse sur la joue.

Tom: Merci ma chérie d'amour.

Lincoln: C'est quoi comme photos ?

LJ lève les yeux vers son père et lui sourit.

LJ: Ca va te plaire !

Je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression qu'il est ironique, pas vous.


Tom: Papa, maman regardez !

Je regarde les photos que Tom me tend et ne peut m'empêcher de sourire avant de me mordre la lèvre en voyant que Lola a pris des photos de Michael et moi, ensemble.


Tom: Elles sont belles, hein maman !

Sara: Oui très belles mon ange.

Tom: J'en n'avais pas de toi et papa ensemble, je vais en mettre une sur ma table de
nuit.

Sara: Si tu veux.

Michael: Je peux regarder ?

Je lui donne les photos et le vois sourire en les regardant.


Michael: Elles sont supers ces photos, je pourrais en avoir une.

Tom: Oui si tu veux papa.

Je lui souris avant de croiser le regard de Lincoln, il n'a pas l'air d'apprécier ma demande, je fais comme si de rien était et regarde Sara avec un lèger sourire.

Michael: Tu en veux une aussi.

Sara: Hum..... quitte à avoir une photo, j'aimerai en avoir une avec nous trois dessus.

Il me regarde et sourit visiblement touché.


Michael: C'est vrai que ça serai bien.

Tom: Ah oui une photo avec nous trois dessus ça serai génial.

Lola: Vous voulez que je vous prenne, après je vais la faire développer en vous en aurez une chacun.

Je vois Michael et Tom qui me regardent, je souris amusé.


Sara: Oui, pourquoi pas, on en auras déjà une.

Ils vont tous les trois s'installer près du bac à sable, Lola prend plusieurs photos d'eux dans différentes positions avant d'aller les développer avec LJ, et de leur donner pour le plus grand plaisir de Tom.


Bonne après midi, bisous je t'adoore !! Very Happy Very Happy
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  thais le Dim 20 Mar - 22:32

moi les vacances sont terminés mais sa va
trop belle suite
j'ai trop hate de lire la suite

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Dim 27 Mar - 19:45

Coucou miss, j'espère que tu vas bien et que tu passes un bon dimanche, voilà une suite, bonne lecture !!


Chapitre 50
 
Plusieurs jours on passait depuis que nous sommes allés au parcs, j'ai revu Sara est elle semble allait un peu mieux, en tout cas je l'espère.
Je suis allé chercher Tom à l'école et l'ai emmené chez Lincoln, après qu'il ai fait ses devoirs, je lui proposé de jouer à un jeu de société, nous sommes donc en pleine partie de "bonne paye", d'ailleurs c'est à moi de jouer, je lance le dés avant d'avancer mon pion, là, la voix de Tom se fait entendre.


Tom: Hé, tu triches !

Je le regarde les yeux écarquillés et secoue la tête.


Michael: Non je ne triches pas.

Tom: Si tu triches, tu as fait 4 avec le dés mais tu as avancé de 5 cases.

Michael: Tu es sûre ?

Tom: Oui, regarde tu étais là.

Il se penche au dessus du plateau et me montre ma dernière place, puis mon déplacement.


Tom: Un, deux, trois et quatre, tu vois.

Il lève les yeux vers moi.


Tom: Tu as avancé d'une case en trop.

Michael: Ah oui, je n'avais pas vu.

Je hausse les épaules l'air innocent, tandis qu'il me regarde en secouant la tête visiblement peu convaincue.


Tom: Ouais c'est ça.

Michael: Hé, tu oses mettre la parole de ton père en doute.

Tom: Laisse moi réfléchir...

Je le vois plisser les yeux quelques avant de me regarder et de hocher la tête.


Tom: Oui, j'oses !

Je le regarde bouche bée, alors que lui sourit amusé, après quelques secondes, je secoue la tête en souriant devant son adorable visage.


Tom: A mon tour de jouer.

Michael: Oui, tu sais Tommy tu me ressembles beaucoup mais tu as hérité de l'insolence de ta mère.

Il lance le dés et déplace son jeton, avant de lever la tête vers moi et de demander.


Tom: Et ce n'est pas bien.

Michael: Je n'ai pas dis ça, je sais que moi j'ai toujours adoré voir ta maman jouer les insolentes, mais ça peut parfois attirer des problèmes.

Il me regarde avant de poser une main sur mon épaule et de me dire avec beaucoup de sérieux.


Tom: T'inquiètes pas papa, je ferai attention.

Je secoue la tête et me met à rire, il me regarde avec un grand sourire.


Tom: A toi de jouer.

Michael: Oui.

Tom: J'ai soif, je peux aller me chercher un jus de fruit.

Michael: Bien sûre poussin.

Il se lève et commence à partir quand d'un coup il se tourne vers moi en fronçant les sourcils.


Tom: Tu ne triches pas !

Michael: Non.

Tom: De toute façon je le serai.

Le petit garçon s'éloigne tandis que Michael le regarde partir en riant, lorsqu'il arrive devant la porte de la cuisine, Tom s'apprête à l'ouvrir quand il entend des voix qui l'arrête.

Voix(Lincoln): Honnêtement je ne le comprend pas.

Voix(Veronica): Arrête Lincoln, de toute façon ce ne sont pas tes affaires.

Voix(Lincoln): Michael est mon petit frère alors si ce sont mes affaires, tu as vu comment il est avec elle !

Voix(Veronica): Ce qui se passe entre Michael et Sara ne te concerne pas.

Voix(Lincoln): De toute façon, tu es comme lui.

Voix(Veronica): C'est à dire ?

Voix(Lincoln): A vous voir on dirai que vous n'en avais rien à faire que Sara lui ai caché l'existence de Tom.

Voix(Veronica): Et toi tu n'as pas encore compris que cette histoire ne regarde qu'eux, Michael ne lui en tient pas rigueur, il préfère ce consacrer à l'éducation de leur fils et c'est tant mieux.

Voix(Lincoln): Ce que tu n'as pas l'air de voir, c'est qu'il est entrain de retomber dans ses filets, tu as vu comme il est au petits soins pour elle. Sara par ci, Sara pas là, à croire qu'il n'existe pas d'autre femme à ses yeux.

Voix(Veronica): C'est la mère de son fils, c'est normale qu'il soit proche d'elle.

Voix(Lincoln): Le problème c'est qu'il ne se rend pas compte que la mère de son fils est une manipulatrice et une garce.

Voix(Veronica): Ca suffit ! On a tous très bien compris que tu avais une dent contre Sara, mais ce n'est pas une raison pour l'insulter, tu en as suffisamment fait je crois !
Tom qui a tout entendu fait demi tour et retourne dans le salon près de son père.

Après deux minutes, je vois Tom revenir, sans verre à la main, je le regarde étonné avant de lui demander.


Michael: Il est où ton jus de fruit ?

Tom: J'ai plus soif.

Je le vois venir s'installer, il lève les yeux vers moi et me demande.


Tom: Elle arrive quand maman ?

Je regarde ma montre quelques instants avant de leur répondre.


Michael: Elle ne devrai pas tarder.

Au même moment, la sonnette de la porte se fait entendre, je le regarde et lui sourit.


Michael: Ca doit être elle.

Il hoche la tête avant de se relever et de quitter la pièce en courant.


Je viens juste de sonner à la porte de la maison, au bout d'a peine quelques secondes, la porte s'ouvre et voit apparaître devant moi mon adorable petit garçon, il se précipite dans mes bras, je le dévore alors de tonnes de bisous.


Je rejoint Tom dans l'entrée et voit Sara le dévorer de bisous, je souris, qu'est ce que je ne donnerais pas pour être à sa place, sa voix me fait sortir de mes pensées.


Sara: Salut Michael.

Michael: Salut, ça va.

Je hoche la tête en souriant, avant de voir Lincoln et Veronica arrivaient, je les salue avant de reposer Tom à terre, Michael s'approche de moi.


Michael: Tu as passé une bonne journée ?

Sara: Ouais.

Michael: Tu as vraiment travaillé ou tu as passé la journée à faire la fête.

Je plisse les yeux d'incompréhension, une des ses mains s'approche de mon visage, avant d'enlever quelque chose de sur mes cheveux, il me sourit et je secoue la tête en voyant un confetti.


Sara: Oups !

Michael: Tu as fait la fête.

Sara: Oui, c'était l'anniversaire d'un enfant en pédiatrie, il ne pouvait pas rentrer chez lui, alors on lui a organisé une fête surprise avec ses parents et ses copains.

Veronica: C'est gentil.

Sara: Il était content, c'est tout ce qui compte.

Michael me sourit, je baisse les yeux vers Tom qui s'est blottit contre moi, je lui passe une main dans les cheveux, il lève les yeux vers moi.


Sara: Ca va mon coeur ?

Tom: On rentre à la maison !

Sara: Oui.

Il se détache de moi et je le vois s'éloigner, je fronce les sourcils avant de regarder Michael.


Sara: Il va bien ?

Michael: Oui pourquoi ?

Sara: J'ai l'impression qu'il est contrarier.

Michael: Il allait bien y a quelques minutes?

Sara: Je me fais peut-être des idées.

Tom revient quelques instants plus tard avec ses affaires.

Sara: Tu as tout.

Tom: Oui.

Sara lui sourit avant de prendre son cartable.


Sara: Tu dis au revoir, et on y va.

Le petit garçon embrasse son père et Veronica avant de retourner près de sa mère, Lincoln plisse les yeux étonné.

Lincoln: Et moi tu ne me dis pas au revoir.

Tom le regarde plusieurs secondes, je fronce les sourcils surpris en le voyant secouer la tête.


Tom: Non.

Lincoln: Pourquoi ?

Tom: Je n'ai pas envie.

Je regarde la scène qui se déroule sous les yeux étonné, je m'apprête à intervenir quand Michael le fait.


Michael: Tommy, tu dis au revoir à Lincoln s'il te plait.

Tom: Non.

Michael: Tom.

Il tourne la tête vers moi et me regarde en fronçant les sourcils.


Tom: J'ai dis non, je n'ai pas envie et je le ferai pas, c'est pas toi qui va me forcer !

Je reste figé sur place par la façon dont Tom vient de me parler et je ne suis pas le seul.


Je vois Tom ouvrir la porte d'entrée et quitter la maison, après plusieurs secondes je secoue la tête et regarde Michael.


Sara: J'ai raté un épisode.

Michael: Dans ce cas, on est deux.

Je fronce les sourcils avant de quitter la maison, je vois Tom qui marche jusqu'à la voiture, je le rattrape, me met devant lui et me met à sa hauteur.


Sara: C'était quoi ça Tom ?

Il baisse la tête et ne répond pas, je relève doucement son menton et le regarde droit dans les yeux.


Sara: D'où tu parles de cette façon et à ton père qui plus est !

Tom: Pardon.

Sara: Ce n'est pas auprès de moi que tu dois t'excuser, alors tu vas retourner à l'intérieur et faire tes excuses.

Il baisse les yeux avant de hocher la tête et de faire demi tour. Je le suis, une fois de retour à l'intérieur, il s'approche doucement de Michael et lui dis tout bas.


Tom: Pardon.

Sara: Je n'ai rien entendu !

Je lève les yeux vers Sara et ne peut m'empêcher d'esquisser un sourire avant de reporter mon attention sur Tom, il me regarde et parle plus fort.


Tom: Pardon papa, je suis désolé, je m'excuse.

Sara: De quoi ?

Il tourne la tête vers sa mère et remarque qu'elle est très sérieuse et ne rigole pas, il se pince les lèvres et regarde à nouveau son père.

Tom: Je m'excuse de t'avoir mal parler, je recommencerai pas.

Michael: D'accord, tu t'excuses auprès de Lincoln.

Je le vois regarder Lincoln plusieurs secondes avant de tourner la tête vers Sara.


Tom: Si je ne m'excuses pas, je serai puni ?

Sara: Avec ou sans excuse tu seras puni, tu dois comprendre qu'on ne parle pas comme ça aux adultes.

Il regarde à nouveau son oncle avant de secouer la tête.


Tom: Je ne m'excuserai pas.

Michael: Tom !

Il me regarde en secouant la tête, je fronce les sourcils intrigué par son attitude.


Tom: Non, je m'excuserai pas, lui il dit plein de choses méchantes sur maman, je l'ai entendu tout à l'heure et il s'excuse jamais alors moi je ne lui demanderai pas pardon !

D'accord, je comprend mieux son comportement maintenant, je trouvais ça bizarre aussi qu'il réagisse de cette manière pour rien.
Je regarde Michael quelques instants avant de poser une main sur la tête de Tom, il lève les yeux vers moi inquiet, je lui souris et lui tend la main.


Sara: Viens Tom, on rentre à la maison.

Lincoln: Tu ne vas rien lui dire !

Je sais ce que vous vous dîtes et oui, je trouve aussi qu'il a un sacrée culot.
Sara lève les yeux vers lui et sourit.


Sara: Si, je vais lui dire de ne pas faire attention à ce que tu racontes sur moi.

Je lui souris avant de saluer Veronica et Michael et de quitter la maison avec Tom.
Une fois près de la voiture, j'ouvre la portière, Tom monte et s'installe dans son siège auto avant de me regarder.


Tom: Tu es fâché maman ?

Sara: Non, je sais pourquoi tu n'as pas voulu dire au revoir à Lincoln et que tu as parlé comme ça à ton père et je suis très contente que tu veuilles me défendre mon ange, mais la prochaine fois tu en parles à papa ou à moi, tu ne réagis pas comme ça, d'accord.

Tom: Oui d'accord, je ne le ferai plus.

Je souris et passe une main sur son visage d'ange avant de l'embrasser.


Sara: Merci d'avoir pris sa défense.

Tom: J'aime pas qu'on dises du mal de toi, je t'aime très fort.

Sara: Moi aussi je t'aime très fort mon bébé, on rentre à la maison.

Tom: Oui.

Je ferme la portière et commence à faire le tour de la voiture quand j'entend Michael qui m'appelle.


Michael: Sara attend !

J'appelle Sara, elle s'arrête et m'attend, je m'approche d'elle avec un sourire désolé.


Michael: Je suis désolé, je ne savais pas....

Sara: Je m'en doute, ce n'est rien laisse tomber.

Michael: Je ne suis pas sûre de pouvoir mais bon, en ce qui concerne Tom et sa punition...

Sara: Oui.

Michael: Ce n'est peut-être pas obligé.

Je le regarde avec un léger sourire.


Sara: Attend, je rêve ou tu es entrain d'insinuer que je ne devrai pas le punir.

Michael: Non tu ne rêves pas.

Sara: Ecoute ça ne m'enchante pas du tout de la punir, mais il dois comprendre qu'il ne peut pas parler comme ça, même si il est en colère.

Michael: Je suis d'accord mais....

Sara: Ne t'inquiètes pas, ce soir il ne regarderas pas son dessin animée c'est tout, je ne vais pas lui faire copier 100 fois "Je ne dois pas mal parler aux adultes" ça ne servirai à rien.

Michael: Donc c'est juste pour ce soir.

Sara: Oui, rassurez !

Michael: Ouais.

Je secoue la tête amusé avant d'ouvrir la porte de ma voiture et de m'installer derrière le volant, Michael ferme la porte et je descends ma fenêtre, avant de tourner la tête vers lui.


Sara: Dis moi tu as quelque chose de prévu ce soir ?

Michael: Heu....non.

Tom: Tu viens manger avec nous.

Je regarde Tom et lui sourit.


Michael: Et bien...

Sara: C'est Lola qui cuisine, soirée Mexicaine, ça te tente.

Michael: Ca dépend, elle cuisine bien.

Sara: Oui ce n'est pas la première fois qu'elle nous en fait, c'est délicieux.

Michael: Dans ce cas, j'ai hâte d'y goûter.

Tom: Alors tu viens !

Michael: Oui je viens.

Tom: Tu nous suis en voiture.

Je le regarde avant de jeter un coup d'oeil vers la maison de Lincoln puis de le regarder à nouveau.


Michael: Non je vous rejoint à l'appartement, j'ai une affaire à régler avant.

Sara: Michael...

Michael: J'en ai pas pour longtemps.

Je la vois ouvrir la bouche pour répliquer et secoue la tête.


Michael: A tout à l'heure.

Je dépose un baiser sur la joue de Sara et lui sourit avant de m'éloigner de la voiture et de retourner à l'intérieur de la maison, là je vois Lincoln et Veronica toujours dans l'entrée, je regarde mon frère.


Lincoln: Mike...

Michael: Qu'est ce que tu as encore dis sur Sara ?

Lincoln: Je....je ne savais pas qu'il écoutait.

Michael: Je ne sais plus quoi faire avec toi, tu m'exaspères !

Lincoln: Michael...

Michael: Si Tom ne eut plus venir te voir, ne viens pas te plaindre.

Michael nous a rejoint à l'appartement un bon quart d'heure après notre retour, Lola était déjà en cuisine, pour une fois je me suis assise et me suis contenter de la regarder faire.
On s'est régalé, c'était vraiment délicieux, après le dîner contrairement à d'habitude Tom n'a pas regardé la télé étant puni mais il en a profité pour jouer un peu avec son père, à 20h je suis allé les rejoindre dans la chambre afin de mettre Tom au lit, après l'avoir embrassé et border j'ai quitté la pièce pour le laisser seul avec Michael.


Tom est allongé dans son lit, je suis juste à côté de lui, finissant de lui lire une histoire.


Michael: Et voilà, c'est fini.

Il me regarde et me sourit.


Tom: J'aime bien quand tu passes la soirée avec nous papa.

Michael: Moi aussi j'aime beaucoup en plus ce soir je me suis régalé.

Tom: Tu en as repris trois fois !

Michael: C'est parce que c'était vraiment délicieux !

Il secoue la tête amusé avant de reprendre son sérieux.


Tom: Dis papa.

Michael: Oui mon poussin.

Tom: Quand tu viens me chercher après l'école, on est obligé d'aller chez Lincoln.

Michael: Tu n'as plus trop envie de le voir hein.

Tom: Non, je suis fâché, je n'aime pas qu'on dises du mal de maman, il n'est pas content parce que tu es aux petits soins pour elle mais moi j'aime bien que tu t'occupes d'elle, moi, je prend soin d'elle mais ce n'est pas pareil.

Michael: C'est ce que tu l'as entendu dire tout à l'heure.

Tom: Oui et d'autre chose plus méchantes, alors je veux plus le voir.

Je soupire avant de lui passer une main dans les cheveux.


Michael: T'inquiètes pas mon ange, je vais arrêter de t'y emmener pendant quelques temps d'accord.

Tom: Oui, on ira chez toi !

Michael: Ouais, mais on sera que tout les deux, ça ne te dérange pas.

Tom: Non moi j'aime bien quand on est que tout les deux, on fera des jeux tu verras ça sera marrant.

Je le regarde tendrement avant de remonter la couverture sur lui et de l'embrasser.


Michael: Allez c'est l'heure de dormir, a demain mon trésor, bonne nuit.

Tom: Bonne nuit papa, je t'aime.

Michael: Je t'aime aussi.

Je dépose un dernier baiser sur son front avant de me lever, j'éteint la lumière puis quitte la pièce, je me rend au salon rejoindre Sara, je la ois assise sur le canapé avant que mon attention ne soit attirer par une photo poser juste derrière elle.


Michael: Tu l'as mise là !

Je suis en pleine lecture quand la voix de Michael me fait lever les yeux vers lui.


Sara: Excuse moi, tu disais !

Michael: La photo.

Je tourne la tête et voit la photo que Lola a prise de nous trois, il y a quelques jours au
parcs, je regarde à nouveau Michael et lui sourit.


Sara: Oui je l'ai mise là, je la trouve bien ici.

Je lui souris avant qu'elle ne baisse à nouveau les yeux vers son livre, je m'installe à
côté d'elle et l'observe plusieurs minutes avant de reprendre la parole.


Michael: Ca va toi ?

Sara hoche la tête sans lever les yeux de son livre.

Sara: Ouais.

Je continue de lire quand Michael pose une main sur la page de mon livre, arrêtant la lecture, je lève donc a nouveau les yeux vers lui.


Sara: Hé !

Michael: J'aimerai que tu me regardes quand tu me parles.

Je secoue la tête mais ne peux m'empêcher d'esquisser un sourire.


Sara: Tu te prends pour qui au juste, mon père.

Michael: Ah non, je n'oserai jamais te faire un tel affront.

Elle se met à rire, je hausse les épaules en souriant.


Michael: Je préfère que tu me regardes comme ça je vois mieux si tu me mens.

Je me mord la lèvre avant de lui sourire.


Sara: Ca va, je....je vais mieux.

Michael: C'est vrai.

Sara: Oui ça va, je t'assure.

Michael: Tu prends tes médicaments.

Sara: Non.

Michael: Tu devrais les prendre Sara.

Sara: Je n'en ai pas besoin.

Je la regarde plusieurs secondes avant de soupirer.


Michael: Ce que tu peux être buté.

Sara: Je te retourne le compliment.

Il secoue la tête, je le regarde amusé.


Michael: C'est bien parce que tu as retrouvé le sourire que je n'insiste pas.

Sara: Merci.

Michael: A propos, je crois que pendant quelques temps c'est chez moi que tu viendras chercher Tom après le travail.

Sara: Tu ne veux plus l'emmener chez ton frère.

Michael: Non et Tom n'a plus envie de le voir pour l'instant ça sera mieux comme ça.

Sara: Je suis désolé.

Michael: Non Sara, tu y es pour rien, c'est Lincoln le problème, je ne le comprend plus.

Sara: Il dois dire pareil de son côté, te concernant, puisque tu l'es pas, il est rancunier pour deux.

Michael: Y a des limites à la rancune et lui il les a dépassé depuis un moment.

Je la vois baisser la tête, je soupire et lui passe une main dans les cheveux, elle relève les yeux et me sourit légèrement.


Deux plus tard, la porte d'entrée s'ouvre, Lola rentre à l'intérieur de l'appartement et se dirige vers le salon, en arrivant dans le pièce, elle s'arrête et fait de grands yeux en voyant que Michael est encore là.

Lola: Salut, tu es encore là.

Michael: Comme tu peux le voir, mais j'allais partir.

Lola baisse les yeux vers moi et me demande.


Lola: Vous avez regarder un film ?

Sara: Non y avait rien d'intéressant, on a discuté.

Lola: Pendant deux heures !

Michael: Oui généralement quand on commence tout les deux on ne voit pas le temps passé.

Je me lève et prend ma veste posé sur le fauteuil avant de regarder à nouveau Sara.


Michael: A propos, tu ne m'as pas répondu pour le déjeuner.

Sara: Je ne peux rien te promettre, appelle moi demain matin, je dirai ça dépend du travail qui y aura.

Michael: Qui ai beaucoup de travail ou non, ils se débrouilleront sans toi, je t'emmènerai déjeuner dehors, à demain.

Sara lui sourit amusé.

Sara: A demain.

Michael: Bonne nuit Lola.

Lola: Bonne nuit !

Je le regarde quitter la pièce après quelques secondes j'entend la porte s'ouvrir et se refermer, je lève les yeux vers Lola qui me regarde amusé.


Sara: Quoi ?

Lola: Je n'ai rien dis.

Sara: Non mais tu ne vas pas tarder alors je préfère te le dire tout de suite, tais toi !

L'adolescente lui sourit, Sara se lève et passe devant elle.

Sara: Bonne nuit.

Lola: Bonne nuit Sara.

Tandis que Sara part se coucher, Lola secoue la tête amusé.

Lola(à elle même): Ils ont discuté pendant 2 heures, tu m'en diras temps.



Bonne soirée, bisous, je t'adoore !! Very Happy Very Happy
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  thais le Dim 27 Mar - 22:09

super suite
Lincoln est vraiment un imbécil
j'ai hate de lire la suite pour voir l'évolution de la relation entre mike et sara
bonne semaine

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Dim 3 Avr - 19:31

Coucou miss, j'espère que tu vas bien, merci pour ton com,voilà la suite, bonne lecture !!!



Chapitre 51
 
Je viens de finir ma journée et comme depuis plus d'une semaine je vais chercher Tom chez Michael, depuis la dernière fois Tom n'est pas retourné chez Lincoln, par contre il a revu LJ et Veronica qui sont passé nous voir, mais je ne suis pas sûre que Lincoln ai était mis au courant.
Après quelques minutes de trajet, je me gare devant l'immeuble de Michael avant d'y entrer pour aller chercher Tom, je prend l'ascenseur et rapidement j'arrive à l'étage puis à la porte, là, je frappe, j'attend plusieurs secondes, n'ayant aucune réponse, je décide de sonner, après quelques instants des voix se font entendre.


Voix(Michael): Attend Tommy, je vais ouvrir.

Voix(Tom): Oublie pas de demander le mot de passe.

Je secoue la tête amusé en les entendant, peu de temps après, je vois la porte s'ouvrir un tout petit peu et j'entend la voix de Michael.


Michael: Le mot de passe s'il vous plait ?

Sara sourit amusé avant de lui répondre.

Sara: Désolé je ne connais pas le mot de passe.

Je secoue la tête amusé en entendant la voix de Sara, j'ouvre la porte et sourit et la voyant.


Michael: Salut.

Sara: Salut, je ne pensais pas que tu m'ouvrirais.

Michael: A cause du mot de passe.

Sara hoche la tête.

Michael: C'est juste une précaution pour nos ennemis.

Sara: Vos ennemis !

Je le regarde intrigué avant d'entrer dans l'appartement, là je reste bouche bée en voyant le salon sans dessus dessous.


Sara: Qu'est ce qui c'est passé ici ?

Michael: On fait un jeu.

Sara: Ah ouais c'est quoi, mettre le plus de bazar possible dans le salon.

Je la regarde en souriant avant de jeter un coup d'oeil au salon, c'est vrai qu'il y a un peu de bazar.


Michael: Non on joue au pirates !

Je le regarde des pieds à la tête avant de sourire.


Sara: Les pirates des années 2000 alors.

Michael: Ce n'est pas gentil de te moquer de moi.

Sara: Je ne me moque pas.

Michael: Dans ce cas enlève ce sourire moqueur de sur ton visage.

Sara: Désolé, vous avez l'air de bien vous amusez en tout cas.

Michael: Oui on rigole bien (élevant la voix) Tom tu viens bonhomme !

Je regarde la pièce avant de grimacer.


Sara: Ca va faire une sacrée pagaille à ranger quand même.

Michael: Ouais ou alors je peux tout laisser comme ça, c'est sympa comme déco non.

Sara: Oui c'est à la mode les décos bordelique.

Je plisse les yeux et lui tire la langue ce qui déclenche son rire, au même moment Tom arrive dans la pièce.


Tom: Maman.

Sara: Coucou mon ange.

Il s'approche de moi et me fais un bisou avant de me dire.


Tom: C'est déjà l'heure de partir.

Sara: Oui, tu t'amusais bien avec papa.

Tom: Ouais, c'était drôle, on rigole bien.

Sara: Et vous avez mis le salon en bazar.

Tom: C'est pour le jeu, je vais aider papa à ranger avant de partir.

Je le vois s'éloigner, je me mord la lèvre avant de regarder Michael.


Sara: Et si il restait avec toi ce soir.

Je la regarde en souriant.


Michael: Oui j'en serai ravi, ça ne t'ennuie pas.

Sara: Non du tout et puis il n'a pas vraiment l'air d'avoir envie de partir, alors autant qu'il reste avec toi.

Michael: C'est gentil.

Sara: Non c'est normal.

Je vois Tom revenir dans la pièce et lui fait signe.


Sara: Viens voir mon ange.

Il s'approche de moi, je m'accroupit pour être à sa hauteur.


Sara: Dis moi ça te plairait de rester jouer aux pirates avec papa.

Il lève les yeux vers moi avant de regarder Sara en hochant la tête.


Tom: Oui j'aimerai bien, je peux rester un peu plus longtemps.

Sara: Oui, tu vas rester avec papa ce soir, tu veux.

Tom: Oui je veux bien.

Sara: Je viendrais te chercher à l'école demain après midi d'accord.

Tom: Oui d'accord, ça ne t'ennuie pas que je reste chez papa.

Sara: Non pas du tout, vous vous amusez bien vous allez continuez.

Il passe ses bras autour de mon cou et se blottit contre moi, je le serre dans mes bras avant de déposer un baiser sur sa tête.


Sara: Tu aideras papa à ranger votre bazar d'accord.

Tom: Oui je l'aiderai, promis.

Sara: Tu es un bon garçon, je vais aller te chercher ton doudou.

Tom: Non ce n'est pas la peine, je suis un grand je peux dormir sans doudou.

Sara: D'accord.

Il s'écarte un peu de moi, et me sourit avant de me faire un bisou.


Tom: Tu ne veux pas rester jouer avec nous.

Sara: Non c'est gentil je vous laisse jouer tout les deux.

Michael: C'est dommage tu aurais pu jouer la belle demoiselle en détresse qu'on doit sauvé.

Je le relève et le regarde en souriant.


Sara: Raison de plus pour que je rentre à la maison, a demain mon coeur.

Michael: A demain.

Je la regarde avec une légère grimace.


Michael: C'est à Tom que tu parlais.

Sara: Non tu crois.

Elle regarde son fils en secouant la tête.

Sara: Il est drôle papa hein !

Tom: Oui il est marrant.

Je les regarde tout les deux en secouant la tête.


Sara: Bon allez, je file, à demain.

Tom: A demain maman.

Michael: A demain.

Je quitte l'appartement, puis l'immeuble avant de reprendre ma voiture et de rentrer chez moi.
Une fois arrivé à l'appartement, je retrouve Lola dans le salon, j'enlève ma veste et pose mon sac à main avant de m'asseoir à côté d'elle, elle regarde dans la pièce avant de poser ses yeux sur moi.


Lola: Tu as oublié d'aller chercher Tom ?

Sara: Non j'y suis allé.

Lola: Il est où ?

Sara: Chez Michael.

Lola: D'accord, je ne suis pas sûre de tout comprendre là.

Je la regarde avant de secouer la tête amusé.


Sara: Ils étaient entrain de jouer aux pirates quand je suis arrivé, Tom n'avait pas envie de partir alors je l'ai laissé avec Michael.

Lola: Ils jouaient aux pirates !

Sara: Ouais, tu aurais vu l'état du salon, un vrai saccage.

Lola: A ce point là !

Sara: Je te jure, le bordel qu'ils ont mis, c'était hallucinant.

Lola: Donc il passe la nuit là-bas.

Sara: Oui et toi tu sors ce soir.

Lola: Non, on pourrai se faire une soirée télé, y a une série que j'aimerai te faire regarder, je suis sûre que ça va te plaire.

Sara: C'est quoi comme série télé.

Lola: Dexter, je t'en ai déjà parler.

Sara: Oui je me souviens, on commence maintenant, on se commandera à manger un peu plus tard.

Lola: Du chinois, ça fait longtemps.

Sara: Pourquoi pas, je vais me doucher, me changer et on s'y met.

Lola: Je vais chercher les dvd dans ma chambre.

Lola se lève et se rend dans sa chambre, je me rend également dans la mienne avant d'aller dans la salle de bain, je me douche et me change avant de retourner dans le salon et de commencer le visionnage de sa fameuse série.


Tom et moi avons continuer à jouer un petit moment avant de nous décider à remettre le salon en état et c'est vrai qu'on avait mis un sacrée bazar mais bon on a bien rigolé.
Après avoir tout remis en ordre, Tom a pris son bain puis j'ai préparé le dîner avec son aide, nous avons mangé avant d'aller regarder son dessin animé et qu'il n'aille se coucher.
Un peu plus d'une heure plus tard, je suis assis sur le canapé entrain de regarder un film quand un bruit me fait tourner la tête, je vois Tom debout, venir vers moi en suçant son pouce.


Michael: Hé mon bonhomme, tu ne dors pas.

Tom: Non, je n'arrive pas à dormir sans mon doudou.

Michael: Viens là trésor.

Lorsqu'il arrive prés du canapé, je le soulève et l'installe sur mes genoux et lui caresse les cheveux.


Tom: Je suis encore un bébé.

Michael: Non tu n'es pas un bébé.

Tom: Si, je suis pas un grand garçon, j'arrive pas à dormir sans mon doudou.

Je souris et le regarde attendrie.


Michael: Écoute trésor, tu n'es plus un bébé mais tu n'est pas encore un grand garçon.

Tom lève les yeux vers son père intrigué.

Tom: Je suis quoi alors ?

Michael: Tu es un petit garçon et les petits garçons ont besoin de leur doudou pour dormir.

Je le regarde quelques secondes avant de plisser les yeux.


Michael: J'ai peut-être quelque chose qui pourrait t'aider, viens avec moi.

Je le repose par terre avant de me lever et de me diriger vers ma chambre, suivi par Tom, une fois à l'intérieur, je me dirige vers mon armoire, l'ouvre et m'accroupit avant de sortir un carton.
Je me tourne ers Tom qui me regarde intrigué, après quelques secondes je sors un ours en peluche du carton et regarde à nouveau mon fils.


Michael: Je te présente mon ours en peluche, c'était mon doudou quand j'était petit, je ne pouvais pas dormir sans lui.

Je vois Tom plissait les yeux quelques secondes avant de se mettre à sourire.


Tom: Il est mignon !

Michael: Si tu veux je peux te le prêter pour la nuit.

Tom: Oui je veux bien.

Michael: Tiens prend le.

Je lui tend la peluche, il la prend et la regarde avant de froncer les sourcils.


Tom: Il lui manque un oeil.

Michael: Oui c'est parce qu'il a rencontré Lincoln.

Il secoue la tête amusé, je lui souris avant qu'il ne regarde dans le carton.


Tom: Hé c'est moi !

Je plisse les yeux, regarde à l'intérieur du carton avant de sourire et en sort une photo.


Michael: Non ce n'est pas toi trésor, c'est moi sur la photo, je devais être un peu plus âgé que toi.

Je retourne la photo pour voir la date.


Michael: J'avais 6 ans sur cette photo.

Tom: On dirai que c'est moi, je te ressemble vraiment beaucoup.

Michael: Oui énormément.

Tom: Ca veut dire que quand je serai grand, je serai beau comme toi.

Michael: Moi, beau, qui a dit ça ?

Tom: Maman.

Je le regarde en souriant, avec lui, j'apprend toujours des choses intéressantes.


Michael: Tu seras encore plus beau, parce que tu me ressembles beaucoup mais tu ressembles aussi un peu à maman et ta maman, elle est très belle.

Tom: Oui c'est la plus belle des mamans du monde.

Je lui souris attendrie avant que son attention ne soit de nouveau attirer par la photo, il regarde plusieurs secondes avant de me demander.


Tom: C'est qui la dame avec toi ?

Michael: La dame c'est ma maman.

Le petit garçon lève les yeux vers son père.

Tom: Ta maman !

Michael: Oui.

Tom Elle est jolie, elle est où ?

Je le regarde en me pinçant les lèvres, comment expliquer à un enfant de quatre ans qu'une personne est morte et qu'elle ne reviendra pas, si vous avez une idée n'hésiter pas.


Michael: Heu ...ma maman elle est..... comment dire...

Tom regarde son père quelques instant avant de prendre la parole.

Tom: Elle est au ciel.

Je lève les yeux vers lui surpris mais hoche la tête.


Michael: Oui elle est au ciel.

Tom: Comme la maman de maman.

Michael: Oui.

Il pose une main sur mon épaule et me fait un bisou.


Tom: Je suis désolé papa.

Michael: Merci mon ange.

Tom: Et ton papa aussi il est au ciel.

Michael: Non lui il n'est pas au ciel.

Tom: Il est où alors ?

Michael: Je n'en sais rien, en faite mon papa, je ne l'ai jamais vu, il est parti avant ma naissance.

Je fronce les sourcils avant de baisser la tête, réalisant que moi aussi je suis partie en laissant Sara seule alors qu'elle était enceinte.


Michael: Un peu comme moi avec toi et maman.

Tom: Il savait que tu étais dans le ventre de ta maman, ton papa.

Michael: Oui il le savait.

Tom: Alors ce n'est pas comme toi parce que toi, tu ne le savais pas, et quand tu as su que j'étais ton petit garçon, tu es resté avec moi, alors tu n'es pas comme lui.

Je le regarde touché par ses paroles.


Michael: Merci mon poussin c'est gentil.

Tom: Non ce n'est pas gentil, c'est la vérité, toi tu es un bon papa.

Michael lui sourit attendrie.

Tom: Tu as d'autre photos de toi et de ta maman.

Michael: Oui j'en ai plein d'autre.

Tom: Je peux les voir ?

Michael: Je te les montrerais mais pas ce soir, tu dois retourner au lit.

Tom: D'accord.

Je remet le carton dans l'armoire avant de quitter la chambre et de me rendre dans celle de Tom, il se remet au lit, je m'installe à côté et remonte la couverture sur lui.


Michael: Tu vas pouvoir dormir maintenant ?

Tom: Oui je crois.

Le petit garçon serre l'ours en peluche contre lui, Michael lui passe une main dans les cheveux.

Tom: Tu restes un peu avec moi ?

Michael: Oui je reste près de toi jusqu'a ce que tu dormes.

Il me sourit avant de se mettre sur le côté et de me demander.


Tom: Dis papa, des fois tu vas la voir ta maman ?

Michael: Heu....oui mais ça fait très longtemps que je n'y suis pas allé.

Tom: La prochaine fois que tu iras, je pourrais venir avec toi.

Michael: Tu voudrais venir avec moi ?

Tom: Oui, elle s'appelait comment ?

Michael: Christina, Christina Rose Scofield. Je demanderai à maman si je peux t'emmener avec moi d'accord.

Tom: Oui, j'espère qu'elle sera d'accord, comme ça, j'emmènerai des fleurs à grand mère Rose.

Je me pince les lèvres, je ne sais pas ce qui me prend, j'ai les larmes aux yeux, je caresse le visage de Tom.


Michael: Je suis sûre qu'elle t'aurait adoré tu sais.

Tom: Tu crois qu'elle aurait aimer maman aussi.

Michael: Oui j'en suis certain, allez maintenant ferme les yeux, tu dois dormir.

Il hoche la tête avant de fermer les yeux, je le regarde plusieurs minutes avant de le voir les ouvrir à nouveau.


Michael: Bah alors, tu n'arrives pas à dormir.

Tom: Non, je crois que le marchand de sable, il est déjà passé.

Michael: Il ferait bien de repasser rapidement sinon demain matin, tu vas être fatigué.

Tom: Quand je n'arrives pas à dormir maman elle me chante une chanson.

Michael: Maman, elle chante !

Tom: Oui, tu ne veux pas essayer de me chanter une chanson.

Michael: Heu.....je peux essayer de te chanter la berceuse que ma maman me chantait quand j'était petit.

Tom: Oui je veux bien.

Michael: D'accord.

Je me racle la gorge avant de commencer à chanter, après quelques secondes, je ois Tom refermer les yeux avec un sourire sur le visage, je ne chante peut-être pas si mal que ça finalement. Après une dizaine de minutes, Tom semble s'être endormi, je dépose un baiser sur son front avant de me lever et de quitter la chambre.
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  thais le Dim 3 Avr - 21:47

sa va et toi
j'adore la suite très touchant
j'ai trop hate de lire la suite

thais
Assistant(e) du Dr Tancredi

Féminin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  suzie014 le Lun 11 Avr - 19:32

Coucou miss, j'espère que tu vas bien, merci pour ton com, voilà la suite, bonne lecture !!!



Chapitre 52
 
Le lendemain après midi Michael est devant l'école, il est un peu en avance et attend patiemment la sortie des classes, quand soudain il oit Veronica et Lincoln qui arrivent vers lui.

Michael: Salut, qu'est ce que vous faîtes là ?

Lincoln: Et bien, comme Tom ne vient plus à la maison, j'ai eu envie de venir le voir.

Michael: Je ne suis pas sûre qu'il ai envie de te voir.

Lincoln: Et quand est ce que tu crois qu'il arrêtera de m'en vouloir.

Michael: Je n'en sais rien, peut-être le jour où tu présenteras des excuses à Sara.

Je le vois levé les yeux au ciel en soupirant avant que je ne regarde Veronica.


Michael: Ca va toi ?

Veronica: Oui et toi, comment ça se passe ces derniers temps avec Tom.

Michael: Très bien, il a passé la nuit à la maison hier soir, on s'est bien amusé, on a foutu un sacrée bordel aussi mais ça c'est autre chose.

Elle me regarde amusé avant de secouer la tête, je sourit et tourne la tête avant de voir LJ et Lola qui s'approchent de nous.


Michael: Tiens on dirai que tout le monde c'est donner le mot.

LJ/Lola: Salut !

Michael: Salut.

Je regarde Lola en plissant les yeux, c'est bizarre, elle m'a l'air fatigué.


Michael: Ca va Lola, tu as l'air fatigué.

Lola: Fatigué non tel que tu me vois, je suis exténué et quelque chose me dis que Sara dois être dans le même état que moi.

Michael: Pourquoi ?

Lola: Parce qu'on s'est couché extrêmement tard cette nuit, d'ailleurs maintenant que j'y passe tout ça c'est de ta faute.

J'écarquille les yeux surpris, qu'est ce qu'elle veut dire par là ?


Michael: Comment ça c'est de ma faute ?

Lola: Tu as gardé Tom hier soir.

Michael: Et alors ?

Lola: Et alors comme il n'était pas là, Sara n'avait pas à s'occuper de lui et du coup j'en ai profité pour lui faire regarder une série.

Michael: C'est une bonne chose ça non.

Lola: Oui, on a regardé un épisode et puis un autre et encore un, finalement on s'est couché à deux heures du matin.

Veronica: A deux heures du matin !

Lola: Ouais, j'ai bien essayé de rattraper mes heures de sommeil en cours de math et à la pause déjeuner mais je suis encore plus fatigué, d'ailleurs Sara doit être dans un piteuse état, parce qu'elle a été bipé à 5 heures ce matin.

LJ: La pauvre, elle doit à peine tenir debout.

J'arrive à l'école de Tom, je vois Michael entouré de plusieurs personnes dont Lola, je m'approche d'eux et fais signe à Michael de ne rien dire.


Je vois Sara qui arrive, j'esquisse un sourire avant de la voir me faire un signe pour ne rien dire, je fais donc comme si de rien était avant de me mettre à rire en le voyant faire peur à Lola.


Sara: Bouh !

Je me met à rire en voyant Lola qui sursaute, avant de se tourner vers moi en me fusillant du regard.


Lola: Non mais tu es malade ou quoi ?

Sara: Désolé mais c'était trop tentant.

Je lui sourit avant de me mordre la lèvre.


Lola: Attend une minute, pourquoi tu n'as pas l'air fatigué.

Sara: Parce que je ne le suis pas, toi par contre ne le prend pas mal mais tu as une sale tête.

L'adolescente tourne la tête vers Michael en fronçant les sourcils.

Lola: Dis moi que je rêve.

Michael: Je ne crois pas.

Je la vois secouer la tête excédé avant qu'elle ne regarde à nouveau Sara.


Lola: Tu peux m'expliquer pourquoi alors que j'ai dormi plus que toi et que j'ai essayé de rattraper mes heures de sommeil en math et à l'heure du déjeuner, je suis épuisé alors que toi tu es en forme.

Sara: Ca tient en un mot, l'habitude !

Lola: Ouais, je préfère te prévenir dés qu'on est rentré je vais me coucher.

Sara: Oh, ça veut dire que je regarderai les derniers épisodes toute seule ce soir.

Elle me regarde avec de grands yeux.


Lola: Parce que tu comptes en regarder encore ce soir.

Sara: Oui, dés que Tom sera couché, j'en regarderai deux ou trois.

Veronica: C'est quoi comme série télé ?

Lola: Dexter c'est......

Veronica: Le serial killer non.

Lola: Oui, tu connais ?

Veronica: Un peu, j'ai vu quelques épisodes c'est sympa.

Sara: Oui et puis, y a plein de sang, moi ça ne me change pas du quotidien.

Veronica me sourit amusé, je hausse les épaules en souriant avant d'entendre des cris d'enfants, je tourne la tête et oit plein d'enfant sortir de l'école, après quelques secondes je vois Tom qui arrive en courant.


Tom: Maman !

Il se précipite vers moi, je le soulève dans mes bras avant de lui faire plein de bisous.


Sara: Ca va mon coeur ?

Tom: Oui, tu sais quoi !

Sara: Non quoi ?

Tom: J'ai eu une nouvelle grande image.

Sara: C'est génial mon ange, tu as encore bien travaillé.

Tom: Oui.

Il hoche la tête en souriant avant de se tourner vers moi.


Tom: Mon capitaine, bonjour.

Je secoue la tête en riant avant qu'il ne me tende les bras, je le prend et lui demande.


Michael: Comment va mon pirate ?

Tom: Ca va bien et toi ?

Michael: Ca va.

Je l'embrasse avant que la voix de Veronica se fasse entendre.


Veronica: Si je comprend bien vous avez jouer aux pirates !

Tom tourne la tête vers Veronica et lui sourit.


Tom: Bonjour Tata Véro.

Veronica: Coucou mon bonhomme.

Veronica lui dépose un baiser sur la joue avant que Tom ne lui demande.


Tom: Qu'est ce que tu fais là ?

Veronica: J'avais envie de te voir alors je suis venu ça ne te dérange pas j'espère.

Tom: Non pas du tout, je suis content de te voir.

Veronica: C'est gentil, alors tu as joué aux pirates avec ton père.

Tom: Oui c'était trop bien même que le salon c'était notre bateau.

Sara: Et comme dans les vrais bateaux de pirates c'était un vrai carnage.

J'entend Tom se mettre à rire avant de me regarder.


Tom: T'inquiètes pas maman, on a rangé.

Je hoche la tête tout en reposant Tom à terre avant de regarder Sara.


Michael: Oui, mais c'est vrai qu'on avait mis une sacrée pagaille.

Elle me sourit amusé, avant que je ne vois Lincoln qui s'approche de Tom.


Lincoln: Bonjour Tom.

Tom le regarde et lui répond d'un ton sec.


Tom: Bonjour.

J'échange un regard avec Michael avant de voir Tom s'approcher de moi, passe ses bras autour de mon corps et poser sa tête sur mon ventre, je baisse les yeux vers lui et lui caresse les cheveux, après quelques secondes il reprend la parole.


Tom: Maman qu'est ce qu'elle a Lola ?

Je lève et tourne la tête avant d'esquisser un sourire en voyant qu'elle est allé s'asseoir sur un banc.


Sara: Elle est un peu fatigué.

Tom: Ma chérie d'amour ça va pas ?

Lola: Viens me voir Prince de mon coeur, je suis trop fatigué pour me lever.

Je vois Tom qui se détache de Sara avant de s'approcher de Lola et d'LJ qui est à côté d'elle.


Tom: Bonjour LJ !

LJ: Salut petit cousin, tape m'en cinq !

Les deux cousins se tape dans la main avant que Tom ne regarde Lola.

Tom: Bah alors qu'est ce qui ne vas pas ma chérie d'amour ?

Lola: Je suis épuisé et tout ça c'est de la faute de ta mère !

Je vois Sara lever les yeux au ciel en entendant Lola, je souris et pose une main sur mon épaule.


Michael: T'inquiètes pas, y a 5 minutes c'était de la mienne !

Sara: Tu sais ce qu'on dis, faut que ce soit de la faute de quelqu'un.

Je la regarde et secoue la tête en riant, elle hausse les épaules amusé.


Tom: Pourquoi c'est de la faute de maman ?

Lola: On a regardé la télé très tard hier soir.

Tom: Elle t'a forcé à la regarder ?

Lola: Non.

Tom: Alors elle y est pour rien maman.

Lola regarde le petit garçon en plissant les yeux.

Lola: C'est bien parce que je suis exténué que je ne ais pas protester.

Tom: Tu veux un bisou ?

Lola: Oui et un gros câlin aussi.

Je vois Tom qui monte sur le banc avant de se blottir contre Lola, je secoue la tête en souriant avant d'entendre la voix de Lincoln.


Lincoln: Sara.

Je me retourne et le regarde intrigué tout en remarquant les regards de Veronica et Michael.


Sara: Tu veux me parler.

Lincoln: Heu oui......a propos de l'autre fois..... heu....

Je le regarde plusieurs secondes avant de secouer la tête.


Sara: Laisse tomber Lincoln, tu n'as aucune envie de me faire des excuses alors ne te force pas, ça sera beaucoup moins humiliant pour toi.

J'échange un regard avec Veronica ce qui semble aussi étonné que moi.


Sara: Tu peux bien penser ce que tu veux de moi, ça m'est égale, j'en ai rien à faire de ton opinion, elle m'importe peu, tu n'es pas le premier à me juger et tu ne seras certainement pas le dernier.
Par contre si tu me refais le coup de la console de jeu et que tu essaies à nouveau de monter Tom contre moi, tu t'en mordras les doigts, parce que je t'assurer qu'en vrai, tu ne me connais pas.

Je crois voir Lincoln avalait difficilement sa salive, avant que Sara ne lui tourne le dos pour aller rejoindre Tom mais au même moment une voix l'appelle.


Voix: Sara !!

Je fronce les sourcils avant de me retourner et de voir Millie se précipiter vers moi, avant de prendre dans ses bras, après quelques secondes je m'écoute et la regarde surpris.


Millie: Ca va Sara ?

Sara: Oui et toi, tu as l'air....... en forme.

Millie: Oh oui, je vais super bien, devine pourquoi .....

Sara: Heu........

D'un coup Sara la regarde en souriant.

Sara: Non !

Millie: Si !

Sara: Depuis quand ?

Millie: Avant hier.

Sara: Et comment tu as fait ?

Je souris ce que vous vous dîtes, mais de quoi elle parle toutes les deux, ne vous inquiétez pas, vous allez pas tarder à le savoir.


Mille: Et bien figure toi, que j'ai suivi ton conseil.

Sara: Ah bon.

Millie: Oui, j'ai parlé à Nathan et figure toi que ce con, oui parce que ça a beau être mon mari, d'ailleurs dans des moments comme ça, je me demande pourquoi je l'ai épousé, je devrais sérieusement me pencher sur la question, enfin bref ce con pensait que ça me faisais plaisir d'avoir sa mère à la maison.

Je mord la lèvre pour éviter de me mettre à rire.


Millie: Il a vraiment crue que j'étais contente cet idiot, un mois, ça fait un mois que je supporte sa mère alors qu'elle ne peut pas me voir.

Sara: C'est dingue qu'elle t'en veuille toujours après toutes ses années.

Millie: Oui ça fait plus de douze ans mais j'y ai toujours droit.

Sara: Et Nathan ne s'en ai pas remarqué ?

Millie: Tu te souviens comment c'était entre lui et sa mère quand on était au lycée?

Sara: Oui.

Millie: Ca n'a pas changé !

Je la regarde en grimaçant, pauvre Millie, je la plaint.


Sara: Et il a quand même réussi à la mettre dehors.

Millie: Disons qu'il a réussi à la convaincre de rentrer chez elle par contre maintenant il doit s'en mordre les doigts de ne pas l'avoir fait plutôt.

Sara: Quelque chose me dis que tu t'es vengé.

Millie: Non pas du tout, par contre il découvre les biens faits du matelas du canapé.

Je secoue la tête en riant, je savais bien qu'elle s'était vengé.


Sara: Et les filles n'ont pas été trop déçu qu'elle s'en aille ?

Millie;: Penny un peu par contre Hannah pas du tout, d'ailleurs je crois l'avoir entendu dire "enfin débarrasser de la vieille" quand Nathan l'a emmené à l'aéroport.

Sara: Ca ne lui ressemble pas de parler comme ça, elles ne s'entendent pas.

Millie: Jusqu'a la naissance de Penny, je ne m'en étais pas rendu compte mais elle n'ai pas du tout pareil avec elle qu'avec Hannah, en faite je crois que la rancoeur qu'elle a envers moi, elle l'a reporte aussi sur elle, j'espère juste qu'Hannah ne s'en rend pas compte.

Sara: Si, tu peux me croire, un enfant le ressent toujours quand il est rejeté par un membre de sa famille, parole d'experte.

Elle me regarde aec un lèger sourire, compatissante.


Millie: Elle n'a rien dis.

Sara: Elle ne te dira rien et à son père encore moins, mais à l'occasion fait lui bien comprendre qu'elle n'y est pour rien.

Millie: C'est clair, les seuls fautifs c'est...... Nous.

Sara: C'était y a plus de douze ans, il est temps que sa mère passa à autre chose surtout si ta fille doit en faire les frais.

Millie: Je sais bien, mais moi je ne peux rien lui dire a cette vieille peau et tu connais Nathan, il est incapable de faire face à sa mère.

J'écoute la conversation de Sara et Millie discrètement avant de voir une jeune fille blonde d'environ 12 ou 13 ans qui s'approche d'elles.


JF: Bonjour !

Je tourne la tête et sourit en voyant Hannah.


Millie: Hannah, ma chérie qu'est ce que tu fais là ?

Hannah: Un de mes profs est absent alors je suis venue te rejoindre pour aller chercher Penny.

Millie embrasse sa fille avant que cette dernière ne se tourne vers Sara.

Hannah: Bonjour Sara.

Sara: Salut ma belle.

Au même moment des parents d'élèves s'approche et commence à parler à Millie, après quelques secondes, elle me regarde.


Millie: Excuse moi, je reviens.

Alors qu'elle s'éloigne, je regarde à nouveau Hannah.


Sara: Comment ça va ?

Hannah: Ca va bien.

Sara: Tout ce passe bien dans ta nouvelle école.

Hannah: Oui très bien, j'adore c'est cool de sentir qu'on ne te traite plus comme un bébé.

Sara: Tu t'es fait des amis.

Hannah: Oui je me suis fait plein de copain et de copines.

Je la regarde plusieurs secondes avant de me mettre à sourire.


Sara: Comment il s'appelle ?

Hannah: De qui ?

Sara: Le garçon qui te fais craquer.

Elle se met à rougir avant de baisser la tête.


Hannah: Colin, il est trop mignon.

Sara: C'est pour lui que tu t'es coupé les cheveux.

Hannah: Non j'avais envie de changer.

Sara: Ca te vas bien, tu es belle comme tout.

Hannah: C'est vrai, parce que ça ne plait pas à papa.

Sara: C'est parce que tu fais plus jeune fille comme ça et lui il aimerait que tu restes une petite fille.

Elle me sourit avant de reprendre la parole.


Hannah: Ca tombe bien que je te vois, je voulais te demander, tu sais si l'école de danse où va Lola prenne de nouveau élève en cours d'année.

Sara: J'en sais rien, il faudrait lui demander, tu veux changer d'école.

Hannah: Oui je n'apprend plus rien dans la mienne et j'aimerai bien continuer à évoluer en danse.

Sara: Je me renseigne et je te tiens au courant.

Hannah: Merci c'est gentil, à propos je dois te remercier.

Sara: Pourquoi ?

Hannah: C'est toi qui a conseillé à maman de parler à papa pour qu'il dise à grand mère de partir.

Sara: Elle était à deux doigts de commettre un meurtre.

Hannah me regarde en riant, je hausse les épaules amusé avant de reprendre mon sérieux.


Sara: Ce n'est pas le grand amour entre vous deux.

Hannah: Non, elle en a que pour Penny, c'est sa petite princesse, il ne faut pas y toucher alors que moi je pourrai disparaître elle s'en ficherai, par moment j'ai l'impression d'être......

Sara: Exclue.

Hannah: Ouais, ce n'est pas agréable, ce n'est pas de ma faute si maman est tombé enceinte de moi au lycée, c'est à cause d'eux.

Sara: Ce n'est pas ça qui faut ce dire, il faudrait plutôt remercier la banquette arrière de la voiture que conduisait ton père à l'époque, parce que sans elle tu ne serais pas là aujourd'hui, et ça serai vraiment dommage.

La jeune fille regarde Sara amusé.

Sara: Ne fais pas attention à ta grand mère, elle est pleine de rancoeur et surtout, elle est vieille !

On éclate toute les deux de rire avant devoir Millie revenir.


Millie: Qu'est ce qui vous fait rire toutes les deux ?

Hannah et moi nous regardons avant de secouer la tête.

Hannah/Sara: Rien du tout !

Millie: D'accord.

Sara: Tu as eu un problème avec des parents d'élèves ?

Millie: Ils viennent se plaindre parce que leur fils a été puni, il s'est amusé tout la matiné à me balancer des crayons dans le dos et je devrai le récompensé, c'est le monde à l'envers.

Sara: Je n'aimerais pas faire ton boulot.

Elle me sourit avant de regarder sa fille.


Millie: On va y aller, on doit aller chercher ta soeur.

Hannah: Ouais, au revoir Sara.

Sara: Salut, embrassez Penny pour moi.

Millie: Pas de problème.

Je les embrasse avant que je ne les voit s'éloigner, alors que je tourne la tête Veronica me demande.


Veronica: C'est une amie à toi.

Sara: Oui Millie et moi on étais au lycée ensemble.

Veronica: Sa fille a quel âge ?

Sara: Hannah a 12 ans.

Je la vois plisser les yeux fessant mine de réfléchir.


Sara: Millie est tombé enceinte d'elle pendant notre dernière année de lycée, ça n'a pas été facile pour elle.

Veronica: Oui j'imagine.

Sara: Peu de temps après son accouchement, elle et Nathan ont quitté la ville, je l'ai revu par hasard y a un peu plus de trois ans à l'hôpital, elle était enceinte de sa deuxième.

Veronica: Vous avez repris contact.

Sara: Oui, on s'entendait bien au lycée, ça n'a pas changé.

Elle me sourit avant que j'entende à nouveau une voix m'appelait, je tourne la tête et voit Hannah qui revient vers moi.


Sara: Qu'est ce qui y a ma grande ?

Hannah: Je peux te demander quelque chose ?

Sara: Bien sûre, vas-y je t'écoute.

Hannah: Voilà en faite le week-end prochain papa veut qu'on aille tous pêcher mais moi j'en ai vraiment aucune envie.

Sara: Il est toujours autant passionné par la pêche.

Hannah: Oui et nous on est obligé d'y aller, mais maman m'a dis que si je trouvais quelqu'un de confiance et de responsable, je pourrai rester.

Je la regarde plusieurs secondes avant de plisser les yeux en souriant.


Sara: D'accord, c'est quoi la vrai raison.

Hannah: Pardon !

Sara: J'ai eu 12 ans avant toi Hannah.

Hannah: D'accord, une copine fête son anniversaire ce week-end et tout le monde est invité.

Sara: Y compris Colin !

Hannah: Ouais.

Je la regarde amusé avant de voir Millie revenir à son tour.


Millie: Hannah qu'est ce que tu fais ?

Hannah: Je demande à Sara pour le week-end prochain.

Millie: Hannah !

Hannah: Tu as dis quelqu'un de confiance et de responsable.

Millie: Je sais, mais Sara doit certainement travaillé.

Sara: Non justement je suis de repos le week-end prochain.

Millie: Justement, tu préférerais peut-être te reposer.

Sara: Non pas plus que ça.

Hannah: Ca veut dire que je peux venir chez toi.

Sara: Si ta mère est d'accord, y a pas de problème.

Je la vois se tourner vers Millie avec des yeux de chien battue.


Hannah: S'il te plait maman, dis oui, dis oui.

Millie léve les yeux vers moi.


Millie: Tu es sûre que ça ne t'ennuie pas.

Sara: Du tout.

Millie regarde sa fille avant de hocher la tête.

Millie: D'accord.

Hannah: Ah merci !

Elle me sourit dans les bras, j'entend alors Millie protestait.


Millie: Hé c'est moi qui ai dis oui !

Hannah se détache de Sara et embrasse sa mère.

Hannah: Merci maman !

Millie: C'est ton père qui va être content.

Je secoue la tête amusé avant de voir Tom qui arrive.


Hannah: Hé coucou Tom.

Tom: Bonjour Hannah !

Hannah: Tu as encore grandi.

Tom: Tu t'es coupé les cheveux.

Hannah: Oui.

Tom: Ca te vas bien, tu es jolie.

Hannah: Tu es gentil.

Hannah s'accroupir devant lui avant de le prendre dans ses bras et de l'embrasser.


Sara: Hé tu sais quoi Tommy, Hannah a venir passer le week-end prochain à la maison.

Tom: Cool !

Hannah: On va bien s'amuser !

Tom: Ouais.

Millie: Bon allez, on doit aller chercher Penny, au revoir.

Sara: Au revoir.

Tom: A bientôt !

Hannah: Tu es trop mignon toi.

Hannah et Millie finissent par partir, j'emmène Tom jouait au parcs avec les autres exceptés Lola qui préfère rentrer et aller se coucher


Bonne soirée, bisous je t'adoooore ! Very Happy Very Happy
avatar
suzie014
Mr Crane you have a phone call...

Féminin Nombre de messages : 1760
Age : 30
Localisation : dans les bras de Michael!!!!!!!!!! je peux rever non!!!!!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://robert.sylvie2@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grâce à lui !!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum